La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Linux - but de ce cours Fastidieux, mais indispensable Organisation interne de Linux Connaître les commandes utiles et constituer un mini formulaire basique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Linux - but de ce cours Fastidieux, mais indispensable Organisation interne de Linux Connaître les commandes utiles et constituer un mini formulaire basique."— Transcription de la présentation:

1 Linux - but de ce cours Fastidieux, mais indispensable Organisation interne de Linux Connaître les commandes utiles et constituer un mini formulaire basique Comprendre les différences entre Windows et Linux

2 Présentation Un linux, plusieurs distributions Gérer son espace de stockage Les utilisateurs du système Les commandes fondamentales TP... ! Environnement : Introduction à Linux

3 Linux - Présentation Linux est un système d'exploitation Autres systèmes connus : Windows, MacOS, BeOS, FreeBSD, OpenBSD,... Son ancêtre date des années 70 : Unix Philosophie : logiciels libres Tout le monde peut participer au développement de ces logiciels License GNU : Gnu is not Unix, Unix est un système propriétaire Gratuit, mais ce n'est pas son unique attrait Grande communauté de développeurs Peu vulnérable aux virus actuels

4 Linux - Présentation Linux est né au début des années 90 Initiateur du projet : Linus Torvalds Système basé sur Unix Multi-tâches et multi-plateformes : Sparc, Alpha,... Linux n'est que le noyau du système Linux est basé sur la license GPL (GNU Public License): On peut utiliser du code sous licence GPL mais le programme devra également être sous cette licence Clônes d'Unix basés sur des licences autres que GPL : License BSD : OpenBSD, FreeBSD... Particularité : On peut réutiliser librement du code BSD dans des programmes non-libres (ex : Windows)

5 Un linux, plusieurs distributions Environnement : Introduction à Linux

6 Linux – Les distributions Qu'est ce qu'une distribution ? Support : CD/DVD, disquette, installation réseau, clés USB,... Contenu : Système de base Noyau (gestion du matériel et du système en général) Gestionnaire de démarrage (Boot manager) : lilo, grub,... Interface utilisateur Shell (bash, ksh...) en mode texte Explorateurs graphiques à la Windows Services Serveur d'impression, serveur Web, ftp, dns, ssh, annuaires...

7 Linux – Les distributions Qu'est ce qu'une distribution ? Contenu (suite) : Serveur d'applications graphiques (appelé serveur X) Xfree et Xorg Environnements KDE, Gnome,... Applications Bureautique : openoffice, organiseurs,... Graphisme : Gimp, Blender (3D), On trouve des applications gratuites dans à peu près tous les domaines

8 Linux – Les distributions Une distribution, une philosophie Utilisation de packages binaires RedHat/Fedora Mandriva (ex Mandrake) Debian... Utilisations de sources Gentoo : système Live / tous les programmes sont recompilés Quelle distribution choisir ? En fonction de ses besoins Serveur (web, ftp, firewall,...) Machine de bureau (workstation) Machine de développement En fonction de son niveau

9 Gérer son espace de stockage Environnement : Introduction à Linux

10 Linux – Gérer l'espace de stockage Disque dur et partitions Pour fonctionner Linux s'installe sur le disque dur de la machine L'espace du disque est découpé sous forme de partitions Ex : faire cohabiter plusieurs systèmes sur le même disque Linux nécessite au moins deux partitions Une partition racine, comportant les fichiers du système Une partition d'échange (swap) invisible pour l'utilisateur : espace disque utilisé comme mémoire supplémentaire (beaucoup plus lent !) On peut utiliser des disques/partitions supplémentaires Exemple : /var, /boot... Disque dur swapPartition Racine Linux / /homeWindows

11 Linux – Gérer l'espace de stockage Disque dur et partitions Le bootloader Exemple : Lilo, grub etc. Premier programme exécuté au démarrage de la machine Si l'on dispose de plusieurs systèmes d'exploitation, ce programme permet de démarrer (booter) sur l'un d'entre eux Permet également de choisir parmi plusieurs noyaux Disque dur swap Partition Racine Linux //homeWindows Bootloader Linux Windows

12 Linux – Gérer l'espace de stockage Partitions : points de montage Monter une partition = relier la partition à un répertoire Exemple : Sys. de fich. Taille Occ. Disp. %Occ. Monté sur /dev/hda7 8,8G 6,5G 2,3G 75% / /dev/hda6 14G 9,5G 4,5G 66% /home /dev/hda1 9,9G 7,1G 2,8G 78% /mnt/windows/systeme /dev/hda5 9G 6,8G 2,2G 85% /mnt/windows/donnees Partitions et systèmes de fichiers Plusieurs types de partitions : Partitions non-journalisées : FAT, Ext2... Partitions journalisées : NTFS, Ext3, ReiserFS... Choix important Performances Fiabilité

13 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système / : Racine du système etc/ : fichiers de configuration bin/ : programmes et commandes de base boot/ : noyau du système tmp/ : fichiers temporaires créés et utilisés par le système var/ : divers fichiers relatifs au système d'exploitation (logs, files, cache,...) usr/ : programmes utilisateurs, librairies, fichiers partagés,... home/ : répertoires personnels des utilisateurs mnt/ : communément utilisé pour les divers montages de disques ou partitions cdrom/ windows/ toto/ jean/

14 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système / C'est la racine du système de fichiers. Tous les répertoires suivants sont des sous répertoires de cette racine. /bin Contient les commandes de base du système comme cat, cp, mv, ls, ln, tar... /boot Contient divers fichiers qui concernent le démarrage de l'ordinateur, notamment le chargeur de démarrage Lilo (ou Grub), le noyau...

15 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système /dev Contient tous les descripteurs de périphériques : sous Linux, chaque périphérique est représenté par un fichier particulier. Tous les périphériques y figurent : clavier, souris, ports de communication... Nomenclature des périphériques sous Linux : hdx : disques durs (ou CD-Roms) IDE. On remplace x par a, b, c ou d. hda : périph. maître sur la première nappe IDE hdb : périph. esclave sur la première nappe IDE, hdc : périph. maître sur la seconde nappe IDE hdd : périph. esclave sur la seconde nappe IDE sdx : disques SCSI fdx : lecteurs de disquettes, où x est à remplacer par 0 (1er lecteur) ou 1 (le 2nd) ttySx : ports série (x va de 0 à 1 généralement) lpx : ports parallèles (x va de 0 à 1)...

16 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système /etc Contient les fichiers de configuration des logiciels GNU/Linux. /home - Par convention, contient les répertoires personnels des utilisateurs. - Par exemple, si mon login (identifiant de connexion) est toto, alors mon répertoire personnel sera /home/toto. - Il est préférable de placer le répertoire /home dans une partition différente de la racine, afin de faciliter la mise à jour du système : on peut formater la partition / (racine du système) ou /usr sans toucher aux données personnelles ni aux réglages personnels des logiciels. /lib Contient les bibliothèques (librairies) des programmes

17 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système /mnt - Par convention, contient les répertoires qui permettent d'accéder aux lecteurs. - Par exemple, après montage, /mnt/cdrom contient les informations stockées sur le CD présent dans le lecteur /opt Contient les programmes ajoutés en dehors de la distribution. En général, ce répertoire est situé sur une autre partition que celle qui contient la racine, toujours afin de faciliter les mises à jour du système. De plus, chaque programme de /opt est dans son propre sous-répertoire, ce qui conduit à une structure propre (alors que tout est en vrac dans /usr/bin !). /proc Contient divers fichiers virtuels : c'est la représentation sous forme de fichiers des informations du système. Il ne s'agit pas de vrais fichiers stockés sur le disque dur.

18 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système /root Répertoire personnel du super utilisateur root. /sbin Contient les commandes utilisables seulement par root (l'administrateur), comme halt qui arrête l'ordinateur, fdisk qui partitionne le disque, etc... Tout le monde ne peut pas faire ces opérations (heureusement !) /tmp Répertoire temporaire. En théorie, ce sont les programmes qui l'utilisent pour stocker des fichiers de sauvegarde ou pour faire diverses opérations. En général, les utilisateurs doivent éviter de stocker des fichiers dans ce répertoire. /usr Répertoire très important ! Il contient tous les programmes utilisateur (/usr/bin), les données partagées entre tous les programmes (/usr/share : icônes, fonds d'écran, sons, etc...), les documentations (/usr/share/doc)...

19 Linux – Gérer l'espace de stockage Arborescence du système /var Contient les fichiers de journalisation (logs : /var/log), les mails (/var/spool/mail), les files d'impression, des archives utilisées par le système...

20 Les utilisateurs du système Environnement : Introduction à Linux

21 Linux – Les utilisateurs L'administrateur Aussi appelé root ou super utilisateur Est responsable du fonctionnement du système A tous les droits (lecture, écriture...) Les utilisateurs Chacun possède son propre espace : /home/toto Obéissent aux règles définies par l'administrateur Peuvent être répartis dans différents groupes Même si vous êtes seul sur le système, il vaut mieux créer un utilisateur en plus de l'administrateur Réduire le nombre d'erreurs critiques

22 Les commandes fondamentales Environnement : Introduction à Linux

23 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Listage, taille et arborescence ls : cette commande liste les fichiers du répertoire passé en paramètre ou du répertoire courant

24 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Listage, taille et arborescence ls : cette commande liste les fichiers du répertoire passé en paramètre ou du répertoire courant Exemple : turing:~/progs# ls -alh total 13M drwxr-xr-x 9 rootroot4.0k Sep 22 16:16. drwxr-xr-x 29rootroot4.0k Sep 22 14:28.. drwxr-xr-x 2 rootroot4.0k Jun 24 09:15 java drwxr-xr-x 6 rootusers4.0k Sep 27 15:33 k3b rw-r--r-- 1 rootroot11M Sep 23 10:29 k3b tar drwxr-xr-x 3 stefusers4.0k Jun 22 08:21 pciutils drwxrwxr-x 10 stefbio4.0k Jul 714:35rsync rw-r--r-- 1 stefbio503k Jul 7 14:34 rsync tar.gz

25 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Listage, taille et arborescence cd (Change Directory) : changer de répertoire. L'argument de cette commande est donc le répertoire à attendre Exemple : - cd /etc - cd.. (remonte d'un cran dans l'arborescence) pwd (Print Working Directory) : affiche le chemin complet du répertoire courant (idéal quand on est perdu)

26 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Listage, taille et arborescence du (Disk Usage) : affiche des informations sur l'occupation du disque : Exemple : turing:~/progs/rsync-2.6.2# du -h 24k./doc 432k./lib 236k./patches 8.0k./packaging/lsb 8.0k./packaging/solaris 20k./packaging 92k./testsuite 6.2M. df (Disk Free) : affiche l'espace libre et l'espace utilisé d'un disque : Exemple : turing:~# df -h Filesystem Size Used Avail Use% Mounted on /dev/hda1 109G 14G 89G 14% /

27 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Copie, déplacement, suppression cp (Copy) : copier un fichier/répertoire - Syntaxe : cp mv (Move) : déplacer (ou renommer) un fichier/répertoire - Syntaxe similaire à cp : mv - La différence est que le fichier source est supprimé (il est déplacé à l'emplacement spécifié en destination) rm (Remove) : supprimer un fichier/répertoire - Syntaxe : rm ou rm -r - L'option -f permet de forcer la suppression sans confirmation préalable

28 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Archivage et compression tar : permet de créer et de récupérer une archive Syntaxe : - tar cvf archive.tar fichier1 fichier2 fichier3... pour créer une archive contenant les fichiers 1 à 3 - tar xvf archive.tar pour récupèrer les fichiers contenus dans l'archive gzip et bzip2 - permettent de compresser/décompresser des fichiers Association de tar et de gzip/bzip2 : meilleure compression Exemple : tar xfz archive.tar.gz / tar xfj archive.tar.bz2

29 Linux – Les commandes fondamentales Fichiers et répertoires Opérations sur les fichiers textes cat : cat : affiche le contenu du fichier more : Similaire à cat mais l'affichage s'arrête en fonction de la taille du terminal, il suffit de taper espace pour faire défiler le texte less : Similaire à more mais en mieux touch : touch : crée un fichier toto vide grep : grep : affiche les lignes du fichier contenant le motif - l'option -i permet d'ignorer la casse - l'option -v permet d'inverser la recherche (tout sauf...)

30 Linux – Les commandes fondamentales Gestion des processus et des connexions ps (processus) : liste les processus en cours d'éxecution. - On utilisera cette commande avec les options a, u et x - Chaque processus est identifié par un pid (Processus ID) kill : kill tue le processus identifié par le pid en paramètre killall : killall - Tue tous les processus dont le nom exact est passé en paramètre netstat : affiche les connexions au réseau - option -a: affiche toutes les connexions - option -l : affiche les ports en attente de connexion (Listen) - option -p : affiche le nom du programme propriétaire de la connexion - option -n : affiche les adresses IP à la place des noms DNS

31 Linux – Les commandes fondamentales Administration système : les permissions On peut définir des permissions sur les fichiers : lecture, écriture et exécution (read : r, write : w, execute : x) On positionne les permissions pour 3 catégories de personnes : - Soi même (user : u) - Les utilisateurs appartenant au même groupe (group : g) - Les autres (others : o) - Tout le monde (all : a) chmod (change access mode) : Deux méthodes : lettres ou chiffres Lettres : chmod a+r+x,u-w Chiffres : - la permission d'exécution correspond à la valeur 1 - la permission d'écriture correspond à la valeur 2 - la permission de lecture correspond à la valeur 4 - on additionne les droits que l'on veut accorder Exemple : chmod 644 (6=4+2 : lecture+écriture)

32 Linux – Les commandes fondamentales Administration système : les permissions chown (change owner) - changer le propriétaire d'un fichier Exemple : - chown : chgrp : (change group) - changer uniquement le groupe Exemple : - chgrp

33 Linux – Les commandes fondamentales Les commandes shell Les redirections - commande > fichier : redirige le résultat d'une commande dans un fichier Exemple : ls > resultat.txt - commande >> fichier : idem avec concaténation Les tubes (ou pipes) - commande1 | commande 2... Applique la commande 2 sur le résultat de la commande 1 Exemple : ls | grep toto

34 Linux Des questions ? TP ! - Installation d'une distribution - Prise en main - Familiarisation avec les commandes de base


Télécharger ppt "Linux - but de ce cours Fastidieux, mais indispensable Organisation interne de Linux Connaître les commandes utiles et constituer un mini formulaire basique."

Présentations similaires


Annonces Google