La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CHAPITRE 1 : ORGANISATION DES PLANTES A FLEUR ET VIE FIXEE I – Organisation générale des plantes à fleur en relation avec leur mode de vie Organisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CHAPITRE 1 : ORGANISATION DES PLANTES A FLEUR ET VIE FIXEE I – Organisation générale des plantes à fleur en relation avec leur mode de vie Organisation."— Transcription de la présentation:

1 CHAPITRE 1 : ORGANISATION DES PLANTES A FLEUR ET VIE FIXEE I – Organisation générale des plantes à fleur en relation avec leur mode de vie Organisation générale (voir TP 1) commune à la très grande majorité des végétaux : Système racinaire souterrain, tige (ou tronc), feuilles,… Les végétaux sont caractérisés par un mode de vie fixé (non mobile). Comment la fonction de nutrition est assurée malgré ce mode de vie fixée ? A – Organisation générale d'une plante THEME 1A

2 B – Les échanges avec l'atmosphère : rôle des feuilles Question : En quoi lorganisation des plantes à fleur et de leurs feuilles est elle en relation avec la fonction de nutrition ? Plante = Grande surface de feuille = grande surface d'échange avec l'atmosphère pour capter l'énergie lumineuse (grâce aux cellules chlorophylliennes des parenchymes) et réaliser la PHOTOSYNTHESE. Les feuilles ont un rôle essentiel dans la fonction de nutrition : réaliser LA PHOTOSYNTHESE des molécules organiques indispensable à la vie. (voir programme de seconde ) Voir TP 1 question 3

3 Parenchyme lacuneux des feuilles (poches sous stomatiques) = surface d'échange encore plus grande avec l'atmosphère pour les échanges gazeux nécessaires à la photosynthèse (absorption de CO2, rejet de 02) Remarque : quel est le rôle des stomates et de la cuticule ? Question 2 page 105 du livre Adaptation du système foliaire aux variations des conditions du milieu. Structure de la feuille : voir CT document annexe 2 TP1

4 C – Les échanges avec le sol : rôle du système racinaire Etude du Document 4 page 105 : Question 3 page 105 L'organisation générale de la plante montre un système racinaire très développé L'organisation du système racinaire montre que les racines présente une zone pilifère riche en poils absorbants Cette organisation particulière est en rapport avec le rôle des racines dans la plante : le système racinaire développe une très grande surface d'échange avec le sol, ce qui optimise l'absorption d'eau et d'ions (sels minéraux) par la plante (fonction de nutrition).

5 Adaptation du système racinaire aux variations des conditions du milieu. Etude du Document 5 et 6 page 105 : : Question 4 II – Des mécanismes de défense des plantes contre les agressions du milieu. Exemple 1 : lutte contre les prédateurs (voir docs page 108) Exemple 2 : lutte contre la sècheresse (voir exo 4 page 114) Exemple 3 : lutte contre les variations saisonnières (voir docs page 109)

6 Bilan I – II : Les végétaux ont un mode de vie fixée, ce qui nécessite de développer : des stratégies pour la recherche de nourriture : Système racinaire et système foliaire développant de très grandes surfaces d'échanges avec l'environnement de multiples stratégies (autres que la fuite...) pour se défendre contre les agressions du milieu (voir quelques exemples au II)

7 III – La circulation des matières dans la plante Répartition des tâches dans la plante : Rôle des racines : ?? Absorption de l'eau et des sels minéraux Rôle des feuilles : ?? Production pour toute la plante de matière organique à partir de... Nécessité d'un transport de matière entre les différents organes Question : comment se réalise la circulation des matières dans la plante ?

8 Voir TP2 La circulation des matières dans la plante est assurée par un double réseaux de vaisseaux conducteurs de sève : vaisseaux du XYLEME : Caractéristiques : voir TP conduit la sève brute (solution d'eau et de sels minéraux) depuis le système racinaire (absorption) vers le système aérien (feuilles,....) Rôle : vaisseaux du PHLOEME : Caractéristiques : voir TP Rôle : conduit la sève élaborée (solution contenant les molécules organiques issues de la PS dans les feuilles) depuis le système foliaire vers le reste de la plante (pour nutrition des cellules)

9 Compétence TP Bac : savoir repérer les deux types de vaisseaux sur une CT de tige, racine,... BILAN : SCHEMA DE L'ORGANISATION DES PLANTES A FLEUR ET DES ECHANGES AVEC LE MILIEU TRAVAIL : proposez un schéma bilan présentant l'organisation des plantes à fleur et leurs échanges avec le milieu.

10 IV – Reproduction des plantes a fleur et vie fixée Reproduction = rencontre d'un gamète mâle et femelle puis fécondation. Question : quelles structures et quelles mécanismes permettent cette rencontre pour des végétaux fixes ? A – L'organisation floral Voir organisation de la fleur doc annexe fleur A retenir : organisation de la fleur en quatre verticilles avec nom des différentes pièces florales. Partie femelle : Organisation du pistil (notions de carpelles et ovules). Partie mâle : organisation des étamines (pollen)

11 B – Un contrôle génétique de l'organisation florale Une organisation florale sous le contrôle de gènes du développement. Voir page 119 du manuel : questions 3 et 4 Gènes du développement classées en 3 groupes : A B C

12 C – La fleur : organe de la reproduction sexuée chez les plantes à fleur Gamètes mâles : grains de pollen Gamètes femelles : ovules situées dans l'ovaire Voir page 120 du manuel Modalités de la fécondation : doc 2 p 120 Chez les plantes à fleur : hermaphrodisme mais pollinisation croisée majoritaire (voir doc 3 p 120). intérêt ?Favorise la diversité génétique

13 D – Les modalités variées de la pollinisation croisée L'anémogamie : pollinisation par le vent (voir exemple doc 5 p 123) Pour permettre la pollinisation croisée, il y a nécessité de transporter le pollen d'une fleur à l'autre. Quelles modes de transport ? L'entomogamie : pollinisation par les insectes (voir exemples docs p 122) et autres.....

14 La pollinisation par les animaux repose souvent sur une collaboration entre l'animal pollinisateur et la plante : la plante fournit le nectar (nourriture pour les animaux) l'animal transporte le pollen d'une fleur à l'autre et permet donc la pollinisation croisée. Souvent, il a collaboration entre 1 espèce de plante et 1 espèce d'animal pollinisateur (voir doc 6 p 123). Intérêt pour la plante ?Transport intraspécifique du pollen Intérêt pour l'animal ? Accès à une ressource nutritive non partagée avec les autres espèces.

15 Ces collaborations animal pollinisateur / plante sont issues d'un processus de coévolution : Coévolution = évolution coordonnée de deux espèces en interaction l'une avec l'autre. Chaque transformation chez une espèce contribue à la sélection d'une nouveau caractère symétrique chez l'autre espèce. 2 exemples de coévolution : doc 6 page 123 Pollinisation de l'orchidée Angraecum sesquipedale

16 E – La formation des graines Voir page 121 du manuel A l'issue de la fécondation, il y a transformation de la fleur : OvaireFruit OvulesGraines Remarque : c'est la germination de la graine qui donnera une plantule formant un nouvel individu issu de la fécondation

17 F – Les modalités de la dispersion des graines Problème : colonisation du milieu pour les végétaux qui ont une vie fixée. La colonisation du milieu peut se faire par dispersion des graines. Différentes modalités : Voir page 124 du manuel Anémochorie Balochorie Epizoochorie Endozoochorie Hydrochorie

18 Voir page 125 du manuel, questions 3et 4 Nombreuses collaboration animal disséminateur / plante Résultats d'un processus de coévolution


Télécharger ppt "CHAPITRE 1 : ORGANISATION DES PLANTES A FLEUR ET VIE FIXEE I – Organisation générale des plantes à fleur en relation avec leur mode de vie Organisation."

Présentations similaires


Annonces Google