La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Système de gestion de bases de données. Modélisation des traitements F. Kohler.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Système de gestion de bases de données. Modélisation des traitements F. Kohler."— Transcription de la présentation:

1 Système de gestion de bases de données. Modélisation des traitements F. Kohler

2 Plan Concepts de base pour la manipulation des informations Concepts de base pour la description de la dynamique Événement et type dévénement Opération et type dopération Synchronisation te type de synchronisation Démarche pour lélaboration dun schéma conceptuel des traitements (SCT) Vérification dun SCT Démarche pour lélaboration dun schéma logique des traitements (SLT) Niveau physique des traitements

3 Concepts de base pour la manipulation des donées Actions élémentaires sur le schéma ou sur les données : Ajouter : Enregistrer une entrée => Vérifier si elle existe => Rechercher Si existe : ne pas enregistrer, sinon saisir et enregistrer Supprimer Rechercher Modifier Actions : Suite dactions élémentaires constituant un tout pour transformer ou faire connaître tout ou une partie du schéma ou des données Commandes élémentaires : Ordre permettant de déclencher une action élémentaire Commandes : Ordre permettant de déclencher une action

4 Événement et type dévénement Événement : Constatation dun changement détat dans lenvironnement du SI Événement externe : arrivée dun nouveau patient Événement interne : transfert inter-service Un type dévénement Décrit une classe dévénements : « arrivée dun patient » Est défini par : Type de commande qui détermine la ou les actions à effectuer Son message qui décrit les informations qui lui sont associées Un identifiant des occurrences du type dévénement Sa fréquence dapparition Sa capacité : nombre maximum doccurrences que lon peut prendre en compte

5 Description lexicale dun événement Événement : Type de commande : Message : Identifiant :

6 Exemple : Type dévénement : « arrivée de patients » Type de commande : Nouveau_Patient Message : N° patient, Nom de famille, nom dusage, premier prénom, autres prénoms, date de naissance, sexe… en format balisé. Identifiant : N°patient, date de création Fréquence : 100/jours Capacité : 120

7 Opération et type dopération Action à entreprendre en réaction à un événement ou à un ensemble dévénement Une opération produit un ou des résultats (événements) Les informations qui décrivent les messages des événements qui ont déclenché lopération servent de paramètres en entrée de lopération Les informations qui décrivent les événements produits par lopération constituent les résultats de lopération

8 Type dopération Un type dopération est défini par Le ou les types dévénement à produire à lissue de lopération. Cette production peut être conditionnelle, il faut alors expliciter la condition pour tout type dévénement à produire : par exemple produire des étiquettes. La durée de lopération : le temps dattente maximal pour rassembler les événements et activer lopération conséquence de la synchronisation. Passée cette durée, on effectue une relance (ex : résultats dexamens dun patient). La durée permet de calculer la capacité Laction quune opération du type réalise. Cette action pourra être spécifiée par le biais dun algorithme décrivant les actions élémentaires à réaliser sur la base (recherche, ajout, modification, suppression, traitement à faire réellement).

9 Description lexicale : Opération : Durée : Action : algorithme exprimant : Les conditions de production de chaque type dévénement en sortie Les actions effectuées sur la base et les entités concernées Remarque : Vérifier que le SCD comporte les éléments nécessaires à la satisfaction des actions

10 Synchronisation et type de synchronisation Condition de déclenchement dune opération Un type de synchronisation est décrit par : La donnée des types des événements qui participent à la synchronisation Une condition portant sur ces types dévénement Une condition locale qui précise comment choisir loccurrence dun type dévénement à traiter lorsque plusieurs occurrences du même type sont présentes Un délai de synchronisation qui indique le temps maximum entre larrivée du premier événement et celle du dernier qui contribuent à la synchronisation Une durée limite qui spécifie le temps maximum entre entre larrivée du premier événement et celle du dernier qui contribuent à la synchronisation

11 Description lexicale Synchronisation : Condition : Condition locale : Délai : délai> Durée :

12 Représentation graphique Nom du type Dévénement Nom du type Dévénement Condition de synchronisation Nom de la Synchronisation Nom du type dopération Condition de production Condition de production Type dévénement Interne (résultat) Type dévénement Interne (résultat) 2 3 On peut avoir besoin de spécifier le nombre doccurrences dun même type dévénement

13 Démarche pour élaborer un SCT Identification et prise en compte des règles de gestion Exemple dans un SI dune assurance Toute déclaration incorrecte nest pas enregistrée, elle entraîne un avis au sinistré qui devra faire une nouvelle déclaration Le règlement ne se fera quaprès réception de la facture du garage Les dossiers sont archivés à chaque fin dannée calendaire Identification des acteurs et des flux dinformations entre acteurs Ordonnancement des flux

14 Exemple Déclaration Demande dexpertise Avis-rectification Retour dexpertise Facture garage Règlement

15 Élaboration du SCT Événement EVT0 : arrivée déclaration Type de commande : Ouverture-dossier Message : N°assuré, date-déclaration, circonstances, nom-assuré,.. Identifiant : N°assuré et Date-arrivée Fréquence 5/J Capacité 50 Opération Ouverture-dossier Durée ; 4 minutes Action Si déclaration Ok Alors : Ouvrir dossier sinistre, Faire demande dexpertise Résultat r=1 Sinon : Renvoyer la déclaration à lassuré Résultat r = 2 Fin de si Affecter un N° de dossier d et résultat r à la déclaration N° assuré et Date-arrivée Ajouter le dossier d à la base

16 SCT assurance

17 Vérification dun SCT Inspiré des réseau de Pétri Vérification locale à un nœud Tout attribut en entrée dune synchronisation doit appartenir au schéma des données ou en être dérivable (calculable) La cardinalité dévénement en sortie dune opération ne doit pas être supérieure à la capacité du type dévénement La participation dun type dévénement à une synchronisation ne doit pas être supérieure à sa capacité (surcharge) La disjonction des règles démission des types dévénements en sortie dune opération doit être vraie (éviter un blocage et être certain de produire un résultat) Vérification globale Atteignabilité : la composition de diverses conditions de synchronisation S1, S2,…,S n ne doit pas conduire à ce quune condition de synchronisation S n+1 soit toujours fausse. En effet, cela signifierait que lopération dépendante de S n+1 ne serait jamais déclenchée et par conséquent ses résultats jamais produits

18 Élaboration du schéma logique des traitements Intérêt du niveau logique Répartition des tâches homme-machine (Qui) Détermination des postes de travail (Où) Choix du type de traitement : temps réel. Différé (Comment) Définition des échanges dinformations : (Ce quil faut faire) Format des écrans de saisie Dessin des documents de sortie Évaluation du coût de la base (coût de stockage et des traitements Adaptation du SLD et du SLT afin doptimiser les coûts

19 Élaboration du schéma logique des traitements Prise en compte des choix organisationnels Les agences régionales enregistrent les sinistres Elles désignent un expert Lagence centrale effectue les remboursements Remarque : automatiser le plus dactivités possibles Construction du SLT Découper les opérations en procédures Affecter chaque procédure à un poste de travail Détailler lanalyse de chaque procédure Définir lenchaînement des procédures Chaque tâche doit respecter les contraintes suivantes : Être affectée à un poste de travail Ne pas être interruptible Être déclenchée par une synchronisation ou un événement

20 Niveau physique des traitements On ne considère que les acteurs machine On prend en compte les contraintes matérielles et logicielles On détermine larchitecture globale des programmes Les procédures du niveau logique donneront lieu à des transactions utilisant les outils de manipulation du SGBD (LMD, langage hôte… exemple PHP/mySQL) Les écrans définis au niveau logique doneront lieu à des définitions décrans « physique » : utilisation du gestionnaire décran du SGBD, page hôte HTML..

21 Les étapes suivantes Chargement de la base dessai Test et mise au point Mise en exploitation Maintenance et évolution


Télécharger ppt "Système de gestion de bases de données. Modélisation des traitements F. Kohler."

Présentations similaires


Annonces Google