La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le projet pilote déquipe en mieux-être mental Un exemple de collaboration Forum des services sociaux pour les Premières Nations du Québec 29 janvier 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le projet pilote déquipe en mieux-être mental Un exemple de collaboration Forum des services sociaux pour les Premières Nations du Québec 29 janvier 2014."— Transcription de la présentation:

1 Le projet pilote déquipe en mieux-être mental Un exemple de collaboration Forum des services sociaux pour les Premières Nations du Québec 29 janvier 2014

2 Mise en contexte Projet financé par la Stratégie nationale anti-drogue Projet issu dune collaboration entre DSPNI, CSSSPNQL et MSSSQ Deux communautés pilotes

3 Les communautés pilotes Lac Simon Kitcisakik Population: 1500 Situé à 32 km de Val-dOr Population: 450 Situé à 92 km de Val-dOr

4 Phases du projet pilote Phase de planification Consultation auprès de la population et des partenaires locaux Consultation auprès des partenaires externes Phase dimplantation Implantation de léquipe Mise en œuvre des services de lEMEM

5 Mandat et rôles généraux de léquipe en mieux-être mental «Renforcer le mieux-être et lautonomie des communautés pilotes en implantant des services culturellement adaptés de prévention, de promotion et dintervention en santé mentale, tout en supportant les services et programmes existants.» Offrir des services à la population Offrir de la supervision clinique, du support et de la formation aux ressources locales Travail de collaboration avec les équipes internes et les partenaires extérieurs

6 Léquipe en mieux-être mental Équipe interdisciplinaire (4 membres): Conseillère clinique Intervenante en santé mentale Intervenante sociale Intervenante culturelle Expertise Première Nation et santé mentale

7 Stratégie daction Approche de développement des communautés 1.La mobilisation de la communauté 2.La concertation intersectorielle 3.Lengagement du leadership local et politique 4.Lempowerment individuel, organisationnel et communautaire Offre de services développée en fonction des besoins exprimés par les communautés et les partenaires externes

8 Structure organisationnelle Partenaires externes (Réseau publique et communautaire)

9 Concertations réalisées Comité damélioration continue: Centre de santé de Kitcisakik et de Lac Simon, CSSSVO, Valpabem, Centre Normand, EMEM Création dun billet de consultation en santé mentale: permet de faciliter léchange dinformations lorsquun membre des communautés consulte à lurgence du CH de Val-dOr en situation de crise Nomination dagents de liaison dans les communautés faisant le pont avec le Service de pédopsychiatrie régional de lAbitibi-Témiscamingue: facilite la continuité de services lorsquun enfant des communautés est référé en pédopsychiatrie

10 Concertations réalisées Activités culturelles traditionnelles: Ressourcement en forêt, Cercle de partage, Tente de sudation, etc. Réseautage clinique inter-communauté: échanges doutils, collaboration entre intervenants, etc. Formations: Roue médicinale, Premiers soins en santé mentale, etc.

11 Concertation à venir Comité de justice alternative dans la communauté de Kitcisakik Comités de travail avec le CSSSVO: améliorer les services offerts aux autochtones qui se présentent à lurgence du CH de Val-dOr Protocoles formels santé mentale – dépendance entre les communautés et le réseau québécois

12 Défis rencontrés Inter-communauté Organisation de services différente Évolution constante des besoins Pratique de la culture anishinabe propre à chacune des communautés Roulement du personnel

13 Défis rencontrés Intersectoriel Méconnaissance de la culture anishinabe chez les partenaires hors communauté Méconnaissance de la structure du réseau publique de la part des communautés Préjugés discriminatoires de part et dautre Langue Roulement du personnel

14 Les pistes pour une collaboration réussie Maintenir un réseau de communication entre les communautés et entre celles-ci et les partenaires externes Travail de liaison via un agent de liaison Formations sur la culture autochtone Identification de personnes ressources au sein de chacune des organisations Ententes de collaboration formelles signées

15 Rayonnement des communautés sur le plan régional Implication des membres des communautés dans les événements régionaux (Forum régional en santé mentale, Colloque sur la prévention du suicide, etc.)

16 Merci! Et Bonne journée! Annie Duciaume Conseillère clinique EMEM Lac Simon et Kitcisakik Tél.: Fax:


Télécharger ppt "Le projet pilote déquipe en mieux-être mental Un exemple de collaboration Forum des services sociaux pour les Premières Nations du Québec 29 janvier 2014."

Présentations similaires


Annonces Google