La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bilan dactivité 2012 Benoît HAMON Ministre délégué à lEconomie sociale et solidaire et à la Consommation Bercy, le 26 février 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bilan dactivité 2012 Benoît HAMON Ministre délégué à lEconomie sociale et solidaire et à la Consommation Bercy, le 26 février 2013."— Transcription de la présentation:

1 Bilan dactivité 2012 Benoît HAMON Ministre délégué à lEconomie sociale et solidaire et à la Consommation Bercy, le 26 février 2013

2 3000 agents présents sur lensemble du territoire vérifications effectuées dans établissements analyses en laboratoire infractions relevées mesures administratives 584 saisies et consignations La DGCCRF en chiffres

3 1. La protection de la sécurité et de la santé des consommateurs 2. La préservation de lordre public économique 3. La protection des droits des consommateurs 3 enjeux pour la DGCCRF

4 1/ La DGCCRF protège la santé et la sécurité des consommateurs

5 Les enquêtes sécurité Le contrôle de la mise sur le marché 6300 établissements contrôlés à fréquence régulière dont 351 à risque élevé contrôlés chaque année Plans de contrôles permanents dans le domaine alimentaire prélèvements Contrôles dhygiène Contaminants, pesticides Produits industriels et services Jouets : 4200 établissements contrôlés, 822 prélèvements Détecteurs de fumée : plan pluriannuel jusquen 2015 Ethylotests : produits retirés de la vente et aussi : matériels électriques, bricolage, produits de construction, aires de jeux…

6 La gestion des alertes 954 alertes gérées en 2012, dont plus de 20% dorigine communautaire Produits industriels (62%) La moitié sur les jouets et les matériels électriques Affaire de la « robe chinoise au DMFu» Produits alimentaires (38%) Principalement sur les compléments alimentaires, contaminants et résidus de pesticides Affaire du « sarrasin bio »

7 2/ La DGCCRF, gardienne de lordre public économique

8 Assurer léquilibre des relations entre les acteurs Enquêtes et suites 3760 établissements contrôlés 387 PV, 3 assignations 125 décisions judiciaires ou transactions, pour un total de 4,7 M damendes 285 transactions pour un total de 1,9M Délais de paiement Enquête dans les secteurs des services aux entreprises, des biens déquipement, des biens intermédiaires et du bâtiment 1868 établissements contrôlés Taux danomalie de 30% 621 avertissements, 87 procès verbaux et 1 assignation => Priorité daction du Gouvernement

9 Lutter contre les pratiques anticoncurrentielles Enquêtes et suites – 73 rapports denquête – Mise en évidence de 2 abus de position dominante et de 15 ententes – Secteurs concernés : BTP, taxis, pompes funèbres, plombiers, services de nettoyage, transports sanitaires… – Pour les pratiques locales : 1 suite pénale, 2 transactions, 5 avertissements Publicité des suites sur le site internet de la DGCCRF

10 3/ La DGCCRF protège les droits des consommateurs

11 Le baromètre des réclamations Les trois principaux motifs de réclamation sont : – les pratiques commerciales trompeuses (13,6%), – la contestation du prix ou du montant de la facture (8,2%), – la livraison (7,6%). Vente à distance : 20% en 2008 => 30% en ,1Md de CA => 42,2 Md

12 Le contrôle du commerce électronique Les contrôles en sites contrôlés dont 24% en anomalie 255 PV Les nouveaux sites de commerce électronique Les nouvelles formes de commercialisation Faux avis de consommateurs : 172 sites contrôlés depuis 2010 Loteries Vente sur mobile ou sur les réseaux sociaux

13 Les enquêtes sectorielles 106 enquêtes nationales sur la protection des consommateurs Logement (marchands de liste, investissements immobiliers…) Santé, services à la personne (maisons de retraite, services à la personne…) Energie (contrats électricité, gaz, prix des carburants…) Banques et assurances (crédit consommation, assurances, frais bancaires…) Alimentation (allégations, bio, labels, origine…) Biens et services culturels (communications électroniques, soutien scolaire…) Loisirs, tourisme, transports (transport aérien, vente de véhicules…)

14 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Bilan dactivité 2012 Benoît HAMON Ministre délégué à lEconomie sociale et solidaire et à la Consommation Bercy, le 26 février 2013."

Présentations similaires


Annonces Google