La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Contrefactuels lewisiens dans les sciences sociales Sacha Bourgeois-Gironde.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Contrefactuels lewisiens dans les sciences sociales Sacha Bourgeois-Gironde."— Transcription de la présentation:

1

2 Contrefactuels lewisiens dans les sciences sociales Sacha Bourgeois-Gironde

3 LA SEMANTIQUE DE LEWIS POUR LES CONTREFACTUELS

4 Contrefactuels Les contrefactuels sont des énoncés conditionnels qui décrivent ce qui sensuivrait si quelque chose qui nest pas le cas était le cas. Soit A lantécédent dun tel énoncé, C son conséquent et > le symbole pour le conditionnel contrefactuel, un énoncé contrefactuel a la forme générale: A > C ou Si A avait été le cas, alors C aurait été le cas.

5 Contrefactuels et analyse causale C cause E si: C, E sont des événements actuels et distincts, et: ¬C > ¬E.

6 « idéologie » Positivisme: seul ce qui est observable est pourvu de signification. De ce fait les contrefactuels nont pas leur place dans la science, sociale ou autre. Cependant, un monde dépourvu de toute spéculation au sujet de ce qui serait, pourrait, aurait pu avoir lieu, semble intellectuellement appauvri. La spéculation contrefactuelle est au coeur de lapprentissage de notre monde environnant (Gopnik 2009; Sloman 2009).

7 Tout ne suit pas de nimporte quoi Pour évaluer le contrefactuel ¬C > ¬E Lewis invoque une sémantique des mondes possibles. Il stipule en premier lieu que tous les mondes possibles peuvent être (faiblement) ordonnés en termes de distance par rapport au monde actuel (réel). Pour Lewis, un monde est plus proche du monde actuel quun autre si le premier est plus similaire (sans davantage de précision au départ) du monde réel que le second. Lewis envisage différents aspects/dimensions selon lesquels ces jugements de similarité peuvent être réalisés.

8 Conditions de vérité lewisiennes ¬C > ¬E est vrai de manière non triviale ssi il existe un monde dans lequel ¬C est le cas et dans lequel ¬E est également le cas qui est plus proche du monde actuel que ne lest nimporte quel monde dans lequel ¬C est le cas mais dans lequel E est le cas. Pour évaluer si un événement C cause un autre événement E, on se demande sil existe un monde possible dans lequel E est le cas bien que C ny soit pas le cas et si ce monde est plus similaire au monde actuel que ne lest le monde possible le plus proche du monde actuel dans lequel ni C ni E ne sont le cas. Si un tel monde existe, C ne cause pas E, mais si un tel autre monde nexiste pas, C cause E.

9 Jugements de similarité (1) Il est de la première importance déviter de larges violations des lois (de la nature). (2) La seconde priorité est de maximiser les régions spatio- temporelles de similarité parfaite entre lesquelles lhistoire des faits particuliers est la même. (3) En troisième lieu, il sagit déviter de petites violations des lois, mêmes locales. (4) Enfin, il est dune moindre importance de garantir la similarité des faits particuliers, y compris pour des choses qui nous important à titre personnel.

10 Marges contrefactuelles et accidents de lhistoire. « Kennedy et la Baie des Cochons » => requiert une chaîne complexe de contrefactuels pour être historiquement déconstruit. « Lassassinat de lArchiduc Franz Ferdinand » => semble un événement plus détachable du contexte historique. => Toutefois lensemble des contrefactuels lewisiens requièrent le même degré de divergence par rapport aux lois en vigueur, et autant de « miracles » localisés.

11 CRITERES POUR UNE SÉMANTIQUE DES CONTREFACTUELS DANS LES SCIENCES SOCIALES

12 Critères particuliers intuitivement requis pour une sémantique lewisienne des contrefactuels aménagée pour les sciences sociales Spécificité Co-tenabilité Cohérence historique Robustesse sous les généralisations historiques et statistiques.

13 1. spécificité Au départ de la méthodologie suggérée par David Lewis, on trouve habituellement une manière assez peu ambigüe de retirer un certain événement (considéré généralement comme une cause donnée) du cours de lhistoire. Habituellement, il nest pas nécessaire de spécifier lantécédent dun énoncé contrefactuel, si ce nest par le fait quil consiste en la proposition quun certain événement réel na pas eu lieu ou quun événément non réel a eu lieu. Mais les praticiens des sciences sociales sont souvent invités à fournir davantage de détails…

14 King George

15 2. co-tenabilité Quelles que soient nos présuppositions en vue de rendre un contrefactuel vrai, celles-ci ne doivent pas être remises en cause par lantécédent de ce contrefactuel. Dans les sciences sociales, différemment, il sagit de conserver un maximum de vraisemblance historique ou contextuelle, de préserver la situation et les dispositions des acteurs historiques aussi intactes que possible. De sorte que pour permettre la co-tenabilité des antécédents des contrefactuels et (de notre connaissance) des contextes historiques les contrefactuels seront rétroactifs.

16 Карибский кризис

17 Missiles rétroactifs Information darrière-plan (discutée par Lebow et Stein, 1996) nest pas co-tenable avec lantécédent du contrefactuel suivant: Si Kennedy avait émis un avertissement assez tôt au printemps 1962, Khroutchev naurait pas envoyé de missiles à Cuba. Lantécédent ne satisfait pas le critère de co-tenabilité dans la mesure où pour que Kennedy ait émis un avertissement précoce, il aurait dû mener une autre campagne électorale et bénéficier dinformations plus complètes; ce qui entraîne à son tour des changements supplémentaires improbablesdans les événements antérieurs, entraînant une réécriture plus drastique de lhistoire.

18

19 La critique de Fogel par Elster Jon Elster critique les travaux de Robert Fogel sur les chemins de fer sur la base dun argument de co-tenabilité(Elster 1978). Chez Fogel le counterfactuel est lantecedent A LAmérique na pas de chemins de fer, lauxiliaire B est le moteur à combustion est inventé plus tôt et le conséquent C est; Le produit national américain est à peu près identique à ce quil est en réalité. Elster souligne que A et B ne sont pas co-tenables, car, selon lui, conformément à toute théorie de linnovation technologique, sil ny avait pas eu le chemin de fer, il ny aurait pas eu de moteur à combustion non plus. => A implique contrefactuellement la négation de B.

20 Théorie des embranchements de mondes Lantécédent dun contrefactuel doit pouvoir sinsérer dans le passé réel. => il doit y avoir une trajectoire permise dun point de bifurcation dans lhistoire réelle qui achemine à létat de choses présenté par cet antécédent. Lhistorien se livrant à cet exercice de contrefactualité doit identifier le monde possible le plus proche réalisant lantécédent, en recherchant dans le monde réel le point le plus récent de lhistoire à modifier qui conduirait via une trajectoire acceptable à létat de choses décrit par lantécédent, et se demander ensuite si le conséquent est également réalisé dans cet état de choses. Plus il faut retourner en arrière, plus la distance avec le monde réel peut être considérée comme importante (retrouvant ici une intuition fondamentale de la sémantique lewisienne).

21 Bifurcations de Fogel Lénoncé Sans lesclavage, le produit national brut américain en 1860 aurait été deux fois supérieur à celui quil était en réalité nest pas acceptable si un passé américain non esclavagiste ne peut pas remonter avant Fogel requiert des changements contrefactuels prenant place dès 1700 afin de réaliser le conséquent de ce contrefactuel. De même, afin dévaluer limpact économique de lintroduction du chemin de fer aux Etats-Unis sur le PNB de 1890, Fogel remonte à juste titre aux années 1830 où lon peut raisonnablement faire lhypothèse dun point dembranchement sans chemin de fer et explore le développement économique alternatif qui aurait alors pris place jusquaux années Cependant Elster reproche à Fogel un raisonnement incohérent, étant donné que la procédure adéquate serait de prendre léconomie telle quelle est en 1890 et de lui retirer tout trait directement lié aux chemins de fer. A ce moment là on risque aussi de retirer le moteur à combustion…

22 3. Cohérence historique Un critère de Lewis est de maximiser les régions spatio- temporelles de similarité parfaite entre lesquelles lhistoire des faits particuliers entre deux mondes. => La satisfaction de ce critère peut conduire à des contrefactuels rétroactifs. => Or, dans les sciences sociales la proscription de la rétroactivité contrefactuelle nest pas absolue. Elle doit être de préférence éviter mais pas au prix de la falsification de ce que nous savons par ailleurs sur les contextes historiques et les comportements et motivations des acteurs.

23 Neville Chamberlain aurait-il pu agir autrement?

24 Dévier de normes naturelles vs. Contrecarrer des lois de la nature Les normes, plus que les lois de la nature, jouent un rôle déterminant dans notre appréhension de la valeur des changements impliqués par le raisonnement historique contrefactuel (cf. Hitchcock and Knobe 2009). Dans lexemple de lassassinat de lArchiduc François Ferdinent, on peut considérer que cet acteur historique a lui-même dévié des normes comportementales attendues et a rendu possible de ce fait son assassinat. Il est relativement aisé dimaginer que les choses auraient pu se produire autrement sil avait respecté certaines normes de sécurité et de prudence. Lexemple de Kennedy est à lopposé; une mise en garde plus prompte de Khroutchev aurait au contraire pu consister en une violation des règles de prudences et de diplomatie usuelles pour un président américain. Ce contrefactuel nécessite davantage de réécriture historique que le précédent.

25 4. Robustesse sous des généralisations théoriques et statistiques La spéculation contrefactuelle est impossible sans des généralisations dun ordre ou dun autre. On peut être enclin, parfois, dans les sciences sociales à penser que des théories nont au mieux quune validité locale et limitée, mais elles doivent tout de même respecter un certain nombre de réquisits de projectibilité. => Par là on peut entendre que le type de validation intuitive ou empirique qui nous font tenir un énoncé factuel pour vrai doivent sappliquer au contexte alternatif dans lequel nous tenons un contrefactuel pour vrai.

26 LIMITES DE LA SÉMANTIQUE DE LEWIS POUR LES CONTREFACTUELS POUR RENDRE COMPTE DE LA CAUSALITÉ DANS LES SCIENCES SOCIALES

27 Contrefactuels rétroactifs Lewis affirme que les contrefactuels rétroactifs, dont on a vu le caractère indispensable dans le raisonnement historique contrefactuel, ne peuvent pas être utilisés en vue de lévaluation de relations de dépendance causale. Les contrefactuels idoines à cette fin son non- rétroactifs: le passé est fixé, immuable, jusquau moment où lantécédent du contrefactuel est supposé être le cas.

28 limitations Il est difficile de réduire complètement des relations causales à des contrefactuels. Les contrefactuels paraissent dépendre dune connaissance structurelle qui est partiellement dune autre nature que des connexions entre événements.

29 Asymétrie temporelle de la causalité Lewis soutient que la direction de la causalité est la direction de la dépendance causale; il est typiquement vrai que des événements dépendent causalement dévénements antérieurs, plutôt que postérieurs (voir Temps et Causalité, Sacha Bourgeois-Gironde, PUF, 2002). Lewis souligne toutefois la contingence de ce fait. Pour lui la causalité temporellement inversée est une possibilité conceptuelle. Par conséquent, il rejette toute analyse contrefactualiste de la causalité qui dériverait ce fait par pur fiat. => Lanalyse contrefactuelle inhérite de facto lasymétrie causale temporelle du monde actuel.

30 Causalité aléatoire De sorte à rendre compte de la causalité aléatoire, Lewis définit une notion plus générale de dépendance causale en termes de contrefactuels probabilistes: De la forme So A était le cas Pr (C) serait de x => où le contrefactuel est un contrefactuel conditionnel ordinaire, et Pr est un opérateur de probabilité muni dune portée étroite confinée au conséquent du contrefactuel. Lewis interprète ces probabilités comme des chances singulières temporellement indexées.

31 La dépendance contrefactuelle laisse de côté des types de causalité intéressants pour le praticien des sciences sociales Des facteurs peuvent être pertinents pour un phénomène sans en constituer une cause. Les sciences sociales cherchent en particulier à mettre en lumière des mécanismes causaux génératifs, qui ne se tiennent pas dans une relation de stricte dépendance causale dévénement à événement avec leurs effets. La notion de détermination, par exemple, si prégnante dans un courant des sciences sociales, nest pas une relation de dépendance causale stricte.


Télécharger ppt "Contrefactuels lewisiens dans les sciences sociales Sacha Bourgeois-Gironde."

Présentations similaires


Annonces Google