La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 VISITE DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES AU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Nouakchott, le 5 janvier 2006. Dr SID MHAMED.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 VISITE DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES AU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Nouakchott, le 5 janvier 2006. Dr SID MHAMED."— Transcription de la présentation:

1 1 VISITE DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES AU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Nouakchott, le 5 janvier Dr SID MHAMED OULD LEBATT, Coordonnateur National

2 2 Créé en 1998 par arrêté ministériel le PNLP a pour missions principales : Dexécuter la politique nationale de lutte contre le paludisme ; Délaborer et exécuter les plans dactions opérationnels de LCP ; De mobiliser auprès de lÉtat et des partenaires les ressources nécessaires inscrites dans les plans dactions de LCP ; Dassurer lévaluation régulière de limpact des activités menées. 1. MISSIONS DU PNLP

3 3 1. Morbidité : 22-25% des motifs de consultations dans les formations sanitaires publiques du pays (3ème motif ) 1er motif de consultations dans les wilayas endémiques 2. Mortalité/Létalité: Peu documentées (Létalité à : 1 à 3 %) Taux doccupation de lits de 60%. 2. ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES DU PALUDISME EN MAURITANIE

4 4 Facteurs favorables : Modification de lenvironnement (irrigation, barrages,…); Pluviométrie; Maraîchage au niveau des oasis Mouvement des populations (transhumance, …). Développement du transport 3. ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES DU PALUDISME EN MAURITANIE

5 5

6 6

7 7 6. OBJECTIFS DE LA LUTTE ANTIPALUDIQUE OBJECTIFS A MOYEN TERME DICI 2010 : Réduire de 50% la mortalité et la morbidité liées au paludisme RESULTATS ATTENDUS DICI 2006 ( Plan stratégique ) : Au moins 70% des sujets atteints de paludisme doivent avoir accès à des soins efficaces et dun coût abordable en moins de 24H; Au moins 70% des personnes exposées au paludisme, en particulier les enfants < 5 ans et les femmes enceintes, doivent pouvoir avoir accès à des moustiquaires imprégnées dinsecticides ; Au moins 70% des femmes enceintes exposées au paludisme doivent avoir accès à des traitements préventifs efficaces (chimioprophylaxie, traitement préventif intermittent).

8 8 7. PRINCIPALES STRATEGIES DE LAP Renforcement de laccès à des soins rapides et efficaces; Amélioration de lutilisation des mesures préventives, en particulier les Moustiquaires imprégnées et la chimioprophylaxie ; Prévision, Prévention et Lutte contre les épidémies de paludisme ; Renforcement du partenariat : Bailleurs, Privé, ONGs, La Recherche opérationnelle.

9 9 8. PRINCIPALES REALISATIONS AU COURS DES SEPT DERNIERES ANNEES (1998 – 2005). 1.Document de Politique et stratégies nationales de lutte antipaludique ; 2.Document danalyse de situation FRP 2001 et du Plan stratégique de lutte contre le paludisme ; 3.Manuels de formation sur la PEC du paludisme au profit des formateurs et stagiaires ; 4.Manuels de formation des agents de santé communautaire ; 5.Outils pédagogiques et supports éducatifs sur les différentes stratégies de lutte antipaludique ;

10 10 9. PRINCIPALES REALISATIONS AU COURS DES SEPT DERNIERES ANNEES (1998 – 2005) : suite 6. Renforcement des compétences du personnel de santé sur la prise en charge des cas de paludisme ainsi que les mesures préventives ; 7. Mise en place dun système de suivi et de collecte des données au niveau des formations sanitaires (fiches, supports de collecte de données) ; 8. Étude entomologique sur la bioécologie des culicidés/anophèles dans les wilayas du Nord (Nouadhibou, Tiris-zemmour, Atar et Inchiri). 9. Enquête MIP. 10. Soumission en 2002 au GFATM approuvée. 11. Élaboration dun PSNLEP

11 PROGRES REALISES ( PRINCIPAUX INDICATEURS DE COUVERTURE )

12 12 1. Par rapport aux ONGs nationales ; 2. Absence de coordination des actions avec dautres acteurs départementaux ; 3. Problèmes liés à la chimiorésistance ; 4. Problèmes de laboratoire/Personnel très insuffisant. 11. PROBLEMES ET CONTRAINTES

13 13 1. Mobiliser des ressources suffisantes pour la mise à léchelle dinterventions permettant latteinte des Objectifs du Millénaire (État, GFATM, autres). 2. Adopter et mettre en œuvre de nouvelles stratégies efficaces (CTA, TPI, MILD). 3. Développer des interventions efficaces contre le paludisme au niveau communautaire. 12. DEFIS

14 14 Faiblesses : Insuffisance du diagnostic de laboratoire. Insuffisance de la PEC au niveau communautaire. Opportunités : Partenariat mondial en faveur de la LAP: GFATM, etc Existence de protocoles thérapeutiques efficaces:CTA Menaces : Arrêt du financement des interventions de LAP Développement de nouvelles résistances. 13. FAIBLESSES, OPPORTUNITES ET MENACES

15 15

16 16 Wilayas endémiques Localités endémiques Wilayas endémiques Localités endémiques Wilayas endémiques Localités endémiques WILAYAS ET VILLAGES ENDEMIQUES EN 2003

17 17 EVOLUTION DE L'INCIDENCE ANNUELLE DU VER DE GUINEE EN MAURITANIE DE 1990 A 2004

18 18 EVOLUTION DU NOMBRE DE LOCALITES ENDEMIQUES DE 1990 A 2004

19 19 JE VOUS REMERCIE


Télécharger ppt "1 VISITE DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES AFFAIRES SOCIALES AU PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME : Nouakchott, le 5 janvier 2006. Dr SID MHAMED."

Présentations similaires


Annonces Google