La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les croisés, les Ayyubides et la « restauration sunnite » I. Lentreprise des croisades II. Un choc de civilisations ? III. Le renouveau de lÉtat musulman.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les croisés, les Ayyubides et la « restauration sunnite » I. Lentreprise des croisades II. Un choc de civilisations ? III. Le renouveau de lÉtat musulman."— Transcription de la présentation:

1 Les croisés, les Ayyubides et la « restauration sunnite » I. Lentreprise des croisades II. Un choc de civilisations ? III. Le renouveau de lÉtat musulman Stefan Winter Département dHistoire HIS 4656 Histoire et civilisation du monde arabe - cours 12 -

2 I. Lentreprise des croisades 1. Lidée des croisades 2. La conquête de la Terre Sainte 3. Les États croisés

3 1. Lidée des croisades... appel au « pèlerinage armée » lancé par le pape Urbain II, 1095 –destruction déglises à Jérusalem sous les Fatimides –regain économique en Europe médiévale = montée du « tourisme » en Terre Sainte « Dieu le veut ! »

4 ...et les luttes de pouvoir en Europe entre la papauté et le Saint Empire romain germanique –appel adressé surtout aux chevaliers français continuation de la reconquista ? entre Rom et Byzance –schisme catholique-orthodoxe, 1054 –la 4e croisade va conquérir... Constantinople ! entre strates sociales –croisades « populaires » (qui échoueront) –une entreprise de princes cadets ?

5

6 2. La conquête de la Terre Sainte défaite des Turcs saljuqides, 1097 conquête dAntioche, 1098 –résiste au siège pendant 8 mois conquête de Jérusalem et massacre des musulmans, 1099 –ruisseaux de sang à la hauteur des genoux ? conquête de Tripoli, 1108

7 3. Les 4 États croisées 1. Édesse (comté) majorité chrétienne (arménienne)majorité chrétienne (arménienne) contact direct avec les Turcs saljuqidescontact direct avec les Turcs saljuqides peu de liens avec Jéru- salem mais importante présence « coloniale » franquepeu de liens avec Jéru- salem mais importante présence « coloniale » franque relativement ignoré par les historiensrelativement ignoré par les historiens

8 2. Antioche (comté) lieu de naissance du christianismelieu de naissance du christianisme riche région agricoleriche région agricole carrefour routier ; menace contre Alep et lintérieur du pays musulmancarrefour routier ; menace contre Alep et lintérieur du pays musulman Alep Edesse Antioche

9 3. Jérusalem (royaume) haut lieu du christianismehaut lieu du christianisme église du Saint Sépulcre intérêts économiques et prestige politiqueintérêts économiques et prestige politique établissement dordres monastiques arméesétablissement dordres monastiques armées 1. Templiers 2. Hospitaliers

10 4. Tripoli (comté) terrain stratégique difficile (montagnes côtières)terrain stratégique difficile (montagnes côtières) collaboration de la population maronite ?collaboration de la population maronite ? violentes confrontations avec les sectes chiites (ismaéliens, duodécimains, alaouites)violentes confrontations avec les sectes chiites (ismaéliens, duodécimains, alaouites) démultiplication de forteresses de montagnedémultiplication de forteresses de montagne Sahyun (Syrie-Nord) : la plus importante forteresse franque construite en Orient (garnison de ?)

11 II. Un choc de civilisations ? 1. La cohabitation en Terre Sainte 2. Salah al-Din : jihad ou détente ? 3. La « croisade» de Frédéric II

12 1. La cohabitation en Terre Sainte les alliances militaires texte pp texte pp –Imad al-Din Zangi gouverneur saljuqide de Mosul début de la « contre-croisade » en Syrie qui étaient ses ennemis ?

13 texte pp texte pp –les « Assassins » secte chiite ismaélienne installée dans les montagnes syriennes –commandés par « le vieux de la montagne » –légendes sur leur utilisation du haschich... pratiquent lassassinat politique (e.g. contre le vézir saljuqide Nizam al-Mulk, 1092) « terrorisme » intégriste ou logique de survie dans un contexte de tous contre tous ?

14 Montréal JÉRUSALEM Acre EDESSE ANTIOCHE Sayda Jaffa Arnun Shayzar TRIPOLI Crac Tartus CHYPRE Sahyun Marqab forteresses ismaéliennes

15 les échanges francs-musulmans –technologie de guerre mangonneaux ; architecture militaire –liens damitié et de respect entre chevaliers biographie du prince syrien Ossama ibn Munqidh –acculturation des Francs en Syrie adoption du savon et du parfum décriés comme « poulains » en Europe Savon « de Marseilles » (en réalité dAlep, de Nablouse, etc.)

16 2. Salah al-Din : jihad ou détente ? réunification de la Syrie musulmane (Alep, Damas) sous les Zangides mise sous tutelle du califat fatimide, 1171 –par un officier kurde des Zangides du nom de Salah al-Din al-Ayyubi (« Saladin ») –retour officiel au sunnisme réunification de lÉgypte avec la Syrie, 1174 –début de la dynastie ayyubide (jusquà 1250)

17 la (première) reconquête... anéantissement des Templiers (à Hattin/Lac de Tibériade) et reprise de Jérusalem, 1187 –vie sauve pour la population –déménagement de la capitale du Royaume de Jérusalem à Acre (côte palestinienne) –droit au pèlerinage ; échanges commerciaux croisade « diplomatique » des 3 rois –Philippe II, Richard Coeur de Lion, Frédéric Barberousse –liens damitié personnelle (code de chevalerie)

18 quelques conclusions... essoufflement de lesprit des croisades ? –« libération » et pillage de Constantinople, 1204 mise en avant des intérêts économiques –développement des villes portuaires et du commerce méditerranéen Sayda (Liban-Sud)

19 3. La « croisade » de Frédéric II grandit en Sicile, marqué par la culture arabe et musulmane en conflit ouvert avec la papauté –formellement excommunié lorsquil « prend la croix » en 1228 ! négocie avec les Ayyubides... textes pp textes pp la réaction des musulmans ?la réaction des musulmans ? la réaction des chrétiens ?la réaction des chrétiens ?

20 III. Le renouveau de lÉtat musulman 1. La dynastie ayyubide 2. Une « restauration sunnite »? « Nouvelle Mosquée », Afif/Damas (Syrie)

21 1. Saladin et la dynastie ayyubide lÉtat ayyubide : une confédération familiale –capitale centrale au Caire raison pour le détournement des dernières croisades vers lÉgypte –frères cadets règnent à Damas, Raqqa et Mosul dernier essor de la Mésopotamie structure décentralisée mais unie = réponse effective contre les croisés, sécurité des routes et protection du commerce Mausolée de Salah al-Din al-Ayyubi (m. 1193), Damas

22 les système politique ayyubide : –aide mutuelle vis-à-vis des croisées... –...mais aussi de luttes intra-familiales pour accéder au pouvoir au Caire 1.Jérusalem : donné en cadeau aux Francs pour affaiblir le roi de Damas ! 2....

23 2. Une « restauration sunnite »? recréation dun État unifié au Proche-Orient –raison pour le succès initial des croisades éliminée rassemblement des forces (militaires, intellectuelles, littéraires) au tour du thème de jihad (guerre pour lislam) –idéologie intégriste ou slogan de campagne ?

24 vaste programme darchitecture religieuse –mosquées, loges du soufies, hospices, etc. –le minaret devient élément essential dune mosquée musulmane –un retour à lislam ou une nouvelle visibilité de lÉtat ? marginalisation du chiisme en Syrie –après 2 siècles de contrôle fatimide –intolérance fanatique ou expression idéologique de la recentralisation du pouvoir ?

25 larchitecture militaire ayyubide Damas Alep Alep


Télécharger ppt "Les croisés, les Ayyubides et la « restauration sunnite » I. Lentreprise des croisades II. Un choc de civilisations ? III. Le renouveau de lÉtat musulman."

Présentations similaires


Annonces Google