La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. Méthodes danalyse et de conception 2. Définition de Merise 3. Présentation 4. Principales caractéristiques a) Dictionnaire des données b) Etude des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. Méthodes danalyse et de conception 2. Définition de Merise 3. Présentation 4. Principales caractéristiques a) Dictionnaire des données b) Etude des."— Transcription de la présentation:

1

2 1. Méthodes danalyse et de conception 2. Définition de Merise 3. Présentation 4. Principales caractéristiques a) Dictionnaire des données b) Etude des modèles utilisés 5. En résumé

3 En ingénierie, une méthode d'analyse et de conception est un procédé qui a pour objectif de permettre de formaliser les étapes préliminaires du développement d'un système afin de rendre ce développement plus fidèle aux besoins du client. Pour ce faire, on part d'un énoncé informel (le besoin tel qu'il est exprimé par le client, complété par des recherches d'informations auprès des experts du domaine fonctionnel, comme les futurs utilisateurs d'un logiciel), ainsi que de l'analyse de l'existant éventuel (c'est-à- dire la manière dont les processus à traiter par le système se déroulent actuellement chez le client). Méthode d'analyse et de conception

4 Il existe plusieurs méthodes d'analyse, la méthode la plus utilisée en France étant la méthode MERISE. Cette méthode est reconnue comme une norme par les professionnels.

5 Merise est une méthode d'analyse, de conception et de gestion de projet informatique. Merise a été très utilisée dans les années 1970 et 80 pour linformation massive des organisations. Cette méthode reste adaptée pour la gestion des projets internes aux organisations, se limitant à un domaine précis.

6 Le but de cette méthode est d'arriver à concevoir un système d'information. La méthode MERISE est basée sur la séparation des données et des traitements à effectuer en plusieurs modèles conceptuels et physiques.

7 La séparation des données et des traitements assure une longévité au modèle. En effet, l'agencement des données n'a pas à être souvent remanié, tandis que les traitements le sont plus fréquemment

8 L'expression des besoins est une étape consistant à définir ce que l'on attend du système d'information automatisé, il faut pour cela : -faire l'inventaire des éléments nécessaires au système d'information -délimiter le système en s'informant auprès des futurs utilisateurs

9 Cela consiste à mettre au point le MCD (Modèle conceptuel des données) et le MCT (Modèle conceptuel des traitements) décrivant les règles et les contraintes à prendre en compte. Le modèle organisationnel consiste à définir le MOT (Modèle organisationnel des traitements) décrivant les contraintes dues à l'environnement (organisationnel, spatial et temporel).

10 Le modèle logique représente un choix logiciel pour le système d'information. Le modèle physique reflète un choix matériel pour le système d'information.

11 Nous allons détailler ci-dessous ces différents points.

12 Après un travail rigoureux de recueil de linformation sur le terrain auprès des utilisateurs du système dinformations (il sagit du recueil de lexistant) et lintégration des nouvelles demandes, il faut regarder lensemble des données utiles à sauvegarder. Cet ensemble forme le dictionnaire de données.

13 Ce dictionnaire est présenté sous forme de tableaux :

14 Le dictionnaire de données simplifié regroupe donc tous les champs non redondants à conserver dans le système dinformations. Chaque champ possède un type de données. Ce tableau permet de créer ensuite la matrice des dépendances fonctionnelles.

15 MCD (modèle conceptuel des données)

16 Le modèle conceptuel des données ( MCD ) a pour but d'écrire de façon formelle les données qui seront utilisées par le système d'information. Il s'agit donc d'une représentation des données, facilement compréhensible, permettant de décrire le système d'information à l'aide d' entités.

17 Définition : Les entités (ou ensembles) Ce sont des regroupements d'informations. Les informations contenues dans les entités (informations que l'on appelle "attributs") doivent être des informations variables, mais communes à une même classe d'objets. Par exemple, si l'on considère l'entité "être humain" les informations communes aux êtres humains peuvent être : - le nom - le ou les prénoms - la date de naissance - le lieu de naissance - le sexe - l'adresse

18 Le modèle logique

19 Le modèle logique des données consiste à décrire la structure de données utilisée sans faire référence à un langage de programmation. Il s'agit donc de préciser le type de données utilisées lors des traitements. Ainsi, le modèle logique est dépendant du type de base de données utilisé.

20 Le modèle Physique

21 Cette étape consiste à implémenter le modèle dans le SGBD, c'est-à-dire le traduire dans un langage de définition de données. Le langage généralement utilisé pour ce type d'opération est le SQL, et plus spécialement le langage de définition de données du SQL.

22


Télécharger ppt "1. Méthodes danalyse et de conception 2. Définition de Merise 3. Présentation 4. Principales caractéristiques a) Dictionnaire des données b) Etude des."

Présentations similaires


Annonces Google