La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

A QUELLES CONDITIONS LA MONDIALISATION PEUT-ELLE PROFITER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT? REMARQUES INTRODUCTIVES par Michel PETIT.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "A QUELLES CONDITIONS LA MONDIALISATION PEUT-ELLE PROFITER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT? REMARQUES INTRODUCTIVES par Michel PETIT."— Transcription de la présentation:

1 A QUELLES CONDITIONS LA MONDIALISATION PEUT-ELLE PROFITER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT? REMARQUES INTRODUCTIVES par Michel PETIT

2 INTRODUCTION La mondialisation est un phénomène à facettes multiples. Les PED peuvent profiter des flux de capitaux (IDE), des transferts de savoirs et de technologies et, peut-être, de la libéralisation des échanges commerciaux. Ce sont les effets de la libéralisation qui sont les plus controversés.

3 I- LE DEBAT SUR LES EFFETS DE LA LIBERALISATION LES MODELES QUANTITATIFS SUGGERENT QUE LES EFFETS POSITIFS PEUVENT LEMPORTER. NEANMOINS, LES CRITIQUES DE LA LIBERALISATIONS SONT RADICALES – Ecarts de productivité – Mouvement social autour de Via Campesina

4 LES ANALYSES QUANTITATIVES Tous les modèles suggèrent que les PED gagneraient a la libéralisation; Mais les modèles sont très simplifiés et les résultats varient beaucoup selon les hypothèses. Les gains des PED sont plus faibles avec les modèles les plus récents, qui sont aussi les plus réalistes! Les gains potentiels des PED diminuent beaucoup en cas de libéralisation partielle. Par ailleurs, les modèles ont de sérieuses limites: – Faiblesses sur les effets de répartition, – Caractère statique

5 EXEMPLE DE POSITION: COORDINATION SUD SUR LES NEGOCIATIONS AGRICOLES A LOMC: Droit au développement des agricultures Droit à la protection Doit à accorder préférence locale Régulation des marchés Subventions aux exportations Soutien interne Maîtrise de loffre internationale Valeur sociale et environnementale Rééquilibrage au sein des filières Attention redoublée aux consommateurs pauvres

6 II- LES PREFERENCES REVELEES DES PED Les positions prises par les gouvernements des PED à lOMC révèlent leurs préférences, surtout si la société civile les soutient. 1999: SEATTLE: Les disputes sur la question du dumping social contribuent à léchec. 2001: DOHA: Le lancement du Round du développement illustre limportance donnée aux relations entre libéralisation et développement.

7 PREFERENCES REVELEES (Suite) 2003: CANCUN: La question du coton africain focalise lattention sur les PED les plus pauvres; La formation du G 20 se fait en réaction aux pays riches; Labandon des questions de Singapour témoigne du poids croissant des PED. Juillet 2005: GENEVE: Refus de négocier sur NAMA et les services tant que des progrès substantiels ne sont pas réalisés sur lagriculture.

8 CONCLUSION Conflits dintérêts et divergences idéologiques dominent les débats sur les effets de la libéralisation. En fait, les relations entre libéralisation et pauvreté sont complexes. Pour que la libéralisation profite aux PED, celle-ci doit souvent être accompagnée de réformes internes profondes dans de nombreux autres domaines que la politique commerciale.


Télécharger ppt "A QUELLES CONDITIONS LA MONDIALISATION PEUT-ELLE PROFITER AUX PAYS EN DEVELOPPEMENT? REMARQUES INTRODUCTIVES par Michel PETIT."

Présentations similaires


Annonces Google