La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES DIFFERENTS BILANS 1SP ARNOLD Gérard Présentation élaboré avec le Major ERTZBISCHOFF.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES DIFFERENTS BILANS 1SP ARNOLD Gérard Présentation élaboré avec le Major ERTZBISCHOFF."— Transcription de la présentation:

1 LES DIFFERENTS BILANS 1SP ARNOLD Gérard Présentation élaboré avec le Major ERTZBISCHOFF

2 DEFINITION: Ils permettent de : Savoir apprécier une situation, en évaluer les risques évolutifs et prendre les mesures de protection adaptées, Savoir apprécier létat dune ou de plusieurs personnes présentant un trouble pouvant aller jusquà menacer la vie, Savoir transmettre des informations précises et détaillées aux services concernés, Savoir, dans lattente dun renfort et après avoir réalisé les gestes salvateurs, assurer la surveillance de chaque victime.

3 CITEZ LES BILANS QUE VOUS CONNAISSEZ? LE BILAN CIRCONSTANCIEL LE BILAN VITAL LE BILAN LESIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN EVOLUTIF

4 LE BILAN CIRCONSTANCIEL: LE BILAN CIRCONSTANCIEL SERT AU CHEF DAGRES A EVALUER: LES CIRCONSTANCES DE LACCIDENT LE RISQUE DU SUR-ACCIDENT LE NOMBRE DE VICTIME LE RISQUE DU AU SITE Il faut suivre le canevas suivant : - Je vois ….. - Je minforme ….. - Je constate …..

5 LE BILAN VITAL Le bilan vital se réalise en cinq temps: HEMORRAGIE APPARENTE ( RT 4) PERSONNE QUI SETOUFFE ( RT 3) LA CONSCIENCE LA RESPIRATION LA CIRCULATION

6 LA CONSCIENCE LE NIVEAU DE CONSCIENCE DOIT FAIRE LOBJET DUN EXAMEN RAPIDE. EN POSANT DES QUESTIONS SIMPLES. Serrez moi la main! Ouvrez les yeux!

7 LA RESPIRATION APRES AVOIR ASSURE LA LIBERATION DES VOIES AERIENNES. VERIFIER SI LA VICTIME PRESENTE DES SIGNES DE RESPIRATION: Je vois Je sens Jentends

8 LA CIRCULATION VERIFIER SI LA VICTIME PRESENTE DES SIGNES DE CIRCULATION: PRENDRE LE POULS CAROTIDIEN OU EVENTUELLEMENT LE POULS FEMORAL

9 LE BILAN LESIONNEL LE BILAN LESIONNEL DOIT ÊTRE FAIT DANS UN ORDRE PRECIS: De la tête aux pieds Prendre ses deux mains et palper tout le corps en les regardant à chaque mouvement pour voir et sentir les déformations et les saignements. Écouter, regarder, interroger. Prendre les pouls périphériques (radial/pédieux) en aval dune lésion. ( absence ou présence principalement; chiffrage facultatif)

10 LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL PERMET DEVALUER LES TROIS GRANDES FONCTIONS VITALES: LA FONCTION NEUROLOGIQUE LA FONCTION RESPIRATOIRE LA FONCTION CIRCULATOIRE

11 LA FONCTION NEUROLOGIQUE Quatre paramètres sont à prendre en compte * la conscience: o PCI, o PCS et les intervalles libres, o désorientation, o somnolence, o agitation, o prostration. * la motricité (aux niveaux des 4 membres) * la sensibilité (aux niveaux des 4 membres) * les pupilles (réaction à la lumière, la taille, légalité)

12 LA FONCTION RESPIRATOIRE Plusieurs paramètres sont à prendre en compte * la fréquence se prend sur 1 minute(12 à 20 chez ladulte, 20 à 30 chez lenfant et 30 à 40 chez le nourrisson) * lamplitude (ample ou superficielle) * la régularité (régulière ou irrégulière) * lexistence de signes de détresse respiratoire: - douloureuse, gênée - signes de lutte : tirage au niveau du thorax et du cou, battement des ailes du nez

13 * le bruit : - un ronflement (chute de la langue dans larrière gorge) - des gargouillements (liquide dans les voies aériennes supérieures) - un sifflement (rétrécissement des voies aériennes) - des râles Enfin il faut rechercher : - lexistence de cyanose (coloration bleu violacée lorsque le sang nest pas assez oxygéné) - lexistence de sueurs (problème respiratoire)

14 LA FONCTION CIRCULATOIRE LE POULS SE PREND DE LA MÊME FACON QUE POUR LE VERIFIER. Il se prend sur 1 minute ( 50 à 80 chez ladulte, 80 à 100 chez lenfant et 100 à 130 chez le nourrisson) Il peut être régulier ou irrégulier Il peut être bien frappé ou non

15 Dautres signes à rechercher Pâleur Angoisse Soif Froid Marbrures Froideur des extrémités

16 LE BILAN EVOLUTIF CE BILAN EST TRES IMPORTANT POUR LE SUIVI DE LA VICTIME. Il se fait après chaque déplacement de la victime et régulièrement lorsque lintervention dure longtemps. On refait un bilan fonctionnel complet, vérifie létat et lévolution des lésions, la modification des plaintes exprimés par la victime et lefficacité des gestes effectués.

17 CONCLUSION POUR UN BON DEROULEMENT D UNE INTERVENTION, IL EST TRES IMPORTANT QUE LES BILANS SOIENT EFFECTUES CORRECTEMENT ET AVEC LE PLUS GRAND SERIEUX. VOUS POUVEZ SAUVER DES VIES.

18 FIN 16 mars 2004


Télécharger ppt "LES DIFFERENTS BILANS 1SP ARNOLD Gérard Présentation élaboré avec le Major ERTZBISCHOFF."

Présentations similaires


Annonces Google