La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre A. Introduction B. Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe Sémantique Propriétés Inconsistance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre A. Introduction B. Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe Sémantique Propriétés Inconsistance."— Transcription de la présentation:

1 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre A. Introduction B. Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe Sémantique Propriétés Inconsistance et validité d'une formule Variables libres, variables liées Forme normale conjonctive Forme normale disjonctive Règle d'inférence

2 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Introduction Elle est basée sur le principe de la démonstration automatique de théorèmes(utilisant la logique du premier ordre) Un programme en Logique est un ensemble d'énoncés. Les énoncés sont des formules du calcul du premier ordre ne contenant pas de variables libres. Tout problème calculable peut être formulé dans ce langage.

3 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Introduction Programmer en logique consiste : à définir les hypothèses (énoncés definis dans un programme exprimant la connaissance relative au problème à résoudre. à introduire la conclusion (poser le problème). L'interpréteur tente ensuite de réaliser la preuve du but en utilisant l'inférence logique. Le langage le plus représentatif est PROLOG(1971) basé sur deux mécanismes : unification et résolution.

4 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe : Éléments de base Constantes : a, b, c,... Variables : x, y, z,... Fonctions : f, g, h,.... Relation( prédicat ou fonctions booléennes): P, Q, R

5 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe : définition d'un terme Toute constante est un terme. Toute variable est un terme. Si t1, t2,..tn sont des termes et si f est une fonction n-aire, alors f(t1, t2,..,tn) est un terme.

6 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe : définition d'un atome Si t1, t2,..., tn sont des termes et si P est un prédicat n-aires alors P(t1, t2,.., tn) est un atome.

7 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe : définition d'une formule. Tout atome est une formule.. Si P et Q sont deux formules alors : Non P, P & Q, P V Q, P ==> Q, P Q, x P(x), x P(x) sont des formules.

8 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe : exemples x NOMBRE(x) ==> ( y PLUSGRANDQUE(y, x) x, y (P(x) & Q(y)) ==> (R(a) V Q(b) )

9 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Sémantique Quand on attribue des valeurs a chaque terme et à chaque symbole de prédicat dans une fbf on dit qu'une interprétation est donnée a la fbf. Si les valeurs de vérité de fbf sont les mêmes pour toute interprétaion, on dit qu'il sont équivalents.

10 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Sémantique Soit à évaluer E : x (( A(a, x) V B(f(x)) & C(x)) ==> D(x) A, B, C et D sont des prédicats.

11 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Sémantique Soit l'interprétation suivante de domaine D = {1, 2} a = 2 f(1) = 2 ; f(2) = 1 A(2, 1) = vrai ; A(2, 2) = faux B(1) = vrai ; B(2) = faux C(1) = vrai ; C(2) = faux D(1) = faux ; D(2) = vrai

12 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Sémantique ( Évaluation ) : Cas x = 1 A(2, 1) vrai et B(2) faux donc A(2, 1) V B(2) vrai C(1) vrai donc (A(2, 1) V B(2)) & C(1) vrai D(1) faux l'implication est donc fausse Cas x = 2 On montre de la même façon que E est vraie Puisque E n'est pas vrai pour tout x, l'expression est alors fausse.

13 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Propriétés L'évaluation de fbf complexes peut être facilité par une phase de substitution( transformation syntaxique) On dispose alors des propriétés suivantes : F, G et H sont des fbf ne contenant pas de variable F[x] est une fbf contenant la variable x.

14 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Propriétés Double négation NON ( NON F) = F CommutativitéF & G = G & FF V G = G V F AssociativitéF & ( G & H ) = ( F & G ) & H F V ( G V H ) = ( F V G ) V H DistributivitéF V( G & H) = (F V G) & ( F V H) F &( G V H) = (F & G) V ( F & H) De Morgan NON ( F & G ) = NON F V NON G NON ( F V G) = NON F & NON G

15 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Propriétés F ==> G = NON F V G F G = (NON F V G)&(NON G VF) NON ( x F[x] ) = x NON F[x] x F[x] & x G[x] = x ( F[x] & G[x] ) x F[x] V x G[x] = x ( F[x] V G[x] )

16 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Inconsistance et validité d'une formule fbf inconsistante (in satisfiable) fausse pour toute interprétation. fbf valide : vraie pour toute interprétaion. (Donc fbf satisfiable : vraie pour quelques interpétations fbf non valide : fausse pour quelques interpétations ) Conséquences fbf valide ==> fbf satisfiable fbf inconsistante ==> fbf invalide

17 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Inconsistance et validité d'une formule Q est une conséquence logique de P1, P2,....Pn ] [Si P1 & p2...& Pn est vraie pour toute interprétation, alors Q est aussi vrai]. Exemples : P & NON P : inconsistante ( fausse pour toute interprétation) P V NON P : valide ( vrai pour toute interprétaion)

18 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Variables liées et libres Dans l'expression x ( P(x) ==> Q(x, y) ) x est une variable liée et y est une variable libre. Une expression ne peut être évaluée que lorsque toutes les variables sont liées. Aussi, nous exigeons que toutes les fbf contiennent que les variables liées.

19 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Forme normale conjonctive Soient F1, F2,...des formules : Si chaque Fi est uniquement sous forme disjonctive de littéraux(V), alors la forme F1 & F2 &.....Fn est dite une forme normale conjonctive. Exemple : (NON P V Q V R) & (NON P V NON Q) & NON R est une forme conjonctive.

20 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Forme normale disjonctive Soient F1, F2,...des formules : Si chaque Fi est uniquement sous forme conjonctive de littéraux(V), alors la forme F1 V F2 V.....Fn est dite une forme normale disjonctive. Exemple: (P & Q & R) V (Q & R) V P est une forme disjonctive. Il a été démontré que toute formule peut être transformée en une forme normale disjonctive ou conjonctive.

21 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Règles d'inférence Les règles d'inférence fournissent un moyen de faire des démonstrations ou des déductions logiques. Le problème est le suivant : étant donné un ensemble d'énoncés {s1, s2,...sn} les prémices, prouver la vérité de s( conclusion). L'utilisation de la table de vérité est un moyen de démonstration(sémantique). D'autres méthodes reposent uniquement sur les transformations syntaxiques. Elles utilisent alors les règles d'inférences suivantes : Modus Ponens, Modus tollens, Chaînage, Substitution, Conjonction, contraposée.

22 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Règles clés utilisées dans les démonstrateurs : Modus ponens De P et P-->Q, on déduit Q, qui s'exprime : P P-->Q Modus Ponens Q

23 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Règles clés utilisées dans les démonstrateurs : Modus Tollens De Non Q et P -->Q, on déduit Non P. Non Q P ==> Q Modus Tollens Non P

24 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Règles clés utilisées dans les démonstrateurs : Chaînage De P --> Q et Q --> R, on déduit P --> R P-->Q Q-->R P-->R Cette dernière est équivalente à: Non P V Q Non Q V R Non P V R

25 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Autres règles : Substitution : De P & Q, on déduit P P & Q P Conjonction De P et de Q, on déduit P & Q P Q. P & Q

26 Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre Autres règles : Contraposée De P --> Q, on déduit Non Q --> Non P P --> Q Non Q --> Non P


Télécharger ppt "Programmation logique Logique des prédicats du premier ordre A. Introduction B. Logique des prédicats du premier ordre Syntaxe Sémantique Propriétés Inconsistance."

Présentations similaires


Annonces Google