La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Dépistage Rapide Auprès des Gays Bruno Spire et le groupe ANRS-DRAG.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Dépistage Rapide Auprès des Gays Bruno Spire et le groupe ANRS-DRAG."— Transcription de la présentation:

1 1 Dépistage Rapide Auprès des Gays Bruno Spire et le groupe ANRS-DRAG

2 2 Bénéfices du dépistage Individuels Prise en charge plus précoce Traitement plus précoce, meilleure efficacité Intégration psychologique facilitée Collectifs Les personnes VIH+ qui connaissent leur statut se protègent davantage Les personnes traitées par ARV se protègent davantage Les personnes traitées et indétectables ont un risque de transmission fortement diminué MARKS, JAIDS, 2005 VERNAZZA, BULL MED SUISSES, 2008 MARCELLIN, AIDS, 2008

3 3 Le projet DRAG ANRS Objectif général: Évaluer les forces et les limites dun dispositif de dépistage rapide peu médicalisé auprès des gays par rapport au dépistage classique Intervention associative en CDAG: Test de dépistage rapide du VIH Counseling motivationnel

4 4 Design de létude

5 5 Objectifs opérationnels Établir si le dépistage rapide permet un recours plus précoce après une exposition au risque Établir si le dépistage rapide cible une population plus exposée au risque VIH Comparer le vécu et la satisfaction du dépistage classique et du dépistage rapide Comparer la fréquence de primo-infections non diagnostiquées dans les deux dispositifs

6 6 Groupe contrôle 74% à Paris 67% > Bac, 76% emploi, 68% vivent seuls Utilisation non systématique du préservatif : 65% Dernier test > à 2 ans : 33% Après ajustement multiple *, le fait davoir fait un test il y a plus de 2 ans est associé à moins dutilisation systématique du préservatif (AOR = 2.7[ ]) *sur « éviter les coups dun soir », facilité à utiliser le préservatif avec un partenaire non séro+, consommation dalcool ou de drogues et nombre de partenaires

7 7 Nombre dinclusions au Sites Groupe A1Groupe A2Groupe BTotal Marseille Nice Paris Total

8 8 Premiers résultats (n=280) (1) VariableGroupe A classique Groupe B communautaire p Age Med[IQR] 26[23-35]33[26-40]<0.001 Logement stable % Partenaire principal % ou 1 test au cours des 2 dernières années % IST dans les 6 derniers mois %

9 9 Premiers résultats (n=280) (2) VariableGroupe AGroupe B Groupe Contrôle C p (B vs. C) Utilisation systématique du préservatif avec partenaires occasionnels % VariableGroupe A1Groupe A2Groupe B Tests positifs104 Prévalence =1.8%

10 10 Conclusions provisoires Participation plus élevée dans les créneaux spécifiques Loffre associative rencontre un public plus âgé, plus inséré et plus isolé affectivement Taux dutilisation systématique du préservatif similaire dans les 2 groupes mais inférieur à celui du groupe contrôle : attractivité de la recherche pour les populations les plus à risque? La plus-value pourrait être dans le ciblage dun sous-groupe venant moins facilement vers loffre classique

11 11 Remerciements: le groupe ANRS DRAG Participants Équipes des CDAG CDAG Figuier: Dhotte.P ; Boo.N; Fleury.F; Gosset.D; Jolly-Guyot.P; Meiffredy.V; Agulhon.O; Muzas.C; Teyssier.V; Regimbeau.ML; Hamani.A; Barbot.JM; Allion.P; Collignon.A; CDAG Fournier: Pozza.D; Walfard.C; Tosini.W; Derouineau.J; Pahlavan.G; Castano.F; Bohbot.JM; Sednaoui.P; Roy.B; Allamelou.G; Sophie Boussaid.S; Chartenet.A CDAG St Roch: Passeron.A; Dekhil.S; Billaut.S; Barrade.C; Camuso.M; Mellul.S; CDAG St Adrien: Vernay-Vaisse.C; Martinet.P; Compagnon. C; Raoux.A; Labrunie.v; Berthou.D; Anquetil.M; Grob.A; Équipes de AIDES National: Legall. JM; Andreo.C; Stranz.R; Monvoisin.D; DD Aide RAM: Faver.P; Adetchessi. O; Arena.U; Ayeche.F; Boulanger.S; Cousin.G; Domergues.D; Fabri.N; Fetnan.F; Girard.T; Issa.M; Labrouve.V; Lacoste.C; Mekhalfa.D; Mommessin.S; Montigny.S; Petrot.JP; Roturier.L; Rovera.P; Saint- Laurent.J; Sentenac.G; Tosti.D DD Aide Paris: Coquelin.V; Braz.G; Mazoyer.S ; Vivet.V ; Szumigalski.R ; Djessima.A ; Fournet.Y ; Margerie.M; Margerie.D; Totouom.A ; Descharles.D; Bonvalot.C ; Crespo.C ;Mampouya.B ; Gasnier.M ; De Rigaud.M; Filippi.E; Bucknall.S; Moudachirou.K Équipe de recherche UMR912/UQUAM/General Jewish Hospital Suzan.M; Préau.M; Carrieri.PM; Lorente.N; Fugon.L; Blanche.J; Taïeb.C; Mora.M; Otis.J; Brenner.B; Wainberg.MA; Soutien ANRS: Doré.V; Lemestre.S; Marchand.L; Porteret.I; Couffin.S


Télécharger ppt "1 Dépistage Rapide Auprès des Gays Bruno Spire et le groupe ANRS-DRAG."

Présentations similaires


Annonces Google