La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le développement du langage chez les enfants à risque de développer le TDAH: dépistage et intervention à la petite enfance ACFAS, 7 mai 2008 Emmanuel Ouellet,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le développement du langage chez les enfants à risque de développer le TDAH: dépistage et intervention à la petite enfance ACFAS, 7 mai 2008 Emmanuel Ouellet,"— Transcription de la présentation:

1 Le développement du langage chez les enfants à risque de développer le TDAH: dépistage et intervention à la petite enfance ACFAS, 7 mai 2008 Emmanuel Ouellet, Université Laval G. Dionne, P. Robaey, D. Pérusse, F. Vitaro, M. Brendgen, R. Tremblay, & M. Boivin

2 Plan de la présentation Connaissances actuelles Questions de recherche Méthodologie Résultats Discussions et applications pratiques

3 Connaissances actuelles TDAH: co-occurrence dautres troubles est la norme plutôt que lexception Recherches plus courantes sont faites sur dautres troubles comportementaux, mais aussi sur les troubles de langage Kutcher, Aman, Brooks, Buitelaar, Van Daalen, Fegert, et al. (2004)

4 Connaissances actuelles Population psychiatrique: Enfants consultant en pédopsychiatrie 399 enfants âgés 4-12 ans: 53% trouble langagier 380 enfants âgés 7-14 ans: 64% trouble langagier Association particulière avec TDAH Évalués par les mères comme plus hyperactifs Évalués par les enseignants comme plus inattentifs Prévalence de diagnostic du TDAH est plus importante chez les enfants ayant un trouble du langage comparativement à ceux qui ont un langage normal Cohen, Davine, Horodezky, Lipsett, & Isaacson, 1993 Cohen, Menna, Vallence, Barwick, Im, & Horodezky, 1998

5 Connaissances actuelles Population avec déficits langagiers: Enfants consultant pour difficultés langagières 299 enfants âgés 2-16 ans: 44% trouble mental Suivi longitudinal après 5 ans: 60% trouble mental Association particulière avec TDAH: Prévalence du TDAH est passée de 16% à 37% dans lespace de 5 ans, alors que la prévalence dans la population générale est denviron 5%. Baker & Cantwell, 1982 Baker & Cantwell, 1987

6 Connaissances actuelles Échantillon populationnel: 1655 enfants âgés 5 ans région dOttawa (tiers de la population) 142 trouble du langage et/ou de la parole 49% de ces enfants ont reçu un diagnostic de trouble mental vs 12% enfants contrôles Encore une fois, association avec TDAH: 30% vs 5% 5% problème darticulation 38% difficultés de compréhension 59% déficit des habiletés langagières générales Beitchman, Nair, Clegg, Fergusson, & Patel, 1986 Beitchman, Hood, Rochon, & Peterson, 1989

7 Constats Lassociation TDAH – déficit langagier est connu chez les enfants dâge scolaire Connaissances très limitées sur les habiletés langagières en bas âge de ces enfants, et de leur développement langagier en général

8 Questions de recherche i.Est-ce que les mesures de langage des enfants TDAH diffèrent des enfants contrôles pendant la petite enfance? ii.Est-ce que leur parcours développemental du langage diffère de celui des enfants contrôles? iii. Est-ce que leurs habiletés langagières en bas âge permettent de prédire leur appartenance ultérieure au groupe TDAH?

9 Méthodologie Participants Étude longitudinale des jumeaux nouveaux-nés du Québec Étude populationnelle, naissance entre novembre 1995 et décembre 1998 N initial: 1242 N de la présente étude: 910 enfants (445 garçons et 465 filles) Évaluations des parents, des enseignants ainsi que lors de visites en laboratoire: 18 à 84 mois

10 Méthodologie Mesures dhyperactivité et dinattention Parents à 48 et 60 mois Enseignants à 72 et 84 mois Évaluateurs en laboratoire à 60 mois 5 items hyperactivité ex.: … est impulsif, agit sans réfléchir? … ne tient pas en place, est hyperactif? 3 items inattention ex.: …est facilement distrait, a de la difficulté à rester centré sur une activité en cours?

11 Méthodologie Mesures dhyperactivité et dinattention Formation des groupes Moyenne des scores composites mois – parents 15% des scores plus élevés à chacun des scores composites: parent, enseignant maternelle et enseignant 1 ere année 2 évaluations positives sur 3 = groupe TDAH 2 évaluations négatives sur 3 = groupe contrôle Si une donnée manquante + évaluation conflictuelle: utilise lévaluation en laboratoire (15%) pour statuer du groupe dappartenance 150 enfants groupe TDAH (16.5%) et 760 enfants contrôles

12 Méthodologie Habiletés langagières à 18, 30, 60, 72 et 84 mois Parents à 18 et 30 mois Vocabulaire expressif et réceptif + grammaire réceptive (McArthur Communicative Development Inventory – Short Form) Évaluateurs à 60 et 84 mois Vocabulaire expressif (60m) et réceptif (60 et 84m) (Peabody Picture Vocabulary Test - III ) Enseignants à 72 et 84 mois Habiletés langagières et de communication (Early Development Instrument)

13 Méthodologie Scores composites du langage en fonction de lâge: Régression en fonction de lâge réelle lors de la passation Scores factoriels afin de maximiser lapport des mesures plus discriminantes à chaque temps de mesure Scores factoriels sont standardisés pour faciliter la comparaison 18 mois (vocabulaire expressif et réceptif, grammaire réceptive) 30 mois (vocabulaire expressif et grammaire réceptive) 60 mois (vocabulaire expressif et réceptif) 72/84 mois (vocabulaire réceptif et habiletés langagières et de communication)

14 Résultats Est-ce que les mesures de langage des enfants TDAH diffèrent des enfants contrôles? Score composite du langage à 18 mois: F(1, 708) = 19.49, p<.000

15 Résultats Est-ce que les mesures de langage des enfants TDAH diffèrent des enfants contrôles? Score composite du langage à 30 mois: F(1, 647) = 24.98, p<.000

16 Résultats Est-ce que les mesures de langage des enfants TDAH diffèrent des enfants contrôles? Score composite du langage à 60 mois: F(1, 698) = 26.70, p<.000

17 Résultats Est-ce que les mesures de langage des enfants TDAH diffèrent des enfants contrôles? Score composite du langage à 72/84 mois: F(1, 643) = 64.66, p<.000

18 Résultats Sont-ils plus à risque dêtre caractérisés par un trouble de langage? <15% Langage <15% N totalContrôleTDAHX2X2 Odds ratio 18 mois %27.4%16.91 *** mois %29.0%18.21 *** mois %26.6%13.96 *** /84 mois %34.0%34.18 *** 3.97 *** p <.001

19 Résultats Est-ce que leur parcours développemental du langage diffère de celui des enfants contrôles? Création dune mesure de changement du langage en utilisant les résiduels standardisés des régressions 0 = maintient son rang par rapport au groupe entre deux temps de mesure +1 = amélioration relative de ses habiletés langagières par rapport au groupe entre deux temps de mesure -1 = diminution relative de ses habiletés langagières par rapport au groupe entre deux temps de mesure

20 Résultats Est-ce que leur parcours développemental du langage diffère de celui des enfants contrôles? Changement langage NContrôleTDAHF mois *** mois *** 60-72/84 mois *** *** p <.001

21 Résultats Est-ce que leurs habiletés langagières en bas âge permettent de prédire leur appartenance ultérieure au groupe TDAH? VariableN.R 2 ΔX 2 OR Étape 1OR Étape 2 Étape *** H/I 18 m1.48 *** 1.08 Lang 18 m.68 **.85 Étape *** H/I 30 m1.71 *** Lang 30 m.64 ** *** p <.001, ** p <.01, N = Nagelkerke

22 Discussion Première étude qui montre que dès 18 mois, période dacquisition du langage, les futurs enfants TDAH ont des habiletés langagières plus faibles que les enfants contrôles Ces enfants sont 2.5 à 4 fois plus à risque davoir des habiletés langagières suffisamment faibles pour être caractérisés comme ayant des déficits langagiers dès un jeune âge

23 Discussion Le développement langagier de ces enfants se fait à un rythme plus faible entre 18 et 84 mois, de sorte que lécart des habiletés langagières entre les deux groupes augmentent avec le temps De plus, les habiletés langagières des enfants à 18 mois et la vitesse du développement langagier entre 18 et 30 mois permettent de prédire le développement ultérieur du TDAH Et ce même en prenant compte lhyperactivité et linattention en bas âge, le sexe de lenfant et dautres facteurs périnataux liés au TDAH

24 Applications pratiques Aider les professionnels à mieux identifier les jeunes enfants les plus à risque de développer le TDAH différences individuelles au niveau du langage sont identifiables avant lâge de trois ans Parents sont de bons évaluateurs des habiletés langagières de leurs enfants Ajouter des composantes touchant directement des stratégies pour améliorer le développement langagier de ces enfants aux différents programmes dentraînement des parents (parent training programs)

25 Applications pratiques Caractéristiques comportementales des enfants qui développeront ultérieurement le TDAH interfèrent probablement avec leur capacité de tirer profit de leur environnement pour développer leur langage hyperactivité et inattention Propension à utiliser un langage directif avec eux, ce qui navantage pas le développement langagier les interactions « un-à-un » pourraient être plus avantageux pour ces enfants que lapproche de groupe retrouvée en salle de classe Hart, B. & Risley, T. R. (1992, 1995, 1999)

26 Limites de létude Critère de recherche du TDAH (non diagnostiqué) 2 évaluateurs, 2 environnements, minimum 2 années Impossibilité de distinguer les enfants uniquement inattentifs de ceux qui sont hyperactifs Étude effectuée avec des jumeaux Pas nécessairement généralisable à la population générale

27 Merci! Questions?


Télécharger ppt "Le développement du langage chez les enfants à risque de développer le TDAH: dépistage et intervention à la petite enfance ACFAS, 7 mai 2008 Emmanuel Ouellet,"

Présentations similaires


Annonces Google