La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COMPRENDRE LES GENOCIDES JUIFS ET TSIGANES. Un vocabulaire spécifique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COMPRENDRE LES GENOCIDES JUIFS ET TSIGANES. Un vocabulaire spécifique."— Transcription de la présentation:

1 COMPRENDRE LES GENOCIDES JUIFS ET TSIGANES

2 Un vocabulaire spécifique

3 Les génocides de la deuxième guerre mondiale sont actuellement désignés sous le terme Shoah Shoah est un mot hébreu signifiant catastrophe. Il est utilisé aujourdhui pour désigner le processus mis en place par lEtat nazi qui a conduit à lextermination organisée et bureaucratique de près de six millions dhommes et de femmes en Europe pendant la deuxième guerre mondiale (terminée en 1945). Parmi eux, les plus nombreux sont les Juifs et les Tsiganes. Ce terme est aujourdhui remis en cause par certains historiens qui trouvent que le terme hébreu ne fait référence quau génocide juif; Le génocide tsigane porte un nom spécifique : celui de Samudaripen.

4 Les autres termes employés : Holocauste : Ce terme est dorigine grecque. Il désigne un sacrifice de plusieurs centaines danimaux par le feu pour les dieux de lOlympe. Ce terme a été abandonné depuis 20 ans en raison des problèmes que la comparaison des juifs avec les animaux et les nazis avec les dieux pouvaient poser.

5 Quelles sont les théories qui ont conduit à la Shoah ? Les théories qui ont conduit à la Shoah sont dues aux nazis, parti politique qui arriva au pouvoir en Allemagne en 1933 grâce à leur chef : Adolf Hitler. Ces théories prétendent que certaines « races » sont « supérieures » aux autres considérées comme « racialement inférieures ».

6 Quelles sont les catégories de personnes touchées par la Shoah ? La Shoah a touché de nombreuses personnes pendant la deuxième guerre mondiale : - Les Juifs qui ont été les plus nombreux à être tués : 5 millions environ - Les Tsiganes, deuxième peuple le plus touché : environs - Certains peuples slaves comme les Polonais ou les Russes - Les personnes handicapées. Considérés comme racialement « inférieurs » - Des membres de partis politiques : communistes et socialistes - Des résistants - Des groupes religieux : les Témoins de Jéhovah - Les homosexuels Persécutés pour des motifs politiques ou de comportement social

7 Comment en est-on arrivé à un si grand nombre de morts ? Les nazis ont petit à petit mis en place des solutions pour provoquer la mort de milliers de personnes à grande échelle. Les nazis appelaient cette action : LA SOLUTION FINALE. Il sagit dutiliser tous les moyens industriels connus afin dexterminer plusieurs peuples à échelle industrielle : la solution finale cest utiliser lindustrie et ses techniques pour détruire des hommes.

8 La solution finale a pris plusieurs formes : - La déportation dans les camps de concentration (exterminer les hommes envoyés dans les camps par le travail) et les camps dextermination (détruire à grande échelle toutes les personnes ou presque qui arrivent dans le camps). - les ghettos : cela consistait à enfermer les Juifs dans des quartiers dont ils navaient pas le droit de sortir et à les laisser progressivement mourir de fin. Ex : Ghetto de Varsovie ou de Cracovie. Les survivants sont déportés dans les camps. - la Shoah par balles : elle consiste à exterminer, au fur et à mesure de lavancée sur le Front russe, les populations de race inférieure, particulièrement les Juifs et les Tsiganes, à la mitrailleuses devant des fosses ouvertes, et ce pendant des jours entiers.

9 - Les camps de concentration dans lesquels les gens sont emprisonnés et soumis aux travaux forcés. - Les camps dextermination dans lesquels la majorité des gens sont tués par un système de chambre à gaz. Certains camps comportent les deux éléments : cest le cas dAuschwitz. Il existe plusieurs sortes de camps, véritable machine industrielle de mort :

10 Comment fonctionne un camp dextermination : le cas dAuschwitz :

11 Auschwitz est un camp parmi dautres camps.

12 Le fonctionnement dAuschwitz : Camp dAuschwitz I en Maison du commandant du camp ; 2.Principal poste de garde ; 3. Bureaux administratifs du camp ; 4. Gestapo ; 5. Bâtiment de réception et denregistrement des prisonniers ; 6. Cuisine ; 7. Chambres à gaz et crématoires ; 8. Bâtiments de stockage et ateliers ; 9. Lieu de stockage des objets confisqués ; 10. Lieux dexécution ; 11. Camp de lorchestre ; 12. Mur Noir : lieu dexécution ; 13. Block 11 : Bunker de punitions ; 14. Block 10 : expériences médicales ; 15. Gibet ou potence ; 16. Blocks des baraques du commandement ; 17. Hôpital S.S.

13 Camp dAuschwitz II Birkenau en 1944 : 1. « Sauna » : la désinfection ; 2. chambre à gaz et crématoire n° 2 ; 3. chambre à gaz et crématoire n° 3 ; 4. chambre à gaz et crématoire n° 4 ; 5. chambre à gaz et crématoire n° 5 ; 6. bûchers crématoires ; 7. charniers des officiers soviétiques ; 8. Principal poste de garde; 9. Principale pièce où les personnes se dévêtissent ; 10. Baraquement dexpérience; 11. baraquement dexpérience médicale ; 12. Fosses de cendres ; 13. rampe depuis la voie ferrée ; 14. chambre crématoire provisoire; 15. chambre crématoire provisoire.

14 Camp dAuschwitz III-Monowitz en 1944

15 Doù viennent les morts dAuschwitz ? Un grand système de déportation

16 Auschwitz fait partie de ce système :

17 Le 27 janvier 1945, l'armée soviétique entra à Auschwitz et libéra plus de prisonniers restants qui, pour la plupart, étaient malades et mourants. Les autres avaient été rapatriés en Allemagne par les marches de la mort à destination de Ravensbrück et Dachau. On estime qu'il y eut au minimum 1,3 million de personnes déportées à Auschwitz entre 1940 et Parmi elles, au moins 1,1 million furent exterminées.

18 Au total, la Shoah, cest près de 6 millions de morts : -Pour les Juifs : morts soit 54 % à 64 % de la Population juive totale de morts dans les Ghettos morts lors de la Shoah par balles environ morts dans les camps -Pour les Tsiganes : morts soit 30 % de la population de Le reste concerne les handicapés, les résistants, les soldats prisonniers de larmée rouge, les rafflés de tous ordres (otages par exemple), les homosexuels, les prisonniers de droit communs entre autres.


Télécharger ppt "COMPRENDRE LES GENOCIDES JUIFS ET TSIGANES. Un vocabulaire spécifique."

Présentations similaires


Annonces Google