La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lidentité numérique Un levier ou un fardeau Karine Thonnard Récit de lenseignement privé.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lidentité numérique Un levier ou un fardeau Karine Thonnard Récit de lenseignement privé."— Transcription de la présentation:

1 Lidentité numérique Un levier ou un fardeau Karine Thonnard Récit de lenseignement privé

2 En quatre temps Quoi? Pourquoi? Comment? Où?

3 Une ligne du temps

4 Passage du web 1.0 au Web – Dion Hinchliffe Internet ne permet plus seulement de distribuer linformation à des milliers de gens… Il permet à des millions de gens de distribuer linformation.

5 Panorama des médias sociaux

6 Où allez-vous sur le web? Consulter Déposer Télécharger Commenter Partager …

7 LADN numérique ou lidentité numérique «Toutes ces bribes dinformation composent une identité numérique plus globale qui caractérise un individu, sa personnalité, son entourage et ses habitudes. Ces petits bouts didentité fonctionnent comme des gènes : ils composent lADN numérique dun individu.»

8 Analogie… Lanalogie de Philippe Bushini avec les tableaux pointillistes tableaux pointillistes «Un point seul (une trace) ne définit pas grand-chose. Mais tous les points rassemblés représentent le sujet dans son ensemble. Plus il y a de points, plus limage est précise.»

9 Composantes L'identité numérique se compose d'éléments relevant de quatre catégories (source : Fadhila Brahimi) :Fadhila Brahimi des éléments d'authentification : numéro d'identification, adresse IP, adresse courriel, nom d'usager, mot de passe, nom, prénom, pseudonyme, etc. des données : personnelles, administratives, bancaires, professionnelles, sociales, etc. des signes de reconnaissance : photo, avatar, logo, image, etc. des traces numériques : contributions à des blogues et autres systèmes de gestion de contenu, liens, etc.

10 Quelles traces… TRACES VOLONTAIRES ce que nous publions ou nous disons de nous TRACES INVOLONTAIRES ce que les systèmes informatiques retiennent de nous TRACES HÉRITÉES ce que l'on dit ou diffuse de nous sans que nous soyons toujours au courant

11 Écosystème? Notre identité dépend autant de ce que nous faisons ou disons sur Internet que de ce que les autres en font ou en disent.

12 Tester son identité?

13 Que voyez-vous? RIEN… UN PEU… mais ça ne vous ressemble pas. BEAUCOUP… et vous n'êtes pas fier de ce que vous voyez de vous. UN PEU… et vous trouvez que ce n'est pas assez. BEAUCOUP… et vous êtes fier de ce que vous trouvez.

14 Un capital à préserver et à surveiller! «Chaque individu dispose dun capital de vie privée. Comme le capital environnemental de lhumanité, le capital de vie privée nest pas indéfiniment renouvelable et il appartient à chacun de lutiliser avec prudence Desgens, Guillaume, Freyssinet, Eric. L'identité à l'ère numérique. Dalloz, 2009, p.160

15 Des entreprises à votre service…

16 Pourquoi en parler? Statistiques Graphiques Vidéos

17 Fréquence des usages Compteur qui témoigne dune croissance exponentielle de lusage des médias sociaux. Source: Gary Hayes social media counts

18 Statistiques Source: Media Garys social comte

19 Prisme social de Brian Solis 28 catégories Plus de 200 sites

20 Présence en fonction de lâge

21 Distribution selon lâge

22 Si Facebook était un pays… Canada: 34 millions Facebook: 600 millions

23 Profil des jeunes ( 2005) 9 à 13 ans13 à 15 ans15 à 17 ans Ordinateur personnel branché 24 %43 %49 % Webcam12 %25 %31 % Mp331 %47 %41 % cellulaire

24 Activités des jeunes de 9 à 17 ans (2005) activités9 à 11 ans11 à 13 ans13 à 15 ans15 à 17 ans Jeux88 %82 %72 %/ Travaux scolaires 57 %75 %79 %76 % Apprentissages personnels 51 %54 %/64 % Site web personnel 24 %30 %/26 % Blogue13 %12 %/18 % Messagerie instantanée 36 %/77 %84 % Musique45 %/78 %82 %

25 Sites fréquentés Neopet Club PingouinMarketing Miniclip /Addicting Games RuneScape Jeux grand public HabboFais-toi plein d'amis, deviens célèbre! Séjourne GRATUITEMENT dans le plus grand hôtel virtuel au monde! Crée ton avatar… DoyoulookgoodSite de rencontre ouvert aux 15 ans et plus TagzSite de rencontre pour les 10 à 70 ans FoursquareGéolocalisation Facebook… …

26 Croissance exponentielle Sites de réseaux sociaux Lutilisation de ces plateformes Les appareils mobiles Sauf…lâge des utilisateurs qui sont de plus en plus jeunes à utiliser les outils autant que les plateformes.

27 Évolution de la vie privée sur Facebook de 2005 à avril 2010

28 2006

29 2007

30 2009

31 2010

32 Fiction ou réalité? - p/u/17/rHTj-sIp5sg

33 Fiction ou réalité?

34 Quel profil je me donne en ligne?

35 Caché derrière un écran… Il est plus facile de parler avec comme bouclier, un avatar ou un pseudo. Il est plus facile de mentir sur notre vraie identité. La gêne senvole et les langues se délient. Lintimité est fausse, mais les personnes et les émotions sont réelles.

36 Que dit la loi? Cyberintimidation Possession de matériel à caractère sexuel

37 La cyberintimidation Le Code criminel du Canada considère que communiquer de façon répétée avec quelquun de manière à lui faire craindre pour sa sécurité ou celle de ses proches est un acte criminel. Il est également criminel de publier un libelle, qui insulte quelquun ou peut nuire à sa réputation en lexposant à la haine, au mépris ou au ridicule. La cyberintimidation peut aussi violer la Loi canadienne sur les droits de la personne si elle répand haine et discrimination basées sur la race, lorigine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, lorientation sexuelle, le statut marital ou familial et les handicaps physiques ou mentaux.

38 Le matériel à caractère sexuel La pratique du «sexting» est apparue avec les téléphones cellulaires dotés d'appareils photo. Ce mot barbare est la contraction entre les mots sexe et «texting». Lenvoi, la création ou la diffusion de matériel à caractère sexuel impliquant des personnes mineures sur son téléphone ou son ordinateur est un délit majeur aux yeux de la loi.

39 Traces indélébiles TRACES INDÉLÉBILES Nuire à leur réputationNuire à leur sécurité Ce quils partagent sur eux Ce quils partagent à propos des autres Ce quon partage à leur sujet

40 Quels types de parent ou déducateur êtes-vous?

41 Inquiet Publicité ciblée et but lucratif Dévoilement dinformations sensibles Vie sociale plus virtuelle que réelle Qui sont ses «amis»?Quel comportement?

42 Pédagogue Sinforme pour mieux accompagner. Prône la confiance et le dialogue pour un meilleur apprentissage. Accompagne les enfants dans leur vie virtuelle. Joue un rôle préventif et dissuasif. Ajuste les autorisations en fonction de lâge et de lusage. Utilise un logiciel de contrôle parental au besoin.

43 Optimiste Les réseaux sociaux sont un bon moyen de garder les enfants à la maison. Il n'est pas plus dangereux de se promener virtuellement sur Facebook que dans la rue… Vraiment?

44 fataliste - réfractaire Les fatalistes se voient mal en interdire l'accès alors qu'ils l'utilisent eux même. D'autant qu'une interdiction ou une trop grande restriction pourrait marginaliser l'enfant ou l'ado vis-à-vis de ses camarades. Les réfractaires pensent que rien de bon ne peut se dégager des réseaux sociaux et aimeraient l'interdire complètement pour les enfants de moins de 15 ans.

45 Parents et éducateurs un rôle primordial Le ier Identité numérique fardeau v Éduquer aux bons usages Éduquer avec les outils du jour

46 Pour quelle ne devienne pas un INFORMER - FAIRE RÉFLÉCHIR - ACCOMPAGNER Aider les enfants à penser à long terme; ce quils publient aujourdhui peut leur nuire plus tard. Les réglages de confidentialité ne sont pas infaillibles. Apprenez- leur malgré tout à les régler. Insister sur limportance de bien connaître les personnes avec qui ils échangent de linformation. Les amis, des amis, des amis de leurs amis sont-ils leurs amis? Échanger sur les notions de vie privée et information privée en lien avec leur sécurité physique et affective. fardeau

47 Suite… Protéger la vie privée des autres est tout aussi important. Propager une rumeur, identifier les autres (marquage), dénigrer, intimider sont des gestes qui peuvent ruiner la vie de ceux qui sont visés et passibles de sanctions. Parlez-leur de la règle dor en ligne: Comporte-toi en ligne comme tes parents voudraient que tu te comportes en public. Conscientisez-les sur le fait que tout ce quils publient de négatif risque malheureusement de les hanter un jour. fardeau

48 Réagir à la cyberintimidation VictimeTémoin StopperRéagir BloquerProtester SauvegarderRésister Partager Dénoncer MAXIME DE SOREL = EXEMPLE À SUIVRE

49 Fournisseur daccès Internet et contrôle parental Bloquer laccès à certains types de sites par catégorie (pornographie, violence, haine, drogue, etc.); Bloquer laccès à des sites spécifiques; Contrôler et surveiller la navigation sur Internet (horaires, interdictions spécifiques, etc.). Faut-il vraiment bloquer quand lenfant est bien informé? Pour en savoir plus:

50 Pour quelle devienne un

51 Le défi des éducateurs du 21e siècle ?

52 Près pour demain! Les amener à développer une citoyenneté numérique qui leur permet dutiliser les ressources du web et dy publier en toute sécurité tout en faisant valoir leurs talents, leurs idées, leurs compétences dans le respect deux-mêmes et dautrui. Leur montrer le chemin vers la construction dune identité numérique positive, un levier vers le monde du travail de demain.

53 Ressources en français

54

55

56

57 Ressources en anglais Habiliter les jeunes à être des citoyens numériques responsables, respectueux lorsquils créent, publient et entrent en contact avec les autres dans le monde numérique des 7/24 ans toujours en évolution. Exercer leur pensée critique Faire des choix éclairés Vidéos Réflexions Articles Trucs pratiques

58 Ressources Digital Citizenship in schools Mike Ribble, Gérald Bailey, International Society for Technology in Éducation, 2007


Télécharger ppt "Lidentité numérique Un levier ou un fardeau Karine Thonnard Récit de lenseignement privé."

Présentations similaires


Annonces Google