La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à la Science Cosmétique Jean Claude LE JOLIFF.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à la Science Cosmétique Jean Claude LE JOLIFF."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à la Science Cosmétique Jean Claude LE JOLIFF

2 Biologiste de formation, entré en Cosmétique (Helena Rubinstein) en Responsable Recherche & Développement Bourjois / Chanel de 1979 à Directeur Recherche & Prospective Bourjois / Chanel de 1996 à Fondateur de inn2c, société de conseil en R&D et Innovation. Consultant auprès de plusieurs sociétés internationales. Intervenant dans plusieurs formations professionnelles : ISIPCA, IPIL, ITECH, UBS, SFC etc. Professeur associé à lUVSQ. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 2

3 Programme CH512 Introduction Science Cosmétique Ingrédients. La Peau. Parfums et parfumerie UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 3

4 Les Cosmétiques Définition : – cosmétiques, terme général appliqué à toutes les préparations dusage externe destinées à entretenir et à embellir le visage et le corps. « cosmétiques » Encyclopédie Microsoft® Encarta® en ligne 2004 Définition réglementaire. – Produits destinés à être appliqué sur la peau et ses annexes, en vue den modifier laspect, la couleur, lodeur etc…. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 4

5 Science très ancienne : Les pigments formulés des égyptiens : 3000 avant JC. La crème de la dame romaine : 150 après JC. Mais plus prêt de nous : Lémancipation de la femme. Les Movies star. Les top modèles. Etc. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 5

6 La Cosmétologie pluridisciplinaire Science pluridisciplinaire qui repose à ce jour sur 2 piliers essentiels : – Lart du mélange. – La biologie de la peau. Le premier est historique. Le second est beaucoup plus récent. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 6

7 Le Marché : quelques chiffres.

8 Marché Europe Mrds. 5 marchés principaux :78% du marché. – Allemagne, France, UK, Italie, Espagne. Croissance moyenne: 3,5%. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 8

9 Marché :France. 12 Mrds en UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 9

10 Marché France Parfumerie : 17% Cosmétique : 41% Capillaire : 23%Toilette : 19% UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 10

11 Les différents circuits en France. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 11

12 Produits: répartition par circuits. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 12

13 Les Soins : 4 Mrds UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 13

14 Marché : le maquillage. 1,5 Mrds UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 14

15 Les métiers.

16 Lévolution des métiers Depuis toujours: les secrets de « grand mère » : les recettes. 50s: les chimistes : la formulation et lart du mélange. 70s: les pharmaciens : la sécurité. 90s: les médecins : lart du bien-être. A ce jour, ces différentes spécialités continuent de co- exister. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 16

17 Quels métiers aujourdhui Les métiers de tradition : – Chimistes, – Physico-chimistes, – Coloristes. – Parfumeurs. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 17

18 Quels métiers aujourdhui Les sciences du vivant : – Biologie : humaine et végétale. – Biochimie : humaine et végétale. – Médecine / vétérinaire. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 18

19 Quels métiers aujourdhui Les nouveaux métiers : – Réglementation : réglementation internationale. – Physique : rhéologie, texturation etc. – Chimie des polymères. – Documentaliste : veille, recherche, Web. – Évaluateur : sécurité, propriétés. – Interface packaging : interface contenu/contenant. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 19

20 Quelques chiffres Parfums/Beauté emplois directs. – emplois indirects. 250 sociétés. – Le leader mondial – Quelques grands groupes. – 80% de PME. Près de 500 sites industriels dans 78% des départements. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 20

21 Les Produits.

22 Les différentes catégories. Le soin. Le maquillage. Les solaires. Les produits d hygiène corporelle. Les capillaires. Les parfums. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 22

23 Le Soin Produits de soin du visage et du corps. – Hydratant. – Antirides. – Antiage. – Peaux grasses. – Antitâches. – Amincissant. – Raffermissant, etc. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 23

24 Le maquillage Contour des yeux : – Mascara, liner, OAP. Visage : – Poudres, blush, bronzer, fond de teint, etc. Lèvres : – Rouge à lèvres, brillants à lèvres etc. Ongles : – Vernis à ongles. – Manucure. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 24

25 Les solaires. Protection solaire : cause de santé publique : rôle des UV et cancer de la peau. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 25 ou

26 Les solaires. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 26 Protection solaire Autobronzants. Pré et Post Solaires.

27 LHygiène Savons traditionnels et synthétiques. Douche. Déodorant. Bain. Dépilatoire. Hygiène intime. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 27

28 Les Capillaires. Shampoing. Coloration et teintures. Mise en plis, permanentes. Laque et fixatifs. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 28

29 Les Parfums, ou les alcooliques Parfums: MP et compositions. Extraits. Eau de toilette. Eau de parfums. Dérivés. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 29

30 Les principes de formulation : Les émulsions. Les solutions. Les mélanges de corps gras. Les mélanges de poudres. Les aérosols. La couleur. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 30

31 Les émulsions. Systèmes dispersés constitués de 2 phases non miscibles entre-elles et maintenus sous forme stable grâce à des tensioactifs. Émulsion O/W, W/O UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 31

32 Les solutions. Mise en solution de substances, solubles dans le milieu. Solution aqueuse, alcoolique ou huileuse. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 32

33 Les mélanges de corps gras Mélanges anhydres de substances ayant des propriétés sensorielles spécifiques. Coulage ou formage. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 33

34 Les mélanges de poudres. Mélanges de poudres dorigines différentes : telluriques ou organiques, Associés à des procédés de compactage ou de formage spécifiques. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 34

35 Les aérosols. Récipient sous pression permettant de vaporiser des produits. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 35

36 La couleur : Métier spécifique. Utilisation des pigments. Coloriste de création. Coloriste de fabrication. Instrumentation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 36

37 Les ingrédients et les matières premières:

38 Les origines : Naturelles. – Biologiques. – Végétales. – Minérales. – Environnement : air, mer, eau etc. Synthétiques. – Chimie fine. – Biotechnologies. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 38 Extraction

39 Matières de base ou Excipients : Eau, Polyols, Esters dacide gras,. Acides gras, Émulsionnants, Huiles et corps gras végétaux, Huiles et corps gras dorigine animale, Hydrocarbures naturels et de synthèse, Silicones, Poudres, Polymères filmogène Détergents Filtres et réflecteurs UV. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 39 Etc. INCI

40 Principes actifs ou substances fonctionnelles. Basées essentiellement sur une fonction spécifique. Pour les actifs, reposent sur la physiologie et la biologie de la peau : – Exemple : anti-radicalaire, vitamines, bio stimulants, hydratant, anti-age etc. Pour les autres, dépendant de la fonctionnalité recherchée – Exemple : Filtre UV UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 40

41 Principes actifs ou substances fonctionnelles. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 41

42 Les matières colorantes : Colorants. Pigments organiques. Pigments inorganiques. Pigments à effets spéciaux. Pigments naturels. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 42

43 Les additifs: Rôle : stabiliser la formulation; – Exemple : antimicrobien. Antioxydant, chelatant etc. – Parfumage et arômes, – Coloration. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 43

44 Histoire d'un produit : les différentes phases Phase de conception. Phase de définition. Phase de finalisation. Phase de fabrication. Phase de commercialisation. Phase de disparition. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 44

45 Phase de Conception Études de marché. Recherche avancée. Séances de créativité. Innovation. Brief. Planification. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 45

46 Recherche avancée Programmes de recherche. Veille technologique. Budget. Brevets. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 46

47 Brief Définition du produit. Partenariat avec le marketing. Définition des objectifs. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 47

48 Planification Date de lancement. Gestion de projets. Mode de fonctionnement : séquence où ingénierie concurrente. Étapes de décision. – Go/non go. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 48

49 Phase de développement : Comporte souvent 2 phases distinctes : La phase de définition. La phase de finalisation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 49

50 Phase de définition Formule. Additifs. Parfumage. Bactériologie. Études de stabilité. Conditionnement. Tolérance. Évaluation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 50

51 Phase de finalisation Pilote. Spécifications. Pilote industriel. Premières fabrications. Décision de mise sur le marché. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 51

52 Décision de mise sur le marché Dossiers légaux. On y va ! UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 52

53 Phase de commercialisation Suivi qualité. Cosméto-vigilance. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 53

54 La réglementation. Avant Après UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 54

55 Principes de la réglementation. On ne peut pas faire : Nimporte quoi Nimporte quoi : déclaration dactivité, déclarations aux CAP, Nimporte où Nimporte où : déclaration d'établissement, Nimporte comment Nimporte comment : règles de bonnes pratiques et dossier produit. Avec nimporte qui Avec nimporte qui : qualification minimum pour certaines fonctions. Et avec nimporte quoi Et avec nimporte quoi : listes positives, contrôles strictes des MP et des PF. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 55

56 La réglementation. Les réglementations européennes : – VIIème amendement. Les réglementation internationales. – FDA. – Asie. Le rapprochement. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 56

57 Les organismes de référence Autorités chargées de la santé : – Ministère de la santé. – Agences de santé : AFSSAPS, FDA, KFDA etc. Autorités chargées du contrôle des importations : – Douanes. Autorités chargées de lindustrie Autorités de normalisation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 57

58 Quelques sigles à connaître FEBEA. AFSSAPS. DGCCRF. COLIPA. FDA. MHW. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 58

59 LÉvaluation

60 Ce qui ne se fait plus, depuis longtemps ! UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 60

61 Ce qui se fait aujourdhui : Tolérance / innocuité. Évaluation / valorisation Évaluation / valorisation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 61

62 Tests in-vitro: la peau reconstituée, les cultures de cellules. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 62

63 Tolérance Éléments bibliographiques. Tests « in-vitro ». Études préliminaires. Étude finale. Tests spécifiques. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 63

64 Évaluation Tests de valorisation. Test consommateur. Évaluation sensorielle. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 64

65 Innovation, Créativité et Marketing : une nécessité de tous les instants.

66 Innovation différencier De plus en plus dorganisations se structurent autour de lidée de différencier les équipes liées au développement de celles dédiées à linnovation. conditions favorables Lidée est avant tout de créer des conditions favorables à linnovation par les équipes en place, développement où marketing, en dédiant des ressources spécifiques à la préparation. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 66

67 La peau. La peau est lorgane le plus profond !!! Paul Valéry UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 67

68 La peau : Considéré longtemps comme une simple enveloppe, une pièce de cuir (un organe mort !). UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 68

69 En fait: Un extraordinaire organe. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 69

70 La peau. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 70

71 La peau : lorgane. Multifonctionnel, Considéré comme le prolongement du cerveau. Capteur sensoriel. Émetteur, récepteur, véritable sentinelle du corps. Barrière biologique et immunologique. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 71

72 La peau : organe de communication. UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 72 La peau bronzée Le dessin, la tribu La symbolique

73 Merci de votre attention. Contact : – Tél : – Mail : ou – Web : UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 73

74 UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 74

75 UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 75

76 UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 76

77 UVSQ - Jean Claude LE JOLIFF - Tous droits réservés. 77


Télécharger ppt "Introduction à la Science Cosmétique Jean Claude LE JOLIFF."

Présentations similaires


Annonces Google