La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LEconomie Sociale et Solidaire A la découverte dune SCOP ACOME (Société Coopérative et Participative) Lycée Le Verrier, Saint Lô 11.04.13 1 ACOME.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LEconomie Sociale et Solidaire A la découverte dune SCOP ACOME (Société Coopérative et Participative) Lycée Le Verrier, Saint Lô 11.04.13 1 ACOME."— Transcription de la présentation:

1 LEconomie Sociale et Solidaire A la découverte dune SCOP ACOME (Société Coopérative et Participative) Lycée Le Verrier, Saint Lô ACOME

2 Déroulé Accueil, rappel cadre Expérimentation régionale -Laure Drège, CRESS (Chambre Régionale de lEconomie Sociale et Solidaire) Présentation de lESS, concepts, chiffres clés – Michel Chaignon, président de la CPCA Retour sur le Rallye découvertes de lESS Acome, Mr Jean-Marc Busnel, Directeur 2

3 Expérimentation régionale « Sensibilisation des lycéens à lEconomie Sociale et Solidaire » - Initiative Conseil Régional, partenariat Rectorat, ARDES et CRESS pilotes, animateurs -8 établissements – 2012/2013 : diversité dactions -Restitution régionale le Lycée Malherbes, Caen 3

4 Expérimentation régionale « Sensibilisation des lycéens à lEconomie Sociale et Solidaire » Lycée Le Verrier / CRESS / RESSOL Participation des élèves journalises aux Assises Nationales de lEducation au Développement Durable sur Réalisation dun n° spécial du journal du lycée sur lESS 2 Rallyes découvertes des structures du pays Saint Lois Conférence : autour dune SCOP, ACOME 4

5 Léconomie sociale et solidaire ? 5

6 LEconomie sociale : des racines historiques profondes L'économie sociale naît au XIXème siècle, fruit dun vaste mouvement didées sociales et dune volonté de guider la production des biens et services à partir des besoins de tous et non de lintérêt de quelques uns. « Mettre lhomme au cœur de léconomie» Des initiatives ayant donné naissance à des statuts particuliers ASSOCIATIONS MUTUELLES COOPERATIVES FONDATIONS Structuration dans les années 1970 Une reconnaissance institutionnelle au début des années 1980 en France et à la fin des années 80 au niveau européen 6

7 Des entreprises et organisations qui se reconnaissent autour de valeurs et principes communs Autonomie Egalité Solidarité Volontariat Léconomie sociale : un projet de société articulé autour de la démocratie économique. 7

8 La Conférence européenne permanente des coopératives, mutuelles, associations et fondations (CEP-CMAF) a élaboré une charte reprenant les principes communs aux quatre familles dorganisation : - primauté de la personne et de l'objet social sur le capital, - adhésion volontaire et ouverte, - contrôle démocratique par les membres, - conciliation des intérêts des membres et usagers, et de l'intérêt général, - défense et application des principes de solidarité et de responsabilité, - autonomie de gestion et indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics, - affectation de la majeure partie des excédents à la réalisation d'objectifs qui favorisent le développement durable et servent les prestations pour les membres et l'intérêt général. 8

9 Lémergence de léconomie solidaire Lexpression « économie solidaire » a été forgée dans les années 1970 dans un triple contexte : mondialisation de léconomie, chômage de masse, émergence dune conscience écologiste. « Lensemble des activités économiques visant à démocratiser léconomie à partir dengagements citoyens en posant la solidarité comme principe économique et ce quel que soit le statut juridique adopté ». JL. LAVILLE - Initiatives qui viseront dune part une solidarité nord-sud : commerce équitable - Services et activités économiques visant à réduire les inégalités sociales en France : insertion par lactivité économique, finance solidaire - Initiatives dans le domaine du développement et de la consommation durable 9

10 Parler déconomie sociale et solidaire aujourdhui, cest se réclamer de cette double approche. Cest continuer à voir dans les statuts des « sociétés de personnes » (associations, coopératives, mutuelles) une spécificité porteuse de sens et de valeurs (démocratie, collectif, solidarité…) dans le paysage économique actuel. Mais cest aussi souvrir à lensemble des nouvelles pratiques en matière dinnovation sociale et de démocratisation de léconomie. 10

11 Economie Privée – Economie Capitaliste Economie publique: bien et services publics. Entreprises coopératives Entreprises mutualistes Fondations ASSOCIATIONS Intégrer du Collectif dans le Privé Intégrer du Privé dans les missions dintérêt général Economie non Marchande Economie Marchande 11

12 Un projet économique Une finalité sociale Une gouvernance démocratique et éthique Les trois dimensions de lentreprise sociale 12

13 LEconomie sociale et solidaire en chiffre 13

14 Léconomie sociale et solidaire représente une part importante de lemploi en France avec près dun salarié sur 10 9,9 % de lemploi français 2,3 millions de personnes salariées 53,1 milliards deuros de rémunérations brutes établissements employeurs Plus de emplois créés chaque année 14

15 15

16 Le poids économique de lESS en Basse-Normandie emplois : 12,7% de l'emploi salarié en Basse- Normandie Source : INSEE – CLAP 16

17 Le poids économique de lESS en Centre Manche LESS occupe une place importante dans le paysage économique du centre Manche avec % des emplois du territoire, contre 12.4 % à léchelle régionale. La répartition de lemploi salarié dans les 4 familles de lESS est relativement semblable à celle observée au niveau régional. Toutes les familles sont représentées. 17

18 Le poids économique de lESS en Centre Manche Sur le pays de Coutances : 1268 salariés, soit 8.1 % de leffectif salarié total du territoire 193 établissements employeurs (dont 179 associations), soit 7.8 % de lensemble de léconomie 22 millions de rémunérations brutes distribuées, soit 7.01 % de de léconomie Sur le pays Saint Lois 5077 Salariés, soit 17.1 % de leffectif salarié total 323 Établissements employeurs (dont 302 associations), soit 13.1 % de lensemble de léconomie 107 millions de rémunérations brutes distribuées en 2007, soit 15.4% de lensemble de léconomie. Source : Insee, Clap

19 Plus dinformations 19

20 Rallyes découverte des structures 20

21 Mr Jean-Marc Busnel, Directeur 21 ACOME


Télécharger ppt "LEconomie Sociale et Solidaire A la découverte dune SCOP ACOME (Société Coopérative et Participative) Lycée Le Verrier, Saint Lô 11.04.13 1 ACOME."

Présentations similaires


Annonces Google