La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La longue marche vers une « nouvelle Chine » : La victoire des communistes (1921-1949 ) Histoire de la Chine – Christopher Goscha.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La longue marche vers une « nouvelle Chine » : La victoire des communistes (1921-1949 ) Histoire de la Chine – Christopher Goscha."— Transcription de la présentation:

1 La longue marche vers une « nouvelle Chine » : La victoire des communistes ( ) Histoire de la Chine – Christopher Goscha

2 Le communisme chinois est né dans les enclaves côtières où le contact avec létranger a été le plus marquant Histoire de la Chine – Christopher Gosha 2. Shanghai au début du 20 ème siècle Entre la Chine et le monde …

3 La « jeunesse du 4 mai », nationaliste et occidentalisée, était concentrée dans les villes – pas à la campagne. La quête communiste de la Chine commence dans les villes côtières avant de migrer vers lintérieur. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 3. Shanghai et la naissance dun communisme urbain Le quartier des affaires à Shanghai, 1935

4 « L'impérialisme est le capitalisme arrivé à un stade de développement où s'est affirmé la domination des monopoles et du capital financier, où l'exportation des capitaux a acquis une importance de premier plan, où le partage du monde a commencé entre les trusts internationaux et où s'est achevé le partage de tout le territoire du globe entre les plus grands pays capitalistes ». (1917) Histoire de la Chine – Christopher Gosha 4. Lénine : LImpérialisme, Stade suprême du capitalisme Le communisme: une explication de la sujétion de la Chine

5 Il résulte de ce qui précède que la pierre angulaire de la politique de l'Internationale Communiste [Comintern], dans les questions coloniale et nationale, doit être le rapprochement des prolétaires et des travailleurs de toutes les nations et de tous les pays pour la lutte commune contre les possédants et la bourgeoisie. Car ce rapprochement est la seule garantie de notre victoire sur le capitalisme, sans laquelle ne peuvent être abolies ni les oppressions nationales, ni l'inégalité. -Lénine, juillet 1920 Histoire de la Chine – Christopher Gosha 5. Thèses et additions sur les questions nationales et coloniales Un nouvel ordre « internationaliste »? La naissance dune lutte mondiale anti-capitaliste et anti-impérialiste

6 Wang Ming ( ): membre du politburo dans les années 1930 et 1940 Zhang Wentian ( ): haut dirigeant du PCC de 1935 jusquau début des années 1940 Li Lisan ( ): Membre du comité central du PCC dès les années 1920 Histoire de la Chine – Christopher Gosha 6. La ligne « internationaliste » chinoise

7 7. Mao saffirme à la campagne Histoire de la Chine – Christopher Goscha

8 La République de Jiangxi est conçue comme un véritable Etat révolutionnaire, basé « sur la dictature des ouvriers et des paysans ». Mao peut y jeter les prémices de « sa » voie : 1) une réforme agraire radicale, 2) une réforme du mariage et de la famille et 3) une attaque aux superstitions « féodales » (la religion, culte des ancêtres) dans le but de créer un « nouveau style » et un « nouvel homme ». Histoire de la Chine – Christopher Goscha 8. La République des Soviets de Jiangxi (1931) La migration du communisme vers les campagnes

9 Les communistes parcourent kilomètres, traversant 11 provinces, 18 chaînes de montagnes et 24 fleuves. En 1935, sur les individus qui ont avaient quitté Jiangxi un an plus tôt, seuls sont arrivés à leur destination finale – la ville troglodyte de Yanan dans la province de Shaanxi. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 9. La Longue Marche (octobre 1934-octobre 1935)

10 10. Les idées de force de Mao Zedong Les paysans « Si nous accordons 10 points à la révolution, il faut admettre que les citadins nen valent que 3, alors que le restant doit être attribué aux paysans ». La guérilla : « Lennemie avance, nous reculons ; lennemi bivouaque, nous le harcelons, lennemi se retire, nous le poursuivons ». Les deux vont de pair … La masse paysans soutient larmée et larmée sintéresse aux paysans.

11 La marche a fourni le mythe fondateur des communistes : cest un symbole héroïque de la lutte communiste, une source de légitimation dans le présente, la preuve irréfutable de la « marche » communiste droit vers la victoire finale. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 11. La Longue marche et le mythe Tableau de propagande : « En suivant litinéraire de lArmée rouge »

12 Histoire de la Chine – Christopher Goscha 12. La Longue Marche : le mythe

13 Histoire de la Chine – Christopher Goscha 13. La héroïsation de la longue marche Droit vers Pékin – vers le pouvoir …

14 La Longue marche fut un échec, une retraite, une dernière chance pour préserver linstrument de la conquête du pouvoir : larmée et ses chefs politiques et militaires. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 14. La Longue Marche : réalité Mao à cheval

15 Yanan est un laboratoire. Là Mao se met à nouveau à organiser, mobiliser et politiser la population locale et ses propres cadres. Il ira plus loin à Yanan quà Jiangxi : il vise à façonner un Parti-Etat en « miniature » qui va lui permettre de partir à la conquête politique et militaire de toute la Chine au moment propice. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 15. Yanan

16 Larmée rouge fut larme politique par laquelle les masses furent mobilisées et lidéologie du Parti et la pensée de Mao furent diffusées et inculquées. A partir de Yanan, Mao déploie larmée dans la mobilisation et politisation des masses. Histoire de la Chine – Christopher Gosha 16. La renaissance de lArmée Politisation et mobilisation

17 Tout membre du Parti était obligé de subir la rectification en se réunissant pour étudier et discuter les nouveaux matériaux maoïstes. Chacun devait faire une auto critique, critiquant ses propres faiblesses et fausses idées. Ensuite chacun devait faire sa propre confession afin de pouvoir les rectifier selon le bon modèle. Cette homogénéisation du parti enracine le « maoïsme » en profondeur dans le cadre par la pression du groupe. Cest ainsi que lascension de Mao sachève à Yanan. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 17. La maoïsation et lhomogénéisation idéologique à Yanan (1942) Les campagnes de rectification et de mobilisation

18 Le communisme de Mao repose sur une éducation, organisation et politisation des intellectuels et masses paysannes. Le Parti, en créant un pilier de cadres, doit diriger cette mobilisation activiste. Mao donne une formation technique et politique des cadres dans des écoles spécialisées. Mao sefforce de homogénéiser léducation de ces cadres sous sa commande et sa pensée. La propagande, les rituels, les chansons et des manuels scolaires sont soigneusement diffusés et utilisés dans la formation des cadres. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 18. La parole de Mao Education et politique

19 En 1945, Mao élève sa pensée au rang canonique, à côté du Marx et Lénine. A partir de 1943, Mao devient le président du Comité Central du PCC : « le président Mao ». A la fin de la guerre, on commençait déjà à appeler Mao « le grand timonier ». Histoire de la Chine – Christopher Gosha 19. Mao et la trinité communiste Légitimation et pouvoir

20 Histoire de la Chine – Christopher Goscha 20. Linvasion japonaise Le début de la Seconde guerre mondiale en Asie

21 Le PCC riposte farouchement, en combinant la guérilla avec la guerre classique. Grâce à laide soviétique, lArmée de la libération populaire entre en bataille contre les divisions nationalistes dans la Chine du Nord … et gagne. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 21. La guerre civile : Deux parcours saffrontent Lacte final,

22 Dans les villes, lhyperinflation provoque leffondrement urbain et nuit gravement à la popularité du GMD auprès des ouvriers, marchands et étudiants. Le gouvernement nationaliste emprunte de largent à létranger pour exister et en émet de très grandes quantités de monnaie. La valeur de la monnaie chinoise chute. Histoire de la Chine – Christopher Gosha 23. Linflation incontrôlée

23 Mao Zedong déclare la formation officielle de la République populaire de la Chine. La longue marche des communistes vers le pouvoir avait été accomplie. Histoire de la Chine – Christopher Goscha 24. « La Chine se met debout » ! la victoire communiste Le 1 octobre 1949


Télécharger ppt "La longue marche vers une « nouvelle Chine » : La victoire des communistes (1921-1949 ) Histoire de la Chine – Christopher Goscha."

Présentations similaires


Annonces Google