La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M ÉMORANDUM CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DU GROUPE S ONATEL Commission mémorandum Intersyndicale Sonatel 03/12/2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M ÉMORANDUM CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DU GROUPE S ONATEL Commission mémorandum Intersyndicale Sonatel 03/12/2013."— Transcription de la présentation:

1 M ÉMORANDUM CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DU GROUPE S ONATEL Commission mémorandum Intersyndicale Sonatel 03/12/2013

2 Contexte – Sonatel: opérateur historique au Sénégal, est un groupe présent dans 3 pays de la sous- région: Orange Mali 70,05%, Orange Guinée Conakry 89,37%, Guinée Bissau 90% et bientôt la Gambie. – Excellente santé financière: 92 milliards de bénéfice au premier semestre de 2013 avec une croissance importante du chiffre daffaires (+10.3% ) et rentabilité maintenue à des niveaux appréciables. – Nombreux atouts: Ressources humaines de qualité reconnue en Afrique et par les grands acteurs dans le domaine des télécoms. Meilleures infrastructures au rang des standards internationaux. Meilleure qualité réseau, confirmée par les récentes études de lARTP. – Poids social au Sénégal: 1890 salariés permanents emplois indirects (temporaires, réseau de distribution direct ou indirect, sous-traitants,...) – Poids économique au Sénégal: Sonatel représenté 12,5% du PIB. Contribution au recettes budgétaires à hauteur de 238 milliards de FCFA versés à titre des impôts, taxes, redevances, cotisations sociales, droits de douanes et dividendes en 2012 contribution au développement du secteur privé: 106 milliards de Fcfa de recettes au profit des entreprises au Sénégal en 2012

3 Historique dun partenariat conflictuel 1997: Partenariat stratégique entre Sonatel, Opérateur historique de télécommunications au Sénégal, et France-Télécom opérateur Historique français, qui alors détient 33,33% des parts de Sonatel. 1998: Cession en catimini de 9% des parts de lEtat du Sénégal au profit de France-Télécom, ce qui lamène à une participation à hauteur de 42,3% dans le capital de Sonatel. 2007: Tentative avortée par FT de délocaliser le centre de transit international de Sonatel (CTI) en France pour ainsi contrôler les appels de Sonatel et de ses clients sur le transit international, qui représente environ 30% du CA de Sonatel. 2008: Usurpation de la licence dOrange Niger par FT, suite aux prospections menées avec succès par les équipes de Sonatel. 2009: Tentative avortée de FT de racheter 9,87% des actions de lEtat, ce qui aurait donné à lopérateur Français le contrôle total juridique et opérationnel de Sonatel. 2010: Volonté affirmée de FT de consolider entièrement le Sonatel et ses filiales dans ses états financiers. Depuis 2008: Blocage sur la croissance externe: Cap Vert et en Mauritanie. 2012: Consolidation et contrôle total de Sonatel et ses filiales sur aucune base légale (voir annexe 1).

4 Difficultés... du partenaire stratégique Crise boursière en Europe ayant entrainée la réduction des budgets télécommunication dans les ménages. Baisse de lactivité et des marges du Groupe, liée notamment à larrivée du 4e opérateur mobile en France. Lancement dun programme de transformation visant la réduction des coûts et laccroissement des marges. Déclinaison du programme de transformation dans tous les domaines (réseau télécom, réseau commercial, marketing, stratégie dachat, système dinformations, etc...). Ce programme entrainera au sein de lentreprise une crise sans précédent ayant entrainé plusieurs cas de suicides en France. Suite à lindignation du peuple français, le programme a arrêté immédiatement et remplacé par la mise en place dun « Contrat social »(voir annexe 2) priorisant la préservation de lemploi de chacun de ses salariés en France. Ce qui sest aussi traduit par le recrutement entre 2013 et 2015 de personnes en Contrat à Durée Indéterminée (CDI) et laccueil chaque année de jeunes en alternance en France. Redéploiement du programme de transformation dans les autres filiales du Groupe FT, principalement dans celles de AMEA (Africa Middle East Asia) avec comme objectif principal: latteinte de 7 milliards deuros de chiffre daffaires dans la zone AMEA1 dici à 2015, tel que fixé par Stéphane Richard en janvier 2012.

5 Projet de démantèlement du groupe Sonatel Après plusieurs tentatives vaines pour contrôler, consolider et augmenter ses marges au niveau de Sonatel, France Telecom a changé dapproche: Contrôle total des activités stratégiques de Sonatel par des expatriés français (finance, marketing, achat, stratégie, performance technique) – Toutes les directions stratégiques de Sonatel (Finances, Marketing, Stratégie et Développement, Achat, etc... ) sont sous la tutelle directe du DGA, un expatrié de France Télécom. – Les directeurs des domaines stratégiques se voient affectés des collaborateurs directs français qui pilotent toute lactivité de la direction et qui rendent compte directement au DGA. – Contrôle du comité dAchat de Sonatel dirigé personnellement par le DGA représentant les intérêts de France Télécom. – Blocage systématique des investissements de Sonatel pour des projets stratégiques et hautement structurants comme lIMS (Réseau tout IP). Mise en place dun projet sournois de démantèlement du Groupe Sonatel – Consolidation et contrôle direct des filiales Orange Mali, Orange Guinée et Orange Bissau par FT, faisant fis de leur appartenance au Groupe Sonatel. – Nomination par France Télécom dun DG expatrié français à Orange Mali filiale du Groupe Sonatel. – Classement de Sonatel, dans lorganigramme de FT, comme simple filiale au même titre quOrange Mali, Orange Guinée et Orange Biassu, ses propres filiales et dautres filiales du groupe Orange(Orange Cote dIvoire, Orange Cameroun, etc) – Détournement du trafic international des filiales de Sonatel, initialement transitant par le réseau Sonatel, directement vers FT. Non respect de lengagement de FT pour laccompagnement de Sonatel dans sa croissance externe au niveau de la sous-région. – Blocage des opérations au Cap Vert en Mauritanie, au Niger où finalement la licence négociée par Sonatel a été subtilisée au dernier moment par FT.

6 Concurrence déloyale – FT concurrence Sonatel jusque dans son propre marché: OBS France est entrain de démarcher des entreprises sénégalaises afin de leur vendre leur propre solution au détriment de celles de Sonatel. – Déploiement de logiciel de suivi des traitements propres à FT Océane: application de gestion des incidents imposée par FT et pour lequel tout incident signalé est facturé à Sonatel pour être ensuite prise en charge par les équipes de Sonatel. SWAN: Logiciel de gestion des Avis de Travaux Planifiés. Chaque ATP programmé est facturé par FT alors que ce sont les RH Sonatel qui gèrent lactivité de bout en bout. – Facturation de lintervention dexperts français lors des réunions téléphoniques de coordination de projet, alors que Sonatel reverse déjà le management fee. – Choix systématique des offres de France Télécom même sil existe dautres solutions notamment interne plus performantes et souvent moins couteuses. Ainsi dans chacun de ces domaines, des projets sont mises en œuvre pour réduire au maximum les charges (notamment celles du personnel) et augmenter indirectement les marges de FT (à travers des partenaires ou de nouvelles sociétés filiales de FT crées à cet effet et qui se chargeront de sous-traiter lactivité). Dans le domaine des réseaux, un projet spécifique est lancé dans la zone AMEA sous le nom de ANO (AMEA Network Optimisation) Projet de démantèlement du groupe Sonatel (suite)

7 ANO: un vaste programme dexternalisation du réseau de Sonatel Towerco: externalisation de la gestion des sites radios GNOC: externalisation de lexploitation du cœur de réseau Outsourcing: externalisation du réseau daccès

8 Towerco: externalisation de la gestion des sites radios Argumentaires Le passage pour nos sites de station de base (énergie, climatisation, pylônes, bâtiments) dun mode de gestion directe via de nombreux sous-traitants à un mode « Managed Services » confié à un grand acteur du monde des TowerCos (Eaton Towers, IHS, Helios) qui assurera également la promotion et la commercialisation dune activité de sites partagés Impacts: Baisse dactivités et perte demploi pour les sous-traitants nationaux(Solarcom, Tenesol, Equip plus,...), suite au transfert de lactivité vers une multinationale, filiale de France Télécom. Conflit dintérêt: IHS, le sous-traitant retenu, est détenu à hauteur de 20% par France Télécom et est dirigé par un haut cadre ayant piloté le projet Transformation du Groupe France Télécom en Cession des actifs de Sonatel: Malgré les assurances de la Direction Générale de Sonatel, daprès les bench dans les filiales du groupe Orange qui ont eu à déployer ce projet, les opérateurs vendent ou à la limite cèdent, pour une durée déterminée, leurs équipements aux sociétés spécialisées chargés de les exploiter et de les commercialiser. Risque à long terme: Selon les affirmations du DG de Sonatel « même le DG de Barthy Télécom (instigateur du modèle) affirme que ce modèle nest pas viable à long terme ». Proposition des travailleurs: Pour autant que ce modèle serait rentable, Sonatel pourrait avec la participation des entreprises sénégalaises évoluant dans ce domaine créer une filiale qui se chargera de reprendre cette activité.

9 Proposition Towerco Faire la liste des sous-traitants qui tournent autour de Towerco Le nombre demployés et le risque si on va vers ce modèle Les impacts économiques, impact réel interne … Renforcer léquipe énergie-environnement Intransigeant sur la création dune filiale avec les sous-traitants pour gérer le Towerco Se rapprocher de Senelec pour un bench (avec les canadiens …) Prendre le modèle local Lexpertise environnement est toujours pris en charge par les RH Sonatel, les sous-traitants ninterviennent que sur ….

10 GNOC: Externalisation de lexploitation du cœur de réseau Argumentaires: Cest le passage, pour notre infrastructure réseau cœur mobile, réseau intelligent, plateformes de services, réseau de transport SDH et IP, dune exploitation locale vers un centre de gestion centralisée, le GNOC, qui mutualisera lexploitation de lensemble de ces technologies pour un cluster Afrique de lOuest. La Sonatel sest demblée portée candidate pour héberger le GNOC de lAfrique de lOuest. Impacts: Perte de souveraineté de lEtat sur lexploitation des réseaux de Sonatel qui sera confié à un équipementier pour une durée de 5 ans, puis à une société filiale du Groupe Orange et regroupant 9 pays africains. – Exploitation du réseaux de télécommunication du Sénégal hors du champ de contrôle de lEtat Sénégalais. – Dépendance totale de lopérateur historique à un équipementier dans un premier temps, puis à une filiale du Groupe Orange. Sureté nationale: Perte irréversible de lexpertise sénégalaise sur les télécoms. Illusion sur les 150 à 200 emplois générés par le GNOC et qui seront partagés entre les 9 filiales participantes et qui devra intégrer les 65 postes dingénieur supprimés de Sonatel. Précarisation des emplois des experts réseau de Sonatel qui seront ballotés entre Sonatel, léquipementier et lentreprise repreneur (filiale du Groupe Orange et des 9 pays concernés). Perte de souplesse dans la.. Du marché: le déploiement dun service sera tributaire de la validation de la majorité des pays concernés avant sa conception et son déploiement. ???

11 GNOC (suite) Impacts(suite): Même si la candidature du Sonatel semble avoir été retenue pour linstallation du GNOC au Sénégal, le déploiement dun second GNOC en Cote dIvoire illustre si besoin en est le refus constant de FT de mutualiser ses plateformes et réseaux au Sénégal. Et démontre ainsi ce GNOC sénégalais ne serait quun leurre pour appâter les travailleurs sénégalais à accepter le projet, sachant que le vrai GNOC est celui dOrange Cote dIvoire filiale détenue à 85% par France Télécom. A rappeler que le GOS(Groupement Orange Service: mutualisation de la gestion des services télécom), le technocentre(mutualisation de la création des services télécom) sont tous actuellement déployés et piloté depuis Abidjan. Propositions: Mettre en place une organisation favorable à la création et au développement de services télécoms orientés vers les besoins du marché sénégalais et qui repose, dans un premier temps, sur lexpertise tant magnifiée des RH sénégalais. Assurer la continuité de service sur certaines positions sensibles, sur lesquels il faut systématiquement appliquer le binomâge avec un recrutement de suffisamment dexperts locaux. Renforcer de capacité des experts, en les accompagnant avec des formations de qualité en adéquation avec leur domaine dexpertise.

12 Proposition GNOC Bench avec ceux qui lont déjà fait Voir les textes pour un retour des activités dexploitation Ont-ils ce droit de nous imposer ce modèle Aucuns avantages dans ce domaine Pourquoi ce modèle ils ne le font pas chez eux ? Pourquoi ne délocalisent-ils pas chez nous ? Mettre les arguments réels de la direction générale Épreuve de force FT en contradiction avec la Direction Générale Cest une arnaque de créer une entité temporaire ce qui facilitera le démantèlement de SONATEL Construire linfrastructure et la donner aux sonateliens pour quils la gèrent Les gens qui partiront au GNOC seront juste des relais pour les vrais exploitants qui sont localisés en France et en Roumanie Rencontrer

13 Outsourcing: Externalisation du réseau daccès Argumentaire fourni: Cest le passage, pour notre infrastructure de réseaux daccès mobile, dun mode de gestion directe (la production, lexploitation et lintervention) à un mode de « Managed Services » confié à un grand constructeur dinfrastructure télécom (Alcatel, Ericsson, Huawei..) Impacts: Suppression de 185 postes dont les occupants seront transférés vers les sous-traitants (Alcatel, Huawei … ). Précarisation des emplois des salariés de Sonatel qui seront transférés vers ces sous- traitants. Perte non réversible de lexpertise de Sonatel sur les réseaux daccès. Dépendance technique irréversible vis-à-vis du sous-traitant. Programme déjà démarré avec le projet RAN Renewal qui procède au remplacement de lensemble des équipements réseau par ceux des futurs sous-traitant(Alcatel, Huawei), qui se sont déjà partagé le réseau de Sonatel. Nos concurrents cités en exemple dans le domaine de loutsourcing nen ont pas pour autant des réseaux de meilleure qualité (en atteste les résultats des études réalisées par lARTP sur la qualité des réseau Télécom) Propositions: Mettre en place une organisation favorable à prise en charge de la haute disponibilité du service (brigade, astreinte,...) Se doter de bon outil de coordination entre les superviseurs, les techniciens dintervention et les experts. Renforcer de capacité des techniciens dintervention, en les accompagnant avec des formations de qualité en adéquation avec leur domaine dexpertise.

14 Proposition Outsourcing

15 Le vrai visage de Ano Il apparait évident que toutes les raisons avancées dans le cadre du déploiement de ces projets sont injustifiées dans le contexte de SONATEL, qui confirme dans son rapport financier 1 er semestre 2013 que « les taux de marge restent à des niveaux élevés malgré la concurrence et à la pression fiscale » Un sondage effectué par les partenaires sociaux auprès dune cinquantaine de hauts cadres (marketing, juridiques, techniques, etc.) a fait apparaitre leur opposition totale à la mise en place de ces projets que rien ne justifie, sinon les intérêts purement financiers du partenaire stratégique au détriment des intérêts de SONATEL et du Sénégal. Cette opposition farouche des travailleurs explique lexécution en cachette de ces projets, pilotés par un petit groupe de managers, en dehors de tout cadre classique de gestion des projets de SONATEL. Contrairement au «Projet dentreprise» dit de "co-construction". Un projet personnel du Directeur Général, pour lequel lensemble des travailleurs sont souvent convoqués en atelier pour statuer sur les orientations à prendre dans le cadre de la remobilisation du personnel autour des objectifs stratégiques de lentreprise. Si Ano était au profitable à Sonatel tel que la Direction Générale le prétend, pourquoi ne laurait til pas présenté aux travailleurs au même titre que le «Projet dentreprise ».

16 Le vrai visage de Ano La Direction Générale de Sonatel à travers les trois composantes du programme ANO vise en définitive à céder la gestion de la totalité du réseau de Sonatel (réseau daccès, cœur de réseau, supervision) à des structures tiers. Ainsi elle poursuit les objectifs majeur de France Télécom, qui est de réduire les coûts afin daccroitre ses marges bénéficiaires mais surtout de démanteler et fragiliser Sonatel en vue de la préparation de la fin de concession... en 2017, moment où le réseau de Sonatel naurait pratiquement aucune valeur dès lors que tout à été externalisé. Leur attitude fermée et obstinée nous interroge sur la véritable finalité de cette opération, sur leur intégrité, leur dignité et leur patriotisme,. Ont-il réellement mesuré le danger qui nous guète avec tout ce trafic (SMS, Données sensibles, Voix …) qui sera routé ailleurs. Sans se soucier des emplois qui seront perdus, Sans étude sérieuse, sans méthode et sans analyse sur limpact économique à long terme dune telle décision ici au Sénégal au moment où le président Hollande insiste pour que les emplois soient maintenus et amélioré en France Et les projets réseaux nen sont que le quà leur début. Coté commercial après avoir externalisé la gestion des caisses, un nouveau projet de boutique Orange est en cours et a pour objectif de rayer définitivement les agences sonatel de la carte du Sénégal et damener les commerciaux à aller vers la création de leur propre boutique orange une fois que leur contrat serait résilié avec Sonatel. Coté RH, finance, et informatique des projets en cours pour transférer la plupart des applications de ces domaines au niveau du GOS( en Cote dIvoire), ce qui résulterait une réduction de personnel dans ces domaines Nous devons considérer quOrange décline à tous les niveaux un programme de réduction des coûts visant un désengagement progressif des opérations sur certains segments notamment le réseau, la mutualisation sur un nombre limités de sites des fonctions de supervision et de pilotage, la gestion dun nombre réduit de Datacenter, lexternalisation des interventions et de la maintenance des réseaux … Tout cela aussi pour générer une destruction de lemploi afin de préserver des dividendes dun niveau indécent. Fort de ce constat les partenaires sociaux demandent à tous les acteurs du secteur à de sunir pour contraindre les dirigeants actuels de Sonatel à internaliser les tâches actuellement sous-traitées, à assurer au sein de lentreprise toutes les activités techniques et commerciales essentielles pour le réseau actuel et celui du futur. Futur que nous voulons conjuguer avec le Sénégal, à travers un Sonatel patriotique, levier de développement économique et social du pays.

17 Quest-il prévu de faire pour contrecarrer ceux qui sont daccord Museler les négriers de service Il faut une très bonne mobilisation Très bonne communication avec les collaborateurs Amicale des cadres, amicale des femme … Mettre en place notre propre agenda Remonter toutes infos dinterpellation et ou de proposition venant de la direction générale Pousser la réflexion (contre argument) quaprès 2017 chiffrée et communication simple pour les autres collaborateurs Partager le document à tous collaborateurs

18 Sonatel un levier potentiel de développement économique et social Economique Renforcement de la présence de lEtat du Sénégal par le Rachat des 9% vendu en catimini à FT en 1998 et redistribution de ces actions aux privés nationaux. Régularisation de tous les contrats CDD(techniciens, commerciaux, comptable) ayant dépassés 2 ans (environ 450 cas). Saisie des opportunités de création dentreprise dans plusieurs domaines: – Sonatel devrait pouvoir fournir des agréments aux SS2I sénégalaises capables de fournir des solutions informatiques liés au métier de télécoms, création de services télécom, applications de gouvernance (administration, sante, agriculture, éducation,...) Accompagnement de la politique de réduction de la fracture numérique – Extension du réseau broadband dans le milieu rural. – Facilitation de laccès réseau aux acteurs de développement dans les domaines stratégiques( agriculture, santé, éducation), particulièrement dans monde rural. – Création doffres spécifiques pour chaque type dusage (administration, éducation, secteur primaire, santé,...) – E-gouvernement, e-sante, e-learning,... – Plus de soutien au CTIC Social – Renforcement de la Fondation Sonatel. – RSE signature et application de la CHARTE «RSE & DEVELOPPEMENT DURABLE DES ENTREPRISES DU SENEGAL » Education Accompagnement des universités: – équipement des laboratoires des grandes universités. – Contrat cadre/conventions: accorder des postes de stage de fin détudes

19 Sonatel un levier potentiel de développement économique et social Santé Social Education (suite) Réhabilitation décoles: – Contrat cadre: accorder des postes de stage de fin détudes par des conventions

20 A NNEXE

21 Position de Sonatel dans lorganigramme de FT Noter: France Télécom contrôle et consolide Sonatel et ses filiales....

22 Contrat Social de France Télécom en France Noter: Malgré un contexte économique difficile, qui se traduit par une baisse de lactivité et des marges du Groupe, liés notamment à larrivée du 4e opérateur mobile en France, France Télécom-Orange a réaffirmé sa priorité de préserver lemploi de chacun de ses salariés en France et de continuer a recruter pour répondre aux enjeux de lavenir. Ainsi, pour les 3 ans a venir, la politique demploi du Groupe tient en 3 axes : i) le recrutement de personnes en Contrat a Durée Indéterminée (CDI) en France, ii) laccueil chaque année de jeunes en alternance, afin de continuer a répondre aux besoins de formation et dinsertion des jeunes en France, iii) une démarche de négociation avec les organisations syndicales avec lobjectif de poursuivre la politique dadaptation du travail des séniors, assurant leur maintien dans lentreprise tout en adaptant les modalités de leur activité (7 000 salariés bénéficient dores et déjà de ce dispositif fin 2012).

23 Résultat financier de Sonatel au 1 er semestre 2013 Croissance du Chiffre daffaire: 10,3% Les taux de marge restent à des niveaux élevés malgré la concurrence et la pression fiscale

24 MERCI


Télécharger ppt "M ÉMORANDUM CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DU GROUPE S ONATEL Commission mémorandum Intersyndicale Sonatel 03/12/2013."

Présentations similaires


Annonces Google