La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Récit et discours Lecture méthodique et expression écrite.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Récit et discours Lecture méthodique et expression écrite."— Transcription de la présentation:

1 Récit et discours Lecture méthodique et expression écrite

2 Le récit Le récit est une histoire que l’on raconte, avec un début et une fin. Le récit est une histoire que l’on raconte, avec un début et une fin. Entre ces deux termes, se situent les évènements : l’évènement perturbateur lance l’action, alors que l’élément de résolution l’achève. Entre ces deux termes, se situent les évènements : l’évènement perturbateur lance l’action, alors que l’élément de résolution l’achève. La situation initiale permet de situer le récit dans le temps et dans l’espace. La situation initiale permet de situer le récit dans le temps et dans l’espace. La situation finale est un résumé et un bilan des événements. La situation finale est un résumé et un bilan des événements.

3 Les évènements En général, ils se déroulent dans l’ordre chronologique. En général, ils se déroulent dans l’ordre chronologique. Il existe deux temps pour le récit : Il existe deux temps pour le récit : Le passé simple est le temps normal de l’action dans un récit. Une action au P.S. est une action de premier plan. Le passé simple est le temps normal de l’action dans un récit. Une action au P.S. est une action de premier plan. L’imparfait sert à décrire, et à raconter quand il s’agit d’une action de second plan. Ex. « Pendant que je dormais, quelqu’un entra. » L’imparfait sert à décrire, et à raconter quand il s’agit d’une action de second plan. Ex. « Pendant que je dormais, quelqu’un entra. »

4 Les autres temps du récit Le présent : on peut l’utiliser pour raconter et pour rendre présent un évènement passé. C’est le présent de narration. Le présent : on peut l’utiliser pour raconter et pour rendre présent un évènement passé. C’est le présent de narration. Le présent de vérité générale : on le trouve peu dans le récit. On le trouvera essentiellement dans les réflexions du narrateur. Le présent de vérité générale : on le trouve peu dans le récit. On le trouvera essentiellement dans les réflexions du narrateur. Le passé composé est utilisé pour raconter à l’oral. Il doit être remplacé par le passé simple à l’écrit. « Il est entré » devient « Il entra ». Le passé composé est utilisé pour raconter à l’oral. Il doit être remplacé par le passé simple à l’écrit. « Il est entré » devient « Il entra ».

5 Les autres temps du récit (2) Les temps composés : (temps constitués d’un auxiliaire et d’un participe passé) de l’indicatif servent à indiquer une action qui se déroule avant une autre action au temps simple correspondant. Les temps composés : (temps constitués d’un auxiliaire et d’un participe passé) de l’indicatif servent à indiquer une action qui se déroule avant une autre action au temps simple correspondant. Futur antérieur : « Quand j’aurai terminé, je sortirai. » Futur antérieur : « Quand j’aurai terminé, je sortirai. » Plus-que-parfait : « Quand j’avais terminé, je sortais.» Plus-que-parfait : « Quand j’avais terminé, je sortais.» Passé composé : « Quand j’ai terminé, je sors. » Passé composé : « Quand j’ai terminé, je sors. » Passé antérieur : « Quand j’eus terminé, je sortis. » Passé antérieur : « Quand j’eus terminé, je sortis. »

6 Les personnages du récit L’auteur : il n’est pas un personnage du récit, sauf dans le cas d’une autobiographie. L’auteur : il n’est pas un personnage du récit, sauf dans le cas d’une autobiographie. Le narrateur : c’est un personnage du récit, qui parle à la première ou à la troisième personne. Il s’adresse au lecteur. Le narrateur : c’est un personnage du récit, qui parle à la première ou à la troisième personne. Il s’adresse au lecteur. La première personne n’est pas la preuve qu’il s’agit d’une autobiographie. La première personne n’est pas la preuve qu’il s’agit d’une autobiographie. Le choix du narrateur est le choix que l’auteur fait du point de vue. Le choix du narrateur est le choix que l’auteur fait du point de vue.

7 Le point de vue - la focalisation Le point de vue omniscient = focalisation zéro. L’auteur sait tout et son narrateur sait tout. Le point de vue omniscient = focalisation zéro. L’auteur sait tout et son narrateur sait tout. Focalisation interne : récit limité par ce que sait un personnage en action. Focalisation interne : récit limité par ce que sait un personnage en action. Focalisation externe : le narrateur n’est pas impliqué dans l’action. Il est observateur, spectateur. Focalisation externe : le narrateur n’est pas impliqué dans l’action. Il est observateur, spectateur.


Télécharger ppt "Récit et discours Lecture méthodique et expression écrite."

Présentations similaires


Annonces Google