La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

9 e leçon : Marx et la question du capitalisme. lutte ouverte entre la classe marchande et la classe ouvrière : 1. même espace social peuple acteur historique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "9 e leçon : Marx et la question du capitalisme. lutte ouverte entre la classe marchande et la classe ouvrière : 1. même espace social peuple acteur historique."— Transcription de la présentation:

1 9 e leçon : Marx et la question du capitalisme

2 lutte ouverte entre la classe marchande et la classe ouvrière : 1. même espace social peuple acteur historique 2. formation dune classe d « inutiles » « sous-prolétariat »

3 Marx et la question du capitalisme 1. centre : activités les + rentables 2. périphérie : activités – rentables 3. « inutiles » : surnuméraires, exclus

4 Marx et la question du capitalisme 1. préserver lordre marchand prolétariat = « classe dangereuse » stratégie sécuritaire v° prison : criminaliser la pauvreté (« délinquance ») 2. sortir de lordre marchand ?

5 Marx et la question du capitalisme sortir de lordre marchand ? 1. progressif 2. révolution communisme

6 Marx et la question du capitalisme révolution : 1. espérance pour les ouvriers 2. hantise pour la classe marchande communisme : auto-organisation de la société dépérissement de lEtat

7 Marx et la question du capitalisme audace intellectuelle critique radicale de lordre marchand

8 Karl MARX

9 Trèves / Rhénanie Berlin « Doktorklub » « hégéliens de gauche » « le Maure » / Othello Marx et la question du capitalisme

10 Paris 1848 = « Printemps des Peuples »

11 Paris 1848 Ligue Communiste

12 Engels économie politique

13 Londres journalisme militantisme Le Capital Marx et la question du capitalisme

14 Lénine Révolution dOctobre (1917) URSS Parti communiste Saint Paul Le communisme

15 christianisme = communisme imminence du Salut / Révolution Eglise / Parti Epîtres / « léninisme » religion séculière

16 Manifeste communiste (1848) Le Capital (1867) Marx et la question du capitalisme

17 Le Manifeste communiste « Ligue des Justes » intellectuels exilés « Internationale »

18 Le Manifeste communiste 1.« colonies » communistes ? 2. putsch politique ? lutte politique ouverte « un spectre hante lEurope : le spectre du communisme »

19 « Lhistoire de toute société jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître et compagnon, en un mot : oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition ; ils ont mené une lutte sans répit, tantôt déguisée, tantôt ouverte, qui chaque fois finissait soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la ruine des diverses classes en lutte ». Le Manifeste communiste

20 dialectique de Hegel Etat = instrument de lordre marchand « transformation révolutionnaire » révolutions « locomotives de lHistoire » Le Manifeste communiste

21 1.« transformation révolutionnaire » => issue dialectique 2.« ruine des classes en lutte » => issue tragique Le Manifeste communiste

22 bourgeoisie >< prolétariat « la bourgeoisie a joué dans lhistoire un rôle révolutionnaire » Le Manifeste communiste

23 Le capital a noyé tout cela leau glaciale du calcul égoïste. (…) À la place de lexploitation voilée par des illusions religieuses et politiques, elle a mis lexploitation ouverte, éhontée, directe, dans toute sa sécheresse » Le Manifeste communiste

24 flux de marchandises, capitaux, informations, êtres humains capitalisme liquide Le Manifeste communiste

25 capitalisme = exploitation / aliénation = passage obligé pour arriver à la société communiste bourgeoise : « apprenti-sorcier » Le Manifeste communiste

26 crise : = « trop de richesses, de commerce » = misère du prolétaire = marchandise => révolution : « faire sauter tout lédifice » communisme : « épanouissement de tous » Le Manifeste communiste

27 dialectique : = positionnégationdépassement = capitalismerévolution communisme Le Manifeste communiste

28 dictature du prolétariat « attenter despotiquement au droit de propriété et aux rapports de production bourgeois » transition mesures « insuffisantes » pas de mesures anti-démocratiques

29 dictature du prolétariat = pierre angulaire du léninisme Lénine

30 1. le Parti conscience du prolétariat ouvriers et intellectuels Lénine

31 2. Usine discipline ouvriers et ingénieurs Lénine

32 3. LArmée Rouge ouvriers et militaires Léon Trotski

33 Parti + usine + Armée = bureaucratie « la dictature du prolétariat ou dictature sur le prolétariat » ? Rosa Luxemburg

34 totalitarisme : contrôle total de la société par le pouvoir = v° 3 classes fonctionnelles usine = classe productrice Armée R = classe aristocratique Parti = classe sacerdotale Marx et la question du capitalisme

35 Lénine 1917 – 1924 Staline

36 critique de léconomie politique 1. profit 2. violence 3. contradiction Le Capital. Critique de l économie politique

37 échange M – A – M : « humain » sociétés précapitalistes (ordres rituel / impérial) échange A – M – A : « abstrait » société capitaliste doù vient le surplus ? Le Capital. Critique de l économie politique

38 économie de marché : production et échange de biens en vue dobtenir dautres biens capitalisme : placement dun capital en vue du rendement le plus profitable Le Capital. Critique de l économie politique

39 1. valeur-travail : quantité de travail 2. travail nécessaire à la subsistance -> salaire : « minimum pour vivre » ? 3. surtravail -> plus-value = valeur produite au-delà du temps de travail nécessaire Le Capital. Critique de l économie politique

40 Ex : chaussure « Nikidas » valeur-travail = 35 prix = 70 plus-value : 35 = valeur produite au- delà du temps de travail nécessaire Le Capital. Critique de l économie politique

41 1. surtravail pré-capitaliste (ordres rituel / impérial) = conséquence dun ordre social figé (religion) -> circonscrit dans les modes de vie traditionnels 2. surtravail capitaliste (ordre marchand) = objectif de lordre social marchand -> table rase des modes de vie traditionnels Le Capital. Critique de l économie politique

42 rapport de force prolétaire / capitaliste prolétaire : délivré de toute attache sociale dépossédé de toute propriété capitaliste propriétaire dun capital accumulation primitive Le Capital. Critique de l économie politique

43 -> chap. « accumulation primitive » « Cette accumulation primitive dans l'économie politique = le péché originel dans la théologie la conquête, l'asservissement, la rapine à main armée, le règne de la force brutale Le Capital. Critique de l économie politique

44 organisation du travail horaires, cadences disciplines, contrôle -> chap. « journée de travail » Le Capital. Critique de l économie politique

45 1. le droit social -> contrat de travail : mystification 2. les droits de lhomme -> propriété, sécurité, commerce ->lhomme propriétaire de son corps Le Capital. Critique de l économie politique

46 augmenter la plus-value : 1) allonger la durée du travail -> surtravail 2) réduire la durée du travail nécessaire -> productivité (taylorisme, toyotisme, management, etc.) Le Capital. Critique de l économie politique

47 système contradictoire la plus-value = + travail des hommes le progrès technique = - de travail humain -> marge de plus-value diminue -> chute tendancielle du taux de profit Le Capital. Critique de l économie politique

48 Ex : usine ouvriers automatisation -> 500 ouvriers -> vend + au même prix = + de profits les concurrents automatisent aussi -> baisse les prix -> plus value prélevée sur 500 ouvriers confiscation de linnovation technologique

49 système contradictoire marché national : fracture sociale chômeurs, inutiles, surnuméraires marché mondial : fracture géopolitique centre / périphérie / « poubelles » Marx et la question du capitalisme

50 approche dialectique du capitalisme 1. transformation émancipatrice (+) 2. nouvelle aliénation ( - ) 3. => dépassement nécessaire Marx et la question du capitalisme

51 « la production capitaliste engendre à son tour, avec linéluctabilité dun processus naturel, sa propre négation. Cest la négation de la négation ». (Contribution à la critique de léconomie politique) Marx et la question du capitalisme

52 débat entre subjectivisme et objectivisme Manifeste : sujets collectifs qui saffrontent (bourgeoisie / prolétariat) dictature du prolétariat Capital : logique du profit = plus-value chute tendancielle du taux de profit

53 la chute du capitalisme : parce que les mouvements collectifs anti- systémiques le contredisent : perspective subjectiviste (appel à la volonté subjective des acteurs) le système est lui-même dysfonctionnel => perspective objectiviste (processus échappant à la volonté consciente des individus)

54 Angleterre fin 19 e développement capitaliste achevé mais mouvement communiste faible Russie fin 19e économie féodale-agraire mais mouvement communiste fort Marx et la question du capitalisme

55 « synthèse » sujet/objet : dialectique « Lhumanité ne se propose jamais que des problèmes quelle peut résoudre (…) le problème ne surgit que là où les conditions matérielles pour le résoudre existent déjà » Marx et la question du capitalisme

56 lhistoire = lutte, rapports de force, violence la lutte, la violence = irréductibles ? société communiste = impossible ? Marx et la question du capitalisme


Télécharger ppt "9 e leçon : Marx et la question du capitalisme. lutte ouverte entre la classe marchande et la classe ouvrière : 1. même espace social peuple acteur historique."

Présentations similaires


Annonces Google