La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation des utilisateurs Janvier 2009 Découverte de lapplication.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation des utilisateurs Janvier 2009 Découverte de lapplication."— Transcription de la présentation:

1 Formation des utilisateurs Janvier 2009 Découverte de lapplication

2 2 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

3 3 Introduction Pourquoi changer dapplication financière et comptable? Nabuco, une application en fin de vie Besoin dun outil performant, à la hauteur des enjeux de 2010 : certification des comptes, contrôle interne, comptabilité analytique Moderniser et simplifier les opérations comptables et budgétaires : flux de dépenses et de recettes, mouvements budgétaires Pourquoi SIFAC (Système dInformation Financier, Analytique et Comptable) ? Un produit performant issu du secteur privé et adapté aux universités par lAMUE (Agence de Mutualisation des Universités et Établissements) Un produit permettant de répondre aux exigences liées au transferts des compétences prévues par la loi LRU Un produit retenu par lensemble des universités bretonnes (+Nantes) dans une démarche mutualisée Quels sont les impacts pour les composantes et services de Rennes 2? Une réadaptation des gestionnaires à un nouvel outil Quelques changements dans les procédures budgétaires et comptables A terme, une valeur ajoutée pour le suivi et la qualité des opérations budgétaires et comptables

4 4 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

5 5 SIFAC est basé sur une sélection adaptée des modules standards SAP (SAP = Progiciel de Gestion Intégrée). SIFAC = certaines « briques » de SAP Seuls les modules en rouge sont utilisés pour répondre aux besoins de gestion financière et comptable des établissements denseignement supérieur. FM Comptabilité budgétaire SAP Progiciel de Gestion Intégrée SDCO Contrôle de gestion FI Comptabilité générale TV Gestion des frais de mission AM Gestion des immobilisations MM Gestion des achats Administration des ventes PP Gestion de la production LE Gestion des flux logistiques PM Gestion des usines HR Gestion des ressources humaines PS Gestion de projet

6 6 Des briques communicantes FM Comptabilité budgétaire SAP Progiciel de Gestion Intégrée SDCO Contrôle de gestion FI Comptabilité générale TV Gestion des frais de mission AM Gestion des immobilisations MM Gestion des achats Administration des ventes PP Gestion de la production LE Gestion des flux logistiques PM Gestion des usines HR Gestion des ressources humaines PS Gestion de projet Chaque module possède sa propre structure, concordante avec celles des autres modules. Les opérations comptables et budgétaires dans SIFAC font appel à plusieurs modules. Exemple, pour une dépense, les modules MM, CO et FI sont utilisés.

7 7 Organisation de lUniversité RENNES 2 dans SIFAC Rennes 2 hors SAIC UFR Services communs SAIC CR Établissement CR Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 CR Niveau 0

8 8 Les principaux objets des structures SIFAC ObjetNiveauValeurs possiblesModule Périmètre financier0ETABFM Organisation dachat0ETABMM Périmètre analytique0ETABCO Organisation commerciale 1R2, SAICSD Société1R2, SAICFI Agence commerciale 2codes des UB. 450 (pour SAIC)SD Centre financier1, 2 et 3codes des UB et CR. SAIC (niv 1)FI Centre de profit3 (2) codes des CR. (codes UB, non utilisés) CO Centre de coût3 (2) codes des axes analytiques dun CF (codes UB et CR, non utilisés) CO

9 9 Les principaux objets des structures SIFAC ObjetNiveauValeurs possiblesModule Division (= secteur TVA) 1 Pour R2 : - R2EX = secteur exonéré (dépenses) - R2TA = secteur taxé (recettes) - R2MI = secteur mixte (non utilisé) - R2HC = secteur hors champ (prestations internes) Pour SAIC : - SATA = secteur taxé (dépenses et recettes) - SAHC = secteur hors champ FI

10 10 Structure budgétaire de lEtablissement Q0 ETAB R2 CF niveau 2 (UB) CF niveau 3 (CR) Centres de coût Centre de profit Centres de coût Centre de profit Centre financier : porte le budget et les contrôles budgétaires (UB par masse et CR par enveloppe) Centre de coûts : collecteur des dépenses et outil de comptabilité analytique Centre de profit : collecteur de recettes (un par CF) Niveau 0 Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3

11 11 Structure budgétaire (extrait du 903)

12 12 Centres financiers, centres de coûts et centres de profit des UB 903 et 905 ETAB R C0 905E0 Niveau 0 Niveau 1 Niveau 2 Niveau C0-ACC 903C0-REA 903C0-SCO 903C0-… 903C0 Centre de profit (1 seul par CF) Centres de coûts (n par CF) 905E0-ACC 905E0-REA 905E0-SCO 905E0-… 905-E0

13 13 Libellés des centres de coût pour la Recherche

14 14 Libellés des centres de coût pour la Formation

15 15 Libellés des centres de coût pour la Vie étudiante

16 16 Libellés des centres de coût pour les Services dappui

17 17 Libellés des centres de coût pour la diffusion des savoirs et le pilotage

18 18 Exemple : Centres de Coûts du 903B1

19 19 Exemple : Centres de Coûts du 903D0

20 Dans SIFAC, limputation des recettes et des dépenses se fait : Sur les Centres financiers, objets portant le budget. 2 - Sur les Centres de Profit et les Centres de Coûts. 3 - Sur les Destinations. La structure SIFAC : Question 1

21 21 Dans SIFAC, limputation des recettes et des dépenses se fait : Sur les Centres financiers, objets portant le budget. 2 - Sur les Centres de Profit et les Centres de Coûts. 3 - Sur les Destinations. La structure SIFAC : Question 1 0% 100% 0%

22 La structure SIFAC : Question 2 Quest-ce quun Centre de coût? Lobjet SIFAC qui porte le budget et les contrôles budgétaires. 2 - Un collecteur de dépenses représentant un objet de la comptabilité analytique. 3 - Un collecteur de recettes

23 La structure SIFAC : Question Lobjet SIFAC qui porte le budget et les contrôles budgétaires. 2 - Un collecteur de dépenses représentant un objet de la comptabilité analytique. 3 - Un collecteur de recettes 2% 92% 6% Quest-ce quun Centre de coût?

24 La structure SIFAC : Question 3 A un Centre financier, peuvent être rattachés : Un seul Centre de Profit et plusieurs Centres de Coûts 2 - Un seul Centre de Coûts et plusieurs Centres de Profit 3 - Plusieurs Centres de Coûts et plusieurs Centres de Profit

25 La structure SIFAC : Question Un seul Centre de Profit et plusieurs Centres de Coûts 2 - Un seul Centre de Coûts et plusieurs Centres de Profit 3 - Plusieurs Centres de Coûts et plusieurs Centres de Profit 83% 13% 4% A un Centre financier, peuvent être rattachés :

26 26 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

27 27 Un nouveau vocabulaire Dans NABUCODans SIFAC UB, CRCentres financiers DestinationDomaine fonctionnel RubriqueCompte budgétaire Compte comptable Pas déquivalentFonds (= origine des fonds pour une recette) Pas déquivalentCentres de coûts (dépenses). Rattaché à 1 CF Centre de profit (recettes). Rattaché à 1 CF Pas déquivalent OTP : Organigrammes Techniques de Projet e-OTP: élément dorganigramme technique de projet. Pour la gestion et le suivi des conventions Programme de Financement (PFI) : ensemble des prévisions de recettes et dépenses dun ou plusieurs e - OTP (budget dune convention).

28 28 Un nouveau vocabulaire Centre financier : unité au sein de laquelle le budget est mis en place et potentiellement exécuté. Le centre financier traduit la structure de létablissement en unités budgétaires et centres de responsabilité. Compte budgétaire : comptes représentant les natures de dépenses et de recettes en comptabilité budgétaire. Ils sont un regroupement des comptes comptables. Domaine fonctionnel : la nomenclature de gestion (Destinations, sous- destinations LOLF). Pour les recettes, la destination doit être renseignée avec la valeur « RECET ». Fonds : définit lorigine des fonds (DGF, CPER, Contrat quadriennal, contrats, droits dinscription…). Pour les dépenses, le fonds doit être renseigné avec la valeur « DEPENSES ». Centre de coût : collecteur des dépenses et outil de comptabilité analytique. Centres de profit : collecteur de recettes. Il nexiste quun centre de profit par centre financier.

29 29 Un nouveau vocabulaire OTP : Organigramme Technique de Projet, « coque » contenant des éléments dOTP (e-OTP) sous forme hiérarchisée pour modéliser un projet, une convention, un colloque une opération de travaux. Un OTP permet un suivi budgétaire précis et pluriannuel dune opération. Le Contrat quadriennal, le CPER et quelques conventions sont suivis à laides dOTP. e-OTP : élément dOTP. Les recettes et dépenses dune convention sont imputées sur un e-OTP. Exemple : pour limputation dune dépense sur lobjectif opérationnel 1.1 du Contrat quadriennal, pour le CF 901B0, le-OTP à choisir a pour code CQ B0. Programme de financement (PFI): enveloppe budgétaire pour conventions/opérations. Exemple : le PFI de lobjectif opérationnel 1-1 du Contrat quadriennal a pour code CQ

30 30 Rattachement dun OTP à la structure budgétaire Exemple du Contrat quadriennal

31 31 Un nouveau vocabulaire Dans NABUCODans SIFAC Dépenses Clefs CSA (seuils des marchés) Dépenses Groupes de marchandises Chaque dépense simpute sur un groupe de marchandises (= clef CSA Nabuco + nouveaux groupes de marchandises). A 1 marché correspond un groupe de marchandises le plus représentatif de la dépense. Ex : marché « fournitures de bureau et consommables informatiques » groupe de marchandises : petites fournitures de bureau Recettes Pas déquivalent Recettes : Larticle est léquivalent de la clef CSA pour la dépense.

32 32 Un nouveau vocabulaire Dans NABUCODans SIFAC Code TVA (recettes et dépenses) Division (hors-champ, taxé, exonéré) Code TVA Lucrativité (recettes)Domaine dactivité (lucratif, non lucratif, exonéré)

33 Dans SIFAC, quels sont les équivalents du CR et de la destination Nabuco : Le Centre de Coûts et le Domaine fonctionnel. 2 - Le Centre de Coûts et le Fonds. 3 - Le Centre Financier et le Domaine fonctionnel. Un nouveau vocabulaire : Question 1

34 Le Centre de Coûts et le Domaine fonctionnel. 2 - Le Centre de Coûts et le Fonds. 3 - Le Centre Financier et le Domaine fonctionnel. 20% 9% 72% Dans SIFAC, quels sont les équivalents du CR et de la destination Nabuco : Un nouveau vocabulaire : Question 1

35 Un nouveau vocabulaire : Question 2 Une dépense relative au Contrat quadriennal doit être imputée sur : Un Centre de Coûts uniquement. 2 - Un e-OTP uniquement. 3 - Un e-OTP et un Centre de Coût. 4 - Un Programme de Financement.

36 36 Une dépense relative au Contrat quadriennal doit être imputée sur : Un Centre de Coûts uniquement. 2 - Un e-OTP uniquement. 3 - Un e-OTP et un Centre de Coût. 4 - Un Programme de Financement. 0% 3% 97% 0% Un nouveau vocabulaire : Question 2

37 Quelles sont les secteurs de TVA utilisés pour limputation dune dépense (hors SAIC)? Exonéré, taxé, mixte, hors champ. Lobjet SIFAC correspondant est la Division. 2 - Exonéré, hors champ. Lobjet SIFAC correspondant est la Division. 3 - Lucratif, non lucratif, exonéré. Lobjet SIFAC correspondant est le Domaine dactivité. Un nouveau vocabulaire : Question 3

38 Exonéré, taxé, mixte, hors champ. Lobjet SIFAC correspondant est la Division. 2 - Exonéré, hors champ. Lobjet SIFAC correspondant est la Division. 3 - Lucratif, non lucratif, exonéré. Lobjet SIFAC correspondant est le Domaine dactivité. 75% 8% 17% Quelles sont les secteurs de TVA utilisés pour limputation dune dépense (hors SAIC)? Un nouveau vocabulaire : Question 3

39 39 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

40 40 Le budget Le budget dun CF (centre financier) est constitué de lignes dadresse budgétaire. Exemples de 3 lignes dadresse budgétaire du 901B0 : CFCpte budgétaire Dom. fonctFondsProg FinMontant 901B06064ADIVDEPENSESNA B06065LDIVDEPENSESCQ B07012RECET111NA50 Explications : 1è ligne : prévision de dépense hors e-OTP 2è ligne : prévision de dépense pour lobjectif opérationnel 1-1 du Contrat quadriennal 3è ligne : prévision de recette hors e-OTP Remarques : Comme dans Nabuco, montant prévisionnel des dépenses nest pas obligatoirement égal à celui des recettes. Ne pas confondre Programme de financement (PFI) et e-OTP.

41 41 Les contrôles budgétaires Elément dadresse budgétaire Contrôle budgétaire Centre FinancierContrôle de lenveloppe du CF Compte budgétaireContrôle par masse (fonctionnement, investissement, salaires) au niveau de lUB Domaine fonctionnelPas de contrôle FondsPas de contrôle Programme de FinancementContrôle de lenveloppe du PFI et contrôle par chapitre budgétaire au sein de chaque PFI Remarques : La non-limitativité des crédits par domaine fonctionnel nécessite un renforcement de la qualité du suivi budgétaire par les gestionnaires. Le problème de « fongibilité » des crédits entre CF dune même UB rencontré dans Nabuco perdure dans SIFAC. Les virements et réajustements sont particulièrement simples à effectuer dans SIFAC,

42 Parmi les objets ci-dessous, lequel ne fait pas partie de ladresse budgétaire? Le Compte budgétaire. 2 - Le Domaine fonctionnel. 3 - Le Fonds. 4 - Le Centre de coûts. 5 - Le Programme de Financement. 6 - Le Centre financier. Le budget : Question 1

43 Le Compte budgétaire. 2 - Le Domaine fonctionnel. 3 - Le Fonds. 4 - Le Centre de coûts. 5 - Le Programme de Financement. 6 - Le Centre financier. 2% 9% 72% 4% 11% Parmi les objets ci-dessous, lequel ne fait pas partie de ladresse budgétaire? Le budget : Question 1

44 Quels sont les 2 objets qui ne comportent aucun contrôle budgétaire? Le Domaine fonctionnel et le Fonds. 2 - Le Domaine fonctionnel et le Programme de financement. 3 - Le Fonds et le Programme de financement. Le budget : Question 2

45 Le Domaine fonctionnel et le Fonds. 2 - Le Domaine fonctionnel et le Programme de financement. 3 - Le Fonds et le Programme de financement. 95% 5% 0% Quels sont les 2 objets qui ne comportent aucun contrôle budgétaire? Le budget : Question 2

46 46 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

47 47 Les règles de dérivation A B Une dérivation est une détermination automatique dune valeur à partir dune autre valeur saisie. Lorsque la valeur B est déterminée par la valeur A on dit que A dérive B. B est automatiquement renseigné si A est renseigné. On dit que A dérive B

48 Les éléments en gras correspondent aux éléments à saisir lors de la création de la commande dachat. Tous les autres éléments sont dérivés. Les règles de dérivation entre les axes dimputation : dépense hors e-OTP Fonds => « DEPENSES » Compte comptable Compte budgétaire Centre de coûts Centre financier Domaine fonctionnel Groupe de marchandises ET type dimputation (invest., fonct.,)

49 Les éléments en gras correspondent aux éléments à saisir lors de la création de la commande dachat. Tous les autres éléments sont dérivés. Les règles de dérivation entre les axes dimputation : dépense sur e-OTP Fonds => « DEPENSES » Compte comptable Compte budgétaire Domaine fonctionnel Groupe de marchandises ET type dimputation (invest., fonct.,) eOTP Programme de financement Centre financier Centre de coûts

50 Les éléments en gras correspondent aux éléments à saisir lors de la création de la commande dachat. Tous les autres éléments sont dérivés. Les règles de dérivation entre les axes dimputation : recettes hors e-OTP Compte comptable Compte budgétaire Article Fonds Centre de profits Centre financier Domaine fonctionnel => « RECET »

51 Les éléments en gras correspondent aux éléments à saisir lors de la création de la commande dachat. Tous les autres éléments sont dérivés. Les règles de dérivation entre les axes dimputation : recettes sur e-OTP Compte comptable Compte budgétaire Article Fonds Domaine fonctionnel => « RECET » eOTP Programme de financement Centre financier Centre de profit

52 Parmi ces objets, lequel ne dérive pas le Centre Financier? Le Domaine fonctionnel 2 - Le Centre de Coûts 3 - Le Centre de Profit 4 - Le-OTP Les règles de dérivation : Question 1

53 Le Domaine fonctionnel 2 - Le Centre de Coûts 3 - Le Centre de Profit 4 - Le-OTP 76% 7% 2% 15% Parmi ces objets, lequel ne dérive pas le Centre Financier? Les règles de dérivation : Question 1

54 Pour une dépense, à partir de quels éléments est déterminé le compte budgétaire : Le Compte comptable et le Groupe de marchandises. 2 - Le type de dépense (fonct/invest) et le compte comptable. 3 - Le type de dépense (fonct/invest) et le Groupe de marchandises. Les règles de dérivation : Question 2

55 Le Compte comptable et le Groupe de marchandises. 2 - Le type de dépense (fonct/invest) et le compte comptable. 3 - Le type de dépense (fonct/invest) et le Groupe de marchandises. 37% 6% 57% Pour une dépense, à partir de quels éléments est déterminé le compte budgétaire : Les règles de dérivation : Question 2

56 56 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

57 57 Un flux de dépense modernisé Dans NABUCODans SIFAC Édition des mandats (papier) Suppression du mandat papier Le bordereau de mandat et les mandats sont remplacés par une liste de factures Lattestation de service fait nimpacte pas la comptabilité : Lattestation de service fait impacte la comptabilité : Imputation analytique (CC) Détermination automatique de données (ex : comptes budgétaires et comptables déterminés par le groupe de marchandises) Entrée marchandise Prestation de service Travaux Service fait Impact budgétaire, comptable et analytique Service fait Entrée marchandise Prestation de service Travaux

58 58 Comparaison des flux de dépense NABUCO et SIFAC Engagement provisionnel ou spécifique (optionnel) Engagement juridique – Bon de commande Service fait Création de la facture et enregistrement définitif Liquidation Annuel Pluriannuel (conventions…) Ordonnateur Visa et paiement Visa ordonnateur NABUCO SIFAC Engagement provisionnel ou spécifique (optionnel) Engagement juridique – Bon de commande Service faitLiquidation, mandatement Liquidation Annuel Ordonnateur Comptable Visa et paiement Visa ordonnateur et mise sous bordereau Impact budgétaire, comptable et analytique Impact budgétaire Impact comptable Réservation de crédits Impact comptable complémentaire Comptable

59 59 La saisie dun engagement ou bon de commande Principales informations à renseigner dans NABUCO Principales informations à renseigner dans SIFAC UB, CRCentre de Coût (CC). Le CC « dérive » le Centre financier sur lequel les crédits seront consommés Rubrique budgétaire (compte budgétaire) Groupe de marchandises (ex : papiers et cartons) et type de dépense (fonctionnement ou investissement). DestinationDomaine fonctionnel Code TVADivision, code TVA Fonds : origine des fonds (valeur unique : DEPENSES) Élément dOTP : pour imputation éventuelle sur convention …

60 Dans SIFAC, les mandats et bordereaux de mandats sont supprimés et remplacés par : Les factures fournisseurs + une liste récapitulative, documents édités après leurs saisies dans SIFAC 2 - Une liste récapitulative des factures fournisseurs, éditée après leurs saisies SIFAC 3 - Aucun document papier, les données saisies dans SIFAC suffisent à lagence comptable Le flux d e dépenses : Question 1

61 Les factures fournisseurs + une liste récapitulative, documents édités après leurs saisies dans SIFAC 2 - Une liste récapitulative des factures fournisseurs, éditée après leurs saisies SIFAC 3 - Aucun document papier, les données saisies dans SIFAC suffisent à lagence comptable 72% 24% 4% Dans SIFAC, les mandats et bordereaux de mandats sont supprimés et remplacés par : Le flux d e dépenses : Question 1

62 Pourquoi la saisie du service fait est-elle une étape importante du flux de dépense? Elle déclenche des écritures dans les 3 comptabilités (budgétaire, générale et analytique) 2 - On ne peut alors plus modifier la commande 3 - La saisie du service fait dérive le compte budgétaire Le flux de dépenses : Question 2

63 Elle déclenche des écritures dans les 3 comptabilités (budgétaire, générale et analytique) 2 - On ne peut alors plus modifier la commande 3 - La saisie du service fait dérive le compte budgétaire 92% 2% 6% Pourquoi la saisie du service fait est-elle une étape importante du flux de dépense? Le flux de dépenses : Question 2

64 64 Un flux de recette modernisé Dans NABUCODans SIFAC Contrats : création hors Nabuco des factures (formats Excel, Word…). Contrats : document de facturation SIFAC (modèle unique) Enregistrement et émission des titres de recettes (papier) par le Service financier Pas démission de titres de recettes. Pour les contrats : 1) Enregistrement dune « pré-facture » par les composantes 2) Visa et complément denregistrement par le Service financier

65 65 Comparaison des flux de recette NABUCO et SIFAC NABUCO SIFAC Comptable Contrat, convention, notification Prise en charge comptable Création du titre de recettes Service financier Mise sous bordereaux de titres Encaissement Document de facturation Document de vente (contrat, commande) Prise en charge comptable Comptable Préfacture (remplace facture Excel) Enregistrement complet Encaissement Impact budgétaire, comptable et analytique Impact budgétaire Impact comptable Composante Création et émission de la facture (hors Nabuco) Service financier Composante Contrat, commande convention*, notification Émission des factures (contrats) Composante Visa ordonnateur (contrat, commande) Liste des factures, justificatifs Composante Visa ordonnateur (contrats) Demande de paiement (subvention) Bordereaux, titres, justificatifs Demande de paiement (subvention) Justificatifs * Flux particulier

66 66 La saisie dune commande client (recette) Principales informations à renseigner dans NABUCO Principales informations à renseigner dans SIFAC UB, CRCentre de Profit (CP) Rubrique budgétaire (compte budgétaire) Article Destination (RE)Domaine fonctionnel (valeur unique : RECET) Code TVADivision, code TVA Domaine dactivité (lucrativité) Fonds : origine des fonds (ANR, Ministère,…) Élément dOTP : pour imputation éventuelle sur convention …

67 Dans le cas dun contrat de prestation, quel document est envoyé au client? Une facture éditée sous Word ou Excel 2 - Une facture éditée via SIFAC, avant visa du service financier 3 - Une facture éditée via SIFAC, après visa du service financier Le flux de recettes : Question 1

68 Une facture éditée sous Word ou Excel 2 - Une facture éditée via SIFAC, avant visa du service financier 3 - Une facture éditée via SIFAC, après visa du service financier 0% 11% 89% Dans le cas dun contrat de prestation, quel document est envoyé au client? Le flux de recettes : Question 1

69 A quel moment se fait limpact budgétaire dune recette dans SIFAC? Au moment de la saisie de la facture client. 2 - Au moment du visa du service financier. 3 - Au moment de la prise en charge par le comptable. Le flux de recettes : Question 2

70 Au moment de la saisie de la facture client. 2 - Au moment du visa du service financier. 3 - Au moment de la prise en charge par le comptable. 5% 15% 80% A quel moment se fait limpact budgétaire dune recette dans SIFAC? Le flux de recettes : Question 2

71 Concernant cette présentation générale de SIFAC, vous sentez-vous prêt à suivre les autres modules de formation : Oui tout à fait 2 - Oui après relecture de ce support 3 - Non, cette présentation me semble encore trop confuse. 4 - Non, je nai rien compris. Fin de la présentation générale

72 Oui tout à fait 2 - Oui après relecture de ce support 3 - Non, cette présentation me semble encore trop confuse. 4 - Non, je nai rien compris. 19% 57% 11% 13% Concernant cette présentation générale de SIFAC, vous sentez-vous prêt à suivre les autres modules de formation : Fin de la présentation générale

73 73 Sommaire 1.Introduction 2.La structure SIFAC 3.Un nouveau vocabulaire 4.Le budget 5.Les règles de dérivation 6.Les flux des dépenses et des recettes 7.Démonstration de SIFAC

74 74 Démonstration de SIFAC Connexion utilisateur : compte Sesame Droits utilisateurs de composante ou service : Métier gestionnaire (métier 8): dépenses, virements/réajustements, missions, recettes + éditions et consultations Métier consultation (métier 11): éditions et consultations seulement Pour chaque utilisateur : droits daccès à la structure budgétaire qui le concerne

75 75 Démonstration de SIFAC Dans le répertoire « Rep-Adm » du bureau, ouvrir le dossier SIFAC Double cliquer sur la base à laquelle on souhaite se connecter P31 – 500 = Base de production (réelle) T31 – 310 = Base de pré-production (pour tests) T31 – 350 = base de formation

76 76 Démonstration de SIFAC Connexion utilisateur : saisie du compte Sesame Sélectionner Rennes 2 puis saisir son compte Sesame

77 77 Démonstration de SIFAC Page daccueil

78 78 Démonstration de SIFAC Les principaux boutons utilisés : Touche magique = Entrée

79 79 Démonstration de SIFAC Organisation générale dune page pour une transaction Boutons spécifiques de la transaction Données den-tête Synthèse de poste Détail dun poste

80 80 SIFAC Assistance Equipe SIFAC Service financier : H. Aridon, C. Baslé Agence comptable : A. Laot, C. Marcellin Service marchés : C. Le Gendre, F. Flaux Composantes : S. Denis, S. Bruneau CRI : S. Meunier Contrôle de gestion : G. de Marcillac Diffusion des messages aux composantes Liste de diffusion : sifac-r2 Information, assistance Espace SIFAC (CURSUS) (Demande dassistance par mel uniquement avec copie écran)

81 Merci de votre attention Vos questions …


Télécharger ppt "Formation des utilisateurs Janvier 2009 Découverte de lapplication."

Présentations similaires


Annonces Google