La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une initiative du groupe des pays ACP financée par lUnion Européenne Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une initiative du groupe des pays ACP financée par lUnion Européenne Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module."— Transcription de la présentation:

1 Une initiative du groupe des pays ACP financée par lUnion Européenne Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module de formation Intégration du changement climatique dans la planification et le processus budgétaire Module 10 - Pour une meilleure participation des communautés Mme Isabelle Mamaty - Experte Senior Climate Support Facility

2 Améliorer la participation des communautés Objectifs: o Comprendre pourquoi les communautés doivent être en première ligne afin de concevoir des réponses appropriées aux effets du changement climatique o Comprendre le besoin dintégrer le savoir traditionnel sur le changement climatique dans la planification du développement Résultats attendus: Sensibiliser sur la reconnaissance et le respect de la vulnérabilité au niveau des communautés face aux impacts du CC Sensibiliser sur lutilisation des leçons et des expériences au niveau local pour informer les niveaux de décision supérieurs. 2

3 Pourquoi impliquer les communautés? Les effets du changement climatique se manifestent au niveau local et affectent les activités de subsistance La vulnérabilité et la capacité dadaptation se manifestent au niveau local et selon le contexte. Les mesures pour faire face aux effets du changement climatique sont mieux observés à léchelle locale Les communautés sont une source importante dexpériences et de leçons apprises (savoir traditionnel) Les communautés peuvent permettre de construire des stratégies de lutte contre la pauvreté (à travers des approches de haut vers le bas ou du bas vers le haut)* 3

4 Les défis rencontrés par la participation des communautés Manque de prise de conscience du gouvernement aux niveaux local et national Manque dinformation au niveau local Capacité limitée (financière et humaine) des autorités locales Contraintes structurelles et institutionnelles ex. Problème foncier 4

5 Canaux de participation des communautés (1) Les gouvernements doivent augmenter la participation des communautés dans les instances de prise de décision à travers : o Les autorités locales o La société civile o Le secteur privé Les deux approches du « haut vers le bas » et du « bas vers le haut » doivent être encouragées: les communautés devraient bénéficier de et prendre part à des décisions prises au niveau national sur le changement climatique 5

6 Canaux de participation des communautés (2) Les autorités locales peuvent aider les populations locales à comprendre et réduire les risques climatiques à travers: o La représentation politique: sassurer que les priorités socio-économiques et environnementales des communautés sont prises en compte dans les décisions et les politiques régionales et nationales o Elaboration de plan de développement : sassurer de la participation des communautés pour des plans stratégiques de dévpt. en matière dinfrastructures, de logements, doccupation et daffectation des sols, de gestion des ressources naturelles o Prestation des services publics: ex. Infrastructure et technologies sélectionnés à laide du prisme climatique o Collecte et gestion des recettes budgétaires locales dans le cas dune forte décentralisation du pays. … mais de manière générale, elles font face à des contraintes financières qui rendent la hiérarchisation des objectifs et activités de développement difficile 6

7 Canaux de participation des communautés (2) La société civile est un intermédiaire parfois efficace entre le gouvernement et les communautés à travers: o Rôle de porte parole: sassurer que les intérêts et les préoccupations des communautés sont prises en compte dans les processus de décisions aux niveaux local et national o Sensibilisation : notamment sur des mesures (nouvelles) cherchant à réduire les risques climatiques o Recherche: collecte et analyse des informations locales sur les risques, la vulnérabilité, la capacité dadaptation, le suivi et évaluation des mesures liées au changement climatique. o Renforcement des capacités et formation: ex. Nouvelles techniques peuvent être nécessaires pour développer des stratégies pour faire face au changement climatique o Prestation de services : soins de santé, eau et assainissement, réduction des risques de catastrophe 7

8 Canaux de participation des communautés(3) Le secteur privé peut aider les communautés à travers: o Ouvrir des débouchés économiques et assurer la croissance: création demplois, augmentation des revenus o Assurer la prestation des services: santé, eau.. o Exercer une influence politique : niveaux local et national o Fournir des ressources financières, techniques et humaines accès à des innovations et des technologies aptes à réduire les risques au niveau local: ex. économies deau, bâtiments plus résistants … o Etablir des Partenariats public-privé 8

9 Eléments pour une participation réussie Efficacité de lengagement des communautés dépend de: Clarté des objectifs et des buts; Comprendre la manière dont cet engagement sintègre dans les processus officiels; Collecter et communiquer des informations accessibles, fiables sur des tendances de changement climatique, les impacts et les actions: sensibilisation et message ciblée sur le changement climatique Respect et promotion du savoir faire traditionnel et appropriation; Développement des compétences et renforcement des capacités; Construction de relations basées sur la confiance et le respect mutuels: approches participatives par exemple processus de budgétisation participatif Rendre compte aux communautés et flexibilité dans l'approche. 9

10 Réunir et utiliser les informations appropriés (1) Les informations scientifiques doivent être traduites en information approprié pour un groupe cible La connaissance des risques climatiques passés et des stratégies pour y faire face fait partie des traditions, des anecdotes et traditions orales, et des pratiques locales et devraient être utilisés comme point de départ pour des actions Le savoir traditionnel doit être collecté à travers des outils dévaluation rurale participative, anecdotes et traditions orales, preuve, des tendances ; etc… 10

11 Réunir et utiliser les informations appropriés (2) Existence de différentes catégories doutils: o Les outils sur les processus dorientation qui guident les utilisateurs pour l'identification, la collecte et l'analyse de données et information pertinentes o Des outils de provision de données et dinformation qui produisent ou présentent des données et des informations o Outils de partage des connaissances : plates-formes et réseaux qui offrent aux praticiens de ladaptation, un espace virtuel dinformation et dexpériences relatives au risque climatique et à l'adaptation 11

12 Outils pour collecter et organiser des informations locales (1) 12 Information pour ladaptation Exemples doutils de collecte et dorganisation des informations Outils spécifiquement liés au climatOutils dordre général Prévisions, prédictions et projections climatiques Scientifiques/quantitatifs: prévisions météorologiques journalières; prévisions météorologiques saisonnières; surveillance des cyclones et ouragans; modèles climatiques régionaux et modèles de circulation planétaire Autochtones/qualitatifs: savoirs traditionnels Evaluations des risques naturels et de létat de lenvironnement Scientifiques/quantitatifs: données sur le régime des vents, la pluviosité et les températures (rétrospectives et actuelles) Autochtones/qualitatifs: savoirs traditionnels Scientifiques/quantitatifs: cartes des risques géologiques; cartes hydrologiques (zones sujettes aux inondations); niveaux maximaux des précipitations et des inondations enregistrées au plan local Qualitatifs : cartographie participative des risques locaux; horizons temporels

13 13 Informations pour ladaptationExemples doutils de collecte et dorganisation des informations Outils spécifiquement liés au climatOutils dordre général Evaluation de la vulnérabilité et des capacités Evaluation de la vulnérabilité et des capacités; Evaluation de la vulnérabilité et des capacités de la FISCR; cadre dévaluation de la vulnérabilité climatique et des capacités dy faire face établi par CARE International Outils dévaluation rurale participative: anecdotes et traditions orales; enquêtes auprès des ménages; analyses transversales; classement en fonction de critères de prospérité et de bien-être; entretiens semi-structurés et groupes de discussion; horizons temporels; calendriers saisonniers; arbres de décision et organigrammes, diagrammes de Venn Analyse des moyens de subsistance CRiSTAL (community-based risk screening tool-adaptation and livelihoods) (évaluation des risques pour les communautés – adaptation et moyens de subsistance Stratégies locales pour faire face et sadapter au changement climatique Outils pour collecter et organiser des informations locales (2)

14 De la théorie à la pratique 14

15 Discussion Questions et réponses Participation des communautés Quelles sont les opportunités pour améliorer la participation des communautés dans lintégration du CC dans votre secteur ? et quelles sont les besoins en renforcement des capacités dont votre organisation a besoin pour agir ? 15

16 Présentation détudes de cas Présentation détudes de cas et des bonnes pratiques sur la participation des communautés 16

17 Synthèse - Messages importants Lamélioration de la participation des communautés nécessite de : o Analyser leurs problèmes, besoins et intérêts en rapport avec les priorités nationales de développement o Collecter, utiliser et fournir les informations appropriées o Développer à travers des approches de «haut en bas» et de « bas en haut » des stratégies qui réduiront leur exposition aux risques climatiques et/ou à accroître leur capacité den supporter les impacts tout en répondant à leurs besoins en matière de développement o Le développement de ces stratégies devraient se faire par le canal des autorités locales, de la société civile et du secteur privé 17

18 Références Conde C., K. Lonsdale, A. Nyong and I. Aguilar, 2005a. Engaging stakeholders in the adaptation process. In: Adaptation policy frameworks for climate change: Developing strategies, policies and measures. (B. Lim and E. Spanger-Siegfried, Eds.) Cambridge University Press, UK, OCDE (2009) Adaptation au changement climatique et coopération pour le développement, Document dorientation UNDP (2011) Practitioners Guide: Capacity Development for Environmental Sustainability. United Nations Development Programme, New York. Téléchargeable sur : UNDP-UNEP (2011) Mainstreaming Adaptation to Climate Change into Development Planning: A Guide for Practitioners. UNDP-UNEP Poverty- Environment Initiative. Téléchargeable sur : resources/publications.htmlhttp://www.unpei.org/knowledge- resources/publications.html UNDP – Integrating environment into development: USAID (2007) – Adapting climate change – Guidance Manual 18

19 Merci Contact: Dr. Pendo MARO, Secrétariat ACP ou


Télécharger ppt "Une initiative du groupe des pays ACP financée par lUnion Européenne Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module."

Présentations similaires


Annonces Google