La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les mycètes Biologie 112 HTHS. Caractéristiques Les mycètes sont classifiés selon leur structure et méthode de reproduction. Reproduction différente des.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les mycètes Biologie 112 HTHS. Caractéristiques Les mycètes sont classifiés selon leur structure et méthode de reproduction. Reproduction différente des."— Transcription de la présentation:

1 Les mycètes Biologie 112 HTHS

2 Caractéristiques Les mycètes sont classifiés selon leur structure et méthode de reproduction. Reproduction différente des autres règnes. Tous les mycètes : – Se reproduisent par des spores (une cellule reproductrice unicellulaire qui se développe pour former un nouvel individu; les spores fongiques sont très légères et flottent dans lair) – Sont hétérotrophes – Forment des réseaux étendus de mycélium – Sont non-motils dans toutes les étapes de leur cycle de vie, ayant aucune flagelle ni cils dans leurs cellules.

3 Structure des mycètes Tous les mycètes sont composés de filaments minces appelés dhyphes. Chaque hyphe est couvert par une paroi cellulaire qui est composée de chitine, un glucide. La chitine est même trouvée dans les coquilles dures dinsectes, dhomards et daraignées.

4 Hyphes Dans chaque hyphe sont des structures cellulaires (noyaux, cytoplasme, mitochondries, ribosomes) Pendant que les hyphes deviennent plus longs, les noyaux dans la cellule se divisent. Dans certains mycètes, des septums se forment entre les noyaux pour diviser lhyphe en cellules individuelles. Dans autres mycètes, il ny a pas de septums. Les hyphes branchent et rebranchent pour former un réseau étendu appelé un mycélium. p.450

5

6 Mode dalimentation Tous les mycètes sont hétérotrophes Les mycètes ne peuvent pourtant pas se déplacer pour capter leurs aliments Plutôt, les hyphes de leur mycélium peuvent grandir très rapidement et pénétrer très rapidement dans les tissus et les cellules des plantes et dautre organismes.

7 Hétérotrophes chez les mycètes – Certains mycètes sont saprophytes, qui se nourrissent de matière morte. – Dautres sont parasites, qui se nourrissent et font mal aux organismes vivants. – Dautres sont en symbiose, en relation favorable avec dautres espèces. ASS

8

9 Les saprophytes Les mycètes jouent un rôle essentiel (décomposeur) dans le maintien de léquilibre dans presque tout écosystème. Les saprophytes recyclent des nutriments par la décomposition des corps et des ordures dautres organismes. Ils libèrent des enzymes digestifs qui décomposent la matière organique en molécules plus petites qui peuvent ensuite se diffuser dans le mycète, par le mycélium.

10 Réseau trophique

11 Les parasites Ces mycètes peuvent interrompre léquilibre intérieur et provoquer la maladie chez les plantes et les animaux. Maladies des plantes : – La moisissure des fruits – Le blé rouillé – La maladie hollondaise de lorme Maladies humaines : – Le « pied dathlète » – Les « infections de levure » Dautres maladies : – Mycète de fourmi Mycète de fourmi

12 Les mycètes vivant en symbiose Ces mycètes vivent en collaboration avec dautres espèces dans les relations symbiotiques. Certaines relations symbiotiques sont profitables pour les deux partenaires. Exemples : – Lichens – mycorrhizes

13 Les lichens Sont des organismes complexes, composés dun organisme photosynthétique et dun mycète. Le mycète profite de la source dénergie. Lorganisme photosynthétique profite du mycète en recevant de leau et des minéraux. Les lichens sont ainsi très résistants aux sécheresses.

14 Importance des Lichens Les lichens sont : – Des indicateurs de pollution dair : ils ne peuvent pas vivre dans lair pollué. Le plus de lichens qui sont présents, mieux la qualité de lair. – Importants dans le processus de succession, qui est le remplacement graduel dun type de végétation par un autre pendant une période de temps. Les lichens sont le seul type de végétation qui peut grandir sur les roches nues. Pour cette raison, ils sont considérés comme des organismes pionniers. Les hyphes des lichens pénètrent la roche, en le décomposant pour former du sol pour la génération suivante dherbes.

15 Les micorrhizes Sont composés des racines de plantes et des mycètes. Les hyphes des mycètes aident ces plantes à absorber de leau et des minéraux. Ils le font en produisant un réseau qui couvre les racines des plantes. Les mycètes en relation mycorrhizes libèrent des enzymes qui absorbent plus de minéraux du sol. Les plantes fournissent aux mycètes les produits de la photosynthèse.

16 La reproduction dans les mycètes La plupart des mycètes se reproduisent de façons sexuée et asexuée. Reproduction sexuée Reproduction asexuée : – Fragmentation – Production de spores

17 Reproduction sexuée Les parties dun mycète qui sont familiers et visibles sont en fait des structures reproductrices. Par exemple, les champignons sont des structures reproductrices de lorganisme qui libèrent des spores produites par la reproduction sexuée. Cycle de vie dun champignon : – Stade haploïde : les cellules contiennent la moitié des chromosomes que la cellule mère (n). Les noyaux du mycélium sont dhabitude haploïdes – Stade diploïde : les cellules contiennent deux copies de chaque chromosome (2n). Période très courte.

18 Reproduction sexuée (…) Puisque les gamètes des deux types sont environs la même grosseur, on les identifie comme (+) et (-). Lorsque les hyphes de signes opposés se touchent, ils commencent un processus de reproduction sexuée en se fusionnant ensemble, ce qui apporte les noyaux (+) et (-) dans la même cellule. Ces noyaux forment un zygote diploïde, qui entre en méiose afin de produire, à la fin de son cycle de reproduction sexuée, des spores haploïdes. Les spores haploïdes font ensuite de la mitose pour se développer en organismes.

19 Asexuée : fragmentation Méthode de reproduction très simple. Des morceaux dhyphes se détachent et se développent pour former de nouveaux mycéliums. Ceci peut même se produire lorsquun jardinier ou un animal perturbe le sol, et disperse le mycélium sous la surface.

20 Asexuée : production de spores Les bouts des hyphes deviennent spécialisés pour produire des spores

21 Dispersion des mycètes Des spores sont trouvées à peu près partout. Cest pour cela que de la moisissure peut se former sil y a la bonne combinaison dhumidité et de nourriture. Plusieurs mycètes produisent des spores qui pèsent pratiquement rien, qui sont donc faciles à transporter dans lair. Même dans les meilleures des conditions, certains spores ne se reproduiront en un organisme complet dans une probabilité de 1 :

22

23 Classification des mycètes EmbranchementNom communExemples BasidiomycotaMycète de clubChampignons Polyspores Vesse-de-loup (puff balls) Rouilles Charbons Rond de sorcière AscomycotaMycète de sacLevure truffes DeuteromycotaMycète imparfaitPenicillium notatum Aspergillis ZygomycotaMoisissures communesMoisissures du pain (Rhizopus stolonifer) Le règne des mycètes a plus de espèces. On classifie les mycètes selon leur structure et leur méthode de reproduction. Voici les quatre embranchements principaux : p.451

24 Mycète de club Ces mycètes ont leur nom à cause que sa structure reproductive ressemble, en anglais, un « club ».

25 Mycète de sac Ces mycètes ont leur nom comme ils produisent des spores (ascospores) dans des structures en formes de sac.

26 Mycète imparfait Si un mycète na pas de phase sexuel dans le cycle de vie (ou on ne la pas encore découvert), on le place dans cet embranchement. Ceci signifie que notre compréhension du cycle de vie de ces mycètes nest pas parfaite.

27 Moisissure commune Cest une spore qui contient des zygotes formés durant la phase sexuelle du cycle de vie du mycète.


Télécharger ppt "Les mycètes Biologie 112 HTHS. Caractéristiques Les mycètes sont classifiés selon leur structure et méthode de reproduction. Reproduction différente des."

Présentations similaires


Annonces Google