La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La conception des Fables Et son évolution entre 2 recueils -Andres G. -Joseph S.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La conception des Fables Et son évolution entre 2 recueils -Andres G. -Joseph S."— Transcription de la présentation:

1 La conception des Fables Et son évolution entre 2 recueils -Andres G. -Joseph S.

2 Plan Introduction de Jean de La Fontaine La conception des Fables: Les Recueils - Premier Recueil - Deuxième Recueil Conclusion

3 Jean de La Fontaine La Fontaine, trouve la majorité de ses sources dans les brefs écrits d'Esope et dans ceux plus élaborés de Phèdre. «Mon imitation n'est pas un esclavage» précise-t-il et dès les premières fables, il crée un genre nouveau qu'il ne cessa d'améliorer au cours des trente années ( ) de parution de ses fables.

4 La Fontaine Cont. Ainsi, en choisissant d'utiliser la moquerie et la satire pour dénoncer les vices de ses contemporains, le lecteur découvre à travers au moins deux tiers des fables, des effets et des situations comiques.

5 Premier Recueil (1668) La Préface, l'Épître et la Dédicace destinés à Monseigneur le Dauphin, donnent le ton et indiquent l'idée principale : Il faut d'abord instruire par la morale en imitant Esope : «Je me sers d'animaux pour instruire les hommes» (Épître l.6).

6 Premier Recueil Cont. Il transforme la fable en une immense pièce de théâtre où les acteurs sont entres autres les animaux et les plantes. Il leur fait raconter ce qui se passe à cette époque, et dénonce nos vices principaux, la méchanceté et la sottise, à travers de satires faites pour amuser et moraliser. Ainsi, la première conception est celle d'un conte destiné aux enfants, afin de leur enseigner la morale de manière amusante : Lapologue, dit-il dans la Préface de 1668, est composée de deux parties… Le corps est la fable, lâme la moralité.

7 Livres du Premier Recueil Il y a 6 livres dans le premier recueil contenant 124 fables dont le Chêne et le Roseau, le Cochet, le chat et le souriceau, la Jeune Veuve. 3,838 vers

8 Deuxieme Recueil ( ) Il s'agit d'une conception bien différente du premier recueil, tel que nous le révèle en introduction l'Avertissement. L'évolution se fait en passant du conte pour enfants au journal intime pour adultes. La nouveauté est partout, dans l'art, les sujets et dans la manière de décrire les mœurs humaines en empruntant l'apparence animale. Les sources ne sont plus seulement d'Esope ou Phèdre, mais aussi Piplay, sage indien ou les fabliaux des conteurs du moyen âge.

9 Deuxième Recueil Cont. En regardant non plus l'aspect quantitatif de la production de La Fontaine, mais la qualité des fables, nous nous rendons compte qu'elles se sont transformées. Elles deviennent le journal intime de l'auteur. Il y aborde tous les sujets philosophiques, sociaux, politiques de même que sa vie personnelle par des confidences sur ses amours. Ces fables ne s'adressent assurément plus aux enfants, mais à des lecteurs avertis. Cest-a-dire des lecteurs eclairés qui déchiffrent la morale.

10 Livres du deuxième recueil Le deuxième recueil est composé de 5 livres 88 fables et vers. On trouve par exemple, les Animaux malades de la peste, Le Coche et la Mouche, la laitière et le Pot au lait. On trouve des récits à allusions politiques. Il faut dailleurs comprendre que La fontaine sest servi danimaux pour échapper à la censure du temps de Louis XIV. Je me sers danimaux pour instruire les hommes.. Il en vient à proposer une vision plus philosophique du monde.

11 Livre XII Le couronnement de l'ensemble. Si la conception n'est pas nouvelle, ce livre offre des fables plus belles, d'une inspiration plus noble, qui touchent parfois, comme la dernière Le Juge arbitre, l'Hospitalier, et le Solitaire, à la symphonie poétique. 24 fables ayant 2453 vers Dedicace à Monseigneur le Duc de Bourgogne

12 Conclusion Ces fables ont traversé le temps. Nous les lisons avec le même plaisir que les générations précédentes. Elles ont gardé la même vérité parce que leur sujet, cest la nature humaine. Elles sont universelles.


Télécharger ppt "La conception des Fables Et son évolution entre 2 recueils -Andres G. -Joseph S."

Présentations similaires


Annonces Google