La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Biolatin Par : Rodrigue Peyroche La classification binomiale : Depuis 1758, les animaux et les végétaux sont désignés par des noms latins ou des noms.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Biolatin Par : Rodrigue Peyroche La classification binomiale : Depuis 1758, les animaux et les végétaux sont désignés par des noms latins ou des noms."— Transcription de la présentation:

1

2 Biolatin Par : Rodrigue Peyroche

3 La classification binomiale : Depuis 1758, les animaux et les végétaux sont désignés par des noms latins ou des noms grecs latinisés suivis d'un ou plusieurs noms d'auteur pour conférer un caractère universel à la nomenclature des espèces. Actuellement, cette nomenclature est utilisée pour lensemble des êtres vivants. Cliquez ici pour continuer

4 La classification binomiale : On appelle cette nomenclature, la nomenclature binomiale, comportant 2 noms : Le premier est le nom générique = le genre, la première lettre est une lettre majuscule. Le premier est le nom générique = le genre, la première lettre est une lettre majuscule. Exemple : Homo Le second est le nom spécifique = l'espèce, dont la première lettre est obligatoirement une minuscule. Le second est le nom spécifique = l'espèce, dont la première lettre est obligatoirement une minuscule. Exemple : sapiens Remarque : quelque fois un troisième nom apparaît, indiquant la sous-espèce ou la variété. Exemple : Homo sapiens sapiens

5 La classification binomiale : Ces noms composés sont imprimés en italique pour indiquer qu'il s'agit de mots latins. Le nom du premier auteur ayant décrit le taxon est mentionné généralement par une lettre. Exemple : "Emarginula costata Lamarck, 1802", on sait que l'espèce Emarginula costata a été décrite pour la première fois par Lamarck dans une publication scientifique datée de 1802.

6 Intérêts de cette nomenclature : Ce système binomial linnéen (du nom du naturaliste suédois Carl Linné), offre 3 avantages importants: il indique un nom universel pour un organisme qui sera utilisé par lensemble de la communauté scientifique. il indique les liens de parenté de l'organisme en citant le genre auquel il appartient. En lisant les noms de Architectonica plicata et de Architectonica marginata, on sait que ces deux mollusques sont étroitement apparentés. il permet de combiner les mêmes noms spécifiques avec des noms génériques.

7 Comment donne-t-on le nom à un être vivant ? Beaucoup d'entre eux proviennent des racines latines ou grecques. Par contre, les noms sont quelquefois représentatifs du nom du découvreur de la plante, de l'endroit où la plante a été découverte, de quelques héros des mythologies ou d'anciennes légendes. Normalement, le nom donné à l'espèce devrait être descriptif de lorganisme : l'origine géographique (Ursus maritimus pour lours polaire), la forme (Drosera filiformis pour la drosera filiforme), la couleur (Delphinapterus leucas pour le béluga), la dimension (Magnolia grandiflora pour le magnolia à grandes fleurs), etc.

8 Comment donne-t-on le nom à un être vivant ? Les noms latins attribués sont généralement assez simples à déchiffrer. Ainsi les noms se terminant par folia ont rapport avec la description des feuilles comme alternifolia qui veut dire à feuilles alternes ou grandifolia à grandes feuilles.

9 Systématique : Plus généralement, les êtres vivants sont classés en groupes (ou taxons). La systématique est la branche de la biologie qui traite de la classification et du nom scientifique des organismes. Elle recherche les critères de relation entre les organismes afin d'établir un ordre dans leur diversité. Ici aussi, le vocable latin est utilisé. Par exemple, dans la systématique zoologique chaque niveau au-dessus du genre et en dessous de l'ordre est désigné, le plus souvent, par un mot dont la terminaison latine permet de reconnaître le rang : - ida :ordre (le suffixe -ptera désigne généralement les ordres chez les insectes). - ina : sous-ordre. - oidea : super-famille. Ex : Hominoidae - idae : famille. Ex : Hominidae - inae : sous-famille. Ex : Homininae - ida :ordre (le suffixe -ptera désigne généralement les ordres chez les insectes). - ina : sous-ordre. - oidea : super-famille. Ex : Hominoidae - idae : famille. Ex : Hominidae - inae : sous-famille. Ex : Homininae

10 Fin de larticle Pour fermer, cliquez sur limage ci-dessous !


Télécharger ppt "Biolatin Par : Rodrigue Peyroche La classification binomiale : Depuis 1758, les animaux et les végétaux sont désignés par des noms latins ou des noms."

Présentations similaires


Annonces Google