La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire marché du travail 20 octobre 2010 4. Formation des salaires et compétitivité-coûts Présenté par Philippe Delhez Département des Études: Auteurs:Ph.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire marché du travail 20 octobre 2010 4. Formation des salaires et compétitivité-coûts Présenté par Philippe Delhez Département des Études: Auteurs:Ph."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire marché du travail 20 octobre Formation des salaires et compétitivité-coûts Présenté par Philippe Delhez Département des Études: Auteurs:Ph. Delhez J. De Mulder M. Druant H. Zimmer

2 2 Aperçu de l'exposé Définitions: coûts salariaux par personne/par heure/par unité produite Accent mis sur les coûts salariaux horaires: - composantes processus de formation des salaires - cadre : norme salariale, indexation automatique des salaires Compétitivité-coûts et handicap salarial des entreprises belges Pression fiscale et parafiscale sur le travail et salaire minimum

3 Quelques définitions: 1) Coût salarial pour l'employeur = salaires bruts + cotisations sociales employeur (masse salariale) >> payées à la sécurité sociale >> autres cotisations Masse salariale Nombre de salariés Masse salariale Nombre d'heures ouvrées 2) Salaire poche de l'employé = salaire brut - cotisations personnelles >> payées à la sécurité sociale >> versements aux fonds de pension - précompte professionnel (IPP) 3) Coin fiscal = écart entre coût salarial et salaire poche 3 = coût salarial par personne = coût salarial par heure différence = heures ouvrées par personne

4 4 Coûts salariaux dans le secteur privé (pourcentages de variation par rapport à l'année précédente) Source: ICN.

5 5 Coûts salariaux horaires dans le secteur privé (données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier; pourcentages de variation par rapport à l'année précédente, sauf mention contraire) Sources: ICN; ONSS; SPF Emploi, travail et concertation sociale; BNB. 1 Augmentations salariales fixées en commissions paritaires. 2 Augmentations et primes accordées par les entreprises, au-delà des conventions collectives interprofessionnelles et sectorielles, glissement des salaires résultants de changements dans la structure de l'emploi et erreurs de mesure. Contribution à la variation des coûts salariaux, points de pourcentage. 3 Contribution à la variation des coûts salariaux résultant des modifications des taux implicites de cotisation, points de pourcentage. 4 Cotisations effectives qui ne sont pas versées aux administrations publiques et cotisations imputées e Salaires bruts par heure 3,52,93,72,8 Salaires conventionnels 1 2,31,93,52,6 Adaptations conventionnelle réelles 0,50,20,50,2 Indexations 1,81,62,92,5 Glissement des salaires 2 1,11,00,2 Cotisations sociales des employeurs 3 -0,20,5-0,30,6 Sécurité sociale -0,10,20,0 Autres cotisations 4 -0,10,3-0,30,6 Coûts salariaux par heure 3,23,4

6 6 Processus de formation des salaires dans le secteur privé Structure hiérarchique Niveau national (Conseil national du travail): conventions collectives de travail (CCT) et accords interprofessionnels (AIP) détermination de la norme salariale (accord bisannuel) adaptation de l'évolution des salaires en fonction des trois principaux partenaires commerciaux (Allemagne, France et Pays-Bas) revenu minimum mensuel moyen garanti (RMMMG) Niveau sectoriel (170 commissions et sous-commissions paritaires) mise en oeuvre de la norme salariale: augmentations conventionnelles réelles détermination des modalités d'indexation possibilité d'introduire des clauses all-in détermination des classifications de fonctions, des barèmes correspondants et des salaires minimums Niveau de l'entreprise possibilité de conclure des conventions collectives complémentaires possibilité de s'écarter des barèmes (à la hausse)

7 7 Quelques caractéristiques du processus de formation des salaires en Belgique ¹ (résultats d'enquête, en pourcentage du nombre total d'entreprises) Ensemble des pays ayant participé à l'enquête² Belgique Conventions salariales collectives conclues à un niveau supérieur à celui de l'entreprise 65,898,3 Conventions salariales collectives conclues au niveau de l'entreprise 32,734,7 Taux de couverture des conventions salariales collectives 60,089,1 Liaison des salaires à l'inflation32,598,2 Clause all-inn.d.36,2 Marge salarialen.d.72,7 Source: Dhyne et Druant (2010). ¹Résultats pondérés sur la base de l'emploi et rééchelonnés en faisant abstraction des réponses manquantes. ²AT, BE, CZ, EE, ES, FR, GR, HU, IE, IT, LT, NL, PL, PT, SI.

8 8 Indexation automatique des salaires Sur la base de la moyenne mobile sur quatre mois de l'indice-santé Deux catégories: indexation par tranche fixe de 2 p.c. (indice pivot) : 40 p.c. des travailleurs indexation à intervalles fixes : 60 p.c. des travailleurs À la hausse comme à la baisse (cette dernière de façon limitée) Les clauses all-in subordonnent l'ampleur des augmentations conventionnelles réellement accordées à l'indexation effectivement appliquée Danger de spirale prix-salaires: atténué et retardé

9 9 Salaires conventionnels (pourcentages de variation par rapport à l'année précédente) Source: SPF Emploi, travail et concertation sociale.

10 10 Hausses salariales horaires et accords interprofessionnels (cumul des pourcentages de variation par rapport à l'année pécédente) Source: CCE.

11 Handicap salarial des entreprises belges (différences cumulées en pourcentage par rapport à l'indice relatif aux trois principaux pays voisins) 11 Sources: OCDE, CCE et BNB.

12 12 Salaires horaires des travailleurs de l'industrie manufacturière en (niveau en euros, sauf mention contraire) Coûts salariaux totaux Écarts par rapport à la Belgique ClassementSalaires brutsClassement Belgique36,60-(1)24,72(4) Allemagne (Länder Ouest)35,22-4%(2)27,06(3) Suède34,66-5%(3)23,14(9) Danemark34,09-7%(4)29,26(1) France33,23-9%(5)22,14(10) Pays-Bas32,20-12%(6)24,46(6) Luxembourg31,61-14%(7)27,22(2) Autriche31,40-14%(8)23,30(8) Finlande31,16-15%(9)24,54(5) Irlande27,64-24%(10)23,51(7) Italie25,45-30%(11)17,38(12) Royaume-Uni24,60-33%(12)18,91(11) Allemagne (Länder Est)20,75-43%(13)16,45(13) Espagne20,62-44%(14)15,07(14) Grèce15,93-56%(15)11,42(15) Portugal9,38-74%(16)7,41(16) République tchèque8,81-76%(17)6,39(17) Hongrie7,52-79%(18)5,36(19) Slovaquie7,25-80%(19)5,29(20) Pologne7,02-81%(20)5,58(18) Source: Institut der Deutschen Wirtschaft Köln. 1 Calculs sur la base de données nationales qui ne sont pas toujours parfaitement harmonisées.

13 13 Source :

14 14 Prélèvement implicite sur le travail dans l'UE en 2008 (pourcentages des coûts salariaux) Source: CE. ¹Moyenne non-pondérée.

15 Séminaire marché du travail 20 octobre Formation des salaires et compétitivité-coûts Présenté par Philippe Delhez Département des Études: Auteurs:Ph. Delhez J. De Mulder M. Druant H. Zimmer


Télécharger ppt "Séminaire marché du travail 20 octobre 2010 4. Formation des salaires et compétitivité-coûts Présenté par Philippe Delhez Département des Études: Auteurs:Ph."

Présentations similaires


Annonces Google