La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Changement Climatique Présentation réalisée par Jean Yves DUPRE pour Pax Christi (inspirée notamment de présentations de Cythelia et de Jean Marc JANCOVIVI)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Changement Climatique Présentation réalisée par Jean Yves DUPRE pour Pax Christi (inspirée notamment de présentations de Cythelia et de Jean Marc JANCOVIVI)"— Transcription de la présentation:

1 Le Changement Climatique Présentation réalisée par Jean Yves DUPRE pour Pax Christi (inspirée notamment de présentations de Cythelia et de Jean Marc JANCOVIVI)

2 1. Quest-ce que leffet de serre ? 2. Les enjeux au niveau mondial 3. Les enjeux pour la France 4. Que faire collectivement pour lutter contre leffet de serre ? 5. Que pouvons-nous faire à titre individuel ?

3 1. Quest-ce que leffet de serre ?

4 Une histoire ancienne…mais une prise en compte récente 1896 : Svante Arrhenius prédit que l'utilisation intensive des combustibles fossiles engendrera un réchauffement de 4°C en plus pour un doublement du CO 2 dans lair : naissance du GIEC: 1er rapport en : Sommet de la terre à Rio: création de la Convention mondiale sur le changement climatique UNMCCC 1997 : Protocole de Kyoto : Premiers engagements des Etats 2006 : Entrée en vigueur du protocole de Kyoto (sans les USA) de 2006 à 2011 : nombreuses réunions, peu de résultats

5 Leffet de serre, un phénomène naturel ….

6 et vital pour notre planète !

7 Une augmentation de température sans précédent depuis le dernier siècle (+0,74°C) GIEC : Onze des 12 dernières années figurent au palmarès des 12 années les plus chaudes depuis que l'on dispose d'enregistrements (1850).

8 Les émissions gaz à effet de serre dorigine humaine Plus de 50 % des gaz à effet de serre sont issus de la combustion des hydrocarbures et du charbon En pourcentage, hors ozone

9 Est-on sûr que c'est l'homme qui rejette les gaz à effet de serre ? GIEC : « L'essentiel de l'accroissement de température est très vraisemblablement dû à l'augmentation des gaz à effet de serre émis par l'homme » (+de 90% de certitude). CO2 Méthane Protoxyde dazote

10 Le phénomène na rien à voir avec les variations des cycles géoclimatiques La concentration du CO2 atteint maintenant environ 380 ppm (430 en équivalent CO2 des 4 gaz), c'est-à-dire 30% de plus que tout ce qui a jamais été observé depuis ans !! La rapidité de laugmentation est sans commune mesure avec les cycles naturels Concentration atmosphérique de CO 2 sur les dernières années. Source : Petit & al, Nature, 1999

11 2. Les enjeux au niveau mondial

12 Températures : GIEC ,8 à + 4 °C en 2100

13 Quelques degrés en plus, cest un changement dère climatique -> Quelques degrés de hausse, ce sera une modification radicale du monde actuel Il y a ans Aujourdhui Depuis le dernier maximum glaciaire, la moyenne planétaire na augmenté «que» de 5°C Période glaciaire : dimmenses glaciers, épais de plusieurs km, recouvrent lAmérique et lEurope du nord. Le sol de la France est gelé en permanence, et inapte aux cultures Période glaciaire : on passe à pied sec de France en Angleterre : la mer est plus basse de 120 mètres ! Période glaciaire : la température de lEurope est plus basse de 8 à 10 °C mais celle des tropiques a peu varié

14 Avec une amplitude qui dépendra de nos émissions : Impacts sur la forêt et lagriculture (productivité, sécheresse,…) Impact sur les écosystèmes (disparitions despèces, déplacements) Hausse du niveau des océans Impacts sur les courants marins et donc sur les climats régionaux Modification des phénomènes extrêmes (pics de chaleur, précipitations intenses, sécheresses, etc) Impacts lhomme (canicules, maladies, phénomènes extrêmes, déplacements de population, etc). Et nous ne ferons jamais le tour de toutes les mauvaises surprises possibles à lavance, puisque la situation est inédite ! Quels seront les principaux impacts du changement climatique ?

15 Climate Change 2001, the scientific Basis, GIEC Élévation du niveau des océans GIEC 2007 : Le réchauffement de l'eau de mer provoque sa dilatation Le niveau des océans pourrait, selon les scénarios, s'élever de 0,18 m à 0,59 m à la fin du siècle (par rapport à ).

16 Les courants marins vont-ils changer ? Cette hypothèse nest pas confirmée et se situe à très long terme (au delà du 21ème siècle)

17 les sols de forêts et la végétation (par le stress hydrique) pourraient absorber moins de CO2.. les « pergélisols » contiennent du méthane que le réchauffement pourrait émettre dans latmosphère Les océans absorberaient moins de CO2 La situation deviendrait incontrôlable ! Attention : Le phénomène peut «semballer» : les puits peuvent devenir des sources !

18 A retenir : le niveau déquivalent CO2 à ne pas dépasser Il est essentiel de maintenir le niveau du C02 au dessous de 550 ppm avant 2050 pour éviter que laugmentation de température ne dépasse 2 °C. Pour cela il faut diminuer les émissions par 2 au niveau mondial, ce qui obligerait les pays industrialisés à diviser leurs émissions par 4 Un seul gros "mauvais joueur" (les USA, la Chine ou lInde demain) suffit pour réduire à néant les efforts des autres pays.

19 Rapport de Nicolas STERN : Plus on agit vite, moins le coût sera élevé. Si on agit assez vite, coût équivalent à 1% du produit mondial Si on tarde, coût de lordre de 5% à 20% du produit mondial (équivalent au coût dune guerre mondiale) Quel coût pour le changement climatique et pour la lutte contre leffet de serre ?

20 Noublions pas que les réserves de charbon restent importantes Ce qui sera fait par la Chine et lInde en matière de charbon sera déterminant pour lavenir de lHumanité

21 2. Les enjeux pour la France ?

22 Quen est-il du réchauffement en France ? Une tendance incontestable au radoucissement en hiver Le S-O détient le record (+ 1,1°), le N-E (+ 0,7°) depuis 1900 Le nombre de jours de gel à Paris a chuté de 60 à 30 entre 1900 et Les petits glaciers sur la face Sud des Alpes ont totalement disparus et les plus gros ont perdu en moyenne 10% de leur volume (ex : LArgentière). Plusieurs records mensuels de chaleur (Aout 2003, Novembre 2006,…) Les 6 dernières années figurent parmi les années les plus chaudes depuis que les températures sont mesurées

23 · en hiver, températures bretonnes sur presque tout le pays · en été, presque tout le pays a températures de lactuelle Côte dAzur · en été, sécheresse, notamment dans le Sud-Ouest · températures extrêmes plus fréquentes : probabilité élevée davoir en été une température maximale supérieure à 35°C Une France nettement plus chaude et plus sèche quaujourdhui 2100 Actuel

24

25 Evolution des dates de vendanges à Châteauneuf du Pape ( Ganichot, 2001)

26 4. Que pouvons nous faire collectivement pour lutter contre leffet de serre (quelles politiques au niveau international, européen et français) ?

27 Au niveau international, la Convention mondiale sur le changement climatique et le Protocole de Kyoto Sommet de Rio 1992, Convention sur le changement climatique 150 pays -Pays développés : engagements réduction des émissions 1990/ –5,2% en moyenne, -7% USA, -6% Canada, -8% Europe -Pays en développement : engagements de mesure des émissions -Création de mécanismes de financement en faveur des projets dans PVD Difficulté pour les USA qui ont laissé dériver leurs émissions entre 1990 et 2005 : les USA ne ratifient pas, mais le protocole est rentré en application en février 2006 Discussions sur l « Après KYOTO » : réticence à sengager des pays en développement qui veulent pénaliser les « pollueurs historiques »

28 Au niveau européen, les engagements de Kyoto Engagement de réduction des émissions de 1990 à 2012 : Moyenne européenne – 8%, (France 0%, Allemagne –21%, Royaume Uni –12%, Espagne + 15%) Principaux moyens : Attribution de quotas de CO2 et marchés des quotas Economies dénergie Energies renouvelables (éolien, hydraulique, biomasse, biocarburants, solaire)

29 Au niveau français : le Plan Climat En Mt CO2 Emissions 1990 : 560 Mt La France devrait pouvoir respecter son engagement KYOTO

30 Batiment et transports : des consommations en augmentation

31 Sensibilisation - Campagne « faisons vite ça chauffe! », Création despaces info énergie - Généralisation de laffichage énergétique ou CO2 (étiquette énergie) Bâtiment - Crédit dimpôt aux particuliers - Renforcement de la réglementation thermique (50 kWh/m2/an, BBC) Energie - Obligations dachat électricité renouvelables par EDF - Certificats déconomies dénergie Transport - Engagement de réduction des consommations unitaires des véhicules - Bonus Malus sur les véhicules -Défiscalisation des biocarburants (2004, 2005) -Développement du réseau TGV et dune offre de frêt ferroviaire Industrie -Réglementation sur gaz industriels et quotas de CO2 Déchets - Récupération du méthane des décharges Collectivités locales -Développement des plans climats territoriaux Principales mesures Plan Climat et Grenelle de lenvironnement

32

33

34 34

35 Mais, ce nest quune étape vers la réduction par 4 en 2050 Pour stabiliser à 550 ppm CO2, il faut diviser par 4 les émissions Le rapport « Facteur 4 » (groupe DE BOISSIEU) estime que cest possible à 3 conditions : -un effort de recherche colossal (économies dénergie, ENR,…) -la prise en compte du changement climatique dans toutes les politiques publiques (urbanisme, transport, industrie, logement, etc…) -un changement des comportements (formation-communication)

36 5. Que pouvons nous faire à titre individuel ?

37 Pour arrêter denrichir latmosphère en CO 2, il ne faut pas dépasser 0,5 t de carbone/an (2 t de C02), alors que nous en sommes à 2 t de carbone (8 t de C02) Émissions de C par habitant en 1998 et « droits maximaux à émettre sans perturber le climat ». Source UNFCCC pour les émissions par habitant. Droit maximal à émettre si nous voulons diviser les émissions mondiales de CO 2 par 2, avec 6 milliards dhabitants

38 En létat actuel des technologies, 500 kg de carbone/an cela correspond à : –un aller-retour de Paris à New York (en avion) pour le seul CO 2, (un aller simple si on tient compte de tous les autres gaz) –ou 4 mois de circulation urbaine en Twingo, ou 1,5 mois en 4x4 –ou 100O m3 de gaz naturel (une maison en consomme 2500) –ou 2 tonnes de béton (une maison de 100 m² en nécessite 17), –ou 100 à 500 kg de produits manufacturés –ou 150 kg de boeuf ou 2,5 t de volaille

39 Il faudra donc parallèlement : –bâtir des technologies qui émettent 4 à 5 fois moins de gaz à effet de serre (recherche) –faire des choix en matière de production et de consommation, ce qui implique des politiques incitatives et de nouvelles réglementations (taxe sur le carbone) Il faudra aussi se préparer à sadapter au réchauffement découlant des gaz déjà présents dans l'atmosphère (Plan dadaptation au changement climatique), surtout dans les zones sensibles (mer, montagne, villes) Il faudra également agir au niveau international pour quil ny ait aucun mauvais joueur (USA, mais aussi Chine, Inde,…)

40 Dans limmédiat, les petits gestes comptent –Logement : renforcer lisolation, mettre des ampoules basse consommation, des appareils performants, éventuellement un chauffage solaire ou une pompe à chaleur –Transports : utiliser les transports en commun, le vélo ou la marche, bien choisir son prochain véhicule –Déchets : trier, choisir des produits avec moins demballage –Alimentaire : choisir des produits de proximité et de saison, devenir végétarien ! –Autres achats : acheter des produits durables Mais la première action des responsables consiste à informer et sensibiliser chacun sur les efforts qui devront être faits

41 Quel impact sur le CO2 de quelques actions ? FORTE ISOLATION THERMIQUE DE SON LOGEMENT * 18% CONSTRUCTION DUN LOGEMENT NEUF TRES ISOLE *9% CHAUDIERE NEUVE BASSE TEMPERATURE OU CONDENSATION 4% EVITER UN ALLER RETOUR TOULOUSE EN AVION4% ACHAT VOITURE A 120g CO24% REDUCTION DISTANCE PARCOURUE DE 10%3% BAISSE TEMPERATURE DE 2°C EN HIVER2% CONDUITE ECONOME OU MOINS DE CLIM1% CHAUFFE EAU SOLAIRE1% AMPOULES BASSE CONSOMMATION0,1% * gaz ou fioul, consommation divisée par 4 Base : 9 tonnes déquivalent CO2 par an et par personne GAIN

42 Pour en savoir plus... –Rapports du GIEC –Plan Climat 2004 –Rapport du groupe de travail « division par 4 » Août 2006 –Stratégie Nationale dadaptation au changement climatique –Stern Review executive summary –Rapports dévaluation du Grenelle de lenvironnement (rapport au Parlement, étude Boston Consulting Group nov 2010) durable.gouv.frement- durable.gouv.fr

43 Merci pour votre attention...


Télécharger ppt "Le Changement Climatique Présentation réalisée par Jean Yves DUPRE pour Pax Christi (inspirée notamment de présentations de Cythelia et de Jean Marc JANCOVIVI)"

Présentations similaires


Annonces Google