La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Logiciel de gestion dastreinte ALERT Formation. Plan Généralités sur la gestion dastreinte Installation du logiciel ALERT Mise en place dune configuration.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Logiciel de gestion dastreinte ALERT Formation. Plan Généralités sur la gestion dastreinte Installation du logiciel ALERT Mise en place dune configuration."— Transcription de la présentation:

1 Logiciel de gestion dastreinte ALERT Formation

2 Plan Généralités sur la gestion dastreinte Installation du logiciel ALERT Mise en place dune configuration

3 Installation

4 Sélection de la langue Sélectionnez votre langue parmi les 4 proposées : Français, Anglais, Allemand ou italien. La langue choisie est utilisée lors de linstallation puis définie la langue par défaut dans ALERT. (Celle-ci peut toutefois être modifié directement dans ALERT).

5 Message de bienvenue

6 Licence dutilisation

7 Sélection des produits

8 Installation personnalisée

9 Sélection des drivers

10 Sélection des médiateurs

11 Sélection des options du processeur message

12 Sélection des langues du serveur vocal

13 Répertoire dinstallation

14 Généralités

15

16 DDE / OPC Médiateur ALERT Superviseur Médiateur permet : - Importation des alarmes - Surveillance des alarmes - Transmission des acquittements - Transmission des masquages Modem : -Analogique -Numérique (ISDN) -GSM (SMS) Visual Access API VADB Minitel WAP WEB Automates

17 Les données Variables Événements Alarmes

18 Les variables Une variable permet de remonter des valeurs pour les messages dalarmes ou dévènements Une variable est définie par : Une référence (lien DDE, OPC ou autre vers le superviseur). Un groupe fonctionnel (optionnel) Un message (optionnel) Un code numérique

19 Les événements Un évènement est défini par : Une référence (lien DDE, OPC ou autre vers le superviseur). Une condition de déclenchement de lévénement Un groupe fonctionnel (optionnel) Pour chaque état (apparition, disparition) Une ou plusieurs actions. Un code (pour lenvoi vers des bips numériques) Un message texte (pour lenvoi vers des portables en mini message) Un message vocal (pour lenvoi vers un téléphone fixe ou portable en vocal) Un fichier dinstructions (Fichier envoyé avec les Fax ou les s)

20 Les alarmes Une alarme est définie par : Une référence (lien DDE, OPC ou autre vers le superviseur). Une condition de déclenchement de lalarme Un groupe fonctionnel (non obligatoire) Une priorité Un planning « dactivation » de lalarme Pour chaque état (Apparition, Disparition, Acquittement), on peut définir : une ou plusieurs actions. un code (pour lenvoi vers des bips numériques) un message texte (pour lenvoi vers des portables en mini message) un message vocal (pour lenvoi vers un téléphone fixe ou portable en vocal) un fichier dinstruction (Fichier envoyé avec les Fax ou les s)

21 Les actions Une action peut être : Appel dun groupe dastreinte Appel dun opérateur Exécution dun script Exécution dune commande Arrêt dune commande Exécution dune application Alarme sonore Annonce vocale

22 Groupes dastreinte Un groupe dastreinte est constitué : dopérateurs qui sont répartis dans des équipes dun planning qui gère ces équipes

23 Opérateurs Un opérateur est défini par : Son nom et prénom Un ID : numéro unique qui permet didentifier lopérateur lors dun appel en vocal. (Entre 1 et 9 chiffres) Un mot de passe (numéro entre 0 et 9 chiffres) Une classe. Elle sert à définir les différents droits daccès de lopérateur. Une liste de numéro dappel avec leur driver

24 Equipes Une équipe est constituée dun ou de plusieurs opérateurs. Ces opérateurs peuvent être actifs ou de replis Lappel des opérateurs de repli dépend de la configuration de léquipe. 3 configurations possibles : Appel de lopérateur de repli si tous les appels des opérateurs actifs ont échoué Appel de lopérateur de repli pour chaque échec dappel dun opérateur actif Appel avec rotation. (A chaque nouvelle alarme ALERT appelle un opérateur différent)

25 Cycle appel : déclenchement des Appels Equipe constituée dun opérateur actif et dun opérateur de repli

26 Cycle appel : Appel des groupes dastreinte

27 Cycle dappel : Appel dune équipe

28 Cycle dappel : Appel dun opérateur

29 Cycle dappel : Appels en vocal

30 Cycle dappel : Appels vers un bip, un pager ou SMS

31 Le processeur message

32 Généralité

33 Le processeur message permet de gérer des information provenant de plusieurs sources de données différentes : Liaison série Fichier Base de données SMS TCP/IP Alarme API Généralité

34

35 Chaque traitement est décrit par un « Prototype ». Chaque prototype est défini par : - Un identificateur (nom court) - Un nom (nom long utilisé dans ALERT) - Une interface (Liaison série, TCP/IP, Alarme, SMS, API, Autre) Un prototype inclus aussi des variables externes et un script. Généralité

36 Les données de chaque prototype sont sauvegardées dans 3 fichiers :.pro : sauvegarde des paramètres.prg : sauvegarde du script.csv : sauvegarde des informations de translation et de liste Généralité

37 Le Script

38 Le langage utilisé est du BASIC avec des fonctions et des objets propriétaires Le script permet danalyser les données reçues, den faire le traitement et de générer les alarmes. Le Script

39 Le script peut utiliser des variables internes ainsi que des objets comme : Objet ALERT : contient des fonctions permettant de gérer les alarmes dans ALERT Objet Fichier : Contient des fonctions pour laccès en lecture / écriture à des fichiers. Objet Base de donnée : Contient des fonctions pour laccès à des bases de donnée par liens ODBC. Objet Mail : contient des fonctions pour recevoir et envoyer des mails. Le Script : variables et objets internes

40 Pour définir une variable interne ou un objet il faut utiliser la commande DIM As Les types sont : Boolean, Integer, String et Time Exemple DIM bRun As Boolean : définit un booléen DIM nLen As Integer : définit un entier DIM Tab[10] As String : tableau de 10 chaine de caractères DIM objAlert As ALERT : définit un objet Alert Le Script : Déclaration dune variable interne

41 Généralement le script est constitué de 4 parties : Réception des données Analyse des données Création des alarmes Activation, reset ou acquittement des alarmes. Le Script : Structuration

42 La réception des données dépend du type dinterface (Série, Fichier, TCP/IP etc…) Le Script : Réception des données

43

44 Les variables externes

45 Il existe 3 « type » de variables externes Variables simples Variables avec des valeurs initiales Variables de type liste Variables utilisés pour les translations Les variables externes

46 Ces variables vont être utilisés dans le script (comme des constantes). Elles peuvent être changées très simplement à partir de la boite de configuration du processeur message. Elles permettent dadapter le script au besoin du client. Variables avec valeurs initiales

47 Une variable de type « List » permet de définir une liste de valeur en fonction de la valeur dune autre variable. Laccès à la valeur dune liste se fait à partir du script à laide de la fonction SETFROMLIST. Variables de type « List »

48 Pour définir une variable de type « List », il faut définir auparavant une variable normal. Puis définir une variable de type « List » comme une liste de cette variable normale. Variables de type « List » : Définition

49 La création dune liste se fait à partir de longlet « Listes » de la boite de dialogue « Configuration du processeur message » Variables de type « List » : Création dune liste

50 Variables de type « List » : Création dune liste (2)

51 La lecture dune Liste se fait à partir de la fonction : SETFROMLIST(variableList) As Bool Exemple : sNom = "Philippe" bRet = SETFROMLIST (ListBeep) Résultat : ListBeep = 0011 Variables de type « List » : Récupération dune donnée dans une liste

52 Dans ALERT une alarme est définie par : Sa référence Son groupe dastreinte Son message Sa priorité Son groupe fonctionnel Son statut Un utilisateur (pour lacquittement des alarmes) Lors de lutilisation des fonctions de lobjet ALERT, certaines de ces données sont demandées. Le principe de la translation permet dassocier les informations utiles pour les alarmes avec les variables externes. Variables utilisés pour les translations : Principe

53 Il existe 3 types de translation Translation directe : le paramètre prend la valeur de la variable externe. Translation par expression : un texte, contenant la valeur dun ou de plusieurs variables externes, est recopié dans le paramètre. Translation par « fonction » : le paramètre est fonction dun ou de 3 variables externes. Variables utilisés pour les translations : Type de translation

54 Variables utilisés pour les translations : Déclaration

55 Exercices

56 Cas 1 Alarmes Alarmes incendie : appels 24/24 Alarmes chaufferie : appels seulement la nuit (20h à 7h) Astreinte 3 pompiers : 2 pompiers de 8 à 17h et 1 le reste du temps. Appels en vocal 1 gardien : 24h/24h. Appels en vocal

57 Cas 2 Similaire au cas 1 Appels pas seulement en vocal Appels en SMS et acquit dappel par SMS Appels en vocal si pas dacquit SMS

58 Cas 3 Alarmes : 2 alarmes chaufferie 2 alarmes incendie Astreinte Pompiers : 2 pompier du lundi au vendredi 8 à 17h et 1 pompier de nuit et week-end. Appels en SMS puis vocal si pas dacquit de lappel. Chaufferie : appel en vocal vers le gardien 24h/24 Si pas de réponse, appeler les chauffagistes : 2 personnes de 8h à 20h en semaine en SMS puis en vocal en cas déchec Le reste du temps : chauffagiste de garde en vocal sur son portable puis sur son fixe si pas de réponse.

59 Cas 4 Similaire au cas 3 Chaufferie : Première alarme 24/24 Deuxième alarme moins prioritaire (pas dappel la nuit entre 20h et 7h, ni le week- end) Pompiers: En cas déchec dappel, prévenir le gardien 24/24

60 Cas 5 Alarmes sur une installation électrique Prévenir les électriciens de permanence Le premier : 8h à 12h puis 14h à 18h Le second : de 6h à 14h Le troisième : de 12h à 20h Tous 7j sur 7.

61 Cas 6 Alarmes chaufferie pour 3 opérateurs Premier scénario 1 appel SMS avec 2 min attente ack Appel vocal en cas déchec avec 2 tentatives maxi et attente de 30 sec entre chaque tentative. Deuxième scénario (Pour un des 3 opérateurs) 1 appel SMS avec 2 min dattente ack Si échec : un appel en vocal sur son GSM avec 1 tentative Si échec : un appel en vocal sur son fixe avec 5 tentatives et 1 minute dattente entre chaque tentative

62 Cas 7 Alarmes gestion ascenseurs Astreinte : 2 techniciens jour et un technicien nuit (19h à 7h) appelés en vocal sur leur GSM Un des 2 techniciens jour souhaite avoir en parallèle un mail pour chacune des alarmes quil reçoit en vocal Le responsable du bâtiment désire recevoir un mail pour chaque alarme

63 Cas 8 Un support technique reçoit des alarmes et les dirige vers 2 services Service téléphonie (3 opérateurs en vocal en 3/8) Service réseau (2 opérateurs en vocal en 2/12) Escalade 30 min après lalarme, les managers de chaque service souhaitent être appelés en vocal si aucun technicien na répondu 2 h après le début dalarme, le responsable du support veut être contacté en vocal si lalarme na toujours pas été prise en compte

64 Cas 9 Définir une ou 2 alarmes Electrique Astreinte: 4 opérateurs dastreinte, un par semaine avec roulement. Un portable dastreinte que les opérateurs se passe de main en main. Appel en repli de lopérateur dastreinte à son domicile. Ceci 24h/24, 7j/7

65 Cas 10 Même cas que le Cas 9 : Modification à apporter : En journée appel sur un fixe bureau puis repli sur le portable dastreinte. La nuit et le week-end comme le cas 9.

66 Cas 11 Même cas que le Cas 10 En cas déchec dappel, contacter des responsables : 3 responsable, un par semaine, joignable sur un portable dastreinte quils se passent de main en main puis appel à leur domicile (24h/24).

67 Cas 12 Même cas que le 11 : Pour les responsables : Pas dappel en journée. Rajout dun appel en dernier secours en cas déchec dappel des responsables.


Télécharger ppt "Logiciel de gestion dastreinte ALERT Formation. Plan Généralités sur la gestion dastreinte Installation du logiciel ALERT Mise en place dune configuration."

Présentations similaires


Annonces Google