La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Norbert Dodille Cours dhistoire littéraire de la France des XIXe et XXe siècles (Diapositives d'accompagnement) lundi 19.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Norbert Dodille Cours dhistoire littéraire de la France des XIXe et XXe siècles (Diapositives d'accompagnement) lundi 19."— Transcription de la présentation:

1 Norbert Dodille Cours dhistoire littéraire de la France des XIXe et XXe siècles (Diapositives d'accompagnement) lundi 19 mai 2014

2 De 1820 à 1870 Le romantisme (II) Les tendances du romantisme; la question sociale; politiques et utopies; illuminisme; catholicisme; philosophie; science; histoire; la poésie lyrique; lorientalisme

3 Les tendances du romantisme romantisme Le Romantisme est européen, tourné vers la religion chrétienne et le Moyen-Age (chez Mme de Staël) ; ou encore se vit comme un retour à la Renaissance, à lépoque davant Malherbe (Sainte- Beuve : Tableau historique et critique de la poésie française et du théâtre français du XVIe siècle, 1828) religion chrétienne et le Moyen-Age Le Romantisme est lyrique, sinterroge sur les multiples aspects du moi Le Romantisme est « moderne »

4 De lAllemagne (II, 11) La poésie des Anciens est plus pure comme art, celle des modernes fait verser plus de larmes : mais la question pour nous n'est pas entre la poésie classique et la poésie romantique, mais entre l'imitation de l'une et l'inspiration de l'autre. La littérature des Anciens est chez les modernes une littérature transplantée : la littérature romantique ou chevaleresque est chez nous indigène, et c'est notre religion et nos institutions qui l'ont fait éclore.

5 Moderne De Mme de Staël à la préface de Cromwell, le mot moderne signifie tout ce qui soppose à lart des Anciens, donc à partir du Moyen- Age. Le terme prendra plus tard une acception plus proche de celle que nous connaissons, comme chez Baudelaire : Le romantisme est lexpression la plus récente, la plus actuelle du beau … qui dit romantisme dit art moderne (Baudelaire, Salon de 1846)moderne

6 La question sociale Dans les années trente, les romantiques sont de plus en plus préoccupés par la question sociale. En 1834, Hugo publie Claude Gueux. Dans un article du Globe, Pierre Leroux crée le mot « socialisme » quil oppose à lindividualisme.

7 Politiques et utopies Chateaubriand consacre un chapitre des Mémoires doutre-tombe à passer en revue les utopies du siècle, avec scepticisme. Voici le sommaire de ce chapitre : Saint-Simoniens. - Phalanstériens. - Fouriéristes. - Owénistes. - Socialistes. - Communistes. - Unionistes. (3, L.43, Chapitre 6)

8 Politique et utopies Saint-Simon ( ) : Du système industriel (1821)Saint-Simon ( ) Charles Fourier ( ) : Le Nouveau Monde industriel et sociétaire (1829)Charles Fourier

9 Le phalanstère Associations de production et de consommation fondées sur la copropriété et la cogestion. Fourier imagine un palais en forme détoile comprenant des galeries marchandes couvertes, des salles à manger, une bibliothèque, un temple pour accueillir 1500 à 1600 personnes dont les 7/8e sont des cultivateurs ou des artisans tandis que le 1/8e restant correspond aux artistes et aux savants […] Les habitants seront rassemblés en fonction de leur passion dominante et lattraction passionnelle, et non pas la raison, sera le moteur de cette société (Source : BNF)

10 Les années 40 Karl Marx se réfugie à Paris de 1843 à : Louis Blanc : LOrganisation du travail 1840 : Pierre Leroux, De lhumanité, de son principe et de son avenir ; Pierre Joseph Proudhon : Quest-ce que la propriété ? ; Etienne Cabet : Le Voyage en Icarie.

11 Lilluminisme Emmanuel Swedenborg ( ) Claude de Saint-Martin ( ) On retrouve linfluence de lilluminisme chez Balzac (Louis Lambert, Seraphita), Nerval (Aurelia), Baudelaire (le sonnet « Correspondance »)Balzac

12 Le catholicisme Joseph de Maistre ( ) : Du Pape (1819), Les Soirées de St-Petersbourg (1821) Louis de Bonald : Théorie du pouvoir politique et religieux dans la société civile (1796) Félicité de Lammenais ( ) : Essai sur lindifférence en matière de religion ( ) Dogme de lImmaculée Conception (1854) Dogme de linfaillibilité papale (1870)

13 Les savants Lamarck ( ): Philosophie zoologique (1809). Lévolution naturelle conduit de formes de vies plus simples à des formes plus complexes selon deux lois: 1. Les organes se renforcent par lusage et saffaiblissent sils sont inutiles. 2. Si lenvironnement conditionne la modification des organes, celle-ci est conservée par la reproduction. (exemple fameux des girafes)Lamarck Geoffroy Saint-Hilaire ( ) : Philosophie anatomique ( )

14 Cuvier Cuvier ( ) Dans son livre le Règne animal distribué selon son organisation (1817) et énonce le principe de corrélation des parties selon lequel chaque organe est lié dans son fonctionnement à tous les autres (un mammifère à cornes possède toujours des sabots et des molaires usées, mange de l'herbe et rumine).

15 Science et littérature Influence considérable sur les romanciers (Balzac), la critique littéraire et lhistoire (Taine, Brunetière)

16 Les recueils poétiques de la Restauration La révolution poétique concerne peu la forme, au contraire cest une renaissance du vers. Lamartine : Premières méditations poétiques (1820) Victor Hugo : Odes et Ballades (1828) ; Les Orientales (1829) Alfred de Vigny ( ) : Poèmes antiques et modernes (1826) Théophile Gautier ( ) : Poésies (1830) Sainte-Beuve ( ) : Vie, Poésies et Pensées de Joseph Delorme (1829)Vie, Poésies et Pensées de Joseph Delorme

17 La poésie lyrique « La poésie, cest ce quil y a dintime en tout » Hugo, préface à lédition des Odes et Ballades « Hypocrite lecteur - mon semblable - mon frère ! » Baudelaire, Fleurs du mal (1857) Baudelaire « Hélas! quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas? Ah! insensé, qui crois que je ne suis pas toi! » Hugo, Préface des Contemplations 1856

18 Le sujet lyrique « sélevant à une certaine universalité, le poète désigne, outre sa propre personne, celle du Poète archétypique, devenu le personnage dune fiction allégorique de la création poétique » D. Combe, Poésie et récit, 1989.

19 Lorientalisme Silvestre de Sacy : Chrestomathie arabe (1826) Hugo: Les Orientales (1829): « L'Orient, soit comme image, soit comme pensée, est devenu pour les intelligences autant que pour les imaginations une sorte de préoccupation générale à laquelle l'auteur de ce livre a obéi peut-être à son insu. Les couleurs orientales sont venues comme d'elles-mêmes empreindre toutes ses pensées, toutes ses rêveries; et ses rêveries et ses pensées se sont trouvées tour à tour, et presque sans l'avoir voulu, hébraïques, turques, grecques, persanes, arabes, espagnoles même»

20 Voyages en Orient Chateaubriand: Itinéraire de Paris à Jérusalem (1811) (« Mon Itinéraire fut à peine publié quil servit de guide à de nombreux voyageurs ») Mission au Maroc en 1832 de Delacroix doù il ramène des centaines de dessins. Lamartine: Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en Orient (1835) Baudelaire part pour Calcutta en 1841 (il fera demi-tour à Maurice) Nerval: Voyage en Orient ( , publié en 1851) Flaubert voyage avec Maxime du Camp de 1849 à 1851.

21


Télécharger ppt "Norbert Dodille Cours dhistoire littéraire de la France des XIXe et XXe siècles (Diapositives d'accompagnement) lundi 19."

Présentations similaires


Annonces Google