La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Région Guelmim Es Semara Synthèse 3. La Région Guelmim Es Semara Chiffres clés Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara n Superficie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Région Guelmim Es Semara Synthèse 3. La Région Guelmim Es Semara Chiffres clés Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara n Superficie."— Transcription de la présentation:

1 Région Guelmim Es Semara Synthèse 3

2 La Région Guelmim Es Semara Chiffres clés Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara n Superficie de la région : km² soit 20% du territoire national n Découpage administratif : 5 provinces (Es-Smara; Tata; Assa-Zag; Tan Tan et Guelmim) n Nombre dhabitants : 0,46 millions dhabitants, soit 2% de la population nationale n Taux dactivité : 43,9 % n Taux de chômage : 19,1% n Nombre de lits hôteliers classés (08) : soit 1% de la capacité nationale n Nombre de nuitées*(08) : , soit 0,1% des nuitées réalisées au niveau national Source : RGPH 2004, Annuaire statistique 2008 * en hébergement classé

3 Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara Synthèse des atouts et contraintes du développement touristique de la Région n La région se distingue par une grande diversité de ressources naturelles et en particulier par la beauté de ses plages (Plages Blanche, et de Tan Tan) et de ses Oueds (Oued Chbika, Oued Draa, …). Les ressources culturelles témoignent de sa richesse historique, de lépoque préhistorique jusquau 19 ème siècle (gravures rupestres, Château de Timoulay, Ancien Guelmim, …) Elle regroupe 2% des ressources phares *identifiées au niveau national. Les ressources touristiques de la région sont globalement peu valorisées n Par ailleurs, lactivité touristique de la région Guelmim Smara est très limitée et en régression depuis 2005 La région dispose de très faible capacités classées : elle ne représente que 2% des établissements et 1% des lits du pays. Elle est lune des régions les moins fréquentées et ne représente que 0,3% des arrivées et 0,1% des nuitées enregistrées au niveau national Elle affiche le TO le plus faibles du Maroc (10%), qui se situe nettement en deçà de la moyenne nationale (45%). A linstar du TO, elle dispose de la DMS la plus basse, et ce malgré une situation géographique excentrée Loffre dhébergement classée est majoritairement milieu, bas de gamme (54% en lits 1* et 2*, et 20% en lits 3*). Loffre ne comporte aucun établissement de catégorie supérieure. Les 1* sont la catégorie la plus fréquentée (41% des nuitées), suivie des 3* (32%) Les capacités classées ont fortement augmenté au cours des 10 dernières années (x3) enregistrant une croissance moyenne de 12% par an. La majorité des lits ont été créées en 1* et 2* (53%). La qualité de lhébergement est très moyenne voire mauvaise, à lexception de quelques rares maisons dhôtes qui proposent des prestations meilleures que la moyenne. La part particulièrement importante de lhébergement non classé, qui représente près des 2/3 de loffre de la région tend à renforcer le constat dune qualité globalement insuffisante Les nuitées ont connu une forte progression au cours des 10 dernière années, essentiellement liée à la croissance du tourisme interne (+10% par an en moyenne), majoritaire dans la région (49% des nuitées), alors tourisme récepteur est en baisse sur la période (-2%). Néanmoins, les nuitées affichent un recul important depuis 2005 (-11% par an en moyenne) observé aussi bien au niveau du tourisme interne que des principaux marchés émetteurs (France notamment) n Loffre danimation et de loisirs actuelle est très insuffisante pour pouvoir accompagner le développement touristique de la région. n 2 projets touristiques de grande envergure sont en effet programmés et sinscrivent dans le cadre du Plan Azur: La station Oued Chbika à Tan Tan et la station Plage Blanche à Guelmim. Ils devraient créer une capacité additionnelle de lits, dont à Guelmim et 6600 à Tan Tan. Ces projets positionneront la région en tant que destination à part entière, et permettront de combler les lacunes liées à loffre dhébergement et danimation actuelle n Dautre part, un PAT Oasis et Désert sera programmé ultérieurement à Tata et vise le développement du tourisme rural * Ressources évaluées comme « uniques » ou « international » ou « supérieures »

4 Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara Synthèse des atouts et contraintes du développement touristique de la Région n Laccès à la région demeure globalement limité ce qui constitue certainement un frein au développement touristique de la région La région dispose dun réseau routier relativement dense (3,8 km / 1000 habitants) et de bonne qualité (80% des axes revêtus considérées acceptables) bien que 60% reste non revêtu. Elle nest traversée par aucune infrastructure structurante de type autoroute ou voie express. Dautre part, la région dispose dun aéroport international à Tan Tan pouvant accueillir jusquà passagers bien que le trafic ne dépasse pas passagers en Depuis la fermeture de Regional Airlines (qui assurait Casa-Tan Tan), aucun vol régulier ne dessert désormais laéroport. Cependant, laéroport de Tan Tan dispose tout de même de perspectives ambitieuses notamment en raison des nouvelles stations touristiques prévues (Oued Chbika, Plage Blanche) doù le projet dextension de laéroport devant porter sa capacité à passagers en La région dispose également dun aérodrome à Guelmim (à 60 km de Plage Blanche) en cours dextension pour accueillir des vols commerciaux Comme toutes les régions du Sud (y compris SMD) la région ne bénéficie pas de réseau ferroviaire et aucune activité maritime nest encore développé à ce jour (croisière, transport voyageurs, marina) n Avec un relief très varié (montagne, vallées, oasis, littoral, désert…) et une biodiversité riche (7 SIBE, 1 parc naturel), la région dispose certainement dun potentiel touristique important offrant la possibilité de développer plusieurs typologies de produits touristiques (tourisme de montagne, balnéaire, tourisme de désert et oasien…). Dautre part, la région se distingue par son climat saharien marqué par une forte aridité (à lexception de la bande littoral). Ainsi, les pressions climatiques sont une réelle problématique de la région (désertification liée à la sécheresse, ensablement, ressources en eau limitées et irrégulières). Dautres pressions sexercent sur lenvironnement naturel : dégradation des forêts, pollution des nappes phréatiques, de leau, de lair, pollution industrielle…) menaçant notamment les systèmes écologiques des SIBEs. Des mesures sont mises en place pour remédier à ces pressions (reboisement, fixation des dunes, projet de dépollution industrielle…) n Comme pour toutes les régions du Sud, la pêche est le secteur phare de léconomie de la région, contribuant à hauteur de 15% des prises nationales (Port de TanTan, 1 er port sardinier du pays) et les industries de la région sont exclusivement dédiées à la transformation des produits de la mer. Les indicateurs dactivité parmi les plus bas du pays à linstar des 2 autres régions du Sud ((taux de chômage fort de 19,1% vs 9,8% au niveau national; 14è PIB au niveau national) reflètent le faible dynamisme de la région bien que le niveau de pauvreté soit relativement faible. Le niveau dinfrastructures de santé et le niveau dinstruction demeurent également relativement faibles. Enfin, bien que les infrastructures de base restent limitées (eau potable, assainissement, électricité), celles-ci paraissent suffisantes au regard de la population puisquelles affichent des niveau au dessus de la moyenne national et des projets sont en cours de réalisation pour leur mise à niveau. n La région dispose dun tissu de distribution local quasi inexistant (en corrélation avec le niveau de développement touristique). En terme de promotion, lONMT contribue à hauteur de 4 millions de dhs à la promotion de la région (6% du total budget national) et des plans dactions ambitieux sont en cours de mise en place par le CRT n Compte tenu du faible niveau de développement actuel de lactivité touristique dans la région, Guelmim Es Smara dispose dune offre de formation très restreinte (2 établissements de formation, 9 filières sur 14 filières). Dautre part, les problématique de la qualité de loffre se pose pour la région de Guelmim Es Smara. Le contrat RH national devrait permettre datténuer ces contraintes tant quantitatives que qualitatives n La région dispose dun CRT relativement actif, élaborant des plans dactions ambitieux (2009 et quinquennal ) pour la région et un PDRT (en cours), cependant, ses moyens restent limités bien que des conventions soient en cours de signature avec lONMT et le CR. Dautre part, la région compte 2 DPT à TaTa et à Guelmim rattachés à la DRT dAgadir

5 Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara Synthèse des atouts et contraintes par axe Produit - Offre dhébergement et danimation et Projets Produit – Ressources touristiques Marketing & Ventes RH & Formation touristique Institutions touristiques Projets touristiques denvergure en cours et à venir (Station Oued Chbika et Plage Blanche (près de lits additionnels, et équipements danimation structurants à venir) Diversité des ressources naturelles Patrimoine culturel relativement riche Budget de promotion accordé par lONMT important avec quelques actions denvergure + plan dactions CRT ambitieux Offre en formation suffisante par rapport aux besoins (prendre en compte les nouveaux besoins liées aux projets touristiques) Contrat RH national CRT relativement actif (plan daction quinquennal, PDRT présentées en AG) Offre dhébergement de faible capacité, qualité très moyenne du milieu et bas de gamme Demande restreinte, TO et DMS très faibles Existence dune capacité non classée significative Offre danimation et de loisirs très limitée Uniquement 2 ressources phares identifiées au niveau national Ressources touristiques globalement peu valorisée Tissu de distribution local très restreint Commercialisation en tant que destination de passage Offre très restreinte Problématiques qualitatives liée à la formation Pas de délégation régionale (2 DPT rattachée à DRT dAgadir notamment en terme de budget) Potentialités et atoutsContraintes Transport Environnement naturel Environnement socio-éco. et infrastructures Réseau routier globalement bien développé, de qualité et suffisant au regard de la population Relief très varié, biodiversité riche (7 SIBEs, 1 parc national), bande littoral de qualité Bilan hydrique légèrement excédentaire Pêche: secteur phare de léconomie (15% des prises national et Tan Tan, 1er port sardinier ) Taux de pauvreté faible, IDH et IDS élevés Accès aux infrastructures de base élevé 60% du réseau routier encore non revêtu et aucune infrastructure structurante type autoroute Absence de réseau ferroviaire Desserte aérienne très limitée Problématiques liées au climat désertique (sécheresse, désertification, ensablement) Pressions anthropiques (dégradation des forêts, pollution indutrielle, des eaux…) Taux de chômage élevé et PIB faible Faible niveau dinstruction de la population Accès aux infrastructures de santé relativement bas ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout Niveau Contrainte/Atout

6 Synthèse globale de lanalyse de la région Es Semara Positionnement de la région au regard des différents axes danalyse Positionnement de la région sur les axes de la chaine de valeur du tourisme Zone des « contraintes » Offre dhébergement / Animation / Projets RH et formation touristique Ressources touristiques Transport Environnement naturel Environnement socio éco / Infrastructures Marketing & Ventes Institutions touristiques Zone des « potentialités et atouts » Matrice de positionnement de la région Guelmim Es Smara

7 Région Guelmim Es Semara Synthèse par axe de lanalyse de la région Guelmim Es Semara Transport2 Environnement naturel3 Environnement socio-économique & Infrastructures 4 Marketing & Ventes5 RH & Formation6 Produit touristique1 Institutions touristiques7

8 Synthèse Axe Produit Synthèse Offre dhébergement et demande touristique n La région se distingue par une grande diversité de ressources naturelles (oasis, gorges, plages), et en particulier par la beauté de ses plages (Plages Blanche, et de Tan Tan) et de ses Oueds (Oued Chbika, Oued Draa, …). Les ressources culturelles témoignent de sa richesse historique, de lépoque préhistorique jusquau 19 ème siècle (gravures rupestres, Château de Timoulay, Ancien Guelmim, …) n La région regroupe 2% des sources phares *identifiées au niveau national. Les ressources touristiques sont globalement peu valorisées ContrainteAtout Offre danimation et de loisirs n Lactivité touristique de la région Guelmim Smara est très limitée et en régression depuis 2005 n La région dispose de très faible capacités classées : elle ne représente que 2% des établissements et 1% des lits du pays. Elle est lune des régions les moins fréquentée et ne représente que 0,3% des arrivées et 0,1% des nuitées enregistrées au niveau national n Elle affiche le TO le plus faible du Maroc (10%), qui se situe nettement en deçà de la moyenne nationale (45%). A linstar du TO, elle dispose de la DMS la plus basse, et ce malgré une situation géographique excentrée n Loffre dhébergement classée est majoritairement milieu de gamme (54% en lits 1* et 2*, et 20% en lits 3*).Elle compte également 3 VVT de petite taille et des catégories dhébergement alternatif (21% des capacités). Loffre ne comporte aucun établissement de catégorie supérieure. Les 1* sont la catégorie la plus fréquentée (41% des nuitées), suivie des 3* (32%) n Les capacités classées ont fortement augmenté au cours des 10 dernières années (x3) enregistrant une croissance moyenne de 12% par an. La majorité des lits ont été créés en 1* et 2* (53%). n La qualité de lhébergement est très moyenne voire mauvaise, à lexception de quelques rares maisons dhôtes qui proposent des prestations meilleures que la moyenne. La part particulièrement importante de lhébergement non classé, qui représente près des 2/3 de loffre de la région tend à renforcer le constat dune qualité globalement insuffisante n Les nuitées ont connu une forte progression au cours des 10 dernière années, essentiellement liée à la croissance du tourisme interne (+10% par an en moyenne), majoritaire dans la région (49% des nuitées), alors tourisme récepteur est en baisse sur la période (-2%). Néanmoins, les nuitées affichent un recul important depuis 2005 (- 11% par an en moyenne) observé aussi bien au niveau du tourisme interne que des principaux marchés émetteurs (France notamment) Projets de développement touristique n Loffre danimation et de loisirs actuelle est très insuffisante pour pouvoir accompagner le développement touristique de la région.Toutefois, les deux projets de développement touristique prévus dans la région devraient largement contribuer à son développement, à travers la réalisation de plusieurs équipements structurants, notamment au niveau de la restauration et de lanimation nocturne, des loisirs sportifs, du Mice et du bien être Ressources touristiques n 2 projets touristiques de grande envergure, sinscrivant dans le cadre du Plan Azur sont programmés dans la région et devraient créer une capacité additionnelle lits, dont à Guelmim et 6600 à Tan Tan. Ces projets positionneront la région en tant que destination à part entière, et permettront de combler les lacunes liées à loffre dhébergement et danimation actuelle n Un Pat Oasis et Désert sera programmé ultérieurement à Tata et vise le développement du tourisme rural ContrainteAtout ContrainteAtout Contrainte Atout Source : Rapport danalyse des ressources touristiques T&L * Ressources ayant été évaluées comme au moins « supérieure » Niveau Contrainte / Atout Produit touristiqueGuelmim Es Semara

9 2 projets touristiques de grande envergure sont programmés et devraient créer une capacité additionnelle lits, dont à Guelmim et 6600 à Tan Tan Total lits touristiques : lits Sources : SMIT, Ministère du Tourisme, analyse Valyans Plan Azur & extension Pays daccueil touristique Lits ruraux : gîtes, auberges et bivouacs APU : A Programmer Ultérieurement NB : Les projets présentés correspondent aux projets « certains » (Azur, Azur extension, Biladi signés, PAT, PDRT signés, spontanés conventionnés et non conventionnés recensés à ce jour) Tata Guelmim Tan-Tan Assa-Zag Es-Smara PAT Désert Oasis Tata APU Station Oued Chbika 6600 lits dont 1800 en 4*, 2800 en 5* et 2000 en RIPT Station Plage Blanche lits dont 3500 en 4*, 4600 en 5*, 2428 en RIPT et 3936 en VVT Produit touristiqueGuelmim Es Semara

10 Environ 20 équipements danimation structurants sont programmés dans le cadre des deux projets de développement phares de la région Sources : SMIT, Ministère du Tourisme, analyse Valyans Plan Azur & extension Tata Guelmim Tan-Tan Assa-Zag Es-Smara Station Oued Chbika - 3 golfs (18, 19 et 27 trous) - 1 golf Académie / Clubhouse - 1 marina - 1 club nautique (dont 1 centre de plongée sous marine - 1 centre de loisirs aquatiques - 1 centre de sports - 1 club équestre - 1 centre de faune et flore - 1 centre de Congrès - 1 centre de Conventions / auditorium - 1 SPA dhôtel - 1 clinique de beauté esthétique - 1 musée - 1 centre dartisanat (Place des artistes) - 1 discothèque - Restauration et commerces Total régional : 25 - Total Plan Azur Projet Oued Chbika : 18 a minima Offre déquipements d'animation structurants programmée dans la région Station Plage Blanche - 2 golfs - 1 SPA - 1 centre artisanal - 1 centre commercial - Infrastructures de loisirs - Restauration et commerces - Total Plan Azur Projet Plage Blanche : 7 a minima Produit touristiqueGuelmim Es Semara

11 Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique Synthèse Axe transport Niveau contraintes/atouts Réseau et transport ferroviaires Réseau et transport aériens Réseau routier n La région compte 1 aéroport international et 1 aérodrome peu exploité : laéroport de Tan Tan pouvant accueillir jusquà passagers par an, nassure aucune liaison régulière depuis la fermeture de Regional Airlines. Un projet dextension pour soutenir la croissance des arrivées liées aux futures stations Plage Blanche et Oued Chbika est prévu à horizon 2015 Laérodrome de Guelmin est en cours dextension pour pouvoir accueillir des liaisons commerciales à destination de la future station Plage Blanche à 60 km n La région dispose de la meilleure qualité de réseau routier du pays notamment en raison de sa récente construction (80% des routes revêtues sont considérées en état acceptable) bien que plus de 60% de ce dernier demeure non revêtu n Dautre part, en raison de sa surface étendue (20% du territoire national) et de sa faible densité démographique, la région bénéficie du ratio réseau routier / 1000 habitants (3,8km / 1000 habitants) parmi les plus élevés du pays (2 nd après Oued Dahab Lagouira) n Cependant, la région nest traversée par aucune autoroute ou voie express et aucun chantier structurant nest prévu à moyen court terme n Inexistant ContrainteAtout ContrainteAtout ContrainteAtout Réseau et transport maritime n Port de pêche de Tan Tan n Aucune activité de transport de voyageurs, plaisance ou croisière. Cependant, une marina est prévue dans le cadre du projet de station touristique de Oued Chbika ainsi quun centre nautique et marin dans la station du plan Azur : Plage Blanche ContrainteAtout Transport Guelmim Es Semara

12 Synthèse Axe Environnement naturel Environnement Naturel n Lenvironnement naturel de la région bénéficie dune biodiversité riche et variée n 7 SIBEs (5% du national) et le Parc National dIriqui sont recensés dans la région. Le SIBE de lembouchure du Draâ est par ailleurs inscrit à la Convention Internationale RAMSAR (site à importance écologique internationale) n Cependant, des pressions climatiques (désertification liée à la sécheresse récurrente) et anthropiques (dégradation des forêts, pollution des nappes phréatiques, pollutions industrielle et domestique du sol, de leau et de lair) sexercent sur lensemble de la région, menaçant notamment les systèmes écologiques des SIBEs n Les mesures mises en place, telles que le reboisement, la fixation des dunes, un projet de dépollution industrielle, la réalisation de programmes dassainissement solide et liquide, pourront résoudre cette situation à terme, mais elles sont longues à mettre en place ContrainteAtout Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique Géographie et Climat n Une zone de transition entre lAnti-atlas et les espaces désertiques n Un relief composé de montagnes, de vallées, doasis et dun littoral, accroissant ainsi le potentiel touristique de la région du fait des différents produits touristiques potentiels (tourisme de montagne, tourisme balnéaire, tourisme de désert et oasien) n Un climat de type saharien marqué par une forte aridité (moyenne annuelle des précipitations de 80 mm), des températures contrastées (très chaudes en été (26° en moyenne), froides en hiver (10°)), à lexception dune bande littoral au climat plus tempéré ContrainteAtout Ressources hydriques n Bien qualimentée par les bassins Sud Atlasiques, dont les apports en eau sont limités et irréguliers, la région bénéficie dun bilan hydrique légèrement excédentaire et au dessus du seuil de stress hydrique n Néanmoins, si la surexploitation des nappes est moins problématique actuellement que pour dautres régions, la forte augmentation prévue de la demande domestique et agricole conduira à un bilan hydrique déficitaire dici 2030 et la disparition des écosystèmes oasiens si aucune mesure de gestion de la demande et de mobilisation des ressources en eau nest prise ContrainteAtout Niveau contraintes/atouts Environnement naturel Guelmim Es Semara

13 Infrastructures (hors transport) Environnement démographique n La Région concentre moins de 2% de la population nationale, avec 70% de la population ayant moins de 35 ans, ce qui représente un bassin demplois théorique relativement peu important, dautant plus que le niveau dinstruction de la population est inférieur à la moyenne nationale n Le niveau dinfrastructures (eau potable, électricité, assainissement) est relativement élevé et des projets en cours de réalisation (extension des réseaux deau potable et dassainissement, Schémas Directeurs dAssainissement liquide et solide, réalisation dune décharge publique contrôlée, mesures de dépollution industrielle…) vont permettre à la région de figurer parmi les mieux équipées du royaume ContrainteAtout ContrainteAtout Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique Secteurs sociaux n Les indicateurs sociaux de la région sont relativement élevés et au dessus de la moyenne nationale (taux de pauvreté, IDH, IDS…) n Le niveau dinfrastructures de santé est inférieur à la moyenne nationale et le manque de personnel de santé est une réelle problématique n Le niveau dinstruction est également peu élevé, mais le niveau dinfrastructures est largement au dessus de la moyenne nationale et supérieur aux seuils de programmation établis par la Direction de lUrbanisme Environnement économique n La pêche est le secteur phare de léconomie de la région, et contribue à hauteur de 15% au total des prises nationales : Tan Tan est le 1 er port sardinier du Maroc et les industries de la région sont toutes dédiées à la transformation et la congélation des produits de la pêche n Lagriculture ne représente quune part non significative de la production nationale et ne suffit pas à lautonomie de la région. Laridité du climat et lensablement limitent le développement de ce secteur n Les indicateurs dactivité (PIB / habitant, taux de chômage, taux dactivité), parmi les plus bas du Maroc, reflètent le faible dynamisme de la région n Léconomie de la région dispose dun potentiel de développement encore important, qui devrait être relancé par la mise en place dincitations fiscales attractives ContrainteAtout ContrainteAtout Niveau contraintes/atouts Environnement S.E. et Infra Synthèse Axe Environnement socio économique & Infrastructures Guelmim Es Semara

14 Niveau contraintes/atouts Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique Marketing et Ventes n La région ne compte que 2 points de ventes situés à Guelmim et Tan Tan, ce qui parait cohérent compte tenu de la très faible activité touristique de la région n Cependant des plans dactions ambitieux sont mis en place par le CRT pour promouvoir la région et attirer linvestissement direct. Le PA 2009 prévoit par exemple : la concrétisation du site Web en Portail et installation version film et guide en langues anglaise, allemande, arabe et japonaise. Participation aux actions promotionnelles nationales et internationales pour faire connaître la région et attirer les investissements directs Mise à jour des guides et films pour la région et extension de la voix off du film en langues Allemande et Japonaise. Mise en place dune signalétique provinciale avec mise en place de panneaux avec sigle CRT pour lensemble des 36 sites recensés mis sur le web dans le but de retenir localement le touriste de passage. Nouvelle version du guide « Les bons plans de la Région Guelmim Es Smara» + langue allemande Concrétisation des 3 premiers PIT (Point dInformations Touristiques) n Dautre part lONMT contribue à hauteur de 4 millions de dirhams au budget de promotion en direct pour la région (organisation de festivals) soit 6% du budget accordé au titre de la promotion nationale. Ce budget parait disproportionné au regard du très faible développement touristique de la région (hors projets touristiques en cours : Oued Chbika, Plage Blanche) ContrainteAtout Marketing et Ventes Synthèse Axe Marketing & Ventes Guelmim Es Semara

15 Synthèse Axe RH & Formation Niveau Contraintes/Atouts RH et Formation n Compte tenu du faible niveau de développement actuel de lactivité touristique dans la région, Guelmim Es Smara dispose dune offre de formation restreinte (2 établissements de formation, 9 filières sur 14 filières enseignées, 1,1% du nb total de lauréats formés sur ). n Les capacités à venir identifiées dans la région (notamment grand projets Oued Chbika et Plage Blanche) et dans le cadre de la stratégie 2020 devront être prises en compte de manière à assurer une bonne adéquation offre/demande dans la région n Par ailleurs, les problématiques qualitatives nationales liées à la formation et à lemploi sappliquent aussi à la région de Guelmim Es Smara. n Ces problématiques ont été appréhendées au travers du « contrat RH » national : les opérateurs de formation se sont engagés à mettre en œuvre des mesures visant notamment à améliorer ladéquation offre-demande par filière et région et à améliorer la qualité de la formation. ContrainteAtout Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique RH et formation Guelmim Es Semara

16 Synthèse Axe Institutions touristiques Niveau contraintes/atouts Institutions touristiques n Le CRT a « plus une fonction complémentaire du Ministère du Tourisme considéré comme moteur et promoteur dun développement régional et ce en vue de réaliser un développement équilibré intégré avec lidentité régionale et les populations locales dans lequel lindustrie touristique ne dépasserait pas 40% des investissements structuraux afin denvisager des réalités structurantes, intégrées, responsables et durables » dixit le project manager du CRT. Le rôle du CRT dépasse ainsi la simple fonction de promotion tenant compte de tous les aspects dun développement touristique durable : logistique, transport, énergie, agriculture, développement durable, … n Cependant, celui-ci dispose de moyens encore limités bien que des subventions soient en cours de signature avec le conseil régional et lONMT n Le CRT a organisé et participé en 2008 à diverses actions dont : rapprochement Îles Canaries/Région de Guelmim avec notamment organisation Voyage de 22 hommes daffaires … Co organisation du « festival du Dromadaire de Guelmim », Edition en 3 langues (Français, Anglais, Espagnol,) du guide « Les Bons Plans de la Région de Guelmim Es Smara et de ses 5 provinces » distribué en exemplaires, … Réalisation du site Web avec intégration film, Participations actives aux réunions de la FNT, OT, MTM, techniques et assemblées, participation à lélaboration du mémorandum des C R T, Etablissement des plans daction CRT pour 2009 et , Etablissement de la feuille de route et PDRT Région Guelmim Es Smara ContrainteAtout Principaux atouts et contraintes pour le développement touristique Institutions touristiques Guelmim Es Semara


Télécharger ppt "Région Guelmim Es Semara Synthèse 3. La Région Guelmim Es Semara Chiffres clés Synthèse globale de lanalyse de la région Guelmim Es Semara n Superficie."

Présentations similaires


Annonces Google