La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Pour une atmosphère de réussite en classe Micheline Samson Cégep Limoilou Juin 2003 Colloque conjoint APOP-AQPC Mont-Tremblant.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Pour une atmosphère de réussite en classe Micheline Samson Cégep Limoilou Juin 2003 Colloque conjoint APOP-AQPC Mont-Tremblant."— Transcription de la présentation:

1 1 Pour une atmosphère de réussite en classe Micheline Samson Cégep Limoilou Juin 2003 Colloque conjoint APOP-AQPC Mont-Tremblant

2 2 Partie 1: Projet et expérimentation en Méthodes quantitatives

3 3 Présentation du projet en Méthodes quantitatives Projet réussite Clientèle visée Taux de réussite

4 4 Objectifs du projet en MQ Permettre aux élèves ayant des difficultés datteindre les objectifs du cours de MQ. Développer chez les élèves faibles les attitudes et les comportements menant à la réussite. Développer chez les élèves faibles un sentiment dappartenance au programme en sciences humaines.

5 5 Moyen utilisé pour atteindre ces objectifs: le tutorat par les pairs Organisation du tutorat : –recruter 5 élèves aidant par groupe-classe; –identifier 10 élèves à aider par groupe-classe; –jumeler à chaque élève aidant deux élèves à aider de son groupe-classe. Déroulement du tutorat : –rencontre individuelle dune heure par semaine; –rencontre au Centre daide à la réussite; –signature dun billet de présence.

6 6 Présentation de lexpérimentation du tutorat en Méthodes quantitatives Caractéristiques des élèves Recrutement Formation des aidants Suivi du tutorat Évaluation de lexpérimentation Recommandations

7 7 Caractéristiques des élèves Motivation intrinsèque (M.I.)

8 8 Caractéristiques des élèves Constat sur la motivation intrinsèque Les degrés de M.I. paraissent faibles pour des élèves se préparant à des études universitaires. La M.I. chez lélève nest pas liée à un programme. La perception que nous nous faisons de lélève est celle dun carriériste ; il franchit des étapes (de la maternelle au collégial) sans «être défini». Question fondamentale soulevée par ces observations : «Les élèves ont-ils la passion de leurs études ?»

9 9 Caractéristiques des élèves Retraits du cours de MQ 66 élèves se sont retirés du cours de MQ. 13,6% de ces élèves ont donné des raisons liées au cours. 65% de ces élèves ont «changés dorientation» ou se sont «désistés totalement du collège».

10 10 Caractéristiques des élèves Échecs antérieurs 34 élèves ont eu un ou plusieurs échecs antérieurs. 8 élèves, ayant déjà échoué deux fois le cours, ont présenté des résultats inférieurs lors de leur deuxième échec. 3 élèves, ayant échoué 4 fois ce cours, ont eu des résultats qui diminuaient. 5 élèves, ayant a nouveau un échec à la session d hiver 2002, montre aussi une diminution de leur note. Chez ces 34 élèves, le taux de réussite est de 85,3%. Parmi ces 34 élèves, laidante a obtenu une note de 95 et les 3 élèves aidés ont eu 64, 72 et 78.

11 11 Caractéristiques des élèves Conclusion sur les échecs antérieurs Le taux de réussite, chez les élèves ayant eu des échecs antérieurs, est élevé. Lorsque létudiant reprend un cours, sil échoue à nouveau, sa performance est inférieure puisque ses notes vont en diminuant.

12 12 Caractéristiques des élèves Portrait des aidants Carrières les plus envisagées : surtout lenseignement et la psychologie. Qualités : capacité de communiquer, capacité découte… Craintes : ne pas être capable de répondre à certaines questions, ne pas répondre aux attentes de lélève aidé… 8 aidants sur 18 prévoient consacrer entre 50 et 70 heures par semaine pour les cours, létude et lemploi.

13 13 Recrutement Les professeurs ont ciblé, lorsque cela était possible, des élèves à partir des résultats du premier examen. Ils ne disposaient daucune information sur les «cote R», les échecs antérieurs et les notes obtenues au secondaire. Pour le recrutement des aidants : 61 échanges téléphoniques et 34 messages laissés. Pour le recrutement des élèves aidés : 60 échanges téléphoniques et 42 messages laissés. 11 élèves (9 filles et 2 garçons) ont apporté de laide à un ou deux élèves en difficulté. 12 élèves (7 filles et 5 garçons) ont été aidés.

14 14 Recrutement Conclusion Beaucoup defforts ont été investis dans le recrutement daidants et délèves aidés. Peu délèves ont accepté de vivre lexpérience du tutorat. Pourquoi peu délèves se sont impliqués dans ce projet ? Certains élèves nont pas le temps de sinvestir dans des activités non obligatoires. Pour dautres élèves, ça peut être dû à un manque de motivation aux études.

15 15 Formation des aidants Formation de base Objectifs : Rendre laidant fonctionnel par rapport à son rôle daidant: - présentation du dossier de laidant; - préparation de la première rencontre de tutorat; - visite du Centre daide. Sensibiliser laidant à la relation daide: - activités au niveau du groupe-classe sur les dimensions méthodologique, affective et didactique. Temps de formation: Deux rencontres dune heure chacune.

16 16 Temps investi pour la formation des aidants : 17 heures - 9 heures pour la formation en petits groupes - 8 heures pour la formation individuelle Formation des aidants Statistiques

17 17 Suivi du tutorat Statistiques Le total des heures de tutorat : 63h20 Le nombre dheures investies par aidant varie entre 1 heure et 13 heures. Le nombre dheures de tutorat par élève aidé varie entre 1 heure et 18 heures.

18 18 Suivi du tutorat Les taux de réussite en MQ

19 19 Évaluation de lexpérimentation Des élèves

20 20 Évaluation de lexpérimentation L es enseignants Ils énoncent des bénéfices pour les aidants, les aidés et les autres élèves de la classe. Ils apprécient laide apportée dans lencadrement des élèves. Ils se demandent si la clientèle était meilleure que dhabitude (plus de math-536) Le professeur devrait faire parti du projet. Il faudrait idéalement avoir trois rencontres pour échanger sur lexpérience vécu. Lexpérience est un succès en ce qui concerne la motivation, la compétition et lamélioration de la réussite des élèves.

21 21 Évaluation de lexpérimentation Lenseignante responsable du projet Ce projet a permis de créer dès le début de la session une atmosphère de réussite. Il était synonyme de dynamisme, de collaboration, de désir de réussir et ça autant au niveau des enseignants que des élèves.

22 22 Recommandations: «Motivation» Agir sur la dimension « stimulation » de la motivation intrinsèque. Le cours de MQ pourrait être plus excitant, plus dynamique pour létudiant. Tenir compte de la «culture» de létudiant dans lorganisation de lenseignement. Attacher plus dimportance aux dimensions suivantes : –Interactions en classe (Questions posées aux étudiants, … ) –Activités en classe (Travaux d équipes, projets, jeux, … )

23 23 Recommandations: «Retraits» Ajouter, dans la grille des raisons des retraits, des modalités qui tiennent compte de la «difficulté du cours», de la «non maîtrise des préalables» et de la «possibilité dun échec». Pour une raison reliée directement au cours, lAPI devrait insister pour que lélève rencontre son professeur(e) avant de prendre une décision finale.

24 24 Recommandations: «Échecs antérieurs» Remettre aux enseignants la liste des élèves ayant échoué le cours antérieurement. Porter une attention spéciale aux élèves ayant plus dun échec antérieur. Intervenir individuellement auprès de ces élèves.

25 25 Recommandations: «Portrait des aidants» 44,4% des aidants prévoyaient investir entre 50 et 70 heures par semaine pour les cours, létude et lemploi. Ce constat affecte la motivation intrinsèque de ces élèves. Toute demande académique quelconque se présente comme une accumulation de tâches à exécuter. La passion na plus de place. Une réflexion, dans le milieu de lenseignement collégial, simpose.

26 26 Conclusion Poursuivre le projet de Tutorat par les pairs en MQ en faisant préalablement des liens entre la «cote R», la note obtenue au dernier cours de mathématique suivi au secondaire (math-436 ou math-536) et la note obtenue en MQ à la session dhiver Ceci permettrait : de mieux cibler les élèves forts et les élèves en difficulté en vue du recrutement en début de session; de débuter le tutorat par les pairs au début de la session; de travailler dune façon plus efficace auprès des élèves et ainsi de les aider à réussir.

27 27 Partie 2: Projet et expérimentation de lentraide par les pairs en Modèles mathématiques 1

28 28 Objectifs du projet en Modèles mathématiques 1 Développer chez les élèves faibles les attitudes et les comportements menant à la réussite. Développer chez les élèves faibles un sentiment dappartenance au programme de Technologies du génie électrique.

29 29 Moyen utilisé pour atteindre ces objectifs: lentraide par les pairs - Équipes de travail en classe - Tutorat par les pairs au Centre daide

30 30 Équipes de travail en classe Organisation Formation des équipes par lenseignante Jumelage des élèves: un élève fort et un élève ayant des difficultés en mathématique Renseignements utilisés lors du jumelage pour le premier travail déquipe Les travaux déquipe sont réalisés en classe L utilisation du volume et des notes de cours sont permis lors des travaux déquipe. Les équipes ne sont pas stables pour la session. Les équipes sont fermés; une pénalité est prévue en cas de non respect de cette règle.

31 31 Équipes de travail en classe Efficacité du travail déquipe Contrat du groupe-classe pour le travail en équipe : 1.Réflexion individuelle sur son comportement en équipe. 2.Partage, en équipe de quatre, sur les bases dun travail déquipe efficace. 3.Élaboration, en équipe de quatre, des règles de fonctionnement pour le travail déquipe. 4.Partage au niveau du groupe-classe des règles élaborées par chaque équipe. 5.Production par lenseignante dune grille regroupant ces règles. Consignes données avant la réalisation dun travail déquipe

32 32 Équipes de travail en classe Évaluation de lefficacité du travail déquipe - Évaluation qualitative - Évaluation quantitative

33 33 Témoignage sur lentraide dans le travail en équipe Gaétan Labrecque, étudiant Technologies du génie électrique

34 34 Équipes de travail en classe Conclusion - Il y a eu 4 travaux déquipe durant la session (20% des points). - Les élèves ont apprécié la formation des équipes par lenseignante et ont aimé réaliser les travaux déquipe. - Certains dentre eux ont signalé que ce serait intéressant davoir plus de travaux déquipe. - Taux de réussite : - élèves: 39 sur 51 (76,5%) - élèves ayant déjà échoué ce cours: 3 sur 8 - élèves ayant un contrat réussite: 12 sur 19

35 35 Tutorat par les pairs au Centre daide Organisation et déroulement Organisation du tutorat : –recruter des élèves à aider par groupe-classe –recruter des aidants par groupe-classe –jumeler à chaque élève aidant un élève à aider de son groupe-classe –former les aidants Déroulement du tutorat : –rencontre individuelle dune heure par semaine –rencontre au Centre daide à la réussite –signature dun billet de présence –suivi du tutorat

36 36 Témoignage sur lentraide dans le tutorat par les pairs David McCann, étudiant Technologies du génie électrique

37 37 Tutorat par les pairs au Centre daide Conclusion Élèves impliqués : 5 aidants et 6 élèves aidés Nombre dheures de tutorat en tout : 25 heures Le taux de réussite des aidants : 5 sur 5 Le taux de réussite des élèves aidés : 5 sur 6

38 38 Conclusion Lentraide par les pairs est une valeur importante à véhiculer auprès des élèves car les bénéfices retirés par chacun sont nombreux et touchent les connaissances, la motivation, la confiance en soi, la responsabilisation et les habitudes de travail. En mettant de lavant lentraide par les pairs, nous favorisons la réussite scolaire et nous contribuons à développer la personne dans toutes ses dimensions.

39 39 Vision du Centre daide à la réussite - Rôle du Centre daide - Rôle des enseignants


Télécharger ppt "1 Pour une atmosphère de réussite en classe Micheline Samson Cégep Limoilou Juin 2003 Colloque conjoint APOP-AQPC Mont-Tremblant."

Présentations similaires


Annonces Google