La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Étude énergétique du Centre des Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine François CATROUX Le 28 avril 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Étude énergétique du Centre des Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine François CATROUX Le 28 avril 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 Étude énergétique du Centre des Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine François CATROUX Le 28 avril 2011

2 2 Introduction Idée n°1 Idée n°2

3 3 Sommaire Contexte de létude 2 3 4

4 4

5 5 Présentation de SPIE Création de la Société Parisienne pour lindustrie des chemins de fer et des tramways électriques qui devient la Société Parisienne pour lIndustrie Electrique SPIE, en SCB Société de Construction des Batignolles Cession de Spie Batignolles (activité construction) 2004

6 6 Description du Centre des Archives Nationales (CAN) Ce bâtiment

7 7 Description du Centre des Archives Nationales (CAN)

8 8 Légende Bâtiments Satellites Immeuble de Grande Hauteur IGH Bâtiment Extérieur

9 9 Description des bâtiments satellites Dans les satellites on retrouve: Des bureaux Des ateliers de restauration Salle de colloques Salle dexposition Locaux divers et annexes

10 10 Description de lIGH Dans lIGH on retrouve: Des magasins (locaux de classement des Archives papier, microfilm, CD, etc.) Salle de lecture

11 11 Les chiffres de laffaire Pour les satellites : Surface totale des 6 bâtiments satellites : m² La production de chaud issue du réseau urbain SDCSD de la commune de Saint-Denis pour kW (avec lIGH) La production de froid avec 2 groupes froid pour kW La production aéraulique grâce à 16 CTA soit m3/h Un total de 270 poutres actives pour traiter lair des locaux.

12 12 Pour lIGH : Surface totale de lIGH : m² La production de chaud issue du réseau urbain SDCSD de la commune de Saint-Denis pour kW. La production de froid avec 2 groupes froid pour 900 kW La production aéraulique grâce à 12 CTA soit m3/h Lair neuf des CTA délivré par une PAC de m3/h Le désenfumage ex: salle de lecture ( m3/h) Les chiffres de laffaire

13 13 Les contraintes du projet Déroulement dune affaire standard: Bilan thermique Schéma de principe Etude des réseaux Réservations dans la structure béton

14 14 Les contraintes du projet Contraintes techniques du projet Contraintes détudes

15 15 Études réalisées dans les bâtiments satellites

16 16 Description des bâtiments satellites Schéma de principe

17 17 Dimensionnement des poutres actives (PA)

18 18 Dimensionnement des réseaux NiveauBât CTA Associée RéfDésignation du Local Surface en [m²] Hauteur en [m] Volume en [m³] RDC SATACTA - 05B06Régie doeuvre23,002,5057,5 R+2 SATACTA - 05B01Salle accueil scolaire78,452,50196,1 R+5 SATFCTA - 12R01Salle de réunion40,502,50101,3 Réf Nombre d'occupants Air Neuf en [m³/h] Apports maxi Bât en [W] Apports maxi Local en [W] Déperditions en [W] B B R Extrait de la base de donnée issu du CCTP Base de donnée issu du Bilan Thermique

19 19 Dimensionnement des réseaux Calcul des débits aéraulique Calcul des débits hydraulique

20 20 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Solution initiale (avec des PA) Simulation aéraulique en hiver Simulation aéraulique en été

21 21 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Solution proposée (avec des VnC) Simulation aéraulique en hiver Simulation aéraulique en été

22 22 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Schémas explicatifs Solution Poutres Actives Solution Ventilo-Convecteurs

23 23 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Données dentrée: (rajouter les besoins) EmetteursPoutres actives 4 tubesVentilo-convecteurs 4 tubes Nombre démetteurs RDC C3020 Puissance électrique / émetteurs0 W240 W Alimentation aérauliqueCTA Débit soufflage CTA (m3/h) Débit EC CTA (m3/h)1,60,3 Débit EG CTA (m3/h)4,60,7 Alimentation hydraulique Eau Chaude (EC) LT SDCSD Débit EC (m3/h)1,51,6 Δ T EC (°C)1020 Alimentation hydraulique Eau Glacée (EG) LT Groupes Froid Débit EG (m3/h)1214 Δ T EG (°C)46

24 24 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Apports /déperditions du local – Puissances fournie ex: B06, cabinet médicale

25 25 Comparaison entre des poutres actives et des ventilo-convecteurs (cas particuliers) Consommations totales électriques (kWh/an) Consommation élec (kWh)Poutres actives 4 tubesVentilo-convecteurs 4 tubes Emetteurs totaux du RDC C Ventilateurs CTA Pompe EC CTA Pompe EG CTA Pompe EC émetteurs Pompe EG poutres TOTAL consommation

26 26 Études réalisées dans lIGH

27 27 Description du bâtiment IGH Schéma de principe

28 28 Les magasins darchives Locaux de 200m² 221 magasins Conditions à maintenir: Toute lannée Température (°C)Hygrométrie (%) Mini : 16 Maxi : 24 Variation maxi : 0,5°C / jour 2°C / semaine Mini : 40 Maxi : 57 Variation maxi : 1% / jour 5% / semaine

29 29 Simulation dynamique des magasins Prouver: climat peu dinfluence sur les magasins. Plusieurs localisations: R+10 - (M07) R+7 - (M01) R+5 - (M10) RDC - (M13)

30 30 Simulation dynamique des magasins Méthodologie pour la simulation: Utilisation du logiciel CA-SIS dérivé TRNSYS Scénarios Hypothèses Enveloppe et structure La modélisation

31 31 Simulation dynamique des magasins Résultats de létude

32 32 Simulation dynamique des magasins Résultats de létude

33 33 Simulation dynamique des magasins Les conditions ne sont pas respectés: 4 h sur lannée en température 36 h sur lannée en hygrométrie

34 34 Étude de la diffusion dair des magasins Technologie prévu au marché: Registre à iris et grille pour conduits circulaires

35 35 Étude de la diffusion dair des magasins Technologie prévu au marché: Simulation aéraulique avec registre à iris

36 36 Étude de la diffusion dair des magasins Solution proposée : Gaine cylindrique à air pulsé

37 37 Étude de la diffusion dair des magasins Ligne isotherme : pour linduction de lair pulsé avec lair ambiant.

38 38 Étude de la diffusion dair des magasins Avantage des gaines dair pulsés: Réduire le taux de brassage de lair dans les magasins. ClassiqueGaines air pulsés Brassage: 3vol/h Air neuf : 0,3 vol/h Brassage: 1,5 vol/h Air neuf : 0,3 vol/h

39 39 Étude de la diffusion dair des magasins

40 40 Régulation des magasins de lIGH

41 41 Régulation des magasins de lIGH Régulation sur lambianceRégulation sur lair neuf

42 42 Régulation des magasins de lIGH

43 43 Gain de consommation et démarche méthodologique

44 44 Analyse de la consommation actuelle

45 45 Autres propositions de réduction énergétique

46 46 Optimisation du rendement des CTA en période estivale

47 47 Utilisation dune roue dessicante pour la déshumidification des magasins

48 48 Conclusion Idée N°1 Idée n°2 Idée n°3

49 49 Remerciement


Télécharger ppt "1 Étude énergétique du Centre des Archives Nationales de Pierrefitte-sur-Seine François CATROUX Le 28 avril 2011."

Présentations similaires


Annonces Google