La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La lumière au bout du tunnel…. 4 831 condamnés à perpétuité au Canada 22% de la population carcérale Le tiers sont en libération conditionnelle… 1 815.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La lumière au bout du tunnel…. 4 831 condamnés à perpétuité au Canada 22% de la population carcérale Le tiers sont en libération conditionnelle… 1 815."— Transcription de la présentation:

1 La lumière au bout du tunnel…

2 4 831 condamnés à perpétuité au Canada 22% de la population carcérale Le tiers sont en libération conditionnelle… détenus dans la communauté! condamnés à perpétuité au Québec 468 vivent dans la communauté

3 Taux de succès :99.5% Une mesure économique qui savère des plus efficaces… Nest-ce pas là une formule gagnante pour tout le monde?

4 1988… Tom French le bénévole 1990… Groupe de travail (Donner) 1991… Tom French lintervenant 1998… Planification du programme à léchelle nationale et mise sur pied du Groupe de ressources national

5 1998… LAmerican correctional association reconnaît le caractère dexcellence du service Option-Vie. Lassociation internationale des affaires correctionnelles et pénitenciaires lui attribue le prix de la gestion et du traitement des délinquants et de la réinsertion sociale.

6 Le Service correctionnel canadien La Commission nationale des libérations conditionnelles Les organismes communautaires (Maison Cross Roads, Société St-Léonard, E.Fry, etc.)

7 Être lui-même un condamné à perpétuité Avoir réussi son retour en communauté depuis 5 ans Être reconnu comme un modèle responsable Comprendre les besoins des condamnés à perpétuité à chaque étape du cheminement Habiletés en relation daide Connaissance du système correctionnel Une maturité émotionnelle éprouvée

8 À lintérieur des murs Dans la collectivité Sensibilisation du public Prévention de la criminalité Gagner le soutien du public Promotion de projets spéciaux et de modèles positifs

9 Prendre contact avec les condamnés à perpétuité (les modules) Les motiver, les inciter à simpliquer... Les inviter à profiter des programmes offerts Favoriser un bon contact avec lEGC Les accompagner dans leurs démarches de transfèrement... Favoriser un bon contact avec la famille

10 Être là dans les moments de crise Mettre en évidence les progrès du client Les préparer aux audiences et les assister Les préparer à la révision judiciaire et témoigner de leur cheminement Les préparer à la réintégration au sein de la collectivité: anxiété, peurs, réalité sociale

11 Avant la rencontre : connaître notre client Rassurer lEGC sur notre rôle Identifier les attentes envers notre client pour quil puisse progresser dans la réalisation de son plan correctionnel? Bien expliquer à lEGC que nous allons tout faire pour motiver notre client à suivre ses recommandations Une information adéquate et précise aidera legc à prendre la bonne décision Parler de notre client et de ses progrès à laide dexemples de sa vie au quotidien.

12 Comme lui, nous avons été en prison Nous avons vécu les mêmes expériences que lui Nous avons atteint le but quil vise Nous avons réussi : nous pouvons laider à réussir

13 Établir le contact : qui nous sommes et ce que nous pouvons faire et ne pas faire Attitude amicale mais professionnelle Intégrité et honnêteté Écouter... Et attendre le moment propice pour passer le message le plus important ¨Arrête les critiques et commence à travailler sur toi-même! ¨

14 Adaptation Intégration de lenvironnement carcéral Préparation au retour en communauté Retour en communauté

15 Deuil, déni,colère, négociation, dépression, acceptation Écoute, soutien moral, soutien moral et soutien moral! Information correcte : règles de la prison, appel, famille, visite Surveillance des choix : amis, travail, relation avec le personnel Modules donnés au CRR

16 Réponse aux besoins immédiats Examen des besoins futurs en terme de programmes Le contact fréquent avec notre client nous permet souvent de constater avant tout le monde de la progression et de la fin de cette phase pour en parler avec lEGC

17 La sentence est acceptée Travail sur les facteurs criminogènes Changement dattitude et de comportement Mise en place dobjectifs réalistes en lien avec le plan correctionnel Planification de la carrière (travail)

18 Notre implication : 1.Dispenser de linformation au besoin (évaluations psychologique et psychiatrique : vulgarisation des termes professionnels 2.Offrir un soutien constant 3.Nourrir la motivation du client 4.Garder les objectifs bien présents dans lesprit de notre client 5.Sassurer que les programmes requis sont complétés avant le transfèrement en minimum.

19 Rencontres plus fréquentes avec lEGC Évaluer les progrès du client et sassurer que lEGC constate ces progrès Sassurer que notre client comprend bien et accepte les attentes de lEGC Repérer le moment opportun pour un transfèrement en minimum

20 Les programmes sont complétés ou presque Les acquis sont intégrés dans le vécu ou en processus avancé de lêtre Les valeurs ont changé progressivement Les premiers contacts avec lextérieur sont en vue La révision judiciaire est en vue (pour certains) Emploi et scolarité

21 De quoi parlons nous? 1.De la complétion de programmes secondaires 2.De lemploi et de ses exigences 3.Des changements survenus dans la société 4.De la nécessité dune réinsertion progressive 5.Des craintes quil nourrit ou quil refuse dadmettre 6.Des émotions liées au contact avec lextérieur 7.De la transparence et de louverture à laide 8.Du respect des consignes 9.Sortir et rester dehors

22 Cest le début des audiences devant la Commission des libérations conditionnelles Mettre des mots sur le cheminement Le passage des anciennes valeurs aux nouvelles Position face aux victimes Évaluation du risque Exigences de chaque audience

23 Passer de la théorie à la pratique 1.Trouver un endroit pour vivre 2.Trouver un emploi et sy adapter 3.Réapprendre à vivre avec la famille 4.Préparer le budget 5.Organiser les temps de loisirs 6.Identifier et parler des insécurités 7.Absorber le choc de la sortie (adaptation)

24 Après une période variant en 10 et 35 ans dincarcération, il est normal de sattendre à ce quun individu qui retourne au sein de la communauté ait des besoins spéciaux et importants. Le passage de la totale dépendance au SCC vers lautonomie savère une étape très difficile à franchir.

25 Support individuel tout au long du processus de réintégration... Plus Rencontres avec les organismes communautaires Rencontres avec les familles de nos clients Rencontres avec les ALC et les conseillers dans les maisons de transition Rencontres avec nos clients en post- suspension Rencontre avec des employeurs, des propriétaires de logement, des agences gouvernementales, etc.

26 Environ 80 activités annuelles de sensibilisation : Entre 10 et 15 pour les grands médias Une trentaine pour toucher différent groupes sociaux : paroisses, Kiwanis, Richelieu, organismes communautaires Une trentaine dans les écoles, les cégeps et les universités

27 Projet Assurance Projet de désinstitutionnalisation Projet Mire Ameublement gratuit Stratégie en matière de ressources destinées aux condamnés à perpétuité Conférences mixtes : intervenant et clients Résidence Leos Boys


Télécharger ppt "La lumière au bout du tunnel…. 4 831 condamnés à perpétuité au Canada 22% de la population carcérale Le tiers sont en libération conditionnelle… 1 815."

Présentations similaires


Annonces Google