La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le classicisme. Définition synthétique Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le classicisme. Définition synthétique Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième."— Transcription de la présentation:

1 Le classicisme

2 Définition synthétique Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième moitié du xvii e siècle, de 1660 à Il se définit par un ensemble de valeurs et de critères qui dessinent un idéal sincarnant dans l« honnête homme » et qui développent une esthétique fondée sur une recherche de la perfection.

3 Caractéristiques Les œuvres classiques reposent sur une volonté dimitation et de réinvention des œuvres antiques. Elles respectent la raison et sont en quête dun équilibre reposant sur le naturel et lharmonie. Les auteurs de cette période ont un intérêt pour la lucidité et lanalyse. Les écrivains recherchent au plus haut point le « naturel », cest-à-dire une forme de simplicité.

4 Plusieurs règles en vigueur La vraisemblance : correspond à ce qui peut paraître vrai. Lobjectif nest pas de représenter la vérité mais de représenter ce qui est considéré comme possible. Est vraisemblable ce qui correspond aux opinions du public en termes de morale, de rapports sociaux, de niveau de langue utilisé etc. La clarté : comme le dit Boileau dans lArt Poétique : « ce qui se conçoit bien sénonce clairement » La bienséance: ne pas choquer la morale du lecteur, ni ses conceptions politiques et religieuses

5 Une règle dor « Placere et docere » : plaire et instruire sont les deux objectifs à concilier dans une œuvre littéraire comme le montrent ces citations de quelques auteurs du grand siècle: « On ne doit parler, on ne doit écrire que pour linstruction ; et sil arrive que lon plaise, il ne faut pas néanmoins sen repentir, si cela sert à insinuer et à faire recevoir les vérités qui doivent instruire » (LA BRUYERE, préface des Caractères). En ces sortes de feinte il faut instruire et plaire, / Et conter pour conter me semble peu daffaire. » (LA FONTAINE, Fables) « Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertissant, jai cru que [...] je navais rien de mieux à faire que dattaquer par des peintures ridicules les vices de mon siècle », (MOLIERE)

6 Lhonnête homme Limportance de la vraisemblance est liée à limportance de la morale dans la littérature classique. Les œuvres classiques se donnent en effet pour objectif de « réformer » le public en lamenant à réfléchir sur ses propres passions. Car lidéal artistique du classicisme saccompagne dun idéal moral incarné dans la figure théorique de lhonnête homme. Cette expression résume toutes les qualités que lon peut attendre dun homme de Cour : politesse, culture, humilité, raison, tempérance, respect des règles, capacité à sadapter à son entourage.

7 Le classicisme en littérature Le XVIIème siècle est lâge dor du théâtre : les dramaturges de lépoque sont restés célèbres: Molière, Racine, Corneille. Mais des auteurs sillustrent également dans dautres genres: -le roman : Mme de Lafayette -les fables : Jean de la Fontaine -les maximes : La Rochefoucauld -les portraits satiriques : La Bruyère -la littérature épistolaire: Mme de Sévigné -la philosophie: Descartes, Pascal

8 Le classicisme dans les arts Tous les arts sont touchés par la doctrine classique. Ainsi, larchitecture est caractérisée par des lignes régulières, des dimensions spectaculaires pour lépoque qui doivent être le reflet de la magnificence royale. Exemple : château de Versailles et ses jardins à limage du Roi Soleil

9 Plan jardins de Versailles

10 Vue arrière du Château de Versailles

11 Aperçu des jardins de Versailles

12 En peinture… La peinture emprunte, tout comme la tragédie, des sujets à la mythologie tout en travaillant sur lharmonie des proportions. Cest le cas, par exemple, dans le célèbre tableau de Nicolas Poussin représentant LEnlèvement des Sabines.

13 Lenlèvement des Sabines

14 Les portraits officiels Le portrait officiel est un genre en pleine expansion car le pouvoir royal cherche à saffirmer. Les deux tableaux qui suivent représentent Louis XIV en costume de sacre, puis en costume équestre et couronné par la Victoire.

15 Hyacinthe RIGAUD (1701), Louis XIV en costume de sacre

16 Pierre MIGNARD (1692), Portrait équestre de Louis XIV couronné par la Victoire


Télécharger ppt "Le classicisme. Définition synthétique Le classicisme est un mouvement littéraire qui se développe en France, et plus largement en Europe, dans la deuxième."

Présentations similaires


Annonces Google