La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FTTH Câblage immeuble. Le marché actuel de la construction. Marché estimé à 350 000 logements/an Profil de lhabitat collectif: 1,5 millions dimmeubles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FTTH Câblage immeuble. Le marché actuel de la construction. Marché estimé à 350 000 logements/an Profil de lhabitat collectif: 1,5 millions dimmeubles."— Transcription de la présentation:

1 FTTH Câblage immeuble

2 Le marché actuel de la construction. Marché estimé à logements/an Profil de lhabitat collectif: 1,5 millions dimmeubles dont: 1,26 millions petits immeubles avec en moyenne 6 logements 85% immeubles moyens avec en moyenne 17 logements13% grand immeubles avec en moyenne 32 logements 2% Lhabitat collectif de moins de 20 logements représente 98% de lexistant.

3 Réglementation: Article R du Code de la construction et de lhabitation (modifié par décret n° ) Les bâtiments groupant plusieurs logements et locaux à usage professionnel doivent être équipés de lignes de communications électroniques à très haut débit en fibre optique desservant chacun des logements et locaux à usage professionnel. Ces lignes relient chaque logement, avec au moins une fibre par logement, à un point de raccordement dans le bâtiment, accessible et permettant l'accès à plusieurs réseaux de communications électroniques. Dans les zones à forte densité et dans les conditions définies par arrêté conjoint du ministre chargé de la construction et du ministre chargé des communications électroniques, lobligation peut être portée jusquà 4 fibres par logement. Ces dispositions sont applicables à tous les bâtiments dont le permis de construire a été déposé à partir du 1 er avril 2012.

4 Lopérateur dinfrastructure Lopérateur de bande Lopérateur dimmeuble Les acteurs du marché FTTH : familles dopérateurs

5 Cadre réglementaire des déploiements défini par lARCEP Notions de Zones très denses et zones non denses Liste de 148 communes classées en zones très denses. Disponible sur Terrain privilégié du déploiement et de linvestissement opérateur. Obligation de mutualisation. Définition du Point de mutualisation (PM). Procédures et règles de déploiement.

6 Obligation de mutualisation Toute personne établissant ou ayant établi dans un immeuble bâti ou exploitant une ligne de communications électroniques à très haut débit en fibre optique permettant de desservir un utilisateur final fait droit aux demandes d'accès à ladite ligne émanant d'autres opérateurs dans des conditions transparentes et non discriminatoires(article 109-III et décisions Arcep) Réglementation ARCEP : -en zones très denses (décembre 2009 – décision n° ) -hors de ces zones (14 décembre 2010 n ) Le principe de mutualisation a notamment pour objectif: – De lever les obstacles liés au câblage des immeubles : – De désigner un opérateur d'immeuble, responsable de la partie mutualisée des réseaux : interlocuteur unique, limitation des nuisances. – Maintenir le conditions dune concurrence entre opérateurs, au bénéfice des occupants.

7 Procédures et règles de déploiement Hors zones très denses Faible probabilité de déploiement par loperateur Ingénierie prescrite par le Bureau détude bâtiment Obligation de raccordement des logements à 1 fibre minimum Point de mutualisation situé sur le domaine public Point de raccordement dimmeuble en stockage ou interface Fibre opérateur

8 En zones très denses Obligation de déclaration du projet de construction auprès des opérateurs déclarés à l ARCEP.opérateurs déclarés à l ARCEP Capacité de raccordement de 4 fibres. Point de mutualisation dans limmeuble (PMI) si 12 logements. Fibre partagée ou dédiée selon application et décision 2 ème opérateur. Règles communes à toutes les zones Création dun espace ou dun local opérateur DTIO situé dans coffret de communication de la GTL Fibre G657 type A2 Connectique SC – APC au DTIO et PM Procédures et règles de déploiement

9 Le point de mutualisation Point à partir duquel le réseau très haut débit est mutualisé entre les opérateurs (en desserte vers les abonnés)

10 Impact sur les normes de construction Adduction de limmeuble: article R du code de la construction modifié par Décret n° du 15 janvier art. 1: "…..le bâtiment doit disposer d'une adduction d'une taille suffisante pour permettre le passage des câbles de plusieurs opérateurs depuis la voie publique jusqu'au point de raccordement." Une canalisation spécifique aux réseaux très haut débit est à prévoir en supplément de celles dédiées au réseaux cuivre. ø 30/33 si 12 Lgt ø 42/45mm au dela de 12 Lgt Origine : local ou espace opérateur. Destination : PM si existant ou limite de propriété.

11 Local ou espace operateur ? Conformément à l'UTE C édition en cours mars 2006: Localisation RDC ou sous sol concernant les bâtiments mixte ou usage dhabitation. Un par niveau concernant les bâtiments à usage professionnel. Choix dun local ou dun espace operateur dépendamment du nombre de logements. Immeuble > à 25 lgt, construction d un local operateur: Superficie au sol = 6 m², largeur > 3,0 m dont 1,5m réservé à la télédistribution, Immeuble à 25 Lgt les fibres sont regroupées dans un espace opérateur: Localisation / R – 1 dans le prolongement de la colonne de communication. Largeur > 0,40m, profondeur = 0,30 m. Un espace libre, supérieur à 0,70 m, est réservé en avant de cet emplacement, pour permettre l'accès aux équipements. Impact sur les normes de construction

12 Distribution verticale conformément à l'UTE C édition en cours mars 2006 : La distribution se fera au sein de la colonne de communication Liaisons entre la colonne montante et les logements Trois conduits ininterrompus par logement réseau en fibre optique, service universel et un câblo-opérateur Conduit type icta 3422 selon la norme NF EN ø20mm si longueur 25 m Aboutissement dans la GTL de chaque logement Cf NFC Impact sur les normes de construction

13 Principes dingénierie et déploiement Deux types dingénierie peuvent être mise en œuvre et coexister au sein dun bâtiment Le choix de l ingénierie se situe au niveau de chaque colonne de communication L'architecture « Riser » Larchitecture dite « Drop Câble »

14 Principes dingénierie et déploiement L'architecture « Riser » Principe / Dissociation des réseaux verticaux et horizontaux Avantage (dans le cas d un nombre élevé de logement ) Permettre une haute densité dans la colonne montantes Réduction de la taille des cheminements entre la colonne montantes et le local operateur. Inconvénients Complexité accrue de mise en œuvre vs « drop direct » Ingénierie plus complexe Coût plus élevé/ Déploiement plus long Larchitecture dite « Drop Direct » ou « Drop Câble » Principe / Liaison directe entre chaque logement et lespace opérateur Avantage Simplicité et rapidité des déploiements Ingénierie simplifié Faible cout de matériel et main dœuvre Inconvénient Architecture limité pas la faible capacité d accueil de la colonne de communication

15 Architecture déployée à partir de 20 logements Composants de linstallation: Des kits dabonné composés : dun câble préconnectorisé au DTIO 2 ou 4 fibres selon Zone de construction Des boitiers de raccordement de palier - Jonction du kit dabonné au riser de collecte Un câble « riser » de collecte verticale Un point de raccordement dimmeuble (PRI) - Interface entre le futur câble operateur et les fibres de chaque abonnés - Sécurisation des fibres en attentes Nota: ce PRI peut être remplacé par un PMI en cas d immeuble situe en Zone très dense et supérieur à 12 Lgts Larchitecture RISER

16 Boitiers de raccordement de palier Réalise la jonction entre le micro tube du riser et chacun des kits dabonnés Dispose : – Dune Zone dextraction du ou des micro tubes – Dune zone dépissurage en cassette – Compatible épissurage fusion et mécanique Kit dabonné Existe en deux longueur 25 et 40 m Câble horizontal 2 ou 4 fibres G657 -A2 préconnectorisé à 2 SC/APC Larchitecture RISER

17 Câble « riser » de collecte verticale Modularité 2 ou 12 fo Extraction des modules par fenêtrage au sein du boitier de palier Larchitecture RISER

18 Point de raccordement dimmeuble (PRI) Situés en pieds dimmeuble, en local ou espace opérateur, ils assurent la protection, le stockage, et les raccordements des fibres de chaque abonné à celles de ou des operateurs (PMI) Le PMI assure, en plus de ces fonctions; le brassage « in situ », des fibres operateurs vers les abonnés. Le PRI permet d assurer outre la protection et le repérage des fibres, L interface entre le riser et le câble « out-door » en provenance du PMI sur le domaine public ou le futur câble dans le fourreau en limite de propriété. Larchitecture RISER – PMI et PRI Point de mutualisation d immeuble (PMI)

19 Mise en œuvre dune architecture RISER Mise en place du kit dabonné Le kit d abonné est déployé du logement vers la colonne de communication. Le DTI Optique est installé prés du DTI cuivre dans le tableau de communication. Seules les positions 1 et 2 sont câblées (rouge et bleue). En cas de kit 4 fibres, les fibres verte et jaune sont laissées en attente dans la zone de lovage située à larrière et prévue à cet effet.

20 Mise place du boitier de palier Chaque extrémité de kit est raccordée au micro tube du riser par une épissure mécanique ou fusion 1 micro tube (12FO) complet par cassette Architecture 2 fibres – 1 cassette 10mm pour 6 logements (episs..meca ou – 1 cassette 5mm pour 12 lgt selon densité (fusion) Soit 24 logements max par boitier(PBPO24) Architecture 4 fibres – 1 cassette 10mm pour 3 logements (episs..meca ou – 1 cassette 5mm pour 3 lgt selon densité (fusion) – Mise en attente des fibres verte et jaune dans la zone de lovage Soit 12 logements max par boitier (PBPO12) Chaque cassette devra disposer de sa cassette miroir dans le PRI ou le PMI La cassette identifie les logements et le micro tube quelle dessert Mise en œuvre dune architecture RISER

21 Étapes dutilisation: Ouverture du câble -Sélection du module à dériver -Coupe de ce module -Protection de louverture - Extraction du module choisi - Épissure du module extrait sur les kits dabonnés - 2 Mise en œuvre du câble riser Mise en œuvre dune architecture RISER

22 Raccordement au PRI ou PMI Localisation : En local ou espace opérateur mise en place des micro tubes dans chaque cassette (miroir de celle des boitier détages) mise en attente en zone de lovage des fibres verte et jaune (cas du 4fibres) PMI : raccordement des fibres bleues et rouges aux pigtails Mise en place en vis-à-vis dans les raccords pour test Remise en place du pigtail bleu en zone dattente PRI : raccordement par épissures,des fibres bleues et rouges de chaque logement pour test Mise en œuvre dune architecture RISER

23 Architecture déployée en dessous de 20 logements/colonne Composants de linstallation Des kits dabonné sont composés dun câble préconnectorisé au DTIO, 2 ou 4 fibres selon la zone de construction, longueur 25 ou 40m Un point de raccordement dimmeuble (PRI) - Interface entre le futur câble operateur et les fibres de chaque abonnés - Sécurisation des fibres en attentes Mise en œuvre dune architecture « DROP DIRECT »

24 Mise en place du kit d abonné condition inchangées dans le logement Câbles en faisceau dans la colonne de communication jusqu'au PRI Raccordement au PRI Localisation :espace opérateur Raccordement de chaque câble d abonné au PRI 6 logements par cassette en 2 fibres 3 logements par cassette en 4 fibres -mise en attente en zone de lovage des fibres verte et jaune (cas du 4fibres) Épissurage des fibres bleues et rouge de chaque logement pour test Mise en œuvre dune architecture « DROP DIRECT »

25 La délégation par le syndic de la maintenance et de l exploitation du réseaux a l opérateur d immeuble impose un contrôle de la conformité de l installation a la livraison du bâtiment Objectifs :Qualité et réduction des coûts de contrôle - Un seul technicien engagé dans la mesure - Une mesure individualisée par logement - Outillage de mesure démocratisé, faible coût dinvestissement - Établissement dun rapport de test écrit - Traçabilité des opérations futurs sur le réseaux - Rebouclage des deux fibres connectorisées de labonné - Mesures effectuées depuis chaque DTIO - Mesure par « Photométrie » - Bilan optique global du DTIO par logement - Edition dun rapport de test par logement Réception dune installation

26 Réception sur un PRI Épissure mécanique assurant le rebouclage pour la mesure et la protection des fibres en attentes Réception sur un PMI Pigtail associé à la fibre rouge Coté zone dabonné Mise en place des Pigtail bleu Coté operateur Mesure Remise en place des Pigtail bleu en zone dattente

27 L'architecture mixte Logements à plusieurs colonnes montantes de capacité hétérogènes Les architectures doivent être choisies et se penser au Niveau dune cage d escalier Si plusieurs PRI nécessaires prévoir un dispositif d éclatement des fibres operateurs PMI de grandes capacité probable. en cas de longueur > 40m Kit d abonné remplacés par liens preconnectorisés et DTIO


Télécharger ppt "FTTH Câblage immeuble. Le marché actuel de la construction. Marché estimé à 350 000 logements/an Profil de lhabitat collectif: 1,5 millions dimmeubles."

Présentations similaires


Annonces Google