La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

+ Mesurer le capital social Michael J. Gilligan, New York University.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "+ Mesurer le capital social Michael J. Gilligan, New York University."— Transcription de la présentation:

1 + Mesurer le capital social Michael J. Gilligan, New York University

2 + Le capital social : définitions « Institutions, relations, comportements et valeurs qui encadrent les interactions entre les personnes et favorisent le développement économique et social » (Grootvaert and Bastelaer, 2002) Pour ces experts. le capital social reflète trois composantes : Lappartenance « structurelle » à des associations et des réseaux La confiance « cognitive » et le respect des normes « Laction collective » Nous nous intéresserons principalement à trois comportements/attitudes : La confiance Lintégrité Le sens du devoir, cest-à-dire la volonté de participer à des efforts collectifs

3 + Implications en termes de prévention des conflits et de développement La confiance : élément essentiel pour lapplication volontaire, et à des conditions de coût acceptable, des contrats et des engagements de paix Obligation : respect des normes sociales, non- violence, engagement, équité Obligation : contribution au bien public Obligation : respect des sources légitimes du pouvoir

4 + Quelques constatations (parmi dautres) Putnam (1993) montre que les administrations locales italiennes sont plus efficaces là où lengagement civique est plus développé Knack et Keefer (1997) démontrent que le développement de la confiance au niveau dun pays se traduit par une accélération importante de sa croissance économique La Porta et coauteurs (1997) mettent en évidence une forte corrélation positive entre la confiance et lefficacité du système judiciaire, et une forte corrélation négative entre la confiance et la corruption

5 + Implications Le capital social influence le développement et la paix post-conflit. La Banque mondiale et dautres acteurs internationaux mettent en œuvre de nombreux programmes visant à renforcer le capital social : DDR reposant sur la communauté Programmes de développement animés par la communauté Efforts de maintien de la paix axés sur les capacités locales Appropriation locale des programmes de construction de la paix et de développement

6 + Mesurer le capital social Ces concepts sont très difficiles à mesurer Dans de nombreux cas, il nest pas possible de les observer directement Les indicateurs varient de manière importante en fonction des cultures concernées On peut utiliser trois sortes de mesures : Les observations Les enquêtes Les études de comportement

7 + Familiarisation Visites au sein des communautés Entretiens avec les responsables locaux Groupes de discussion Il est essentiel dinclure les parties prenantes locales dans léquipe

8 + Observer la communauté Discussions en groupes Statistiques criminelles Fréquentation des écoles Entretien des espaces publics Utilisation des espaces publics Participation aux évènements publics (dépend fortement du contexte, donc critère à utiliser avec prudence !)

9 + Enquêtes Activités collectives Activités communautaires : nettoyage, construction de routes, déglises, etc. Coopératives : coopératives financières, garde denfants, agriculture, pêche, etc. Activités politiques non conflictuelles, par exemple lobbying auprès du gouvernement central

10 + Enquêtes Associations communautaires Dresser une liste des associations actives Activités Membres : au niveau individuel comme en termes de nombre total de membres

11 + Enquêtes Questions touchant à lattitude Est-ce un endroit convenable pour élever des enfants ? Je suis fier de mon village/ma communauté Les dirigeants de la communauté sont honnêtes/indifférents/corrompus Nombreuses autres questions pertinentes

12 + Études de comportement Lobservation de la communauté et les enquêtes ne permettent pas toujours de découvrir la réalité des attitudes sociales individuelles Les études des comportements collectifs peuvent permettent une mesure plus pertinente, en isolant les attitudes et comportements précis que lon cherche à mesurer et en y introduisant un élément incitatif Ces études sont qualifiées de « jeux » dans les milieux académiques, mais ce nom ne rend pas justice à leur sérieux et à leur efficacité en tant quoutils de mesures du capital social

13 + Jeux de comportement Quatre jeux importants : Le jeu du risque Le jeu de laltruisme Le jeu de la confiance Le jeu du bien public Nous nous intéresserons surtout aux jeux de la confiance et du bien public. Nous devons toutefois organiser des jeux du risque et de laltruisme pour contrôler les attitudes de risque et daltruisme

14 + Présentation des jeux

15 + Mise en place physique

16 + Loterie Mesure lattitude des sujets vis-à-vis du risque Il est important de contrôler cette attitude, car un comportement qui semble manifester la confiance peut, en réalité, constituer une acceptation du risque

17 + Exemple au Népal LoterieFacePile

18 + Népal : choix à la loterie Loterie Fréq. % Cumulé | 50 39,06 39,06 2 | 28 21,88 60,94 3 | 21 16,41 77,34 4 | 12 9,38 86,72 5 | 17 13,28 100, Total | ,00

19 + Jeu de laltruisme Les sujets reçoivent une somme dargent Au Népal : 40 roupies (NPR), en billets de 5 NPR On demande aux sujets le montant quils souhaitent envoyer à une famille dans le besoin Lidentité de la famille nest pas révélée

20 +

21 + Jeu de laltruisme : montant envoyé Exemple au Népal Envoyé Fréq. % Cumulé 0166, ,6326, ,7656, ,9562, ,4186, ,1987, ,1988, ,3890, ,13100,00 Total252100

22 + Jeu de la confiance Les sujets se voient, au hasard, attribuer lun des deux rôles suivants : donateur ou bénéficiaire Les deux types de joueurs reçoivent une somme dargent initiale Les donateurs décident du montant quils vont envoyer au bénéficiaire Nous triplons ce montant et le donnons au bénéficiaire Sur ce total, le bénéficiaire décide du montant quil renvoie au donateur Tous les joueurs, et leur type, sont anonymes Équilibre de Nash : envoyer zéro, renvoyer zéro Optimum social : envoyer toute la somme initiale, le montant renvoyé étant sans impact

23 + Confiance Ne pas confondre avec « être digne de confiance » (Glaeser et coauteurs) Confusion avec laversion au risque (Schechter, 2006) Confusion avec laltruisme et léquité (Cox, 2002) Confusion avec la patience (de Oliviera et coauteurs, 2010)

24 + Jeu du bien public Tous les sujets jouent simultanément Chaque joueur reçoit deux cartes : une marquée X, et lautre sans aucune indication Pour chaque carte X jouée au premier tour, tous les joueurs reçoivent une somme dargent (disons quatre NPR) Un joueur qui joue sa carte X au second tour gagne davantage disons 20 NPR Nash : conserver sa carte X au premier tour Optimum social : chaque joueur joue sa carte X

25 + Exemple au Népal : lexposition à un conflit affecte-t-elle le capital social ? La victimisation peut résulter en une absence de confiance Des difficultés peuvent amener des communautés à travailler ensemble Un cercle vicieux peut se créer si la victimisation a provoqué un manque de confiance Il est important dapporter une réponse dans le cadre des programmes de transition Blattman (2009) et Voors et coauteurs (2009) ont identifié un lien positif entre lexposition à un conflit et le capital social, en utilisant des mesures différentes

26 + Confiance : montant envoyé

27 + Confiance : pourcentage renvoyé

28 + Effet des conflits sur la confiance Variable | Coef. Écart-type T-stat Dictateur envoie Revenu log Membre fam. log Zone de conflit Constant N = 93 Les écarts-types concernent la population du village

29 + Effet des conflits sur le fait dêtre digne de confiance Variable Coef. Écart-type T-stat Donateur envoie Log revenu Log membre fam Dictateur envoie Zone de conflit Constant N = 88 Les écarts-types concernent la population du village

30 + Bien public et conflits VariableCoef. Écart-type Z-stat Log revenu Log membre fam Zone de conflit Constante N = 178 Les écarts-types concernent la population du village

31 + Résumé des constatations Il existe une corrélation entre les conflits et… (1) Une plus grande volonté de contribuer au bien public ; (2) Une augmentation de la capacité à faire confiance. (3) Mais sans augmentation du fait de lintégrité.

32 + Conclusion Le capital social est un élément important pour la stabilité post-conflit et le développement économique De nombreux programmes de développement sont conçus de façon à favoriser le renforcement du capital social La mesure selon laquelle ces programmes obtiennent un tel résultat constitue un critère important pour leur évaluation Le capital social peut être mesuré par des enquêtes dobservation et des analyses de comportement


Télécharger ppt "+ Mesurer le capital social Michael J. Gilligan, New York University."

Présentations similaires


Annonces Google