La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A T Training On Line « 1.5. Les fonctions logiques » Les automates programmables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A T Training On Line « 1.5. Les fonctions logiques » Les automates programmables."— Transcription de la présentation:

1 A T Training On Line « 1.5. Les fonctions logiques » Les automates programmables

2 2 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line « Science ayant pour objet létude, surtout formelle, des normes de la vérité » (Petit ROBERT) Logique

3 3 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique - binaire 1 - LOGIQUE BINAIRE Binaire : composé de deux éléments, 1 ou 0, vrai ou faux, oui ou non, ouvert ou fermé... Ce type de logique suppose quune affirmation ou un événement ne peut être que vrai ou faux. Il ne peut pas y avoir détat intermédiaire. Exemple : « Aujourdhui, cest jeudi » Cette phrase est : soit vraie, soit fausse

4 4 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line 2 - ALGEBRE DE BOOLE Le mathématicien anglais Georges BOOLE (1815 – 1864), qui publia entre autres, « Mathematical Analisys of Logic » en 1847, a voulu soumettre le raisonnement logique à des règles convenables de calcul. Cest laméricain Claude Elwood SHANNON ( ), qui en 1938, indiqua une méthode complète dapplication de lalgèbre de BOOLE à létude des circuits et réseaux complexes. Logique - Boole

5 5 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique - Variables Variable binaire ou booléenne Variable : symbole ou terme auquel on peut attribuer plusieurs valeurs. En algèbre classique, une variable est susceptible de prendre de très nombreuses valeurs. En algèbre de BOOLE, une variable ne peut prendre que 2 valeurs absolument exclusives lune de lautre : 0 ou 1 ATTENTION : Ces 2 valeurs nont pas de caractère numérique. Ces valeurs correspondent à des états logiques exclusifs l'un de l'autre. Ces variables sont représentées, comme en algèbre classique, par des lettres de lalphabet, majuscule ou minuscule.

6 6 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique Les variables binaires et les circuits électriques Si un récepteur est alimenté, on dit que sa valeur est de 1. Si un récepteur nest pas alimenté, on dit que sa valeur est de 0. Il en est de même pour un contact. Sil est actionné, son état est 1. Sil nest pas actionné, son état est 0. ATTENTION : Pour un contact, on considère létat mécanique et non létat électrique. Il est évident que létat dun contact nest pas suffisant pour définir létat du récepteur, il faut connaître le type de contact utilisé.

7 7 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique Un contact est dit : - à Fermeture (F) ou normalement ouvert (NO) si non actionné, il est normalement ouvert - à Ouverture (O) ou normalement fermé (NF) ou encore normalement connecté (NC) si non actionné, il est normalement fermé Par convention, un contact fermé au repos est marqué par une barre placée au-dessus de son repère ( On dit « a barre »). Un contact peut prendre la valeur 0 ou 1 suivant quil est actionné ou non. Il en est de même pour un contact non barre.

8 8 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique Un circuit électrique est toujours représenté au repos et hors tension. Les contacts dun relais sont toujours désignés par le même nom que le relais. Cest laction qui définit la valeur du contact et non sa position de repos. Cette convention sapplique aussi aux récepteurs. ATTENTION :

9 9 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique - Equations Les contacts sont les variables dentrées. Les récepteurs sont les variables de sortie. Il est possible décrire une équation montrant la correspondance détat entre une variable de sortie et une ou plusieurs variables dentrée. Entrée (s)fonction équation sortie Equation logique et équation booléenne Si la lampe L sallume lorsque le contact a est actionné, on peut écrire par exemple : L = a Ce qui sénonce : « L égale a » ou « létat logique de L est égal à létat logique de a » ou « létat logique de la sortie L est égal à létat logique de lentrée a » a L

10 10 Séquence 1 animation 5 – Les fonctions logiques A T Training On Line Logique – Table de vérité Table de vérité de la fonction « OUI » Autre moyen de représenter le fonctionnement logique dun circuit, elle permet den comprendre plus facilement le fonctionnement. Voici par exemple la table de vérité de léquation L = a Les 2 variables de léquation Les 2 valeurs possibles de lentrée a Les 2 valeurs possibles de la sortie L Le nombre de lignes dune table de vérité est donné par la formule : Nombre de lignes = 2 nombre de variables d'entrée Par exemple : pour 1 variable il y aura 2 2 = 2 lgnes Par exemple : pour 2 variables il y aura 2 2 = 4 lgnes La


Télécharger ppt "A T Training On Line « 1.5. Les fonctions logiques » Les automates programmables."

Présentations similaires


Annonces Google