La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Unité 3 Les habitants du Canada. Le Canada est lun des plus grands pays du monde, mais sa population est relativement faible. De nombreux facteurs géographiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Unité 3 Les habitants du Canada. Le Canada est lun des plus grands pays du monde, mais sa population est relativement faible. De nombreux facteurs géographiques."— Transcription de la présentation:

1 Unité 3 Les habitants du Canada

2 Le Canada est lun des plus grands pays du monde, mais sa population est relativement faible. De nombreux facteurs géographiques influencent le choix des lieux détablissement des Canadiens.

3 3.1 Le paysage humain du Canada

4 Répartition de la population La répartition de la population indique les endroits où les gens ont choisi de vivre dans un pays.

5

6 Leffet darchipel Certains géographes parlent dun effet darchipel (un archipel est un groupe dîles) lorsquils décrivent la répartition de la population du Canada. Les communautés sont comme des îles, non pas entourées deau, mais plutôt de forêts, de rocher, de muskeg, de prairie, de toundra et de montagnes.

7 Densité de population La densité de population est un outil qui permet aux géographes de déterminer à quel point les gens habitent rapprochés dans un endroit donné. On la calcule en divisant le nombre dhabitants dun lieu par la superficie de ce lieu. population ÷ superficie = densité de la population

8 Emplacement et situation Les géographes divisent en deux catégories les facteurs qui déterminent le choix des établissements humains.

9 Les facteurs demplacement Les facteurs demplacement sont des éléments du relief, comme des sols fertiles, labondance des arbres et celle du poisson ou la présence de minéraux, qui attirent les gens dans un endroit particulier.

10 Facteurs de situation Les facteurs de situation comprennent les relations dun lieu avec dautres lieux. Ces relations peuvent être économiques et liées aux échanges commerciaux, aux marchés ou aux moyens de transport. Elles sont parfois politiques: un lieu, par exemple, peut devenir une capitale régionale ou un centre administratif.

11

12 La répartition de la population canadienne est en grande partie due à linteraction de lhistoire et de la culture avec le relief.

13 Par exemple, au passé des groupes autochtones vivaient généralement proche à la côte pour vivre des ressources de la mer. Dautres groupes vivaient le long dune rivière parce que cétait un moyenne de transport et aussi une source de nourriture.

14 Les Malécites du Nouveau-Brunswick vivaient le long du fleuve Saint-jean.

15 Les facteurs demplacement et de situation de ces mêmes régions attiraient aussi les colons européens. Cependant les relations à long terme entre les Premières nations et les Européens ont souvent provoqué le déplacement des Premières nations.

16 Les Européens voulaient souvent sinstaller sur les territoires des autochtones parce quils savaient que les autochtones occupaient le meilleures territoires pour la chasse, la pêche, lagriculture et pour le transport. De nombreux Autochtones ont été forcés, par le gouvernement, à sinstaller sur des terres qui étaient souvent situées dans des régions ayant peu de ressources économiques.

17 Des Européens installés dans le Canada atlantique ont souvent cultivé les terres fertiles. Dautres Européens ont pêché pour gagner la vie.

18 En Nouvelle-France les colons voulaient habiter près des cours deau, quils utilisaient pour voyager. Le système seigneurial de propriété utilisé en France a été à lorigine du modèle de létablissement sur des terrains longs et étroits au bord des cours deau.

19 En Ontario, le transport fluvial était moins important et on a subdivisé des terres en cantons. Les cantons étaient des terrains carré denviron 100 acres.

20 Dans les Prairies, la terre était divisée en sections carrées de 640 acre. Les Prairies sont devenus une région agricole importante.

21 Peu dEuropéens sétaient installés dans le nord du Canada jusquà la découverte dor dans la région du fleuve Fraser en 1858, et dans la région de la rivière Klondike dans le Territoire du Yukon en 1896.

22 3.2 Croissance et déclin des établissements

23 En 1867, le Canada était principalement un pays agricole. La région des Basses-terres des Grands Lacs et du Saint-Laurent était la plus grande zone agricole du Canada à cause de la fertilité du sol et la clémence du son climat.

24 Dans la région Atlantique lagriculture nétait pas une activité importante aux années Dans cette région les activités économiques les plus importantes étaient: 1. lexploitation forestière 2. lindustrie de la pêche 3. la construction navale

25

26 Ces activités ont contribué à la croissance des villes comme St. Johns, Halifax, et Saint-Jean.

27 Classement des communautés Les villages offrent des services limités, comme des magasins généraux, des stations-service et peut-être un comptoir postal ou une école primaire. Southport, Terre-Neuve

28 Les villes offrent des services telles que des universités, des hôpitaux, les bureaux des gouvernements provinciale et fédérale et les banques. Edmonton

29 Les régions Rurales En 1881, trois Canadiens sur quatre vivaient dans une zone rurale. Les régions rurales sont des zones peu peuplées de la campagne. Ils travaillaient généralement dans le secteur primaire (agriculture, pêche, exploitation forestière, lexploitation minière).

30 La révolution industrielle Graduellement le Canada a vécu une révolution industrielle ce qui est une transition dune économie agricole à une économie fondée sur la fabrication de produits manufacturés. Des villes industrielles et des centres de services se sont développées. Ce changement était grâce au développement du chemin de fer, du charbon et de lacier.

31 Les régions urbaines Ce changement des conditions économiques a encouragé des gens à sinstaller dans des zones urbaines. Au Canada les zones urbaines sont des villes dau moins habitants ou des zones dune densité de population dau moins 400 habitants par kilomètre carré.

32 Lexode rurale et lurbanisation Ce mouvement de population des régions rurales aux grandes villes est appelé lexode rural. Lurbanisation veut dire le processus de transformation dune région rurale en région urbaine.

33 Depuis la Seconde Guerre mondiale le taux durbanisation au Canada continue daugmenter. Les fermes abandonnées sont nombreuses et des communautés entières vivant de la pêche et de lindustrie minière ont abandonné leur village lorsque les ressources ont été épuisées.

34 Les mégapoles Dans certains cas lurbanisation a mené à la création des mégapoles. Un mégapole est un très grande agglomération urbaine qui a des problèmes dont: -la pauvreté - la pollution de leau et de lair -des embouteillages -la dégradation des infrastructures (les routes, les ponts) -des services inadéquates (lélectricité, leau, les égouts)

35 Landfill Harmonic

36 Sao Paulo, Shanghai et Mexico sont des mégapoles.

37 3.3 Le Canada: Une perspective régionale

38 On classifie les régions selon les quatre catégories suivantes:

39 1. Lemplacement – Les communautés dune région partagent un emplacement géographique souvent exprimé dans le nom choisi. Le canada atlantiqueLe nord canadien

40 2.Les Caractéristiques physiques et culturelles- Les régions ont des caractéristiques physiques et culturelles bien définies. Le Bouclier canadien Les Prairies Les Montagnes rocheuses Les Territoires du Nord-Ouest

41 3.La Perspective politique – Une région qui partage une perspective politique distincte. Le Canada Terre-Neuve et Labrador La ville de St. Johns

42 4.La hiérarchie – les régions sont composées de plus petites régions. La péninsule Avalon Terre-Neuve centrale La péninsule Nord

43 Linteraction entre les régions Linteraction entre les régions est un facteur important quand on étudie la croissance et la prospérité du Canada. On utilise les termes coeur et périphérie quand on parle de ces interactions.

44 Le coeur Le coeur dune région est la partie la plus développée, où se trouvent les plus grandes richesses et la plus forte densité de population.

45 La Périphérie Les zones à lextérieur du coeur forment la périphérie. La périphérie fournit les matières premières au coeur et offre un marché pour ses produits manufacturés et ses services.

46 3.4 Identités régionales

47 Les différences physiques et culturelles ont eu une influence sur le développement des identité régionales. De nombreuses identités régionales sont associées à des industries locales. Un concours de bûcherons

48 Le Stampede de Calgary Un village de pêche à Terre-Neuve

49 Les stéréotypes régionales Les célébrations de lidentité régionale peuvent relféter des stéréotypes. Un stéréotype attribue, souvent de façon négative, les mêmes caractéristiques à toutes les personnes dune région, dune culture ou dun lieu.


Télécharger ppt "Unité 3 Les habitants du Canada. Le Canada est lun des plus grands pays du monde, mais sa population est relativement faible. De nombreux facteurs géographiques."

Présentations similaires


Annonces Google