La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide de bonnes pratiques en prévention du suicide à lintention des gestionnaires des CSSS : pratiques proposées pour soutenir le rehaussement de la qualité,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide de bonnes pratiques en prévention du suicide à lintention des gestionnaires des CSSS : pratiques proposées pour soutenir le rehaussement de la qualité,"— Transcription de la présentation:

1 Guide de bonnes pratiques en prévention du suicide à lintention des gestionnaires des CSSS : pratiques proposées pour soutenir le rehaussement de la qualité, de la continuité et de laccessibilité des services Présentation effectuée dans le cadre du Colloque 2009 de Suicide Action Montréal : Dangerosité suicidaire et bonnes pratiques 26 novembre 2009 Par : Julie Lane, Marthe Hamel, Johanne Archambault en collaboration avec Marilou Collins-Poulette et Geneviève Murray

2 Objectifs de la présentation 1.Présenter le processus de gestion proposé dans le guide. 2. Donner un aperçu des pratiques spécifiques proposées à chacune des étapes du processus de gestion.

3 Connaître le portrait local et régional du suicide et favoriser son appropriation au sein du CSSS et du RLS Effectuer le diagnostic des services offerts dans le CSSS et dans le RLS ainsi quidentifier et prioriser les zones damélioration Mettre en œuvre des stratégies pour améliorer laccessibilité et la continuité des services en prévention du suicide Mettre en œuvre des stratégies pour améliorer les interventions en prévention du suicide Convenir dune offre de service de base pour les personnes suicidaires sur le territoire local Prévention du suicide dans les réseaux locaux de services

4 Connaître le portrait local et régional du suicide et favoriser son appropriation au sein du CSSS et du RLS

5 Connaître le taux de suicide dans votre région et sur votre territoire local. Savoir si les personnes suicidaires de votre région ou de votre territoire présentent des caractéristiques ou des facteurs particuliers. Savoir si les personnes suicidaires présentes sur votre territoire proviennent de milieux ou de quartiers particuliers, ou si elles sont plutôt dispersées. Instaurer des stratégies susceptibles de favoriser lappropriation de ce portrait au sein du CSSS et du RLS. Connaître le portrait local et régional du suicide et favoriser son appropriation au sein du CSSS et du RLS

6 Convenir dune offre de service de base pour les personnes suicidaires sur le territoire local

7 Les principaux partenaires en prévention du suicide

8 Légende Intervention réalisée partiellement : vérification de lurgence de la situation Intervention réalisée partiellement : estimation de lurgence suicidaire seulement Intervention réalisée Convenir dune offre de service de base pour les personnes suicidaires sur le territoire local

9 Convenir du partage des rôles des différents acteurs impliqués en prévention du suicide. Échanger avec les partenaires en prévention du suicide sur les différents rôles afin de sassurer dune compréhension commune. Sassurer que la prévention du suicide sur le territoire repose sur des efforts concertés.

10 Mettre en œuvre des stratégies pour améliorer les interventions en prévention du suicide

11 Sassurer que les pratiques et les outils en CSSS sont réputés efficaces Promouvoir des pratiques efficaces pour intervenir sur la crise suicidaire en CSSS. Ex. : Approche orientée vers les solutions, etc. Promouvoir des pratiques efficaces pour estimer la dangerosité du passage à lacte chez la personne suicidaire. Ex.: Grille destimation de la dangerosité dun passage à lacte, outil développé par SAM et le Centre Dollard-Cormier Institut universitaire sur les dépendances. Assurer la sécurité de la personne suicidaire. Ex. : Mettre en place un protocole dapplication de la loi P En collaboration avec les partenaires du RLS

12 Veiller à la sécurité des intervenants. Ex. : Accès à des boutons paniques fonctionnels, etc. Promouvoir des pratiques efficaces pour assurer le suivi étroit de la crise suicidaire. Ex. : utiliser une des approches suivantes : 1) orientée vers les solutions; 2) cognitivo-comportementale; 3) par résolution de problèmes; 4) dialectique comportementale et 5) interpersonnelle. Tenir compte des particularités dintervention auprès des groupes à risque. En collaboration avec les partenaires du RLS Sassurer que les pratiques et les outils en CSSS sont réputés efficaces

13 Soutenir le développement et le maintien des compétences des intervenants en prévention du suicide Donner accès à des formations aux intervenants œuvrant auprès dune clientèle suicidaire. Donner accès à une supervision clinique aux intervenants travaillant en prévention du suicide. Sassurer que votre CSSS dispose dun protocole de postvention clair, structuré et formel pour aider les intervenants lors du décès par suicide dun usager ou dun de leurs collègues. En collaboration avec les partenaires du RLS

14 Mettre en œuvre des stratégies pour améliorer laccessibilité et la continuité des services en prévention du suicide

15 Faciliter laccès de la population à des projets en promotion de la santé mentale Consolider et suivre lévolution des interventions en promotion de la santé mentale dans les écoles. Ex. : École en Santé, etc. Élaborer et suivre lévolution des interventions de promotion de la santé mentale auprès des adultes et des personnes âgées. En collaboration avec les partenaires du RLS

16 Être à l'affût des initiatives présentes sur votre territoire et visant à réduire laccès aux moyens. Réfléchir sur la pertinence que votre CSSS participe à certaines initiatives liées à la réduction de laccès aux moyens. Veiller à la mise en place de stratégies dinformation et de sensibilisation relatives aux risques liés aux armes à feu et destinées aux intervenants. Outiller les intervenants quant aux façons de diminuer laccessibilité aux moyens auprès des personnes suicidaires. En collaboration avec les partenaires du RLS Favoriser la réalisation de projets réduisant laccessibilité aux moyens de se suicider

17 Faciliter le repérage des personnes suicidaires en implantant un réseau de sentinelles En collaboration avec les partenaires du RLS Sassurer de la nomination dun coordonnateur responsable dimplanter les réseaux de sentinelles sur votre territoire. Identifier les groupes sociaux à risque sur votre territoire afin de cibler les milieux dintervention des sentinelles. Recruter des personnes adultes volontaires à exercer un rôle de sentinelle. Faciliter laccès des sentinelles à une formation de base en prévention du suicide. Implanter des modalités de soutien pour les sentinelles.

18 Favoriser laccès à des services de soutien aux proches des personnes suicidaires Déterminer une modalité pour faciliter laccès à des services lorsque la demande de services est faite par les proches. Rendre disponibles des programmes de soutien aux proches. Sassurer que les intervenants ciblés pour soutenir les proches sont aptes à soutenir, à informer et à outiller les proches des personnes suicidaires. Instaurer une procédure favorisant limplication des proches dans le traitement de la personne suicidaire (avec le consentement de la personne suicidaire). En collaboration avec les partenaires du RLS

19 Favoriser laccès à des services de crise Donner accès à des services dhébergement de crise et à des services adaptés aux besoins des personnes suicidaires sur votre territoire. Faire connaître aux intervenants du CSSS les services offerts aux personnes suicidaires dans les services de crise. Informer les intervenants du CSSS et du RLS des contextes où la personne suicidaire doit être référée ou accompagnée vers les services de crise. En collaboration avec les partenaires du RLS

20 Déterminer les services du CSSS ainsi que la ou les organisation(s) qui offriront le suivi étroit. Ils devront sengager à : déterminer une modalité pour faciliter les demandes daccès au suivi étroit; identifier les intervenants qui effectueront le suivi étroit; sassurer que les intervenants ciblés pour prodiguer le suivi étroit respectent certaines balises liées au suivi étroit; sassurer que les intervenants ciblés pour prodiguer le suivi étroit possèdent les compétences requises pour effectuer un tel suivi. Assurer laccès au suivi étroit pour les personnes qui sont ou qui ont été en danger grave de passage à lacte suicidaire En collaboration avec les partenaires du RLS

21 Faire connaître, aux partenaires du RLS, les services du CSSS ainsi que la ou les organisations qui offriront le suivi étroit. Sassurer quune personne a été identifiée pour agir à titre dagent de liaison à lurgence hospitalière ainsi que dans les organisations qui interviennent sur la crise immédiate des personnes suicidaires en danger grave de passage à lacte. Assurer laccès au suivi étroit pour les personnes qui sont ou qui ont été en danger grave de passage à lacte suicidaire

22 Faciliter la continuité des services entre les partenaires du RLS Favoriser la collaboration entre les partenaires de votre RLS. Ex. : Signature dun protocole dentente, etc. Favoriser un arrimage des services au sein de votre RLS. Si lutilisation dun protocole nest pas possible, il faut : décrire la mission et le rôle de chacun des partenaires du RLS et des services du CSSS impliqués en prévention du suicide; créer ou identifier des lieux de concertation regroupant les partenaires du RLS impliqués en prévention du suicide pour quils puissent échanger sur les lacunes de loffre de service que le RLS rend accessible à la personne suicidaire. En collaboration avec les partenaires du RLS

23 Faciliter laccès à des interventions de postvention à la population à la suite dun suicide Veiller à ce que des activités de postvention soient disponibles à la population. Sassurer que les activités de postvention présentes sur votre territoire sont connues. Doter votre CSSS dun protocole de postvention clair, structuré et formel capable de soulager la détresse des proches. En collaboration avec les partenaires du RLS

24 Effectuer le diagnostic des services offerts dans le CSSS et dans le RLS ainsi quidentifier et prioriser les zones damélioration

25 Effectuer le diagnostic des services offerts à votre CSSS et dans le RLS ainsi quidentifier et prioriser les zones damélioration Outil pour : faire le diagnostic de loffre de service du CSSS et du RLS; susciter une réflexion en collaboration avec les partenaires intersectoriels en prévention du suicide.

26 Est-ce que les intervenants des points daccès aux services de CSSS pour les personnes suicidaires reçoivent systématiquement une formation de base? Au sein de votre CSSS, les intervenants oeuvrant auprès de personnes suicidaires reçoivent-ils des formations utilisant le même langage et une même approche générale? Plus largement, avez-vous une stratégie claire de formation de base des intervenants en prévention du suicide au CSSS? Avez-vous une stratégie claire de formation continue des intervenants en prévention du suicide au CSSS? Au sein de votre RLS, les intervenants œuvrant auprès de personnes suicidaires reçoivent-ils des formations utilisant le même langage et une même approche générale? Comment améliorer? Le guide recommande une formation de base adéquate aux intervenants de CSSS en prévention du suicide. Il est suggéré que de la formation continue soit mise en place afin daider les intervenants à maintenir les habiletés dintervention acquises lors de cette formation (section 3.2.). Le guide souligne aussi les bénéfices que les intervenants possèdent un vocabulaire commun en prévention du suicide au sein du CSSS et du RLS. Ce langage commun peut être acquis lors de formations ou dautres types déchanges (section 3.#2.). Extrait de loutil

27 Vos questions et vos commentaires…

28 Pour nous joindre, contactez Marthe Hamel Chef de service Unité de développement, d'adaptation et d'intégration sociale 1075, chemin Sainte-Foy (12e étage) Québec (Qc) G1S 2M1 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Julie Lane Chercheuse et coordonnatrice de léquipe « Soutien au développement des pratiques » Direction de la coordination et des affaires académiques Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke 500, rue Murray, bureau 100 Sherbrooke, Québec J1G 2K6 Téléphone : , poste Télécopieur : Courriel : ou


Télécharger ppt "Guide de bonnes pratiques en prévention du suicide à lintention des gestionnaires des CSSS : pratiques proposées pour soutenir le rehaussement de la qualité,"

Présentations similaires


Annonces Google