La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La contribution des établissements et de la recherche au développement du Québec : Pour une plus grande collaboration, reconnaissance et synergie Sommet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La contribution des établissements et de la recherche au développement du Québec : Pour une plus grande collaboration, reconnaissance et synergie Sommet."— Transcription de la présentation:

1 La contribution des établissements et de la recherche au développement du Québec : Pour une plus grande collaboration, reconnaissance et synergie Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, 31 janvier et 1 er février 2013

2 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier 2013 Plan de la présentation 1. Contribution des établissements 2. Contribution de la recherche 3. Rôle particulier des différentes catégories de personnel 4.Constats

3 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution des établissements Pour une meilleure collaboration et synergie LUniversité du Québec : le maintien dun réseau Les services aux collectivités : une mission négligée des universités

4 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution des établissements Le réseau collégial : on serait fous de vouloir sen passer ! -Accélérateur de scolarisation -Pôle de développement économique et social -Pôle de création et de diffusion culturelle

5 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution des établissements Renouer avec lesprit dun réseau collégial -Pérennité des cégeps en région et de leur mission -Revoir le financement des cégeps -Gestion cohérente de loffre et de la demande de formation

6 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution des établissements Formation continue : le paradoxe collégial Inscriptions en formation continue au collégial Amélioration de loffre de formation continue par des enveloppes ouvertes Gratuité des formations à temps partiel au collégial

7 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution des établissements Coordination des universités - Instance indépendante de coordination et dévaluation Meilleur arrimage entre les collèges et les universités -Parcours DEC-BAC -Améliorer la reconnaissance des acquis et des compétences -Guichet unique régional de référence ?

8 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution de la recherche Au collégial Reconnaissance de la recherche collégiale -Politique nationale de recherche et dinnovation -Accès aux fonds de recherche -Reconnaissance de tout le personnel Clarification des liens entre CCTT et cégeps -Flou administratif -Problèmes de transparence

9 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution de la recherche À luniversité Sattaquer à la précarité du personnel de recherche Manque de reconnaissance du travail accompli par les professionnels de recherche Taux de roulement de 100 % à lUniversité Laval Impacts énormes sur le qualité de la recherche et sur la relève scientifique Changement de culture organisationnelle

10 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Contribution de la recherche «Bref, le problème du financement universitaire ne se résume pas seulement au manque de fonds. Il résulte également du fait que le système des pairs naccorde aucun point à la supervision de techniciens ou dassistants […] Une question de fond se pose cependant ici, malgré les prétentions dexcellence, la recherche universitaire basée pour lessentiel sur du personnel de passage comme les étudiants est-elle sérieuse ?» Gaëtan Lafrance, INRS, auteur de Quel avenir pour la recherche ? (2009)

11 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Les différentes catégories de personnel Les personnels des cégeps et universités sont des agents de changement social, économique et culturel Au collégial Favoriser la collaboration entre les catégories de personnel Meilleure synergie entre les cégeps et les CCTT Faire tomber les barrières entre la formation continue et la formation régulière Lieux de concertations -Exemple : Étudiants avec des besoins particuliers (EBP) -Groupes de recherches

12 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Les différentes catégories de personnel À luniversité Prendre acte des transformations des dernières années -Responsabilités accrues des professionnels de recherche -Place grandissante des chargés de cours à lenseignement -Activités de recherche des chargés de cours Changement de culture organisationnelle -Une plus grande reconnaissance -Diminuer la précarité

13 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Quatre constats 1.Favoriser la collaboration entre les établissements par une meilleure coordination des universités, une meilleure fluidité entre le collégial et luniversité et par une gestion plus cohérente de loffre et de la demande de formation au collégial. 2.Reconnaître des missions spécifiques aux établissements d'enseignement supérieur, notamment ceux en région, et quils soient financés adéquatement pour quils puissent les accomplir pleinement..

14 Sommet sur lenseignement supérieur Rimouski, janvier Quatre constats (suite) 3.La formation continue constituant une contribution majeure de l'enseignement supérieur au développement du Québec, lui permettre de bénéficier des conditions adéquates pour son plein développement. 4.Valoriser la recherche au collégial par une meilleure diffusion et une clarification de lencadrement des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT). À luniversité, il importe de mieux reconnaître la recherche qui est faite par les chargés de cours et doptimiser le potentiel d'innovation du Québec par la diminution de la précarité et la reconnaissance du personnel de recherche.


Télécharger ppt "La contribution des établissements et de la recherche au développement du Québec : Pour une plus grande collaboration, reconnaissance et synergie Sommet."

Présentations similaires


Annonces Google