La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MARX ET LE MARXISME. Karl Marx vit en Allemagne au 19 e siècle. A cette époque, un peu partout en Europe, cest la Révolution industrielle : - développement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MARX ET LE MARXISME. Karl Marx vit en Allemagne au 19 e siècle. A cette époque, un peu partout en Europe, cest la Révolution industrielle : - développement."— Transcription de la présentation:

1 MARX ET LE MARXISME

2 Karl Marx vit en Allemagne au 19 e siècle. A cette époque, un peu partout en Europe, cest la Révolution industrielle : - développement des industries - mécanisation

3 Marx est philosophe et historien. A ce titre, il étudie lhistoire de hommes depuis les origines. Voici ce quen dit son ami, Engels…

4 Pour Marx, lhistoire de lhumanité depuis les origines jusquà son époque (19 e s.) est cohérente ; elle suit une sorte de « fil rouge » quil croit avoir découvert…

5 De tout temps, les êtres humains nont eu quun seul but : trouver des biens matériels pour subvenir à leurs besoins de base (se loger, se nourrir, se chauffer, etc.)

6 Marx nomme cela le MATERIALISME HISTORIQUE ou encore la « détermination en dernière instance par léconomique »: LE MATÉRIEL > LE NON-MATÉRIEL LE SPIRITUEL (économie) (arts, religion, politique…)

7 Ces biens matériels, cest grâce au TRAVAIL quils sont produits et transformés. Cest donc autour du travail que les relations humaines vont sorganiser…

8 Pour produire un bien, il faut… Des matières premières Du matériel De largent De la main doeuvre

9 Pour produire un bien, il faut… capital physique PATRON capital financier capital humain OUVRIER Quelles relations ?

10 Marx considère les patrons et les ouvriers non pas de manière individuelle mais de manière collective, en tant que CLASSES SOCIALES en opposition. Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p )

11 Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p )

12 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. ANTIQUITE (Egypte, Grèce…)

13 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. EMPIRE ROMAIN

14 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. MOYEN AGE

15 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. ANCIEN REGIME

16 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Pour Marx, lhistorien, cette opposition de classes a toujours existé depuis les origines de la société humaine. 19E SIECLE

17 Lhistoire de toute société humaine jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot, oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition (…). La société bourgeoise moderne (…) na pas surmonté les vieux antagonismes de classes. Elle a mis en place des classes nouvelles (…). Toutefois, notre époque (…) se distingue des autres (…) : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis (…) : la bourgeoisie et le prolétariat. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Plus quune simple opposition, il sagit véritablement dune LUTTE … …entre une classe qui OPPRIME et une classe qui EST OPPRIMEE.

18 Etat Eglise Ecole Justice autres institutions BOURGEOISIE : bénéficiaires du travail PROLETARIAT : laissés pour compte du travail Lutte des classes infrastructure superstructure

19 LA RELIGION

20 1 ère dimension : LASSERVISSEMENT (être esclave de…)

21 LA RELIGION 2 ème dimension : LENDORMISSEMENT (être inconscient de…)

22 LA RELIGION ASSERVISSEMENT + ENDORMISSEMENT = ALIENATION (être étranger à soi-même)

23 Le premier pas dans la révolution ouvrière est la montée du prolétariat au rang de classe dominante, la conquête de la démocratie. Le prolétariat se servira de sa suprématie politique pour arracher peu à peu toute espèce de capital à la bourgeoisie, pour centraliser tous les instruments de production dans les mains de lEtat, cest-à- dire du prolétariat organisé en classe dominante. Naturellement, tout cela ne peut se faire (…) sans attenter despotiquement au droit de propriété et aux rapports de production bourgeois (…). Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Quelle solution ? Révolutionner (cest-à-dire) « retourner » les classes sociales. DICTATURE DU PROLÉTARIAT Comment ? Confisquer le capital à la bourgeoisie pour le mettre dans les mains de ce nouvel Etat populaire. ABOLITION DE LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE De quelle manière ? Despotiquement, cest-à-dire par la violence. RÉVOLUTION SANGLANTE

24 Lancienne société bourgeoise, avec ses classes et ses conflits de classes, fait place à une association où le libre épanouissement de chacun est la condition du libre épanouissement de tous. Karl MARX et Friedrich ENGELS, Le Manifeste du Parti Communiste, Londres, 1848 (Adapté daprès M. Rubel [ éd. ],Coll. « Bibliothèque de la Pléiade », I, Paris, Gallimard, 1969, p ) Dans quel but ? Une société sans classes Dans laquelle chacun… - travaille selon ses capacités et ses forces ; - reçoit selon ses besoins. COMMUNISME


Télécharger ppt "MARX ET LE MARXISME. Karl Marx vit en Allemagne au 19 e siècle. A cette époque, un peu partout en Europe, cest la Révolution industrielle : - développement."

Présentations similaires


Annonces Google