La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 3."— Transcription de la présentation:

1 HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 3

2 Multipartisme modéré ( ) Nouveau clivage et fin du bipartisme ( ) Lémergence du clivage possédants-travailleurs Lémergence du Parti Ouvrier Belge Impact sur le Parti libéral Impact sur le Parti catholique Développement de la pilarisation Les caractéristiques de la période - Au niveau institutionnel - Au niveau électoral / gouvernemental - Au niveau social

3 Multipartisme modéré ( ) Prémices dun 3 ème clivage et multipartisme modéré ( ) Evolution des clivages Impact sur les partis Radicalisation et extrémismes de lentre-deux-guerres Les caractéristiques de la période - Au niveau institutionnel - Au niveau électoral / gouvernemental - Au niveau social

4 Nouveau clivage et fin du bipartisme ( )

5 Lémergence du clivage Possédants-Travailleurs (1) Révolution industrielle - Secteurs: textile, métallurgie, sidérurgie, charbonnages - Développements des bassins wallons - Développement de la finance - capitaux bruxellois - Développement des transports (chemins de fer) => 2 ème pays industrialisé du monde durant 2 ème moitié 19 ème siècle Changements sociaux & culturels - Transformation des métiers (concentration) - Impact démographique (mouvements de population, urbanisation) - Impact social (enquêtes) et retard politiques sociales (longtemps charité > intervention Etat) - Droits sociaux restreints: interdiction coalition (syndicat, grève) Représentation politique à acquérir - Inexistante: pas de droits politiques (vote) - Libéraux (doctrinaires) et Catholiques (ultramontains): libéralisme économique

6 Lémergence du clivage Possédants-Travailleurs (2) Réactions: revendications salariales / conditions de travail - Organisation du monde ouvrier : incidents sociaux sérieux (grèves, protestations) - Réactions: 1. Répression et négation des conditions sociales des travailleurs 2. Céder en partie (commission denquête; législation sur salaires, travail des enfants, temps de travail; Conseil supérieur du travail) – certains libéraux progressistes et catholiques sociaux

7 Lémergence du POB-BWP (1) Organisation lente du monde ouvrier : Association Internationale du Travail (AIT) à Londres : aile belge : Manifeste des ouvriers: revendication droit de suffrage : développement dorganisations sociales et politiques (coopératives, caisses de secours propres, etc.) - Difficile agrégation des courants (social-démocratie allemande, anarcho- syndicalisme français) : tentative de rassemblement = échec Naissance de 2 formations politiques distinctes : parti socialiste flamand (Gand) : parti socialiste brabançon (protection monde ouvrier, suffrage universel, instruction primaire gratuite et laïque, abolition armée) : fusion entre gantois et bruxellois : grève => agrégation avec les organisations wallonnes : congrès constitutif du POB (5-6 avril) = 59 associations ouvrières Passage de laction sociale à laction politique // Parti catholique: création extérieur du Parlement

8 Lémergence du POB-BWP (2) Caractéristiques - Asymétrie dans limplantation (Nord/Sud) et dans le programme - Programme (Congrès Anvers août 1885): démocratie politique et réformisme Appropriation collective des moyens de production Etat garant du bien-être social (assurance > assistance) Réformisme > Révolution Acquis sociaux (salaires, temps de travail) Suffrage universel - Succès social: sociétés daffiliés & membres organisation de 3 grèves générales (1893, 1902, 1913) : Déclaration de principes: Charte de Quaregnon (sommaire) Gain: suffrage universel tempéré par le vote plural en 1893 Positionnement clivage Eglise-Etat - Anticléricalisme - Défense enseignement officiel - Eglise vue comme réactionnaire, anti-révolutionnaire => Rectrutement associations libre-penseurs comme élite

9 Limpact sur le Parti libéral Divisions internes entre 2 courants 1. Doctrinaires: libéralisme économique (Frère-Orban) 2. Progressistes / Radicaux: question sociale & suffrage Distanciation : Fondation du Parti progressiste - Essai de mise sur pied de sociétés à vocation socio-éducative ou ouvrières (// catholiques et socialistes) & Ligue nationale des mutualités libres - Organisation en 2 groupes au Parlement : progressistes soutiennent suffrage universel tempéré par le vote plural - Exacerbation: doctrinaires marginalisés - Lien = luttes enseignement et représentation proportionnelle Réunion - Doctrinaires se rallient au suffrage universel (tournant siècle) - Dislocation associations progressistes - Début des cartels laïcs mais échec car certains libéraux ont peur des socialistes

10 Limpact sur le Parti catholique Peurs multiples (anticléricalisme, tensions sociales, montée mouvement flamand) Divisions internes - Développement courant catholicisme social puis démocratie chrétienne (LDB) - Courant ultramontain (Fédération des cercles) Batailles pour places sur les listes; batailles programmatiques Distanciation - Flandre: scission à gauche: daensisme (mouvement démocrate chrétien) et Christene Volkspartij (proche du mouvement flamand naissant): succès 1894 Réunion - Réaction Parti catholique (Woeste), LDB, Léopold II et Pape => Daens démis de ses fonctions en 1899 mais mouvement en marche - Retour unité autour de la question scolaire (1884: loi de compromis; 1895: loi Schollaert; 1914: loi Poullet) => Démontre le primat des intérêts catholiques sur les questions socio- économiques

11 Développement de la pilarisation Développement de 2 mondes sociologiques (piliers, sous-culture) = sociétés de secours mutuel, guildes paysannes (boerenbond), cercles ouvriers, mutualités, coopératives (social, économique, culturel) + parti politique Pilier socialiste - Syndicat: effectifs faibles, présence confinée, syndicat de professions POB crée la Commission syndicale en 1898 (lien direct avec le parti) - Coopératives: succès important à partir des années 1880 (Vooruit de Gand) - Mutualité: 1913: Union nationale des mutualités socialistes - Parti = centre du pilier; parti de masse ( adhérents en 1910) Pilier catholique / chrétien - Base existante: structures caritatives & patronage des ultramontains - Développement // courant social – démocratie chrétienne : Boerenbond -1891: Ligue Démocratique Belge (// Rerum Novarum de Léon XIII: Charte du mouvement ouvrier chrétien) et détachement paternalisme : Association nationale de la petite bourgeoisie (classes moyennes) : Secrétariat général des unions professionnelles et chrétiennes = Syndicat: développement tournant du siècle ( membres en 1911) – 1912: Confédération des syndicats chrétiens et libres - Eglise = centre mais divisions politiques

12 Caractéristiques de la période (1) Au niveau institutionnel Adoption du suffrage universel tempéré par le vote plural & obligatoire - Indépendance: censitaire (abaissement du cens en 1848) - Revendications croissantes pour le suffrage universel - Catholiques: pas contre (majoritaires via vote paysan + partie ouvriers) jusquà lémergence du POB - Libéraux: divisés entre doctrinaires (opposition de principe et stratégique) et progressistes (accord de principe) - Socialistes: pour (principe: intégration politique de la classe ouvrière) Majorité à lissue de la 1 ère grève générale (1893) - Libéraux: progressistes pour vote obligatoire >< doctrinaires - Catholiques: pour vote obligatoire (sauf qq conservateurs) - Arguments: contrer abstention et radicalisme >< contrainte restreignant liberté Adoption de la représentation proportionnelle – DHondt (1899) - Libéraux: survie - Catholiques: peur duel POB (Nord/Sud) et des cartels laïques, courants internes qui entendent en bénéficier (démocrates chrétiens)

13 Caractéristiques de la période (1) Au niveau électoral / gouvernemental Rupture: Catholiques: 50% (102 sièges) = Flandre (71) - Libéraux: 27.8% (17 sièges) = échec (SU + majoritaire + divisions internes) - POB: 16.3% (27 sièges) = Hainaut & Liège = Fin bipartisme & mise en danger des libéraux (idem ) Tournant: Libéraux: 22.7% (31) = retour (réunion courants) 1900-WWI: Cartels - Libéraux-Socialistes: peur hégémonie catholique mais résistance dune partie des libéraux (Flandre) => échec => revendications SU pur par le POB (grève) - Cartels ouvriers-catholiques - Résultats pointent vers une divergence Nord/Sud (Lettre Jules Destrée 1912: Il ny a pas de Belges)

14 Caractéristiques de la période (2) Au niveau électoral / gouvernemental Cath Dissidence cath / Démocrate chrétienLibérauxSocialistes Cartel Lib/Soc Cartel cath/ouvrAutre ,11,427,816,31,82, ,719,515,25,010, ,54,018,121,89,48, ,53,422,722,53, ,02,525,115,01, ,53,425,426,61, ,91,217,76,219,19,31, ,12,727,622,63,30, ,12,518,46,619,00, ,00,711,19,327,10,8

15 Caractéristiques de la période (3) Au niveau électoral / gouvernemental CabinetDate débutComposition gouvernement de BurletMars 1894Catholique homogène de Smet de Nayer IFévrier 1896Catholique homogène VandepeereboomJanvier 1899Catholique homogène de Smet de Nayer IIAoût 1899Catholique homogène de TroozMai 1907Catholique homogène SchollaertJanvier 1908Catholique homogène de BroquevilleJuin 1911Catholique homogène

16 Première Guerre Mondiale ( )

17 WWI & Conséquences Guerre - Ultimatum allemand & violation neutralité (fixation Front de lYser) - Gouvernement catholique => union nationale: entrée des socialistes (Emile Vandervelde) - Albert 1 er : popularité & légitimité - Occupation & Flamenpolitik (flamandisation Université de Gand, Conseil de Flandre) Conséquences - Suffrage universel (hommes, 21 ans) - Droit de vote femmes aux communales + éligibilité - Egalité linguistique : Commissions paritaires patrons/salariés => conventions collectives - Affirmation du fait syndical

18 Prémices dun 3 ème clivage et multipartisme modéré ( )

19 Evolution des clivages Possédants/Travailleurs - Révolution internationale: affecte le versant ouvrier du clivage: divisions entre réformistes et révolutionnaires - Emergence du Parti communiste Centre/Périphérie - Revendications: Flamandisation justice & administrations publiques; Division armée en unités flamandes & francophones Territorialisation & politisation des questions linguistiques et culturelles : Flamandisation Université de Gand : adoption des lois linguistiques: unilinguisme Wallonie & Flandre; bilinguisme à Bruxelles - WWI-1932: Frontpartij (Vlaamse Frontbeweging) WWII: VNV (Vlaams Nationaal Verbond – Staf De Clercq): nationalisme flamand de droite démocratique // attirance fascisme & anti-parlementarisme Eglise/Etat - Moins prégnant amis maintient malgré tout lunité du monde catholique // approfondissement pilarisation (effectifs syndicaux)

20 Impact sur les partis (1) POB-BWP - Intégration gouvernement (Union nationale, Poullet-Vandervelde, union) - Programme: De Man: dépasser marxisme => Plan du Travail de 1933: réformisme et intervention Etat (nationalisation secteurs & économie mixte) - Organisation: développement local - Divisions: démocratie représentative (Vandervelde) vs autoritaire (De Man) - Dissolution POB par De Man en 1940 (collaboration) Catholiques - Double transition avec le SU: perte majorité absolue et rééquilibrages internes (Flandre & démocratie chrétienne) - Organisation: 1921: Union catholique: co-gestion entre standen (conglomérat cercles, classes moyennes, BB & Ligue nationale des travailleurs chrétiens) - Programme: peu de cohérence: subsidiarité, liberté denseignement - Divisions: concurrences électorales (conservateurs vs DC) + Rex/VNV : échec électoral et Bloc catholique – 2 ailes: Katholieke Vlaamse Volkspartij (KVV) & parti catholique social (PCS) - Quasi-accord entre KVV & VNV mais retrait du VNV et réaction DC

21 Impact sur les partis (2) Libéraux - Organisation: pas de réel pilier libéral: individus & notables > tissu social - Programme: modération, centre, libéralisme économique avec teinte sociale- progressiste, francophile & belgicains => centrage sur les questions socio- économiques & linguistiques > philosophiques - Elections: moins de concurrence; résultats fortement dépendants des candidats; distanciation par rapport à son ancien allié socialiste - Gouvernement: pivot essentiel des nouvelles coalitions (avec catholiques ou union)

22 Radicalisation et extrémisme (1) Parti communiste de Belgique - Novembre 1920: union de groupes favorables à la révolution soviétique et à lInternationale communiste: anti-parlementaire, anti-syndical (van Overstraeten) - Juin 1921: scission aile gauche POB (Jacquemotte) et adhésion à lInternationale sous le label parti communiste belge: anti-militariste, anti-patriote - Septembre 1921: congrès de fusion - Années 1920: faiblesse organisationnelle & politique - Années 1930: percée organisationnelle (Wallonie), électorale (1932, 1936), programmatique (condamnation sectarisme, Front populaire) & syndicale (grèves 1932) : signature Pacte Germano-soviétique => ni Londres, ni Berlin Rexisme - Rex = maison dédition de lAction catholique (Léon Degrelle) - Volonté influence à droite au sein du parti mais rejet & décret anti-Rex : Rex aux élections: succès (21 députés) - Programme: critique démocratie parlementaire/corporatisme/conservatisme (Quadragesimo Anno – Pie XI – corportatisme) - Réaction et reflux rapide: alliance entre tous les partis en 1937 (Bruxelles), intervention du cardinal, arrêt des subsides pour ses publications - Radicalisation rhétorique fasciste & nazie – recul en collaboration

23 Radicalisation et extrémisme (2) VNV - Programme: séparatisme, puis fascisme, antiparlementarisme, antisémitisme - Influence Verdinaso (organisation favorable au fascisme – Etat Thiois – Joris Van Severen) - Elections: succès grandissant (16 députés en 1936, 17 en 1939) - Concurrence catholiques en Flandre (conservatisme + nationalisme flamand) - Collaboration => revendications mouvement flamand entâchées

24 Caractéristiques de la période (1) Au niveau électoral / gouvernemental Au plan électoral - Multiplication de loffre et concurrence pour les formations traditionnelles - Règles électorales modifiées (SU, âge) - Catholiques: perte majorité absolue: conflits internes et listes concurrentes, Frontpartij, VNV, Rex - Libéraux: 3 ème force (règles électorales, intégrations socialistes, faible encadrement social); perte positions en Flandre; constance car moins de concurrence; résultats liés aux candidats - Socialistes: 2 ème parti; concurrence communiste Au plan gouvernemental - Fin des gouvernements homogènes: coalitions (exception ) - Rôle dominant des catholiques; rôle de pivot des libéraux => Union nationale ou bipartite catholiques/libéraux sauf

25 Caractéristiques de la période (2) Au niveau électoral / gouvernemental CathPLPOBFP-VNVPCBRexAutres ,8 (70)17,6 (34)36,6 (70)2,6 (5) 4,4 (7) ,3 (70)17,8 (2)34,8 (68)3,0 (1) 0,1 (0) 3,0 (0) ,6 (86)14,6 (23)39,4 (79)3,9 (6) 1,6 (2) 1,9 (0) ,5 (71)16,6 (28)36,0 (70)6,3 (11)1,9 (1) 0,7 (0) ,6 (79)14,3 (24)37,1 (73)5,9 (8) 2,8 (3) 1,3 (0) ,8 (61)12,4 (23)32,1 (70)7,1 (16)6,1 (9) 11,5 (21) 2,0 (2) ,7 (73)17,2 (33)30,2 (64)8,3 (17)5,4 (9) 4,4 (4)1,8 (2)

26 Caractéristiques de la période (3) Au niveau électoral / gouvernemental CabinetDate débutComposition gouvernement De Broqueville IAoût 1917Catholique – libéral – socialiste CooremanJuin 1918Catholique – libéral – socialiste Delacroix INovembre 1918Catholique – libéral – socialiste Delacroix IIDécembre 1919Catholique – libéral – socialiste Carton de WiartNovembre 1920Catholique – libéral – socialiste Theunis IDécembre 1921Catholique – libéral Van de VyvereMai 1925Catholique PoulletJuin 1925Catholique – socialiste Jaspar IMai 1926Catholique – libéral – socialiste Jaspar IINovembre 1927Catholique – libéral RenkinJuin 1932Catholique – libéral De Broqueville IIOctobre 1932Catholique – libéral Theunis IINovembre 1934Catholique – libéral Van Zeeland IMars 1935Catholique – libéral – socialiste Van Zeeland IIJuin 1936Catholique – libéral – socialiste JansonNovembre 1937Catholique – libéral – socialiste SpaakMai 1938Catholique – libéral – socialiste Pierlot IFévrier 1939Catholique – socialiste Pierlot IIAvril 1939Catholique – libéral Pierlot IIISeptembre 1939Catholique – libéral – socialiste

27 Caractéristiques de la période (4) Aux niveaux institutionnel / social Institutionnel -SU masculin -Lois linguistiques Crise économique grave Ralentissement exportations -Hausse chômage -Réduction dépenses publiques -Faillites de banques -Baisse pouvoir dachat


Télécharger ppt "HIST-D-270 Histoire de Belgique 5 ects (Théorie: 2, Travaux personnels: 3) Titulaire: Emilie van Haute Séance 3."

Présentations similaires


Annonces Google