La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

en grec : « apologos » « Apo » signifie détourner (dévier). « Logos »signifie parole, discours, Se réfère également à lintéligence (conséquente à la capacité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "en grec : « apologos » « Apo » signifie détourner (dévier). « Logos »signifie parole, discours, Se réfère également à lintéligence (conséquente à la capacité"— Transcription de la présentation:

1

2 en grec : « apologos » « Apo » signifie détourner (dévier). « Logos »signifie parole, discours, Se réfère également à lintéligence (conséquente à la capacité à utiliser une langue)

3 Une définition de lapologue: L'apologue est un court récit allégorique, en vers ou en prose, qui met en scène des animaux, des végétaux, parfois des humains ou même des notions et dont le lecteur peut en tirer une leçon morale, un enseignement. Une allégorie consiste à exprimer une idée abstraite sous une forme concrète (une colombe pour la paix…). L'apologue se lit donc à deux niveaux : l'histoire en elle- même et l'enseignement qu'il faut en tirer.

4 Une citation tirée du Premier Recueil rédigé en 1668 par La Fontaine pour définir lapologue: « L'apologue est composé de deux parties, dont on peut appeler l'une le Corps, l'autre l' Ame. Le Corps est la fable ; l' Ame, la moralité. »

5 on attribue l'apologue au philosophe grec, Platon (qui vécut au V ème s. av. JC). Lantiquité avait deux types de apologue: Le fableau et la parabole, elles pouvaient être écrites en vers ou en prose

6 On attribue les fables à l'indien Pilpay, auteur sans doute légendaire qui aurait vécu au III ème s. pendant l'époque classique et avec le durcissement de la censure, l'apologue connaît un franc succès, notamment la fable, grâce au maître du genre, Jean De la Fontaine, qui écrit trois recueils en 1668, 1678 et 1694.

7 Au XVIII ème siècle, l'écrivain Florian compose aussi quelques fables (comme Le Crocodile et l'Esturgeon et L'éducation du Lion). Cependant, ce genre a atteint son sommet avec La Fontaine, il s'éteint donc peu à peu au XVIII ème siècle. Maintenant le compte philosophique est le type dapologue le plus apprécié

8 V. Hugo s'inspirent de ses fables pour en faire des parodies. Au XX ème siècle, Jean Anouilh reprend quelques fables de La Fontaine et les adapte, notamment « La Cigale », « Le chêne et le roseau » dans son recueil Fables (1961).

9

10 1.- La fable : court récit de fiction illustrant une morale et mettant le plus souvent en scène des animaux qui parlent et se comportent comme des êtres humains. « les fables de La Fontaine » 2.- Le fabliau : petits récits en octosyllabe qui mettent en scène des humains, des saints ou des diables. Ils ont un caractère satirique.(variété médiévale de l'apologue).

11 3.- La parabole : récit allégorique que l'on trouve dans les livres saints. Elle présente, sous une forme, indirecte et imagée, une leçon à portée morale ou religieuse. 4.-Le conte merveilleux, le conte philosophique, et parfois le conte fantastique : ils sont des apologues, en raison de leur dimension allégorique. Voltaire les appelait « petits morceaux de philosophie allégorique ». (Candide, Zadig) de Voltaire

12 5.-Certains mythes sont des apologues : ils racontent et enseignent). (Oedipe, Médée) 6.-Sorte de synonyme du conte : la nouvelle, lorsqu'elle se présente sous sa forme allégorique (La Métamorphose de Kafka).

13 7.-L' utopie, véritable genre à part entière, se développe avec la Renaissance. Un récit qui décrit une société idéale, une critique de la société contemporaine par son auteur. (lîle des esclaves) de Marivaux

14

15 1. récit (raconte une histoire) 2. Bref (court) 3. ENSEIGNEMENT MORAL

16 L'apologue fait parti du genre argumentatif, il y a donc une thèse soutenue, qui peut être implicite ou explicite. L'apologue est un court récit, il excède rarement 30 lignes ou vers. Il s'agit d'un récit, où le discours narratif domine.

17 L'apologue est un récit allégorique : le lecteur doit opérer une transposition entre l'image et sa signification.(fables de la fontaine) ex. lion = roi … etc. L'apologue recourt au discours direct, ce qui le rend plaisant et permet de mieux caractériser les personnages. (les animaux malades de la peste) L'apologue a une visée didactique et utilise donc les registres didactique, polémique(délibérer) et parfois comique.

18 Au XVII et XVIII ème s., les auteurs sont obligés d'utiliser une argumentation implicite afin de déjouer la censure exercée par le pouvoir. En effet, il est plu simple de représenter Louis XIV sous les traits d'un lion autoritaire qu'en le critiquant ouvertement.

19 L'apologue, n'étant pas une argumentation classique, a l'avantage de divertir le lecteur. En effet, l'univers de l'histoire est plein de fantaisie, il s'agit d'une narration vivante et dynamique (grâce au discours direct et à l'usage de la parole, notamment pour les animaux), c'est donc un genre attractif pour le lecteur.

20 L'apologue instruit le lecteur puisqu'il délivre une morale, un enseignement. Il a donc une visée didactique. Il critique, le plus souvent le pouvoir, les mœurs de la société tout en déjouant la censure. Il a donc une visée critique. Ces deux visées se complètent parfaitement car le lecteur retient d'autant mieux la portée critique et didactique du texte car il l'associe à une histoire amusante.

21 La critique et la morale sont plus ou moins explicite d'un apologue à l'autre. Il demande donc de la part du lecteur un double niveau de lecture. Au premier degré, il présente l'histoire en elle même et au second degré, le lecteur doit s'interroger « quelle est la valeur symbolique ? », « Quel enseignement puis-je en tirer ? ». L'intelligence du lecteur est donc solicitée.

22

23 1.- instruire: la principale fonction de lapologue est dinstruire le lecteur. 2.- plaire: lapologue doit être un compte plaisant pour attirer le lecteur.

24 3.- fonction religieuse: parabole, délivre une vérité sur la religion 4.- fonction critique : fable, utopie, compte philosophique

25 5.- fonction morale: lapologue articule un récit et une morale, la morale déchiffre le récit. A la fin de la fable le lecteur doit être poussé a une réflexion et si lapologue amène le lecteur a une réflexion, le but de lapologue est donc accomplis.


Télécharger ppt "en grec : « apologos » « Apo » signifie détourner (dévier). « Logos »signifie parole, discours, Se réfère également à lintéligence (conséquente à la capacité"

Présentations similaires


Annonces Google