La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présentation du Labex P2IO Journée dinauguration du Laboratoire dExcellence P2IO 11 janvier 2012 Guy Wormser (LAL)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présentation du Labex P2IO Journée dinauguration du Laboratoire dExcellence P2IO 11 janvier 2012 Guy Wormser (LAL)"— Transcription de la présentation:

1 Présentation du Labex P2IO Journée dinauguration du Laboratoire dExcellence P2IO 11 janvier 2012 Guy Wormser (LAL)

2 Bonne année et meilleurs vœux à toutes et à tous! Une année riche en découvertes scientifiques de toute sorte ! Une année riche en nouveaux projets et en nouvelles idées ! Une année riche en nouvelles collaborations !

3 Le programme de la journée Présentation générale de 2PIO Séminaires scientifiques « grand public » sur les résultats récents du LHC et dHerschel Présentations des thématiques prioritaires de P2IO scientifiques, technologiques et transverses Laction de formation/enseignement Deux plages de débats 1 buffet convivial pour déjeuner bâtiment 406 Linauguration officielle à partir de 16H30 1 cocktail festif à partir de 17H45

4 Plan de lexposé Présentation du Labex P2IO Les objectifs de P2IO Les moyens dactions de P2IO Premières actions de P2IO Le budget Les partenaires de P2IO Conclusion

5

6 Le Modèle Standard Superbe construction théorique, la plus complexe réalisée à ce jour Basé sur deux théories de jauge SU(2)xU(1) pour la force électro- faible et SU3 pour la force forte Possède un pouvoir prédictif très fort. Ne peut pas être la solution définitive: forces faible et forte non unifiées, trop de paramètres libres, problèmes théoriques sérieux Quelle est la bonne théorie qui l englobe? Trois secteurs clés: –Le boson de Higgs –La violation de CP –la recherche de nouvelles particules

7 Le boson de Higgs Associée à la brisure spontanée de la symétrie électro-faible Particule scalaire associée à un champ scalaire : remplit lespace de facon homogene et isotrope: ralentit la propagation des particules en interagissant avec elles: il leur donne une masse Ceci relie le boson de Higgs à la gravitation et à la constante cosmologique (énergie du vide)

8 Les grands mystères Comment expliquer la masse qui apparaît comme une propriété intrinsèque de la matière ? Pourquoi y a-t-il une prédominance des particules par rapport aux antiparticules dans l'Univers ? Qu'est-ce que la matière noire et l'énergie noire qui semblent constituer 95% du contenu énergétique de l'Univers? Comment décrire la gravitation dans un schéma quantique? Quelle est la structure et la géométrie de lUnivers? Selon quelles lois la matière sorganise-t-elle dans les conditions ordinaires où quarks et gluons sont confinés dans les hadrons, et dans les conditions extrêmes du début de lUnivers ou dans les étoiles? Comment se forment les étoiles et les planètes? Où les conditions dapparition de la vie sont-elles réunies?

9 Ce quest le laboratoire dexcellence P2IO La création dun réseau de laboratoires (9) et déquipes (3) pour répondre à lappel doffres LABEX du Grand Emprunt Objectif : mener des actions communes au service de notre science dans le cadre dune vision partagée très ambitieuse, grâce à un financement récurrent sur 10 ans de 1,4 M par an

10 Laboratoire dExcellence En 2010, le gouvernement lance le « Grand Emprunt », 35 G dont 22 G pour lenseignement supérieur et le recherche, intitulé « Investissements dAvenir » Appels doffre pour des « laboratoires dExcellence » Septembre 2010 : Dépôt du LABEX P2IO, sous légide de LA Fondation de Coopération Scientifique Paris Saclay Mars 2011 : P2IO est accepté pour un budget total de 14 M sur 10 ans (avec 99 autres projets) 13 Avril 2011 : Date déligibilité des dépenses 28 Septembre 2011 : Signature avec lANR de la convention de financement: versement des fonds à la FCS (valable jusquau 31 Décembre 2012) Novembre 2011 : Signature de al convention de reversement entre la FCS et les organismes

11 Ce que nest pas P2IO Pas de personnalité légale Pas une nouvelle agence Pas un super-laboratoire Pas une structure supra-laboratoire Pas une prise de contrôle de nos laboratoires par une entité extérieure Pas lentité en charge de laspect immobilier du Plan Campus

12 Les partenaires de P2IO Présentation détaillée dans la brochure P2IO

13 Implantation géographique des partenaires de P2IO

14 Les objectifs de P2IO P2IO research project is based on three pillars : Explore, Transform, Structure. Explore will be performed through strong support for innovative interdisciplinary initiatives and new collaborations in the most promising topics in P2IO scientific objectives Transform will be performed through a new vision of the collaboration between P2IO members. Joining forces between P2IO labs to create common technological platforms will foster new world- class facilities, boosting P2IO research to unprecedented levels. The P2IO Labex, in prefiguration of the P2IO pole of the new Plateau de Saclay campus, will favour the emergence of one of the five largest subatomic centers in the world with one of the highest degree of excellence and recognition. Structure will stem from the integrated governance and its role as a contact point for internal and external collaborations.

15

16 Les objectifs scientifiques de P2IO Une sélection des (vastes) domaines les plus excitants de nos disciplines: –4 thèmes scientifiques P1 :symmetries in the subatomic world, P2: dark components of the Universe, P3 : strongly coupled nuclear matter, P4 : formation of stellar systems and conditions for the emergence of life –3 thèmes technologiques R1 : innovations in accelerator science and their related spinoffs, R2 : advanced sensors and spinoffs, R3 : data mining and simulation –2 thèmes interdisciplinaires Energie : nuclear energy for the future; Santé : health, new methods in imagery and therapies

17 Les priorités thématiques Organisation des appels doffres autour de ces priorités thématiques Réévaluation de ces priorités lors de sessions du Conseil scientifique international de P2IO –Liste des noms arrêtée en Comité de pilotage –Bientôt soumise au Conseil des Tutelles –Première session organisée cet été

18 Les autres objectifs de P2IO Formation/Enseignement –Actions denvergure et de long terme –Actions pratiques et concrètes – Groupe de travail bien en place (R. Mastrippolito, IMNC) Communication –C. Cougrand (IAS) chargée de comm P2IO –Groupe des chargé(e)s de communication des 9 laboratoires –Site web, BROCHURE !!, Newsletter (tous les 2 mois) –Conférence de presse aujourdhui Valorisation –Recrutement dingénieurs pour passer sur un ou deux projets sélectionnés du produit de laboratoire à un produit industrialisable

19 Les moyens dactions de P2IO Les appels doffre –Post-doc –R&D petits projets amont et aval ( ) –R&D et nouvelles plateformes structurantes ( ) Les programmes à long terme –Soutien au fonctionnement de plateformes –Formation –Communication Les actions ponctuelles –Animations, conférences, invitations,…

20 La gouvernance de P2IO Une structure de base : le comité de Pilotage, formé des directeurs des laboratoires et équipes –Réunions formelles mensuelles –Décisions par consensus Conseil des Tutelles (une réunion par an): – nomme le coordinateur pour deux ans –Approuve le budget annuel Conseil scientifique International : Conseille le coordinateur et le comité de pilotage

21 Composition du Comité de Pilotage CPHT : B.Pire CSNSM : G. Chardin IAS : Y. Langevin IMNC Y. Charon IPHT : J.Y. Ollitrault IPN F. Azaiez IRFU : P. Chomaz, P. Rebourgeard IRSD : N. Pauwels LAL : A. Stocchi LLR J.C. Brient LPT H. Hilhorst SERMA R. Lenain

22 Gouvernance et flux financier Conseil des Tutelles Coordinateur P2IO Comité de Pilotage Conseil Scientifique International FCS Laboratoires ANR Décide Transmet Approuve le budget et les grandes orientations Nomme le coordinateur pour 2 ans Fait des recommandations au Comité de Pilotage et au Coordinateur sur les orientations stratégiques

23 Processus des Appels doffre de P2IO Commissions de SELECTION composées pour moitié délu(e)s et de nommé(e)s CSPD (Post-doc) et CSRD (R&D) –Succès important pour ces élections :plus de 50% de participation pour 1089 votants Le Coordinateur transmet un appel doffres aux Directeurs dUnités pour diffusion Les propositions sont transmises au CSPD/CSRD pour sélection –40 dossiers pour AO post-doc 2011 (5 postes) –25 dossiers pour AO R&D 2011 (7 projets ) Les propositions du CSPD/CSRD sont transmises au COPIL pour décision –5 dossiers retenus sur 9 dossiers classés A (CSPD) –9 projets retenus sur 9 dossiers classés A (CSRD)

24 Composition CSRD Membres élus BUSSON Philippe (LLR) - Collège R3 CHAUVIN Nicolas (IRFU) - Collège R1 DELAGNES Eric (IRFU)- Collège R2 DELBART Alain (IRFU) - Collège R2 FERRER-RIBAS Esther (IRFU) - Collège P2 GUYOT Claude (IRFU) - Collège P1 HAMADACHE Clarisse (CSNSM) - Collège R3 LAUNE Bernard (IPNO) - Collège R1 LETOURNEAU Alain (IRFU) - Energie REYMOND Jean-Marc (IRFU) – Santé Membres nommés ANDUZE Marc (LLR) - Collège R2 BLANK Bertram (CENBG) - Collège P3 DAVID Sylvain (IPNO) - Energie DELAHAYE Jean-Pierre (CERN) - Collège R1 DELERUE Nicolas (LAL) - Collège R1 DUPRAT Jean (CSNSM) - Collège P4 FROIDEVAUX Daniel (CERN) - Collège P1 MAIGNE Lydia (IN2P3) - Collège R3 MENARD Laurent (IMNC) - Santé PIAT Michel (APC) - Collège R2 PUNCH Michael (APC) - Collège P2 ROUSSEAU David (LAL) - Collège R3 IBRAHIM Fadi (IPNO) - Collège P3, siège non pourvu lors de lélection OLLIVIER Marc (IAS) - Collège P4, siège non pourvu lors de lélection

25 Composition CSPD Membres élus ARMENGAUD Eric (IRFU) - P2 ATTIE David (IRFU) – R2 BACRI Charles-Olivier (IPNO) –Energie BESANCON Marc (IRFU) P1 BIBRING Jean-Pierre (IAS) P4 CHEVALIER Laurent (IRFU) R3 DOLE Hervé (IAS) P2 ENGRAND Cécile (CSNSM) P4 HAMEL DE MONCHENAULT G. (IRFU) P1 LERAY Sylvie (IRFU) Santé SCARPACI Jean-Antoine (IPNO) P3 THEISEN Christophe (IRFU) P3 Membres nommés BAYLAC Maud (LPSC) R1 BEAULIEU Jean-Philippe (IAP) P4 CHARMOUSIS Christos (LPT) P2 COUCHOT François (LAL) P2 DJALALI Chaden (Univ. North Carolina) P3 FLEURET Frédéric (LLR) P3 GRAMBOW Bernd (Subatech)) Energ. GROJEAN Christophe (CERN) P1 LANIECE Philippe (IMNC) santé REINOSA Urko (CPHT) P3 ROBERT François (MNHN) P4 SCHAFFER Arthur (LAL) P1

26 Résultats Appels doffre Post-doc 5 postes de 2 ans attribués en Décembre 2011 aux groupes suivants : –F. Deliot (IRFU) Recherche du quark top (P1) –M. Arnaud (IRFU) Exploitation des clusters cosmologiques de Planck(P2) –G. Grosdider (LAL) Calcul QCD sur réseau (P1,R3) –C. Munoz (IPN) DVCS et extraction des GPD (P3) –F. Poulet (IAS) Evolution climatique de mars et recherche des conditions dhabitabilité (P4) 1 poste dun an « Attractivité) –B. Van Tant (LPT) : Gravité modifiée et perturbations cosmologiques (P2) Appel doffres en cours pour 2012 avec calendrier adapté (8 postes à pourvoir )

27 Résultats Appel doffre R&D 9 projets soutenus pour un budget de 500 k –Accélérateurs G. Martinet Couches Mince Supraconductrices D. Lunney Décélérateur anti-protons P. Bambade Détection halo ATF2 –Capteurs D. Yvon TEP nouvelle génération E. DELAGNES électronique 1 ps V. Tatischeff Téléscopes Compton nouvelle génération S. Marnieros Bolomètres nouvelle génération D. Bernard Polarimétrie rayons gamma –Données D. Chamont Calcul en grille avec processeurs GPUs

28 Lappel doffres R&D 2012 Concerne de nouvelles grandes infrastructures ou plateformes Doté de 500 k pour un ou 2 projets Propositions via les 5 groupes de travail technologiques : –Acceltech –Captinnov –Radiomatter –Virtual data –Spacetech Qui seront soumises au CSRD pour sélection Décision par le Comité de Pilotage Possibilité dinclure pour ~10% de la somme des mini-infrastructures à létude (bancs tests mutualisés)

29 Soutiens conférence, accueil visiteurs 7 Conférences soutenues (Voir critères et barèmes sur le site Web P2IO) –Ecole prospective QCD –LAP 2012 – ISAPP –EGAN 2012 –Higgs hunting 2012 – QNP 2012 –PHOTODET fois 1 mois de visiteur « haut niveau » accordés (Deuxième « fournée » Juin 2012) –Pr. Szymanowski (U. Varsovie –LPT) –Pr. Teng Lek Khoo (Argonne Nat. Lab., CSNSM) –r. S. Grigorian (Univ. Erevan, IPNO) –Dr. H. Hyun (Univ. Korea N. U., LAL) –Pr. A. Mueller (Univ. Columbia, CPHT) –Pr. I. Savvidis (Univ. Salonique, IRFU)

30 Soutien aux Infrastructures existantes 15 k alloués pour la maintenance et la jouvence de GRIF (Grille de Calcul en Ile de France) 75 k à répartir suite à lavis des groupes de travail technologiques parmi les projets suivants : –Accélérateurs : PHIL, IPHI, BETSI,ALTO, SUPRATECH, source H- –Captinnov: CALVA, ALTO, labo Germanium, Cryogénie Très basse température –Radiomatter : JANNuS –Spacetech : Station étalonnage

31 Les groupes de travail technologiques

32 Formation Un groupe de travail très actif Ecole dété « Les rencontres de l'Infiniment grand et de l'Infiniment Petit », promotion Georges Charpak pour les étudiants de L3 Visite des grands laboratoires Actions de fond sur les travaux pratiques

33 Budget P2IO ( Jusquen Décembre 2012)

34 Budget déjà engagé Post-docs 500 k R&D 500 k Soutien Plateforme 15 k Enseignement 105 k Communication 4 k Conférences 11 k Accueil 18 k Pratiquement tout le budget a bien été attribué!

35 P2IO et les autres Labex Discussion interlabex, une nouvelle facette importante du paysage « Club » géographique: les Labex du Campus Plateau de Saclay –Le club des 9 (6 Labex +RTRAs+Maths) –Au cœur de linitiative dexcellence IDEX « Club » thématique : les labex liés à la physique des 2 infinis en région parisienne –P2IO (P11), ILP (P6), UnivEarth(P7) –Le futur de P2I –Les projets DIM Région Ile de France ACAV (retenu) et CELFOLIA (recalé)

36 P2IO et les EQUIPEX 3 EQUIPEX soutenus par P2IO sélectionnés en : ANDROMEDE, CILEX, THOMX Campagne plus décevante : –Lettres de soutien pour CRYOCUBE et ASTRYO –Participation importante des équipes de P2IO dans : DOMUS (Laboratoire souterrain de Modane) CAPRI (CC-IN2P3) DESIR (GANIL) seul projet retenu !

37 La valeur ajoutée de P2IO En interne –Dialogue très intense entre les directeurs dunité au sein du comité de pilotage –Rapprochement très effectif entre la communauté à travers les projets soutenus mais aussi les comités, les groupes de travail, la communication –Connaissance nettement améliorée des différents laboratoires et de leur potentiel En externe local –Un acteur essentiel de lIDEX –Nombreuses collaborations et projets à venir des échanges InterLabex –Rôle important des Labex au sein des futurs départements de lUniversité Paris Saclay –Maintenir une cohésion régionale avec les collègues parisiens A linternational –Renforcer lattractivité de notre réseau de laboratoires

38 Plan Campus Le LABEX P2IO nest pas directement en charge de la partie immobilière du Plan Campus Mais P2IO est un outil transformant visant à garantir le succès de lopération Plan Campus Aiguillon pour une évolution la plus ambitieuse de notre réseau de laboratoires

39 Pour nous contacter Catherine Desailly (IRFU), assistante de gestion de P2IO Mel :

40 Conclusion Le Labex P2IO est un nouvel outil au service de notre discipline : à nous den faire le meilleur usage ! Trois buts principaux : –Explorer : des thématiques scientifiques et technologiques passionnantes ! –Transformer : un enjeu très important dans le cadre du Plan Campus –Structurer : de nouvelles collaborations à nouer et à faire prospérer Joue un rôle central dans la dynamique autour de lIdex Budget conséquent (1,4 M/an) quasi complètement déjà attribué pour lancer la dynamique! Outil de rapprochement très puissant de nos laboratoires Ne peut bien fonctionner quavec votre appui et votre participation !


Télécharger ppt "Présentation du Labex P2IO Journée dinauguration du Laboratoire dExcellence P2IO 11 janvier 2012 Guy Wormser (LAL)"

Présentations similaires


Annonces Google