La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PETITE HISTOIRE DE LORDRE DE CITEAUX. Labbaye de Soleilmont est une abbaye cistercienne,…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PETITE HISTOIRE DE LORDRE DE CITEAUX. Labbaye de Soleilmont est une abbaye cistercienne,…"— Transcription de la présentation:

1 PETITE HISTOIRE DE LORDRE DE CITEAUX

2 Labbaye de Soleilmont est une abbaye cistercienne,…

3 … elle fait donc partie de la famille cistercienne… actuellement présente sur tous les continents.

4 La famille cistercienne est issue de la grande famille bénédictine…

5 En fait, ce quon appelle la famille bénédictine peut être comparée à un grand arbre avec de nombreuses branches…, un grand arbre dont les racines plongent très loin…

6 Citeaux Lérins Cluny Sénanque Clerlande Clairvaux Maredsous BrechtOrval Makkyad Chimay St Antoine Le « tronc bénédictin » a ses racines dans le désert d'Egypte où nous trouvons dès le 4 ème siècle des « ermites » qui, comme Saint Antoine, ont choisi le désert, la solitude, pour mieux trouver Dieu.

7 Citeaux Lérins Cluny Sénanque Clerlande Clairvaux Maredsous BrechtOrval Makkyad Chimay St Antoine St Augustin St Basile St Jérôme Un autre moine égyptien nommé Pacôme rassemblera des disciples autour de lui et deviendra ainsi le fondateur de la vie monastique communautaire. Plus tard, Saint Augustin, Saint Basile et dautres encore fonderont eux aussi des communautés monastiques, dans les villes, cette fois…

8 Citeaux Lérins Cluny Sénanque Clerlande Clairvaux Maredsous BrechtOrval Makkyad Chimay Cest un peu plus tard,en 480, à Norcia, à 110 km de Rome, que naît Benoît de Nursie. Vers ses 20 ans, il se retire seul dans une grotte, au fond d'un lieu solitaire à Subiaco. Ensuite, il établit, sur le Mont Cassin, un monastère pour lequel il rédigera une Règle de vie, fruit de sa longue expérience. Pour cela, il sinspire largement de ceux qui lont précédé. Saint Benoît est appelé le Père des moines dOccident car il est à lorigine de la tradition bénédictine qui va connaître une grande expansion…

9 « Ecoute mon fils, le conseil dun tendre Père » Prologue de la Règle de SaintBenoît Citeaux Brialmont Cluny Rochefort Clerlande Nazareth Maredsous BrechtOrvalChimay Branche des Cisterciens Branche des Bénédictins Quévy Ermeton Chevetogne

10 Toutes les communautés du grand arbre bénédictin, quelles soient de la branche bénédictine ou de la branche cistercienne suivent la Règle de Saint Benoît. En fait, même si elle est très ancienne, cest une petite merveille déquilibre, une vraie perle, qui indique un chemin tout inspiré de lEvangile.

11 11ème siècle Mais comment est née la branche cistercienne ? Au cours des siècles, la vie bénédictine sest quelque peu écartée du bel équilibre entre prière et travail de la Règle de Saint Benoît. Le désir dune ferveur nouvelle passionne le cœur de certains moines. Abbaye de Cluny

12 11ème siècle Cest ainsi que le 21 mars 1098, une vingtaine de moines, sous la conduite de leur abbé, Robert, quitte labbaye de Molesmes à Langres et se rendent dans un lieu désert, Citeaux, au sud de Dijon, pour y fonder le « Nouveau Monastère », comme on lappelle. La liturgie y est plus sobre, le travail manuel, remis à lhonneur.

13 Robert, Albéric et Etienne, les trois premiers abbés de Citeaux. Ce sont les trois fondateurs de lOrdre Cistercien.

14 12ème siècle Au printemps 1113, frappe à la porte de Cîteaux, Bernard de Fontaine… avec une trentaine de ses parents et amis ! A partir de cette date, la jeune communauté connaît un élan prodigieux. Etienne Harding accueille Bernard et ses 3O compagnons

15 12ème siècle A peine deux ans après larrivée de Saint Bernard, Cîteaux compte déjà 4 fondations : La Ferte, Pontigny, Clervaux (dont Saint Bernard deviendra abbé) et Morimond Citeaux Morimond Pontigny La Ferté Clairvaux

16 12ème siècle Devant laccroissement de lOrdre, Etienne, 3ème abbé de Citeaux, rédige un célèbre document quon appelle la « Charte de Charité ». Comme son nom lindique, cette Charte donne la charité comme fondement de la nouvelle fondation monastique. Cela se concrétise dans 2 institutions qui sont encore très importantes de nos jours : le Chapitre général(réunion de tous les abbés ) et la Visite Régulière (visite du Père Abbé à sa maison fille).

17 12ème siècle Ainsi lOrdre Cistercien trouve son visage personnel et spécifique avec des caractéristiques telles que : - paix et joie, propres à tous les fils de Saint Benoît. - simplicité et sobriété dans larchitecture, la liturgie. - authenticité. - valeur du travail manuel.

18 13ème siècle En 1298, bénéficiant du charisme et de laction de Saint Bernard, labbaye de Cîteaux est à la tête dun grand Ordre constitué de près de 500 monastères. A côté des monastères masculins, sorganise la vie cistercienne féminine. Au point que vers 1300, les communautés féminines sont au nombre de 800 environ ! Il semble que les moniales soient venues nombreuses dans lOrdre de Citeaux parce quelles y trouvaient une meilleure sauvegarde de leur autonomie et de leur indépendance. Cest à cette époque que Soleilmont est rattachée à lOrdre Cistercien (1237).

19 Comme témoins de lintensité de la vie spirituelle des monastères féminins, nous trouvons de grandes figures comme Sainte Lutgarde, Sainte Alice, Sainte Béatrice de Nazareth, les trois Ide (de Louvain, de Nivelle et de Léau) et les saintes de Helfta, Mechtilde de Magdebourg, Mechtlide de Hackeborn, sa sœur Gertrude et surtout Gertrude la Grande (ces trois dernières se rattachaient à lOrdre de Cîteaux par leur spiritualité et leurs observances, sans lui appartenir officiellement). Sainte Lutgarde Sainte Gertrude la Grande

20 14 et 15ème siècles A lessor du XIIIème siècle succède le temps des calamités : guerres (guerre de Cent Ans…), épidémies ( de peste…), schismes (exil des Papes dAvignon…), provoquèrent des décadences dans la vie monastique. Notre Ordre ne fut pas épargné. Cà et là, des mouvements de réforme essayent de redresser la situation.

21 14 et 15ème siècles Le Chapitre Général prend des mesures. Ainsi par exemple, en 1413, il décide la suppression de 4 monastères en Belgique, dont Soleilmont ! Mais heureusement, de labbaye de Marche-Les-Dames où la réforme a été établie quelques années auparavant, une religieuse, Marie de Senzeilles descend à Soleilmont et y rétablit la discipline monastique dans toute sa ferveur. Abbaye Notre-Dame du Vivier de Marche-les- Dames

22 17ème siècle La réforme la plus importante est celle de la Trappe, en France, au XVIIème siècle. A cette époque, labbé Armand Jean Le Bouthiller de Rancé, intellectuel brillant et mondain, à la suite dune forte expérience intérieure se présente au monastère de la Trappe de Soligny en Normandie. Il y trouve une communauté moribonde. Les moines jouent à la pétanque dans un monastère en ruine… décadence…

23 17ème siècle Fort de son expérience de prière et dun tempérament énergique Dom Armand savère un réformateur zélé. Il restaure la régularité monastique ainsi que la vie fraternelle. Il est à lorigine du mouvement réformateur « trappiste » ou « Etroite Observance ».

24 18ème siècle Au XVIIIème siècle, les trappistes néchappent pas à la tourmente révolutionnaire et sont expulsés de leurs monastères. En 1791, sous la direction de Dom Augustin de Lestrange, le successeur de Dom Armand, un groupe de moines se réfugie en Suisse dans le monastère de la Valsainte rejoint par dautres moines et moniales. En 1798, devant linvasion des troupes napoléoniennes, il faut fuir. Deux cent cinquante personnes dont une centaine denfants sexilent en Russie. Dom Augustin de Lestrange

25 19ème siècle Les religieux ne reviennent quen 1802 en plusieurs groupes, trois de moines, en Amérique, en Allemagne et en Suisse avec Dom Augustin, et trois de moniales, en Angleterre, en Allemagne et en Suisse. Peu à peu, le mouvement regagne lEurope. A la fin du XIXème siècle, les 3 congrégations marquées de la réforme de la Trappe se regroupent pour former lOrdre Cistercien de la Stricte Observance. Moines de Salem et régiment autrichien en 1804

26 20ème siècle Actuellement, la famille cistercienne est donc constituée de plusieurs groupes, parmi lesquels deux Ordres principaux : lOrdre Cistercien (O.C) et lOrdre Cistercien de la Stricte Observance ( O.C.S.O, les « Trappistes » ). Abbaye de Hauterive (Suisse) Vernissage de lexposition « Ars monastica » en 2007

27 20ème siècle Il y a également dautres branches commes les moniales de Saint Bernard (Las Huelgas, juridiquement rattachée à lOCSO) et plusieurs communautés de moniales de tradition cistercienne qui entretiennent un lien spirituel avec lun des deux Ordres : les Bernardines de Colombey et de Géronde, les Bernardines dEsquernes, dAudenarde, les Cisterciennes de la Charité. Les Bernardines dEsquernes

28 21 mars 1998 Neuvième centenaire de la création de lordre 20ème siècle Les diverses tendances cisterciennes tentent de se rapprocher, notamment dans une mémorable rencontre en mars 1998 à Cîteaux pour le neuf-centième anniversaire de la naissance du Nouveau Monastère.

29 - LOrdre cistercien Trappiste sétend en Afrique, Amérique Latine, Asie, ce qui lui donne un nouveau visage. Il bénéficie du souffle apporté dans lEglise par le Concile Vatican II, caractérisé par la spiritualité de communion et louverture au monde. Réparti sur tous les continents, il compte actuellement 141 communautés de moines et moniales et près de 41OO membres.

30 Les dernières années voient une plus grande complémentarité vécue entre moines et moniales notamment au niveau du gouvernement ainsi que lémergence de groupes de « laïcs cisterciens » affiliés à lOrdre. 4° Rencontre Internationale des Laïcs Cisterciens 2008 Santa María de Huerta (Soria), Espagne

31 Crédit photographique Archives de labbaye de Soleilmont Les nombreux hôtes qui nous envoyent de bien beaux souvenirs Pascal Degée Production et réalisation Nicodème Goreux Abbaye de Soleilmont Soleilmont, novembre 2008

32 Fin


Télécharger ppt "PETITE HISTOIRE DE LORDRE DE CITEAUX. Labbaye de Soleilmont est une abbaye cistercienne,…"

Présentations similaires


Annonces Google