La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La filière cotonnière togolaise : Historique, Evolution et Perspectives Communication N° 3 11 ème Journées A.C.A Lomé, 21 au 23 mars 2013 Présenté par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La filière cotonnière togolaise : Historique, Evolution et Perspectives Communication N° 3 11 ème Journées A.C.A Lomé, 21 au 23 mars 2013 Présenté par."— Transcription de la présentation:

1 La filière cotonnière togolaise : Historique, Evolution et Perspectives Communication N° 3 11 ème Journées A.C.A Lomé, 21 au 23 mars 2013 Présenté par Norbert Yao A. AMECY Secrétaire Général Technique de la NSCT

2 Introduction 1- Historique de la filière 2- Evolution 3- Perspectives Conclusion 2 Plan de lexposé

3 Introduction Le Togo, Pays de lAfrique de lOuest essentiellement agricole : Superficie totale de km²; Superficies cultivables km² ( ha), soit 64% du territoire national; Superficies cultivées : ha environ; 3

4 Introduction (suite) Population : habitants dont habitants de population rurale, soit 62,3% de la population totale. Ménages agricoles : , avec une taille moyenne de 5,7 personnes par ménage. Lagriculture fait vivre les deux tiers de la population active. Estimée au dernier recensement de la population de 2010 à environ. Cette population forme approximativement Principales cultures Cultures vivrières : Maïs, sorgho, mil, riz, niébé, soja, arachide, igname, manioc, etc. Cultures de rente : Café, cacao et coton (9% du PIBA sur les 5 dernières années) 4

5 Introduction (suite et fin) Le coton Culture très importante et stratégique dans léconomie togolaise (4,3% du PIB); Le Togo, un des principaux producteurs de coton en Afrique; Le Togo, 45ème producteur de fibres et graines de coton dans le monde (en termes de valeur : source FAO, 2012); Le coton, une des filières les mieux organisées dans lagriculture togolaise. Cette filière a son histoire, a connu une évolution et sest donnée des perspectives. 5

6 1. HISTORIQUE DE LA FILIERE Togo, un des tous premiers pays africains à sengager dans la production du coton : La culture existait déjà au sud du Togo, 2 à 3 siècles avant la colonisation. Les premières exportations du coton togolais remontent à 1902 avec à peine 15 tonnes. A lindépendance en 1960: T Création de la SOTOCO en 1974 : tonnes de coton-graine Actions soutien de lIRCT de 1949 à décembre 1992 : Le paquet technique mis au point et vulgarisé a permis de lancer la production. ITRA prend le relais à travers le CRA-SH Ouverture de la filière aux égreneurs privés (SICOT, SOPIC et SOCOSA), à partir de 1995

7 1. HISTORIQUE DE LA FILIERE (suite) Usine (localisation – région) Année de construction Statut Capacité égrenage par campagne (tonne/cot. Gr.) Usine Dapaong (Savanes) 2001Etat (ex privé) Usine Kara (Kara)1981 Etat (ex SOTOCO) Usine Blitta (Centrale)1999 Etat (ex privé) Usine Talo (Plateaux)1989 Etat (ex SOTOCO) Usine Notsè (Plateaux)1984 Etat (ex SOTOCO) Usine Tsévié (Maritime)1994 Etat (ex privé) TOTAL SITUATION DES USINES DÉGRENAGE DE COTON

8 1. HISTORIQUE DE LA FILIERE (suite)

9 Production passée de tonnes à tonnes en 1982/83 et à tonnes en 1998/99 Meilleur rendement moyen obtenu par les producteurs: kg/ha en 1994/95 De nombreuses réalisations socio-communautaires Forte contribution à la lutte contre la pauvreté.

10 10 Une crise sérieuse a ébranlé la filière à partir des années 2000 ayant finalement entraîné: -Endettements successifs et cumulés vis-à-vis des fournisseurs, transporteurs privés, et autres partenaires; -Impayés dus aux producteurs; -Perte de crédibilité vis-à-vis des banques et autres partenaires; -Crise de confiance entre SOTOCO et Producteurs; -Absence dinvestissements et vétusté des moyens de travail; -Chute considérable de la production; -Cessation de paiement… -et finalement dissolution de la société le 23 janvier 2009

11 11 Création de la NSCT en janvier 2009 Société déconomie mixte - Capital social (2 milliards) constitué à 60% (1 milliard 200 millions) par lEtat et 40% (800 millions) par la FNGPC; - Instances: Assemblée Générale, Conseil dAdministration composé de 6 représentants de lEtat et de 4 représentants de la FNGPC; - DG et DGA nommés par le CA/NSCT à lissue dun appel à candidature; Lettre de mission donnée au DG et au DGA par le CA/NSCT, avec obligation de résultats.

12 12 Dans le contexte de la NSCT, Producteur = co-propriétaire de la NSCT, donc employeur Producteur = partenaire à la production doù Producteur avec double casquettes.

13 13 Défis de la NSCT au plan technique : Améliorer le Rendement au Champ Préserver la Qualité Augmenter la Quantité

14 2. EVOLUTION DE LA FILIERE

15 EVOLUTION DU COTON AU TOGO EN FONCTION DES DIFFERENTES REFORMES Création de la SOTOCO Disparition de la SOTOCO- naissance de la NSCT Réformes de la SOTOCO - Processus de redressement de la filière cotonnière Disparition de lOPAT Les producteurs abandonnent la cotonculture 15

16 Grâce aux actions de redressement de la filière engagées par le gouvernement, lengouement des producteurs pour la culture renaît. Cest ainsi que pour la campagne 2010/2011, la production est remontée à tonnes de coton-graine, puis tonnes au titre de la campagne 2011/2012 pendant que celle attendue en 2012/2013 sera de tonnes.

17 3. PERSPECTIVES Aujourdhui, au regard des performances appréciables affichées dans sa nouvelle structuration par la filière sur les trois premiers exercices, le Gouvernement décide de linscrire dans la durée pour consolider ses acquis et assurer sa viabilité..

18 3. PERSPECTIVES (suite) Le Togo inscrit la filière cotonnière dans une vision stratégique sur 10 ans Un Document dorientation stratégique est élaboré avec lappui de la Banque Mondiale.

19 3. PERSPECTIVES (suite) Vision Dici 2022, la filière cotonnière togolaise demeure intégrée et jouit dune bonne gouvernance. Elle est compétitive, rentable, viable, animée par des acteurs professionnalisés qui inter actent pour réaliser une production annuelle minimale de tonnes de coton-graine et contribuer à léconomie nationale dau moins 7% du PIBA et à lélévation des revenus des cotonculteurs au-dessus du seuil de pauvreté..

20 3. PERSPECTIVES (suite) Mission La mission de la filière cotonnière togolaise est de contribuer substantiellement et durablement à lamélioration des revenus des cotonculteurs, des conditions de vie en milieu rural et au soutien de léconomie nationale, à travers le développement et la valorisation du coton au plan national..

21 3. PERSPECTIVES (suite) Objectifs général La filière cotonnière togolaise vise à développer et à valoriser, conformément aux principes de bonne gouvernance, la culture du coton au bénéfice du monde rural et de léconomie nationale. Objectifs spécifiques Renforcer et mettre en œuvre les principes de bonne gouvernance dentreprises ; Produire au moins tonnes de coton-graine de 95% de premier choix, avec un rendement moyen de 1600 kg/ha ; Produire au moins 85% de coton fibre de qualité de tête ; Valoriser les produits issus de légrenage (coton graine)..

22 3. PERSPECTIVES (suite) Axes stratégiques Axe 1 : Renforcement de la gouvernance et du cadre institutionnel de la filière; Axe 2 : Soutien à la production et à la productivité (Augmentation de la production, amélioration de la productivité, renforcement des capacités de la recherche cotonnière, professionnalisation des groupements de cotonculteurs); Axe 3 : Développement des infrastructures et équipements; Axe 4 : Valorisation et mise en marché; Axe 5 : Financement de la filière. Mise en œuvre, suivi et évaluation de la stratégie.

23 CONCLUSION Filière cotonnière togolaise; filière en pleine évolution

24 MERCI POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "La filière cotonnière togolaise : Historique, Evolution et Perspectives Communication N° 3 11 ème Journées A.C.A Lomé, 21 au 23 mars 2013 Présenté par."

Présentations similaires


Annonces Google