La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 1. 2 2 Missions : Service public de lemploi français Laccueil et linscription des demandeurs demploi, Le versement des allocations des demandeurs demploi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 1. 2 2 Missions : Service public de lemploi français Laccueil et linscription des demandeurs demploi, Le versement des allocations des demandeurs demploi."— Transcription de la présentation:

1 1 1

2 2 2 Missions : Service public de lemploi français Laccueil et linscription des demandeurs demploi, Le versement des allocations des demandeurs demploi indemnisés, Laccompagnement de chaque demandeur demploi dans sa recherche demploi jusquau placement, La prospection du marché du travail en allant au-devant des entreprises, Laide aux entreprises dans leurs recrutements, Lanalyse du marché du travail,

3 3 3 Lenquête Besoins en Main-dŒuvre (BMO) 2013 Le champ de cette enquête annuelle est le même quen 2012, soit dune part les établissements relevant de l'Assurance chômage (secteur privé) et, dautre part : les établissements de 0 salarié ayant émis au moins une déclaration d'embauche au cours des 12 derniers mois, les établissements du secteur agricole, les établissements du secteur public relevant des collectivités territoriales (communes, régions…) et les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles…). Lenquête porte donc sur l'ensemble des employeurs hors administrations de lÉtat (Ministères…) et entreprises publiques (Banque de France…). Cette définition correspond au total à établissements pour la France, dont ont été interrogés cette année. Près de établissements ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l'ensemble des employeurs.

4 4 4 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau national La propension à recruter atteint 18,0%, soit employeurs potentiels, contre 17,7% en projets de recrutement sont envisagés par les établissements français, soit une hausse de 0,3% cette année Les entreprises de plus de 100 salariés rassemblent 20% des projets en 2013, comme en 2012 Avec 14% des intentions dembauche, lhôtellerie-restauration (HORECA) constitue toujours le premier pôle de recrutement national, talonnée par les services aux entreprises (12%) et la santé-action sociale (12%) Le secteur des services concentre, à lui seul, 64% des projets de recrutement, en très légère hausse (1,1%) Le commerce voit également ses perspectives dembauche progresser (+1,9%) par rapport à 2012, avec 11% des projets en 2013 Le secteur de la construction représente quant à lui 6% des besoins en main-doeuvre en 2013, en chute de 11% par rapport à 2012

5 5 5 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau national En 2013, baisse du niveau de difficultés et stabilité de la saisonnalité 40% des projets de recrutement sont considérés comme difficiles par les employeurs, contre 43% en % des projets sont jugés difficiles dans la construction (58% en 2012) et 43% dans lindustrie (49% en 2012) 36% des besoins en main-doeuvre sont liés à une activité saisonnière, niveau équivalent à celui de lan dernier

6 6 6 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau national - Ingénieurs et cadres d'études, recherche et développement (industrie)

7 7 7 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau national Cette année encore, les métiers les plus recherchés -pour la plupart à faible niveau de qualification - concernent les services aux particuliers : apprentis de cuisine, serveurs, animateurs socioculturels, aides à domicile, aides-soignants… Ce résultat illustre le poids structurellement fort des activités touristiques et des services à la personne dans le tissu économique français. Ces métiers se caractérisent, dans la plupart des cas, par une importante saisonnalité et des difficultés de recrutement élevées Plusieurs métiers du secteur agricole (viticulteurs, arboriculteurs salariés…) demeurent parmi les plus recherchés, avec cependant une très forte saisonnalité. Des volumes de projets importants sont générés par le secteur des services aux entreprises (agents dentretien), lindustrie (ingénieurs, cadres détudes) et le commerce (vendeurs, employés de libre-service)

8 8 8 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises Les fonctions dencadrement rassemblent projets de recrutement (sur ) soit 11% du total. Les 10 profils de haut niveau les plus recherchés en France :

9 9 9 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises Sont également très recherchés :

10 10 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises Dautres métiers dun niveau détudes supérieures sont également très recherchés :

11 11 Lenquête Besoins en Main-dŒuvre (BMO) 2013 dans le Nord - Pas de Calais Nord - Pas de Calais Picardie Champagne - Ardenne Lorraine Alsace Haute Normandie Ile-de-France Basse Normandie Bretagne Centre Pays de Loire Poitou - Charente Bourgogne Franche Comté Limousin Auvergne Rhône - Alpes Aquitaine Midi - Pyrennées Languedoc - Roussillon Provence – Alpes – Côte dAzur Corse Belgique/Belgïe Kortrijk Mons Oostende

12 12 Lenquête Besoins en Main-dŒuvre (BMO) 2013 dans le Nord - Pas de Calais Le champ de lenquête est le même quen 2012, soit dune part les établissements relevant de l'Assurance chômage ( secteur privé) et, dautre part : les établissements de 0 salarié ayant émis au moins une déclaration d'embauche au cours des 12 derniers mois, les établissements du secteur agricole, les établissements du secteur public relevant des collectivités territoriales (communes, régions…) et les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles…). Lenquête porte donc sur l'ensemble des employeurs hors administrations de lÉtat (Ministères, Police, Justice…) et entreprises publiques (Banque de France…). Cette définition correspond au total à établissements pour le Nord - Pas de Calais (extraits du répertoire SIRENE), dont ont été interrogés cette année. Plus de établissements (24%) ont répondu au questionnaire. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de l'ensemble des employeurs de la région.

13 13 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau régional Une augmentation conjointe de la propension à embaucher et du nombre de recrutements envisagés La proportion détablissements prévoyant au moins une embauche en 2013 atteint 17,9%, contre 17,1% lan dernier intentions dembauche sont formulées par les employeurs de la région, soit une progression de 3,5% en un an Deux grands secteurs bénéficient de la hausse des intentions dembauche : les services et lindustrie manufacturière Les services concentrent 68% des besoins en main-dœuvre de la région, ce qui correspond à embauches potentielles ( lan dernier) ; la santé et laction sociale, les services scientifiques et techniques, ladministration publique-enseignement et les services aux particuliers demeurent les quatre principaux secteurs recruteurs, avec projets contre en 2012 Le nombre dembauches augmente de 13% dans lindustrie manufacturière, essentiellement grâce aux besoins exprimés dans lensemble « Industries extractives, énergie et gestion des déchets » (1 000 projets supplémentaires) A linverse, le secteur de la construction présente un recul de 13% des recrutements envisagés

14 14 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau régional Des difficultés dembauche en hausse dans tous les secteurs dactivités agrégés 37,6% des recrutements sont jugés difficiles par les employeurs, soit une augmentation de 3,4 points par rapport à lan dernier Le ratio progresse en particulier de 6,8 points dans lensemble IAA*-agriculture (à 33,5%), de 3,7 points dans la construction (à 56,3%) et de 3,4 points dans les services (à 37,3%) 24,9% des postes proposés correspondent à des besoins saisonniers (26,1% en 2012) ; le ratio atteint 75,2% dans lensemble IAA-agriculture * IAA : Industries Agro-Alimentaires

15 15 Les résultats clés de l'enquête BMO 2013 au niveau régional - Ingénieurs et cadres d'études, recherche et développement (industrie) 435

16 16 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans le Nord - Pas de Calais Les fonctions dencadrement rassemblent projets de recrutement (sur ) soit 8,5% du total. Les 10 profils de haut niveau les plus recherchés dans la région :

17 17 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans le Nord - Pas de Calais Sont également très recherchés :

18 18 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans le Nord - Pas de Calais Dautres métiers dun niveau détudes supérieures sont également très recherchés :

19 19 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans les autres régions frontalières avec la Belgique Les fonctions dencadrement rassemblent projets de recrutement (sur ) soit 4,4% du total en Champagne-Ardenne. Les 10 profils de haut niveau les plus recherchés dans cette région :

20 20 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans les autres régions frontalières avec la Belgique Dautres métiers dun niveau détudes supérieures sont également très recherchés en Champagne-Ardenne :

21 21 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans les autres régions frontalières avec la Belgique Les fonctions dencadrement rassemblent projets de recrutement (sur ) soit 7% du total en Lorraine. Les 10 profils de haut niveau les plus recherchés dans cette région :

22 22 Les profils de haut niveau de formation recherchés par les entreprises dans les autres régions frontalières avec la Belgique Dautres métiers dun niveau détudes supérieures sont également très recherchés en Lorraine :

23 23 Nos sites internet pour se renseigner : Merci de votre attention webtv.pole-emploi.fr

24 Le réseau Eureschannel

25 Composition : Composition : les services publics de lemploi des régions Nord-Pas de Calais, Hainaut, et Flandre occidentale : POLE EMPLOI, FOREM et VDAB les organisations syndicales de salariés représentées par le Conseil Syndical Interrégional. les organisations syndicales patronales des régions Hainaut et Flandre occidentale, respectivement lUCM et Unizo Zuidwest-Vlaanderen.

26 Objectifs Aider la personne qui recherche un emploi de lautre côté de la frontière ou qui se pose des questions sur les conditions de travail et de vie. Permettre au travailleur frontalier déjà actif de lautre côté de la frontière de disposer dinformations socio-juridiques concernant ses impôts, sa sécurité sociale, son contrat de travail, etc… Renseigner lentrepreneur désireux dengager du personnel de létranger ou qui envisage de démarrer une activité au-delà de la frontière. Le réseau Eureschannel

27 (Site Eures de la Commission européenne – mobilité europe) https://ec.europa.eu/eures/home.jsp?lang=fr (Site EuresChannel franco-belge) Cette après-midi, vous pouvez rencontrer : au stand 18 VDAB : Jill DELOMBAERDE (conseillère EURES VDAB) au stand 7 Pôle emploi : Christophe DECLERCQ (conseiller EURES CSIR) Les sites internet


Télécharger ppt "1 1. 2 2 Missions : Service public de lemploi français Laccueil et linscription des demandeurs demploi, Le versement des allocations des demandeurs demploi."

Présentations similaires


Annonces Google