La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La relation tutorale dans les MOOC La relation comme entité structurante de la communauté dapprentissage en ligne Par Richard Hotte, Télé-université (TÉLUQ)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La relation tutorale dans les MOOC La relation comme entité structurante de la communauté dapprentissage en ligne Par Richard Hotte, Télé-université (TÉLUQ)"— Transcription de la présentation:

1 La relation tutorale dans les MOOC La relation comme entité structurante de la communauté dapprentissage en ligne Par Richard Hotte, Télé-université (TÉLUQ)

2 Sommaire TELUQ en bref Les MOOC TUTORAT en ligne ELearning à la TÉLUQ Les MOOC au Canada et Québec Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

3 La TÉLUQ en bref Université totalement à distance au Québec. Créé en1972 sur le modèle britannique de lOpen University (1968, Labour Party) Son offre : Plus de 400 cours 75 programmes aux 3 cycles 4 unités denseignement et de recherche : Éducation, Science et Technologie, Sciences humaines, lettres et communication, École des sciences de ladministration Le Centre LICEF : centre de recherche en Informatique cognitive et environnements de formation Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)3

4 LES MOOC Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)4

5 Quest-ce quun MOOC Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)5

6 Le connectivisme Auteurs : Georges Siemens Stephen Downes modèle dapprentissage fondé sur les changements sociaux dérivés des TI, où lapprentissage passe dune activité individuelle et interne à une activités collective en fonction de lentourage et des outils de communication disponibles. suggère une pédagogie de participation plutôt que de rétention ainsi que des formes dévaluation et de contrôle localisées et réparties. vise des environnements dapprentissage où étudiants et formateurs emploient multiples services et applications. Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)6

7 La formation en ligne Une formation qui utilise Internet pour sa diffusion. Une formation sur Internet avec lassistance dun formateur et, principalement, en mode asynchrone (forum, blogues, etc). Une formation qui se fonde sur lutilisation quasi exclusive des technologies de linformation qui deviennent alors une composante de la formation en ligne. Une réalité technopédagogique, i.e. émergeant de la rencontre de nécessités pédagogiques et de possibilités technologiques.

8 TUTORAT ou accompagnement à apprendre John Daniel le modèle élitiste des universités derrière ces MOOC repose sur lélimination de candidats plutôt que sur laccompagnement des étudiantes et étudiants. Tous peuvent sinscrire, mais seuls les plus valeureux «survivent». Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)8

9 TUTORAT EN LIGNE Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)9

10 La relation pédagogique Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

11 Tuteur : un acteur intermédiaire Lacteur intermédiaire est perçu comme : situé entre : Le temps de conception de lenvironnement pédagogique; Le temps de lutilisation concrète par le groupe dapprenant ; ayant des rôles par rapport : au contenu à la pédagogie à lanimation sociale à lutilisation du système technologique à la gestion administrative des étudiants Mixant les espaces : une identité croisée Présence et Distance Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

12 ACFAS 2005 Colloque GIREFAD R. Hotte, E. Duplàa, N.Lecomte Équipe ESTA (CIRTA/licef) 12 Tuteur, un acteur institutionnel La forme dinstitution a un impact sur le savoir-être en ligne reconnaissance de sa dominante pédagogique qui se mesure par son rapport à lécrit La forme dinstitution a un impact sur la construction identitaire du tuteur reconnaissance du sujet dans la relation pédagogique reconnaissance de la collaboration dans lapprentissage, la relation dans la construction des significations reconnaissance de la compétence savoir-être dans la relation daccompagnement en apprentissage La forme dinstitution a un impact sur linstrumentation de la collaboration dans le choix des formes types dingénierie à la base de la conception des dispositifs de formation; dans le choix des stratégies pédagogiques mises de lavant pour guider lapprentissage dans la place quelle accorde à lintervention pédagogique dans la diffusion de ses enseignements.

13 Une compétence Dans un contexte institutionnel professionnel, une compétence se définit par : du savoir : les connaissances théoriques et pratiques; du savoir-faire : les habilités développées par la formation et par lexpérience professionnelle et mises en pratique dans une situation données; du savoir-être : les comportements et les attitudes adoptées dans une situation donnée. Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

14 Construction identitaire Construction identitaire par la relation avec ses communautés (celles du sujet) Cognition envisagée comme construction de significations (Bruner, 1992) La construction des significations trouve dans linteraction interhumaine un lieu privilégié, interaction qui se déploie dans un monde médiatisée par des signes et des artefacts Relation pédagogique est une relation de collaboration En collaboration avec quelquun lenfant peut toujours faire plus que lorsquil est tout seul. (Vygotski, 1997). En collaboration signifie sous la direction et avec laide de quelquun Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

15 Construction identitaire Le « Savoir-être » est la compétence à la base de la collaboration Savoir-être est lensemble des capacités permettant de collaborer avec autrui. Il est associé aux savoirs-faires sociaux et relationnels (Le Boterf, 1999) il n'est pas formalisable, il relève de processus individuel et collectif inconscient Le TUTEUR est un agent facilitateur, i.e. qui adopte des comportements facilitants (Hotte, 1998) au sein de communautés virtuelles dapprentissage Ces comportements facilitants font partie de ces savoirs-êtres sociaux et relationnels Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

16 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 16 Le tuteur

17 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 17 Le tuteur

18 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 18 Le tuteur

19 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 19 Le tuteur Tiré des travaux dE. Duplàa

20 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 20 Le tuteur Tiré des travaux dE. Duplàa

21 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 21 Le tuteur Tiré des travaux dE. Duplàa

22 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 22 Le tuteur Tiré des travaux dE. Duplàa

23 LIUM Novembre 2003 Richard Hotte CIRTA / Équipe ESTA 23 Le tuteur Tiré des travaux dE. Duplàa

24 Paradigme « réseau » Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

25 2 concepts du paradigme Réseau 2 concepts centraux: Théorie du connectivisme : théorie de l'apprentissage en ligne connectiviste, qui considère l'apprentissage comme un processus de réseau. Une théorie en développement, développement d'une théorie de la connaissance encore plus. MOOC (Massif Open Online Courses) : qui est une application du connectivisme à lapprentissage. Ceux- ci, cependant, ne représentent que la plus récente de ce qui peut être vu comme une série de «générations» de eLearning. (Downes, Half an Hour, 2012) Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)25

26 Vers un modèle collaboratif Des individus dinstitutions différentes, et donc ayant des organisations de symboles propres, entre loralité et lécrit De linstitution de formation finie, au réseau interinstitutionnel, mouvant et extensible à linfini Être en ligne : une organisation de symbole et de corps (forum, mail, etc.) en « accord » avec les institutions engagées Les technologies individuelles (par exemple – carnet Web, Wiki) visent à linstitutionnalisation de lindividu (« vu à la TV » ou la « télé-réalité » ou « le web (facebook» ) Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)

27 Modèle pédagogique du 21 e siècle Modèle qui incorpore plus de participation, de collaboration, plus de flexibilité dans la création, ladaptation et lutilisation de matériel dapprentissage. Nouvelles tendances gagnent le système éducatif nettement plus fortement que nous pouvons limaginer (Roger et al., 2007) Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)27

28 ELEARNING À LA TÉLUQ Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)28

29 eLearning à la TÉLUQ Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)29

30 EPAO Environnement dapprentissage interactive distribué un système dapprentissage (SA) Le cours proprement dit : connaissances et démarche dapprentissage un système de communication Services danimation Services de courrier électronique, de TCAO synchrone/asynchrone, dédition collaborative un système d'information des bases données et des accès à des site W3 dont celui du LICEF Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)30

31 EPAO Environnement dapprentissage interactive distribué un système dapprentissage (SA) Le cours proprement dit : connaissances et démarche dapprentissage un système de communication Services danimation Services de courrier électronique, de TCAO synchrone/asynchrone, dédition collaborative un système d'information des bases données et des accès à des site W3 dont celui du LICEF

32 Ingénierie éducative Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)32

33 Banque de ressources dapprentissage 1/2 EducSource (10/2002 à 03/2004) - Outils et standards de banques de ressources en réseaux LORNET (06/2003 à 05/2008)– Learning Objects Repositories Network (projet pancanadien) vise le développement d'objets d'apprentissage et de ressources d'information pouvant être utilisés pour bâtir des environnements de formation et de gestion des connaissances en utilisant les capacités nouvelles du Web sémantique. Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)33

34 Banque de ressources dapprentissage 2/2 BRER 910/2010 À 09/2013) – Banque de ressources éducatives en réseau. Vise à fournir les outils pour accéder à une masse criti que de ressources denseignement et dapprentis sage (RÉA) par moissonnage des banques en ré seau REFRER (01/2013 à 12/2014) (Réseau francophone de ressources éducatives réutilisables) réseau de partage de ressources numériques libres et ouvertes pour lenseignement et lapprentissage dans les pays de la francophonie. Fds francophone des inforoutes Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)34

35 MOOK : Web social Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)35

36 LES MOOC AU CANADA ET QUÉBEC Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)36

37 Au Canada et au Québec Au Canada University of British Columbia (UBC) est partenaire de Coursera Toronto University est à la fois impliquée dans Coursera et dans edX [DOYLE 2013] Au Québec HEC Montréal EDUlib (octobre 2012) – Pionnier au Québec McGill University McGill : 21 février 2013 se joint au consortim edX sous le nom McGillX [DOYLE 2013) Entretiens Jacques Cartier Lyon 2013 Richard Hotte TÉLUQ (Qc)37

38 Merci à Claude Colombe pour mavoir donné accès à : Coulombe Claude (octobre 2013). CLOM/ MOOC – Létat de lart. Google Drive. Remerciements Entretiens Jacques Cartier Lyon Richard Hotte TÉLUQ (Qc)


Télécharger ppt "La relation tutorale dans les MOOC La relation comme entité structurante de la communauté dapprentissage en ligne Par Richard Hotte, Télé-université (TÉLUQ)"

Présentations similaires


Annonces Google